Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 27 mai, 11:58
Accueil > Actualité > Justice > Château de la Poupelière : Un fiasco de la justice anti-blanchiment

Château de la Poupelière : Un fiasco de la justice anti-blanchiment

Justice


Des truands anglais de haut vol, dans le collimateur pour blanchiment autour d’un château normand, ont finalement obtenu un non-lieu.

Le château de la Poupelière serait une gigantesque "lessiveuse" à la solde d'un gang anglais
Le château de la Poupelière serait une gigantesque "lessiveuse" à la solde d'un gang anglais SIPA

Outre-Manche, John Palmer, alias « Goldfinger », est considéré comme un baron du crime organisé. Un parrain richissime, classé 105e au palmarès du Sunday Times, au même rang que la reine. Sa fortune estimée à 53 millions d’euros, il l’aurait bâtie à coups d’escroqueries immobilières massives à la vente « en temps partagé » en Espagne. Cette semaine, un tribunal de Londres lui a réclamé 37 millions d’euros. Mais en France, où « Goldfinger » était propriétaire d’un château en Normandie, la procédure pour blanchiment qui visait quelques-uns de ses lieutenants s’est écroulée.
« Disons que l’ensemble des objets et sommes d’argent placés sous main de justice feront l’objet d’une restitution à leur légitime propriétaire. » Ainsi se conclut l’une des plus importantes affaires de ce type menée en France ces dernières années. Un non-lieu en forme de constat d’échec pour un juge d’instruction rennais. La cour d’appel de Rennes avait jusqu’à la semaine dernière pour faire appel. Elle ne l’a pas fait.

Piscine, tennis et golf 18 trous

Ces criminels anglais vont donc pouvoir retrouver la jouissance du château de la Poupelière, une charmante gentilhommière sise à Sainte-Honorine-la-Chardonne, dans l’Orne, plantée sur 50 hectares en pleine Suisse normande, avec chapelle, piscine, golf 18 trous, club house, cours de tennis et un village de 23 bungalows. La justice pensait bien avoir mis la main sur une gigantesque « lessiveuse » à la solde du gang de John Palmer et de son adjoint et garde du corps, Dennis New, 55 ans, un ancien boxeur spécialiste du recouvrement musclé de créances. Deux hommes particulièrement connus d’Interpol depuis plus de vingt ans. Si Palmer a hérité du surnom de « Goldfinger », c’est qu’il est suspecté d’avoir recelé les lingots d’or provenant d’un casse record à l’aéroport londonien d’Heathrow dans les années 1980.
En France, l’affaire avait démarré tambour battant. C’était une des premières enquêtes menées par une Jirs, l’une de ces « juridictions interrégionales spécialisées » instituées par les lois Perben, censées lutter plus efficacement contre le crime organisé. Elle commence par un « signalement Tracfin » faisant état de « masses monétaires en provenance de l’étranger, via notamment un paradis fiscal […] » vers le château normand. A y regarder de plus près, la police judiciaire découvre une kyrielle de sociétés, basées en des lieux exotiques : Singapour, Gibraltar, Floride, Indonésie, mais aussi en Autriche et en Suède.
En dressant l’historique de la SCI du château de la Poupelière sur quinze ans – de son achat par John « Goldginger » Palmer, « connu des autorités judiciaires de plusieurs pays, à la tête d’une organisation de grande ampleur de vente en time-share basée à Tenerife [… ] », jusqu’à sa cession à Dennis New –, la PJ retrace des injections de fonds aussi importantes que douteuses : 7 millions de francs par-ci, 1 million par-là… Puis survient la tentative de vente du domaine à un « ressortissant suédois » par l’entremise d’un curieux « Japonais domicilié en France se disant agent artistique et apporteur d’affaires ». Sans oublier deux avocats parisiens, un fiscaliste et un spécialiste des affaires, qui ont été mis en examen. Bref, que de l’opaque.

Double assassinat

Pourtant, l’enquête à l’étranger a piteusement échoué. Le juge d’instruction s’est ainsi fait littéralement balader à Singapour. Les autorités locales ne lui ont communiqué que de banals descriptifs des sociétés mais en aucun cas l’origine des fonds. « Ce manque de coopération était à déplorer », écrit, rageur, le magistrat dans son ordonnance. « Si les éléments recueillis dans le cadre des investigations réalisées ont bien permis de réunir des indices graves ou concordants […], l’impossibilité de démontrer l’origine des fonds de Dennis New […] ne permet pas de caractériser à l’encontre des mis en examen une infraction de blanchiment et de participation à une association de malfaiteurs », conclut-il.
Finalement, faute de « biscuits », le blanchiment de trafic de stupéfiants et le recel d’escroquerie en bande organisée n’ont pas tenu. Pourtant, la police et la justice française savaient qu’elles n’avaient pas affaire à des enfants de chœur. Durant l’enquête, un ancien administrateur d’une société de Dennis New a été assassiné avec son épouse dans les îles Canaries.
Aujourd’hui le château de la Poupelière est à l’abandon. Et rien ne dit que les malfrats anglais, échaudés par des tracas qui ont valu à certains d’entre eux de la détention provisoire, aient envie de relancer le tourisme de luxe dans l’Orne.

L’arnaque au “timeshare”
Le « timeshare » consiste à acheter un appartement en temps partagé dans un complexe immobilier, généralement en Espagne, et d’en bénéficier quelques semaines par an, avec possibilité d’échanger pour d’autres destinations. Dans les faits, le bien revient très cher et impossible à revendre.

Brendan Kemmet
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article2 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 3 août à 15:58

    Anonyme-77656
    BRAVO LA JUSTICE FRANCAISE

    La justice Françaisee à pour principe de ne jamais

    condamner les puissants et les riches , les magistra



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 3 août à 16:07

    Anonyme-77656
    Quelle justice?

    La justice Française ne condamne jamais les riches et les puissants. peu de magistrats sont issus des

    milieux défavorisés . Nous avons une justice à deux vitesses , celle des riches et celle des pauvres.

    Pourquoi ne pas avoir saisi tous les biens de ce

    "Golfinger" Anglais? Sûr qu'il ne paie même pas d'impôts. peut-être est-il même invité à des garden parties à l'Elysée , c'est à vous dégouter dêtre Français.



    Signaler un abus  
Publié : 22/07/11 - 06h58
Mis à jour : 22/07/11 - 07h00
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur