Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 22 octobre, 01:56
Accueil > Actualité > Justice > François Hollande souhaite doubler le nombre de centres éducatifs fermés

François Hollande souhaite doubler le nombre de centres éducatifs fermés

Police-Justice : Ce que Hollande veut changer


Police-Justice, ce que Hollande veut changer 5/6. Le nouveau chef de l'État souhaite "doubler" le nombre de centre éducatifs fermés pour mineurs en le faisant passer de 44 à 80 en 5 ans.

Il existe aujourd'hui 44 CEF, François Hollande veut doubler leur nombre
Il existe aujourd'hui 44 CEF, François Hollande veut doubler leur nombre AFP/SEBASTIEN BOZON / AFP

Centres éducatifs fermés (CEF). Dans l'imaginaire collectif de droite comme de gauche, les CEF seraient LA réponse moderne en terme d’alternative à l’incarcération de mineurs et de prévention de la récidive. Créés en 2002 par la droite avec la loi Perben, il en existe aujourd'hui 44. Par la loi Mercier de 2011, Nicolas Sarkozy prévoyait d’en augmenter le nombre de 50% d’ici à 2017 (par la transformation de 20 établissements de placement éducatif en Cef). Dans son programme, François Hollande en propose une augmentation de 100% en 5 ans : « Je doublerai le nombre de centres éducatifs fermés pour les mineurs condamnés par la justice en les portant à 80 durant le quinquennat », écrit le nouveau président de la République dans ses « 60 engagements pour la France ». Les CEF seraient-ils la panacée de la lutte contre la récidive des mineurs délinquants ?


Alternative à la prison

Selon la définition de l'Insee, « les centres éducatifs fermés s'adressent aux mineurs récidivistes ou multiréitérants qui font l'objet d'une mesure de contrôle judiciaire ou de sursis avec mise à l'épreuve. Ils constituent une alternative à l'incarcération et viennent toujours après l'échec de mesures éducatives. Le terme "fermé" renvoie à la fermeture juridique définissant le placement, c'est-à-dire que tout manquement grave au règlement du centre est susceptible d'entraîner une détention ».

Sur les 44 CEF existants, 10 sont gérés directement par la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) et 34 par des associations habilitées par celle-ci, pour un total de 488 places. Ces centres accueillent des mineurs de 13 à 18 ans, placés pour une durée allant de 6 mois à un an (6 mois renouvelables une fois). L'âge moyen d'arrivée en CEF est toutefois de 16 ans, selon un rapport d’information parlementaire de 2011. Chaque centre peut accueillir une douzaine de mineurs, encadrés par des « équipes éducatives » de 24 à 27 personnes auxquels peut s'ajouter, « parfois », « un enseignant mis à disposition par l'Éducation nationale et des personnels de santé lorsque le CEF est dit "renforcé en santé mentale"». Un dispositif renforcé, avec un coût particulièrement élevé : 640 euros par jour et par mineurs en moyenne. Mais un dispositif qui ne suscite pas le même engouement chez les professionnels que chez les politiques.

 

De nombreuses carences

Dans un rapport publié en février 2012 et cité par Libération, le contrôleur des lieux de privations des libertés, Jean-Marie Delarue, pointe les défauts du système, notamment sur l'éducation et le suivi individuel des enfants pour lequel « les documents manquent souvent » et un lien avec la psychiatrie ou la psychologie « pas toujours bien assuré ». Le contrôleur constate également l'incapacité des établissements à « tracer un bilan sérieux des efforts consentis au profit des enfants qu'ils ont accueillis ».

Plus grave, Jean-Marie Delarue relève un manque de formation des éducateurs : « On demeure surpris que, s'agissant d'une tâche aussi délicate que la prise en charge d'enfants à la vie très chahutée, les formations initiale et continue demeurent, pour beaucoup de personnes qui travaillent dans les centres, marginales voire inaccessibles. On ne peut s'improviser éducateur et les difficultés de recrutement, bien réelles, notamment dans les centres isolés, ne doivent pas faire obstacle au maintien d'exigences précises sur ce point, hors du respect desquelles un centre ne devrait pas voir le jour, quelle qu'en soit par ailleurs la nécessité ». Conséquence directe de ce manque de formation : un recours abusif aux moyens de contraintes physiques.


Des professionnels pas convaincus

Doubler le nombre de CEF, une proposition que regrette le Syndicat National des personnels de l'éducation et du social de la PJJ (SNPES-PJJ), clairement opposé au dispositif tel qu'établi par le cahier des charges de 2002. « Nous sommes fort déçus que le candidat du changement ne change rien sur la politique des mineurs » confie Michel Faujour, membre du bureau national du SNPES-PJJ, premier syndicat de la PJJ, « nous souhaitons la disparition pure et simple de ces structures, qui ne sont qu’une solution plus présentable que la prison pour assumer l’augmentation des condamnations liées à la création du tribunal correctionnel pour mineurs. Nous ne lâcherons pas là-dessus », déclare tout en fermeté cet ancien éducateur.

Dans un courrier adressé au candidat socialiste fin mars, le syndicat interpellait François Hollande sur la question. Estimant qu'il existe « un consensus entre les principales forces politiques » sur « l’efficacité » et « le développement » des CEF sans « qu'aucune étude n'ait sérieusement prouvée leur efficacité sur l'évolution à long terme des mineurs », le syndicat demande au candidat s'il compte « consulter les professionnels et leurs représentants » pour se prononcer « le plus objectivement possible » sur la question. Réponse affirmative de François Hollande par courrier précisant sa pensée : « Si j'ai proposé de doubler le nombre de centres éducatifs fermés ce ne sera pas au détriment des autres structures d'accueil » . Référence au projet de Nicolas Sarkozy d’augmenter de 50% le nombre de CEF par la transformation de 20 centres de placement éducatif (placement de prévention à la délinquance) en CEF. Pour le candidat, les CEF doivent « avant tout être une alternative à l'incarcération » et il faudra mettre « du suivi, de l'accompagnement et de la continuité dans la chaîne qui va finalement, pour un jeune, de la prévention jusqu'à l'insertion ».


Tribunal correctionnel pour mineurs

Jean-Pierre Rosenczweig, président du tribunal pour enfant de Bobigny juge la proposition intéressante mais incomplète. « C'est un peu court, mais ça peut être utile » assène-t-il. Mettant en avant le « bilan contrasté » des CEF, le magistrat estime et qu’il ne faut surtout pas « en faire l'alpha et l'oméga en terme de réponse au problème des mineurs ». Sur le volet prévention de la récidive, il conviendrait d’abord de faire en sorte que toutes les mesures éducatives que prend le juge soit mise en œuvre dès le lendemain plutôt « qu'un à deux mois plus tard ». Sur la prévention de la délinquance, il conviendrait de renforcer les « palpeurs sociaux » que sont les «  les services sociaux et de santé scolaire qui permettent de repérer les ados en passe de décrocher à l'école, première étape sur la voie de la délinquance ». Enfin, une mesure que le juge des enfants estime des plus « urgentes »: « supprimer le tribunal correctionnel pour enfants et toutes les lois de mars, août et décembre 2011 sur la justice des mineurs » jugées « inutiles » et faisant primer le tout répressif au détriment de la prévention.

 

Une évaluation des CEF

Pour André Vallini, sénateur PS et « monsieur Justice » de la campagne de François Hollande, interrogé par Francesoir.fr, « il y a des centres où cela se passe bien ». « J'ai notamment visité le centre éducatif fermé de Saverne, en Alsace, où les choses se passent bien ». Le probable futur ministre de la Justice de François Hollande tempère cependant la proposition du nouveau président de la République : «Nous allons devoir lancer une évaluation des centres éducatifs fermés pour comprendre les raisons qui font qu'un centre est efficace et qu'un autre ne l'est pas. C'est seulement à l'issue de cette évaluation que nous pourrons commencer à augmenter progressivement le nombre de CEF sur cinq ans ». Pour le sénateur, il faudra y mettre « les moyens », « avec deux adultes par mineurs », là où le gouvernement Sarkozy « diminuaient les effectifs tout en voulant augmenter le nombre de centres », tout en allant « plus loin dans la spécialisation des centres et dans la formation des éducateurs ». Et enfin transformer le rêve politique des CEF en réalité ?

 

Lisez ou relisez les premiers articles de notre série, sur la police de proximité, la question des prisons, l'espionnage et le statut pénal des ministres. Demain : la moralisation de la vie publique. 

Par Marc-Antoine Bindler

Réactions à cet article25 commentaires

  • Par teegan, le 12 mai à 17:34

    teegan
    bonne idée

    bonne idée en soi, mais ça va coûter combien à la France? En 2006, la réinsertion d' UN jeune revenait à 280 000 euros! Sans parler de la construction et aménagements!!



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 12 mai à 18:21

    HeyBaal
    Plus de prisons pour les

    Plus de prisons pour les jeunes, moins pour les adultes.


    Bah ouais ça c'était une promesse de Sarkozy, 'comprenez ...



    Signaler un abus  
  • Par pinson, le 12 mai à 18:23

    pinson
    futur?

    ce Mr futur ministre de la justice,on croit rêver,n'a t-il pas une plainte dépossé contre lui.Comment se fait-il qu'il ne se soit pas penchez et demandez 1 complément d'enquête après le livre écrit par le fils de l'accusée qui dénonce que certainsparmi les accusés l'ont violés.Ce n'est plus 1 enfant mais 1 adulte qui a souffert et souffre encore de cet indifférence et rejet. C'est vrai ce n'est qu'un pauvre jeune certainement pertubé aux yeux de ce futur, ni'est pas JL qui veut....



    Signaler un abus  
    • Par HeyBaal, le 12 mai à 21:48

      HeyBaal
      Ce n'est pas parce que

      Ce n'est pas parce que quelqu'un fait l'objet d'une plainte qu'il est coupable. A ce niveau de politique et de haute sphères, les gens qui ne font l'objet d'aucune plainte, même pas quelques petites plaintes abusives, ça n'existe pas.



      Signaler un abus  
  • Par Théssalie, le 12 mai à 18:24

    Théssalie
    Une solution

    Une solution comme une autre qui ne règle pas le problème à sa base. Mais cela démontre que la délinquance sera en recrudescence dans les mois et années à venir. En bref rien de bon et pour un coût trés élévé.



    Signaler un abus  
  • Par le justicier, le 12 mai à 18:27

    le justicier
    les centres éducatif

    ces centres éducatifs sont fait surtout pour les jeunes issu de l'immigation


    et c'est encore les memes qui vont payer si les parents ne sont pas capables de s'en occuper il faut arreter de leur donner les allocs il y en a marre cela coute une fortune au pays et mr hollande veut doubler leurs constructions .



    Signaler un abus  
    • Par HeyBaal, le 12 mai à 21:50

      HeyBaal
      Ca ou les profs spécialisés,

      Ca ou les profs spécialisés, les pions, la police de proximité, etc ... on peut continuer longtemps.


      Ce serait facile de faire des économies quand on y réfléchi ...



      Signaler un abus  
      • Par JERRY, le 12 mai à 22:00

        JERRY
        Eh oui mais c'est çà la

        Eh oui mais c'est çà la croissance tant annoncée.


        Du travail de construction pour le BTP, puis des emplois de gardiens et de profs, et d'éducateurs...


        ...et de la croissance des coûts pour l'Etat...


        ...eh oui c'est çà aussi la croissance: celles des charges et du déficit.



        Signaler un abus  
  • Par nellyolson, le 12 mai à 19:06

    nellyolson
    le double oui avec ce que

    le double oui avec ce que nous prépare la gauche il va meme falloir tripler les centres vu qu'ils veulent accueillir tout le monde les bras ouverts, on nous prend pour des imbéciles on va devoir payer pour un gouvernement qui prone le communautarisme et la régularisation des papiers à tout va sans compter le droit de vote, apres on s'etonne qu'il faille doubler les centres, pfff, faites une place au ps il va y en avoir des surprises la corruptions le ps connait bien



    Signaler un abus  
    • Par JERRY, le 12 mai à 22:07

      JERRY
      Quand j'étais petit, en

      Quand j'étais petit, en passant devant Charenton, je demandais à ma grand-mère ce que c'était. Elle m'avait dit: c'est un endroit où les gens dangereux sont internés et ajoutait: "aujourd'hui" ce sont eux qui sont enfermés pour nous protéger mais quand tu auras mon âge (c'est justement le cas aujourd'hui) c'est toi qui devra être enfermé pour être protégé des fous".


      Notre Société est malade et ce qu'il y a de plus grave c'est que nos dirgeants ne se rendent pas comptent que le mal s'aggrave.



      Signaler un abus  
  • Par caverne, le 12 mai à 19:26

    caverne
    centres éducatifs

    les centres éducatifs  pourquoi faire . tu fais une connerie en tole .hollande devrait plutôt construire des centres pour les personnes  âgées la  ok mais pour les  délinquants  c'est de l argent par les fenêtres



    Signaler un abus  
  • Par Ribouldingue, le 12 mai à 19:39

    Ribouldingue
    Pas de solution, c'est un

    Pas de solution, c'est un puits financier sans fond pour quelle utilité ?  



    Signaler un abus  
  • Par le justicier, le 13 mai à 10:47

    le justicier
    centres éducatifs

    en plus si c'est des délinquants étrangers c'est meme pas centre éducatif et la prison  c'est l'expulsion avec leurs parents direct comme ça ils s'occuperaient plus de leurs gosses au lieu de les laisser trainer dans les rues a faire des conneries bruler les voitures, caillasser la police et trafic de drogue il y en a marre de payer pour ces gens qui ne respectent pas nos lois.



    Signaler un abus  
  • Par loubinette, le 13 mai à 11:37

    loubinette
    oui aux centres

    POUR lzes ados les centres de rétentions c'est très bien , la prison c'est l'école du visse et ne sert a rien quand ils resortent ils sont de vrais bandis.


    dans les années 1950 juqu'en 1968 il y avait ce qu'on appelait les maisons de corrections et c'estait très bien ceux qui y entraient sortaient avec des bagages culturels et des diplomes. ça marchait a la baguette. l'éducation et la réeducation c'etait cela. il n'aurait jamais fallut les fermer.



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 13 mai à 12:25

    HeyBaal
    Le fantasme selon lequel on

    Le fantasme selon lequel on peut réinsérer tout le monde ...


    Comme s'ils n'avaient pas déjà eu leur chance, et choisi leur voie en toute connaissance de cause !


    @loubinette oui à des centres d'enfermement séparés. Non au fantasme selon lequel ce sont de braves gamins et que ça leur servira de leçon. Les faits nous apprennent qu'un gamin qui sort d'un tel centre n'est pas meilleurs qu'avant. Pire, ça va bien sur son CV , il va monter en grade et n'aura plus peur de la justice laxiste.



    Signaler un abus  
  • Par Taratata21, le 13 mai à 13:41

    Taratata21
    Centres d'éducation fermés

    Je ne suis pas, à priori contre, mais j'espère qu'au titre de l'égalité (des nuisances probables), il en fera construire un dans les environs de sa "maison" de campagne... Rien de tel que de vivre certaines choses pour bien comprendre ce que cela entraine pour les gens.  Education : donc normalementils devraient sortor de là avec une éducation parfaite et ne plus jamais refaire les mêmes bêtises, erreurs..... ?



    Signaler un abus  
  • Par pasloi, le 13 mai à 17:13

    pasloi
    DOM-TOM ! . . .

      En prévision du LAXISME Pénal avec lequel le Gauche s'apprête à gouverner la France, doubler ces centres est une fantaisie, c'est Quintupler qu'il faudrait le faire et encore là, le chiffre est et reste banal (!) Donc puisque nous sommes si fiers de nos DOM-TOM, n'oublions pas que nous possédons un territoire Français qui ne demande qu'à héberger les futurs locataires de ces "camps de vacances", je parle de La Guyane ! . . .



    Signaler un abus  
  • Par messas, le 13 mai à 19:12

    messas
    hollande

    hollande fait un copier coller c bien sarko qui avait lancer cela ????????????



    Signaler un abus  
    • Par fred201080, le 13 mai à 19:22

      fred201080
      erreur

      ce n est pas sarko mais sego qui avait lancer cela dès 2007



      Signaler un abus  
    • Par HeyBaal, le 13 mai à 22:08

      HeyBaal
      Sarkozy voulait construire

      Sarkozy voulait construire des prisons, pour que les délinquants soient écartés de la société.


      Pas des centres de vacances avec des équipements que des gamins honnêtes n'ont pas les moyens de se payer.


      C'est aussi superficiel que de dire que les patrouilleurs qui vont dans les quartiers verbaliser les délinquants sont les mêmes que la police de proximité censée faire ami ami avec les racailles.


      Aussi pertinent que de comparer une balle de tennis et le soleil. Ben quoi, c'est rond et jaune, non ?



      Signaler un abus  
  • Par ALHTZ, le 14 mai à 08:28

    ALHTZ
    ENTOURLOUPE

    Lorsque SARKOZY vert le faire c'estr mal.  Il promet tout mais ne fera rien.



    Signaler un abus  
  • Par aviseur, le 14 mai à 10:23

    aviseur
    c'est la continuité du changement

    bienvenue en vos centres prioiritaires. Cela c'est nouveau!


    Premier geste symbolique, mais oh combien significatif du challenge raté de l'Ex


    http://aviseurinternational.wordpress.com/2012/05/14/la-une-de-keg-des-unes-du-14052012-a-j-8-ap-raffarinade-du-jour-le-bling-bling-anti-efficacite-cest-lex/


    cordialement


    Aviseur


     



    Signaler un abus  
  • Par prince drum, le 14 mai à 10:48

    prince drum
    perso

    je pense que pour des délits mineurs les centres sont une meilleure solution que la prison, les jeunes en prison sont influancé par les caïds, les extrémistes et se retrouves jihadiste.


    Je pense qu'il faudrait aussi remettre le service militaire pour leurs mettre du plomb dans la tête.....



    Signaler un abus  
Publié : 12/05/12 - 17h26
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur