Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 10 avril, 15:08
Accueil > Actualité > Justice > Les avocats de DSK sur le pied de guerre

Les avocats de DSK sur le pied de guerre

Justice


« Il faut bien comprendre que la bataille ne fait que commencer ! » Ténor du barreau de New York réputé pour son opiniâtreté et ses succès judiciaires, Benjamin Brafman est désormais sur le pied de guerre. Avec son confrère de Washington William Taylor, l'avocat va tout tenter pour laver Dominique Strauss-Kahn des accusations portées contre lui par Nafissatou Diallo, la femme de chambre de l'hôtel Sofitel. « Nous sommes évidemment déçus par la décision du tribunal », a-t-il déclaré lundi, après la décision de la juge Melissa Jackson de maintenir le patron du FMI en détention. « Nous croyons à l'innocence de M. Strauss-Kahn et nous pensons que son dossier est défendable », a assuré le pénaliste new-yorkais, précisant disposer d'« une ligne de défense forte ».

Pour l'heure, Benjamin Brafman et William Taylor ne disposent pas des « preuves » avancées par l'accusation. Tout juste savent-ils, comme l'a affirmé lundi le procureur adjoint Artie McConnell, que les rapports des experts médico-légaux corroboreraient les accusations de la femme de chambre et qu'il existerait, en outre, « une autre affaire » qui présenterait des similitudes à celles qui vaut aujourd'hui à DSK de se retrouver derrière les barreaux de la prison de Rikers Island.

Tous les coups sont permis

Soupçonné d'agression sexuelle, de tentative de viol et séquestration, Dominique Strauss-Kahn plaide « non coupable ». « Il nie ces accusations », martèlent ses avocats. Ces dénégations ne sont pourtant qu'un avant-goût du combat qui s'annonce entre l'accusé et le bureau du procureur de New York. L'ouverture véritable des hostilités devra attendre vendredi, date à laquelle un grand jury examinera l'affaire et décidera de la tenue ultérieure d'un procès. Ainsi le veut la spécificité du droit américain, qui remet les parties à leur place, face à face.

Le parquet représente clairement l'accusation et ne retient de son enquête que les éléments à charge. La défense doit se débrouiller avec ses propres moyens pour apporter des preuves d'innocence. La différence se fait ensuite entre les accusés qui ont de l'argent, et ceux qui en ont moins. Si ces derniers sont soumis au bon vouloir du procureur, les premiers financent une enquête parallèle, qui va contrer celle du représentant de l'Etat. Dans cette guerre ouverte, tous les coups sont permis, surtout les plus bas.

Des enquêteurs vont passer sa vie au scanner

« L'unique chance qui reste à DSK est que son accusatrice apparaisse comme une personne fragile ou fantasque », explique Dominique Inchauspé, avocat à Paris et auteur d'un ouvrage sur les erreurs judiciaires (*). Charge donc à la défense de décrédibiliser la plaignante. Grâce à des enquêteurs privés – souvent d'anciens policiers de grande qualité –, les avocats vont fouiller dans le passé de la jeune femme, décortiquer son mode de vie, passer au scanner ses faits et gestes et ceux de son entourage, examiner attentivement son compte en banque, s'interroger sur ses fréquentations et celles de son enfant.

Leur but : assurer une ligne de défense solide. Mardi, selon le New York Post, les conseils envisageraient de plaider « une relation sexuelle consentie ». Une position compatible avec l'axe de défense jusque-là présenté car, jusque-là, DSK a seulement nié avoir agressé la femme de chambre. Mais pour organiser une riposte cohérente, les avocats devront attendre de pouvoir prendre connaissance du dossier d'accusation, vendredi prochain. Jusqu'à cette date, le parquet n'est pas tenu de leur communiquer les avancées de sa propre enquête. Il faudra ensuite choisir entre continuer à défendre l'innocence de Dominique Strauss-Kahn ou accepter de négocier avec « l'ennemi ». La bataille, de toute évidence, sera sans pitié.

(*) L'Erreur judiciaire, éd. Presses universitaires de France, septembre 2010. 

C'est sur France Soir !

Plus d'articles Justice

Réactions à cet article3 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 18 mai à 15:10

    Anonyme-77656
    pourri

    quand on lit cet article ,om se dit que le monde et vraiment pourri par le fric,cette pauvre femme vat bientot etre accusee d,avoir violer dsk,les avocats on devrais les jeter en prison!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 18 mai à 19:44

    Anonyme-77656
    on le savait

    Les rumeurs circulaient dejà bon train bien avant ce crime qui sera confirmé dans le cadre du procès. la presse étrangèrene ne s'etait pas privée de denoncer le maniaque sexuel que les journalistes (à gauche à 90%)couvraient de leur silence complice.

    Honte aux socialistes et à leurs complices.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 mai à 00:58

    Anonyme-77656
    tVMWQtsHHExaf

    Kudos to you! I hadn't thoguht of that!



    Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur