Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 23 octobre, 02:27
Accueil > Actualité > Justice > L'ex-avocat de victimes de Marc Dutroux condamné

L'ex-avocat de victimes de Marc Dutroux condamné

Affaire Dutroux


Victor Hissel a été condamné lundi pour détention d'images pédopornographiques.

L'ex-avocat de victimes de Marc Dutroux a été reconnu coupable de la détention de 7.455 images à caractère pédopornographique
L'ex-avocat de victimes de Marc Dutroux a été reconnu coupable de la détention de 7.455 images à caractère pédopornographique MaxPPP

C'est l'histoire d'un avocat belge, aussi charismatique qu'énigmatique. Lundi, Me Victor Hissel, 55 ans, a été condamné par la cour d'appel de Liège à dix mois de prison avec sursis. La justice lui reproche d'avoir consulté et détenu, entre 2005 et 2008, 7.455 images à caractère pédopornographique. Des faits qui contrastent avec les discours virulents contre la pédophilie que le ténor tenait lorsqu'il assurait la défense des parents de Julie Lejeune et de Mélissa Russo, deux victimes de Marc Dutroux.

L'affaire débute en 2006, à plusieurs dizaines de milliers de kilomètres du royaume de Belgique. Les policiers australiens mettent la main sur une vidéo montrant deux petites filles abusées par un homme. Une opération internationale, nommée « Koala », est lancée afin d'identifier les victimes. Les enquêteurs disposent d'un indice précieux : l'agresseur parle néerlandais. Les recherches menées en Belgique sous la houlette d'Europol aboutissent, en février 2008, à l'arrestation d'un Brugeois de 37 ans qui filmait et diffusait les abus infligés à ses propres filles. L'opération « Koala » aura permis d'identifier, dans 19 pays, plus de 2.500 clients réguliers de sites Internet qui diffusaient cette vidéo.

« Satisfaction sexuelle »

Parmi ces clients, Victor Hissel. En 1996, alors que la Belgique découvre l'horreur des crimes de Marc Dutroux, il devient le défenseur des parents de Julie Lejeune et de Mélissa Russo. Durant les funérailles des deux fillettes, le 22 août, dans la basilique Saint-Martin-de-Liège, il lance devant les caméras du monde entier : « Plus jamais cela. » Le 20 octobre, lors d'une marche blanche qui a réuni plus de 300.000 personnes à Bruxelles, il est aux côtés des familles des victimes. Et si Victor Hissel n'assure plus la défense des parents de Julie et de Mélissa depuis 2003, il reste l'un des fers de lance de la lutte contre la pédophilie.

Lors de la perquisition de son cabinet, le 14 février 2008, les enquêteurs saisissent « du matériel vidéo et photo pédopornographique ». Dans son ordinateur, ils retrouvent la trace de deux e-mails dans lesquels Victor Hissel demande à un correspondant « d'autres vidéos de Nadia », une petite fille abusée. Lors de son audition, l'avocat reconnaît avoir consulté des « prévues » – des images qui incitent l'internaute à payer pour en voir d'autres – à des fins professionnelles, mais nie la matérialité de l'infraction. Puis, concédant en avoir ressenti une certaine « satisfaction sexuelle », le ténor liégeois est inculpé pour détention d'images et vidéos à caractère pédopornographique.

« Je jure que mon combat était sincère »

Deux mois plus tard, Victor Hissel survit à une tentative de parricide. Le 9 avril, après une dispute, son fils Romain, 20 ans, le poignarde à huit reprises. Devant les policiers, il se confie : « Selon mes souvenirs, alors que j'étais âgé d'environ 7 ans, j'ai découvert, dissimulé au fond du tiroir principal du bureau de mon père, une revue pédopornographique. A cause de lui, j'ai bousillé ma vie. » Le tribunal correctionnel de Liège acquitte Romain en mars dernier, estimant qu'aux moments des faits, le jeune homme était « en état de grave déséquilibre mental ». En octobre dernier, alors qu'il passe à son tour sur les bancs du tribunal, Victor Hissel exprime pour la première fois depuis le début de l'affaire des regrets vis-à-vis « de ceux qui me faisaient confiance ». Et faisant allusion aux meurtres de Julie et de Mélissa, il lance : « Toutes ces horreurs ont brisé ma vie. On ne sort pas indemne d'une telle épreuve. Mais je jure que mon combat était sincère. » 

Thibaut Chevillard
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article1 commentaire

  • Par Anonyme-77656, le 22 sep à 15:05

    Anonyme-77656
    sincérité ?

    son combat ETAIT" sincère, faut-il comprendre qu'il ne l'est plus ?il est vrai que ça n'a pas beaucoup d'importance, son métier d'avocat appartient maintenant au passé....



    Signaler un abus  
Publié : 24/05/11 - 06h39
Mis à jour : 24/05/11 - 06h40
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur