Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 18 octobre, 20:50
Accueil > Actualité > Justice > Procès Colonna : les parties civiles ont plaidé

Procès Colonna : les parties civiles ont plaidé

Procès d'Yvan Colonna


La 7ème semaine du procès d'Yvan Colonna s'est poursuivie avec les plaidoiries des parties civiles mardi 14 juin.

Les avocats des parties civiles ont réitéré leur conviction concernant la culpabilité d'Yvan Colonna
Les avocats des parties civiles ont réitéré leur conviction concernant la culpabilité d'Yvan Colonna SIPA

Dans une semaine, la cour d'assises de Paris spécialement composée rendra son verdict motivé. Elle dira si elle condamne Yvan Colonna pour l'assassinat du préfet de Corse Claude Erignac, le 6 février 1998, à Ajaccio, ou si elle l'acquitte. Mardi, les avocats de la partie civile, Me Benoît Chabert, avocat de l'Agent judiciaire du Trésor d'abord, Me Vincent Courcelle Labrousse, ensuite, conseil de Robert Erignac, le frère de la victime, et Me Yves Baudelot, représentant de la veuve du Préfet et ses enfants ont répété leur conviction qu'Yvan Colonna faisait bien parti du groupe des anonymes qui avait décidé d'abattre le représentant de l'Etat en Corse. « Au cours de ce procès de 2011, la conviction reste la même, celle qu'Yvan Colonna faisait bien parti du groupe des anonymes et qu'Yvan Colonna est bien l'homme qui a assassiné froidement le petit frère de mon client », a déclaré Me Vincent Courcelle Labrousse.

« Ils ont prononcé une condamnation à mort »

Cinq mois avant l'assassinat du Préfet, les membres du groupe des anonymes « plastiquaient » la gendarmerie de Pietrosella (Corse-du-Sud). Et dérobaient l'arme qui allait servir à tuer Claude Erignac. Pour l'accusation et la partie civile, ce sont les mêmes hommes qui ont perpétré ses deux actions. Et Yvan Colonna, malgré ses dénégations, en faisait bel et bien parti. « Ils étaient sept, c'est à dire trois de moins que la cour que vous constituez. Ils ont quand même prononcé une condamnation à mort. Pas de procès pour le condamné, pas de droit à la défense, pas de pourvoi en cassation, rien ! Juste trois balles dans la nuque qui ne laissent aucune chance », a affirmé pour débuter sa plaidoirie de près de deux heures, Me Yves Baudelot. Cet assassinat est une « injustice » que « Dominique Erignac et ses deux enfants subissent de plein fouet depuis 13 ans », a poursuivi le conseil sous le regard de Dominique Erignac, assise au côté de sa fille, Marie-Christophine et de son fils, Charles-Antoine. « La douleur de la famille Erignac a été occultée pendant tout le procès : pas un regard, pas de regret, pas un mot ou la condamnation de l'assassinat, uniquement des protestations contre les gardes à vue qui n'ont pas concerné Yvan Colonna », a ajouté Me Baudelot.

« Colonna leur fait payer ce choix »

Puis le conseil s'est lancé dans l'analyse du dossier reprenant, d'abord, le déroulé de la journée du 6 février 1998 en s'appuyant sur les déclarations des membres du commando, notamment celles de Pierre Alessandri en garde à vue. Des aveux qui ne laissent pour la partie civile, aucun doute sur l'implication du berger de Cargèse. « La culpabilité d'Yvan Colonna est établie par les déclarations de 9 personnes : 5 membres du commando et leurs épouses », a expliqué Me Baudelot qui ne croit pas aux rétractations tardives et peu étayées de ceux qui avaient commencé par accuser. Me Courcelle Labrousse avait qualifié plus tôt dans la matinée, les aveux d'« imprévu » du dossier. « Maranelli donne tous les noms , il balance au bout de cinq interrogatoires. Depuis, Yvan Colonna leur fait payer ce choix », observait-il. « Quel gâchis ! Pour Yvan Colonna, pour la famille Erignac, Yvan Colonna comprend-il le mal qu'il fait en fuyant ses responsabilités ? », a conclu en fin d'après-midi Me Baudelot. Le réquisitoire du ministère public sera prononcé mercredi.

Guilhem Battut

Réactions à cet article2 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 16 juin à 15:40

    Anonyme-77656
    procés Colonna

    la condamnation de Colonna devrait être confirmée !

    ---------------------------------------------------



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 juin à 10:02

    Anonyme-77656
    liberté

    il es déja condanné avant d etre juger



    Signaler un abus  
Publié : 14/06/11 - 23h01
Mis à jour : 14/06/11 - 23h02
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur