Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 19 août, 01:42
Accueil > Actualité > Justice > Copwatch : Nouveau blocage du site

Copwatch : Nouveau blocage du site

La polémique Copwatch


Le site Copwatch se trouve encore dans l'œil du cyclone. Le tribunal de grande instance (TGI) de Paris a ordonné une nouvelle fois vendredi son blocage.

Copwatch est inaccessible
Copwatch est inaccessible DR/capture d'écran

La décision du TGI de Paris a ravi Claude Guéant. Le ministre de l'Intérieur a tout de suite « salué » cette prise de position. Qui concerne-t-elle ? Copwatch. Le site qui a déjà fait beaucoup parlé de lui, est revenu sur le devant de la scène ce vendredi. Le tribunal de grande instance (TGI) de Paris a en effet ordonné une nouvelle fois son blocage. Interdit une première fois le 14 octobre 2011, le site avait été réactivé fin janvier.

Comme en octobre 2011, le juge des référés du TGI de Paris a exigé des fournisseurs d'accès à internet (FAI) le blocage complet du site, accessible à l'adresse https://copwatchnord-idf.eu.org, et non celui de certaines pages, comme le demandait le ministre de l'Intérieur Claude Guéant. Le tribunal a considéré en effet que ce filtrage partiel n'était pas assez efficace. Dans son ordonnance, le juge Jacques Gondran de Robert fait injonction aux six FAI (Free, France Telecom, SFR, Bouygues Telecom, Numéricable et Darty Telecom) « de mettre en oeuvre, directement ou indirectement, sans délai, (...) des mesures appropriées afin de tenter d'empêcher leurs abonnés respectifs situés sur le territoire français (...) d'accéder au site » litigieux.

"C'est une victoire pour l'ensemble des forces de sécurité"

Cependant, le ministre n'a pas obtenu l'interdiction de 34 « sites miroirs, ni le blocage de sites futurs », deux points qu'ils réclamaient. Oeuvre d'un « collectif de citoyens souhaitant lutter par la transparence et l'information contre les violences policières », le site internet Copwatch-Nord-Ile-de-France publie des photos de policiers et de gendarmes, ainsi parfois que leurs noms et leurs adresses personnelles. Il a déclenché un émoi chez les forces de l'ordre qui disent craindre pour la vie de certains fonctionnaires.

Dans un communiqué, Claude Guéant a expliqué qu'« en constatant le caractère injurieux et diffamatoire des propos tenus sur ce site, le tribunal a entendu mettre fin au grave préjudice dont sont victimes les hommes et les femmes de la police et de la gendarmerie ainsi que leurs familles ». « C'est une victoire pour l'ensemble des forces de sécurité dont l'honneur et la réputation ont été honteusement salis par des individus utilisant l'anonymat et le mensonge », a ajouté le ministre dans un communiqué.

Actu France-Soir

Réactions à cet article2 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 10 fév à 23:45

    Anonyme-77656
    Guéant ne connait rien à Internet !

    C'est toujours pareil : un politicard n'est pas content d'un site Web et veut l'interdire. Mais justement Internet, qui est issu d'une commande de réseau militaire US (ARPANET), est fait pour ça : contourner les blocages des réseaux locaux. Donc que peuvent-ils faire ? Bloquer les DNS des FAI français. Mais plus personne ne les utilisent ces DNS censurables. On utilise les DNS publics (dont ceux de Google 8.8.8.8 et 8.8.4.4) qui, en plus, sont plus rapides, indépendamment des histoires de censure.

    Donc je viens de consulter le site à l'adresse indiquée (le préfixe htpps veut dire que le site est sécurisé, comme votre banque) où il est question, en première page, d'un gendarme auteur de plusieurs agressions sexuelles sur ses collègues femmes.



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 11 fév à 13:31

    HeyBaal
    @Williamhoustra

    Si j'ai bien compris ça ne sert à rien d'essayer d'agir lorsque ça ne supprime pas le problème, il vaudrait mieux ne rien faire ?


    Alors pourquoi soutenir un site qui dénonce de soit disant bavures (vérifiées par qui ?) puisque les bavures ne disparaissent pas.


    Ne vaudrait il pas mieux s'abstenir ?


    En principe une réflexion valable tient un contre interrogatoire. La votre non.



    Signaler un abus  
Publié : 10/02/12 - 21h35
Mis à jour : 10/02/12 - 21h36
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur