Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 27 septembre, 15:28
Accueil > Actualité > Justice > Opus Dei : Après une relaxe, le parquet fait appel

Opus Dei : Après une relaxe, le parquet fait appel

Justice


Le parquet de Paris a annoncé avoir fait appel de la relaxe prononcée jeudi en faveur d'une association proche du mouvement catholique controversé Opus Dei. L'Association de culture universitaire et technique (Acut) était poursuivie pour « travail dissimulé » et « rétribution contraire à la dignité ».

Le chancellier de l'université de l'Opus Dei, Bishop Javier Echevarria
Le chancellier de l'université de l'Opus Dei, Bishop Javier Echevarria MaxPPP/Fabio Frustaci/EIDON

« Le droit du travail a été totalement ignoré », a déclaré la procureure Flavie Le Sueur. Jeudi, une relaxe a été prononcée en faveur de l'Association de culture universitaire et technique (Acut) par le tribunal correctionnel de Paris. Cette association est proche de l'Opus Dei, un organisation à l'intérieur de l'Eglise catholique approuvée par le Vatican en 1950 et controversée à cause  de son conservatisme. Par ailleurs, deux des membres de l'organisation étaient également inquiétés dans cette procédure mais ont aussi été relaxés ce même jour.

Les faits reprochés

L'Acut était poursuivie pour des faits de travail illégal dans plusieurs de ses écoles hôtelières, notamment dans l'école de Dosnon à Courvelles, près de Soissons. L'origine de la procédure provient d'une des anciennes élèves de cette école. Devenue salariée au sein d'organismes ou d'associations (dont l'Acut), Catherine Tissier avait déposé une plainte en 2001.

Entrée de force en 1987, elle dit avoir enchaînés treize ans de contrats de travail au sein de ces organismes qui « dépendaient exclusivement de l'Opus Dei », selon elle. En tant que « numéraire auxiliaire » - c'est-à-dire chargée des tâches domestiques - elle a durant toutes ces années nettoyé, rangé et servi tous les jours de 7 heures à 21 heures, sept jours sur sept sans jamais prendre de vacances ni être correctement rétribuée, avait-elle affirmé devant le tribunal les 22 et 23 septembre derniers.

Un statut qui n'existe qu'à l'Opus Dei

« Une numéraire auxiliaire, c'est quoi ? C'est une femme laïque, qui réside dans des conditions austères et travaille toute sa vie, elle n'a pas de contrat de travail, elle ne peut pas sortir du centre » sans être accompagnée, avait plaidé son avocat poursuivant que sa raison de vivre était : « Travailler tout le temps pour gagner rien ou pas grand chose ».

La représentante du ministère public Flavie Le Sueur avait d'ailleurs estimé que « le statut de numéraire auxiliaire » était « le fondement de ce dossier ». Ce statut n'existe, en effet, qu'à l'Opus Dei.

"Une image caricaturale de l'institution"

Du côté de l'organisation catholique, on s'est réjouie de la décision de relaxe prise par le tribunal. L'Opus Dei, qui depuis le début de l'enquête martèle qu'elle n'a rien à voir avec ce dossier, a immédiatement publié un communiqué de satisfaction. « Au terme de dix ans de procédure, la justice n'a constaté aucune irrégularité ni dans les enseignements pratiques ou théoriques dispensés à l'école hôtelière Dosnon, ni dans le fonctionnement de l'Acut », a ainsi déclaré l'organisation qui dit encore regretter « l'amalgame orchestré par la partie civile qui, en médiatisant ce jugement, a cherché à colporter une image caricaturale de l'institution ».

Des chèques en blanc ?

Pour le tribunal, les accusations de Catherine Tissier concernant le travail dissimulé « ne sont pas démontrées ». Quant à ses déclarations selon lesquelles, aucun salaire ne lui aurait été versé, le tribunal les écarte car, dit-il, ces salaires ont été déclarés à l'URSSAF. Seulement Catherine Tissier avait reconnu que ses salaires lui avaient été versés. Or, elle a assuré n'avoir jamais vu la couleur de cet argent, car un membre de l'Opus lui ordonnait de signer des chèques en blanc et les remplissait à sa place. Enfin, le tribunal s'il reconnaît que « certains salariés de l'Acut sont occupés à de nombreuses tâches qui ne sont pas rémunérées » estime que « le choix de ce bénévolat a été opéré sans contrainte ».

Outre l'appel du parquet, l'unique partie civile, Catherine Tissier, avait déjà fait savoir qu'elle interjetait appel à l'issue de la décision du tribunal ce jeudi.

Actu France-Soir

Plus d'articles Justice

Réactions à cet article1 commentaire

  • Par Anonyme-77656, le 26 nov à 03:41

    Anonyme-77656
    J'oubliais...

    Je suis loin d'etre une grenouille de benitier.

    Mais la c'est un peu trop, ou alors qu'elle

    mette aussi le voile au-dessus de ce deguisement stupide. (je ne porte pas mes decorations (non

    acquises a l'ombre d'un bureau, ou par "relations"

    Si j'en ai, j'en suis quelquefois fier (sic), mais je n'en ai jamais eu besoin pour me faire valoir.

    Des cirques de pantins qui s'affrontent....



    Signaler un abus  
Publié : 25/11/11 - 18h51
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur