Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 03 juillet, 23:50
Accueil > Actualité > Justice > Harcèlement sexuel : L'abrogation de la loi, un "permis de chasser"

Harcèlement sexuel : L'abrogation de la loi, un "permis de chasser"

Loi sur le harcèlement sexuel


A l'appel de plusieurs associations féministes, plus de 200 personnes se sont rassemblées place Colette à Paris ce samedi, non loin du Conseil constitutionnel, pour dénoncer l'abrogation immédiate par cette instance de la loi sur le harcèlement sexuel.

Les associations féministes ont manifesté ce samedi contre l'abrogation de la loi sur le harcèlement sexuel
Les associations féministes ont manifesté ce samedi contre l'abrogation de la loi sur le harcèlement sexuel AFP/FRANCOIS GUILLOT

Quelque 200 personnes se sont rassemblées ce samedi à proximité du Conseil constitutionnel, répondant à l'appel lancé par plusieurs associations féministes pour dénoncer l'abrogation immédiate par cette instance de la loi sur le harcèlement sexuel, un « affront aux droits des femmes », et exiger une nouvelle loi. Les manifestantes étaient rassemblées place Colette à Paris, à deux pas de la rue Montpensier, siège du Conseil constitutionnel.

« En décidant d'abroger la loi, sans utiliser la faculté qu'il avait de différer cette abrogation, le Conseil constitutionnel a fait un choix politique qui doit être considéré comme un affront pour les droits des femmes », a lancé Marilyn Baldeck, déléguée générale de l'Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail (AVFT).

« Cette abrogation est un véritable permis de chasser », « on parle des sages du Conseil constitutionnel, qu'ont-ils de sages à part leur titre ? », « tout est perdu, mon harceleur se pavane depuis ce matin » : ce sont quelques-uns des témoignages lus à la tribune, de femmes victimes de harcèlement et dont les plaintes sont annulées suite à la décision des neuf sages.

Procédure judiciaire mettant en cause la responsabilité de l'Etat

Les associations féministes réfléchissent à une procédure judiciaire mettant en cause la responsabilité de l'État pour que les préjudices des victimes dont les procédures sont aujourd'hui annulées soient intégralement indemnisés : « Les responsabilités de cette abrogation doivent être posées, elles sont d'ordre politique », a insisté Marilyn Baldeck.

La dirigeante féministe a ainsi appelé le « prochain gouvernement et l'Assemblée nouvellement élue » en juin à « faire du vote d'une nouvelle loi sur le harcèlement sexuel son tout premier chantier ». Ce nouveau texte, a-telle souligné, « devra répondre aux critères » fixés par les associations féministes.

Le Conseil constitutionnel a décidé d'abroger avec effet immédiat la loi sur le harcèlement sexuel, jugeant sa formulation trop floue. De ce fait, toutes les procédures en cours pour harcèlement sexuel sont annulées, dénoncent les féministes.

 

Actu France-Soir (Avec AFP)

Réactions à cet article9 commentaires

  • Par marie la rousse, le 5 mai à 14:49

    marie la rousse
    culottes blindées

     Fini les années beatnik Dans les années 1966 ou les soutifs et les petites culottes volaient sur les toits... maintenant les fifilles d'aujourd'hui n'aiment plus les aventures, elles devraient copier sur le comportement de leurs "maman"



    Signaler un abus  
  • Par bonnant, le 5 mai à 15:17

    bonnant
    HARCELEMENT SEXUEL

          C'est DSK qui va être content !......Il peut faire ce qu'il veut il n'aura plus rien à craindre.



    Signaler un abus  
    • Par Vieux Strasbourgeois, le 5 mai à 22:38

      Vieux Strasbourgeois
      Puisque les Français le veulent

      Mais ne saviez-vous pas qu'Hollande lui réserve un fauteuil au Conseil constitutionnel ? En votant pour l'ami de DSK, les Français vont montrer qu'ils approuvent cette abrogation et sont prêts à acclamer lenouveau Conseiller.



      Signaler un abus  
  • Par stella 2011, le 5 mai à 15:49

    stella 2011
    Harcellement

    Mesdames vous appelez à voter pour un candidat qui ose dire qu'il ignorait que son, camarade-ministre est un prédateur sexuel. Soyez un peu logique, les défilés n'ont jamais empéché les violeurs ou autre criminels de commettre leurs méfaits, alors que voulez vous? La cohérence et votre intérêt devraient vous dicter de ne pas voter pour ce menteur, qui s'est bien conduit comme Poncepilate avec T. Bannon.C'est vous qui voyez....



    Signaler un abus  
  • Par Sandy Kilow, le 5 mai à 16:22

    Sandy Kilow
    Avec Hollande elles sont sauvées

    Qu'elles demandent au PS une nouvelle loi !!! quand une femme se fait violer Hollande n'est pas au courant...surtout quand un de ses amis du PS qui est en cause !!!



    Signaler un abus  
  • Par Decrauze, le 5 mai à 17:24

    Decrauze
    Harcèlement, droit constitutionnel ?


    Quand il s’agit d’entériner des

    comptes de campagne manifestement illégaux (campagne de 1995), pas de problème.

    Là, en revanche, une ‘tite imprécision, et hop ! on annule tout donnant

    ainsi l’absolution aux harceleurs de tout poil libidineux. Lamentable décision.

    Et c’est ça notre instance suprême ?


    Pour se vider la tête de ces

    inconséquences, quelques hommages, notamment à ma feue grand-mère :  
    http://pamphletaire.blogspot.fr/search/label/hommage




    Signaler un abus  
  • Par amazonia, le 5 mai à 22:17

    amazonia
    Harcèlement sexuel : L'abro....

    LORSQUE CE SONT DE VIEUX COCHONS QUI CHANGENT LES LOIS DES    VIEUX PORC  ?  PERMIS DE CHASSER / DROIT DE CUISSAGE  le retour ?    PAUVRE FRANCE ?  QUAND LES VIEUX SANGLIERS MANGENT AVEC LES VIEUX PORCS  ? ILS PARLENT DE JEUNES FILLES QUI SELON CERTAINS ?  LE FONT UNIQUEMENT POUR LE PLAISIR ? AVEC UN VIEUX MOUE /RIDE/  VENTRIPOTENT QUI ONT L'AGE DE LEUR ARRIERE GD PERE ?.pas de retrait de loi !sans texte de remplacement ./



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 5 mai à 23:50

    HeyBaal
    Déclaration totalement

    Déclaration totalement stupide.


    Combien d'interdictions existent, sans pour autant faire l'objet d'une inscription au code pénal ?


    Existe-t-il un "permis de licencier sans motif" ?


    C'est pourtant pas dans le code pénal ...



    Signaler un abus  
  • Par Sandy Kilow, le 6 mai à 14:01

    Sandy Kilow
    Les nulles en plein boum !!

    en ce qui concerne celles qui sont sur la photo !!! au niveau harcellement elles ne risquent pas grand chose .;!!! par contre au niveau outrage..attention  !!! 



    Signaler un abus  
Publié : 05/05/12 - 14h06
Mis à jour : 05/05/12 - 14h12
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur