Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 26 mars, 16:40
Accueil > Actualité > Justice > Récidive : Une série de mesures présentées par Mercier

Récidive : Une série de mesures présentées par Mercier

Disparition d'Agnès


L'assassinat d'Agnès aura eu pour effet d'instaurer de nouvelles mesures pour lutter contre les délinquants récidivistes. Elles seront présentées ce mercredi au conseil des ministres par Michel Mercier.

Michel Mercier, le garde des Sceaux
Michel Mercier, le garde des Sceaux SIPA/POL EMILE

Le père d'Agnès avait prévenu, « nous ne voulons pas qu'il y ait de politisation » de ce meurtre. Mais il n'a pas été écouté. Certains députés socialistes ont accusé la droite d'être à l'origine des fautes qui ont conduit à cet assassinat. Des déclarations qui ont d'ailleurs été condamnées ce mercredi par Laurent Wauquiez. Le ministre de l'Enseignement supérieur a appelé « à un peu plus de dignité ». Dans cette affaire, le gouvernement a réagi très vite en décidant très rapidement de prendre une batterie de mesures contre la récidive.

Ainsi, elles devraient être présentées au conseil des ministres. Un projet de loi sur l'exécution des peines, qui comprend des mesures sur l'évaluation de la dangerosité des délinquants et sur la lutte contre la récidive, devrait être déposé. Ce texte, qui avait été prévu le 13 septembre par Nicolas Sarkozy lors d'une visite au nouveau Centre national d'évaluation (CNE) de Réau (Seine-et-Marne), prévoit des objectifs à atteindre d'ici fin 2017, notamment en augmentant le nombre de places de prison.

Les détails du projet de loi

Pour une « meilleure prise en charge des mineurs délinquants », le projet de loi prévoit d'ici la fin 2017 la création de 20 centres éducatifs fermés (CEF) supplémentaires - il y en a 44 - avec la création de 90 emplois d'éducateurs, selon le ministère de la Justice. Quant à la prévention de la récidive (tant pour les mineurs que pour les majeurs), le projet de loi prévoit trois nouveaux CNE, afin de « mieux évaluer le profil des personnes condamnées ». Ces centres sont destinés à évaluer de façon approfondie les condamnés à une longue peine présentant « un degré de dangerosité supérieur ».

Face à l'émoi provoqué par la mort d'Agnès, 13 ans, au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), le Premier ministre a jugé que ce drame « aurait pu être évité », relevant que le meurtrier présumé, 17 ans, « n'aurait jamais dû être placé dans un établissement d'éducation normal sans une surveillance particulière ». Le ministre de la Justice, Michel Mercier, a annoncé l'envoi la semaine prochaine d'une circulaire aux parquets généraux pour qu'ils requièrent le « maintien en détention provisoire ou le placement en centre éducatif fermé (CEF) » des mineurs en attente de jugement ayant « avoué des crimes sexuels particulièrement graves ».

La famille d'Agnès, tué par un mineur récidiviste la semaine passée, a souhaité que la mort de l'adolescente « permette la modification de certains points de droit sur la récidive ». Il semble qu'elle soit en passe d'être entendue.

Actu France-Soir

Réactions à cet article7 commentaires

  • Par beboo, le 23 nov à 11:27

    beboo
    mercier

    Se servir de la mort d'une gamine est Honteux, les textes sont là et il n'y a qu'à les appliquer.



    Signaler un abus  
  • Par THE BRAIN, le 23 nov à 16:00

    THE BRAIN
    depuis le temps

    qu'il ya des mesures ,on a jamais rien vu,enfin si ,les recidivistes eux sont toujours en activité



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 23 nov à 16:48

    Anonyme-77656
    blabla

    appliquez déjà les 5 lois votées depuis 5 ans bande de nuls. toujours le meme bla bla au moindre fait divers.



    Signaler un abus  
  • Par Manubreizh, le 24 nov à 14:31

    Manubreizh
    Honte sur eux...

    et à voir le visage grassouillet de notre garde des Sceaux, cela n'a pas l'air de lui couper l'appétit !



    Signaler un abus  
  • Par pierre_57, le 26 nov à 11:23

    pierre_57
    c'est quand même formidable

    ce qu'il y a de formidable dans cet affaire, c'est que personne n'est responsable : la justice, les psychiatres, les psychologues. On l'a vu dans d'autres affaires où des assassins ou des violeurs récidivistes ont été remis en libertés par des décisions de JAP et des psychiatres et ont recommencés. Ce jeune homme sera jugé et condammné à une peine lourde : dans 25 ans sans doute, il sera remis dehors. S'il n'y a plus de peine de mort pour ces assassinats horribles, odieux ( il n'y a pas de noms paraît-il pour définir ce crime ) au moins qu'on ne les remette jamais en liberté. Dans 25 ans, un fauve, un prédateur sera remis dehors. Ne faudrait-il pas rétablir le bagne : qu'on les remette en liberté sur une ile déserte où au moins il serait libre, mais ne pourrait plus tuer à nouveau. Il faut trouver des solutions où peut-être ils ne soient plus enfermés à vie, mais où aussi ils ne pluissent plus tuer à nouveau des " Agnès "..........



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 26 nov à 12:17

    Anonyme-77656
    Redonnons des moyens à la justice

    Il est établi que le jeune homme qui a avoué avoir violé deux jeunes filles et tuée l'une d'elles avait été placé en détention provisiore, puis relâché en attente d'un jugement. Il s'est écoulé plus d'un an entre les deux viols, plus d'un an sans jugement des premiers faits.

    Si ce jeune homme avait été jugé, il est très probable qu'il aurait été condamné. Derrière les barreaux, il n'aurait pas eu la possiblité d'agresser une deuxième jeune fille.

    Le début du quinquennat de M. Sarkozy a été marqué par une réforme de la justice destinée à réaliser d'importantes économies.Des tribunaux ontété fermés, les effectifs ont été réduits, et les personnesaccusées de crimes attendent longtemps avant d'être jugées.

    Une nouvelle loi sur la récidive n'est pas une réponse valable à la triste affaire "Agnès", ce n'est que de l'esbrouffe pour tenter de nous faire oublier que l'institution judiciaire ne fonctionne pas correctement et que les restructurations menées ces dernières années n'ont fait qu'agraver la situation.

    La polémique autour du dirigeant du collège-lycée fréquenté par la victime et l'accusé des faits de viol et de meurtre illustre, elle aussi, à quel point le gouvernement veut nous faire oublier que la justice n'a pas fonctionné. Ce n'est pas le rôle d'un chef d'établissement scolaire de "rendre la justice" en décidant si un accusé est coupable ou non, mérite sanction ou non. Que chacun fasse son travail. Et celui du gouvernement, c'est de donner les moyens aux institutions de bien fonctionner, pas de noyer le poisson !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 26 nov à 13:18

    Anonyme-77656
    loi!! loi!!

    Et encore une loi? après il y aura un autre drame et encore une loi? loi ?-----

    Que le ministre s'occupe dèja a faire respecter et exécuter les peines 15,20,30ans c'est 15,20,30 ans sans pouvoir prétendre a une remise de peine



    Signaler un abus  
Publié : 23/11/11 - 11h08
Mis à jour : 23/11/11 - 16h35
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur