Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 20 mars, 21:56
Accueil > Actualité > Justice > Suicide d'une collégienne : Plainte déposée par la mère de Pauline

Suicide d'une collégienne : Plainte déposée par la mère de Pauline

Suicide d'une collégienne à Lens


Après le suicide de Pauline, 12 ans, collégienne à Lens, les témoignages sont nombreux. Tous rapportent que la jeune fille était solitaire et que certains la frappaient. La mère de Pauline, elle, a déposé plainte contre le proviseur de l'établissement.

Les témoignages sont nombreux au collège Jean-Jaurès où la jeune fille était scolarisée
Les témoignages sont nombreux au collège Jean-Jaurès où la jeune fille était scolarisée MaxPPP/Max Rosereau

L'émotion est à son comble au collège Jean-Jaurès à Lens (Pas-de-Calais), après le suicide de Pauline, 12 ans, ce lundi soir. La collégienne a utilisé l'arme de chasse de son père pour mettre fin à ses jours. Selon la mère de l'adolescente, la jeune fille était « harcelée ». Brigitte Lamy, procureure de la République à Béthune, a précisé que la mère de famille, entendue mercredi par les enquêteurs de la brigade des mineurs, avait fait part de son désir de porter plainte. Selon France Info, cette plainte a été déposée et vise le proviseur, Pascal Decaix, pour « non assistance à personne à danger » et « diffamation ». Ce dernier avait affirmé dans les médias ne pas avoir connaissance des problèmes rencontrés par la jeune fille. Pourtant, la mère a affirmé avoir alerté l'encadrement du collège à « cinq ou six » reprises.

"Elles l'agressaient"

« Les autres disaient qu'elle était un garçon manqué. Parce que, souvent, elle mettait un jogging tout simple, ou un jean et un tee-shirt uni. » Une jeune fille qui garde l'anonymat, également en classe de sixième à Jean-Jaurès, témoigne ainsi dans l'édition de ce jeudi de La Voix du Nord. « Une fois, je l'ai vue au CDI. Elle était assise toute seule. Je lui ai dit de venir avec nous. Là, elle nous a parlé de certains trucs... » Il s'agit là de violences physiques. « Elle se faisait tabasser par des plus grands. Des quatrième ou des troisième. Plus des filles que des garçons. Elles voyaient qu'elle n'arrivait pas à se défendre, alors, elles l'agressaient, la "traitaient". On a déjà vu une bagarre. Une fois, elle avait plein de griffes sur elle. Et des bleus aussi. » Grâce aux nombreux témoignages, il ressort que cette jeune fille était très souvent seule, dans son coin.

Une ado retirée du collège par sa mère

Autre histoire, autre jeune fille, mais même collège. Christelle, maman d'une adolescente de 14 ans, a confié à la Voix du Nord qu'elle avait dû demander une dérogation pour inscrire son enfant dans un autre établissement scolaire. « J'ai dû enlever ma fille du collège Jean-Jaurès car elle était victime d'agressions par des élèves de sa classe, à l'intérieur et à l'extérieur du collège, et elle a fait une petite dépression, explique cette habitante d'Avion. On avait alerté le principal et les professeurs, mais ils n'ont rien fait. Maintenant elle est au collège d'Harnes. C'est bien triste, il faut attendre qu'une petite fille se suicide pour qu'on en parle enfin... » Selon le quotidien, d'autres parents ont témoigné dans cette affaire.

Actu France-Soir

Réactions à cet article23 commentaires

  • Par nellyolson, le 5 Jan à 10:16

    nellyolson
    elle a raison

    le proviseur était au courant, il n'a rien fait il faut un drame pour réagir de nos jours, combien de gamins vont se foutrent en l'air par le laxisme des adultes, dans quel monde vit on...ce proviseur doit avoir une sanction le renvoi je ne sais pas, mais il doit y avoir des mesures de prise à son encontre, les parents portent plainte certes ça ne le rendra pas leur gamine mais au moins ça fera réflechir ce type et l'éducation national, si ils se donnent encore la peine d'en prendre conscience,....



    Signaler un abus  
  • Par tifo 27, le 5 Jan à 10:41

    tifo 27
    Elle a raison

    Cette femme a raison de porter plainte. Dans certains établissements des éléves sont sujet à des brimades, des rackets,des violences physiques et/ou psychologiques......Il serait temps d'agir cela eviterai de tel drame. IL FAUT ETRE DU COTE DES VICTIMES ET NON PAS DES AGRESSEURS COMME C' EST TROP SOUVENT LE CAS.!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 Jan à 10:50

    Anonyme-77656
    reponse

    si le proviseur etait au courant cet grave que ca cesse ilia des parent eleve sa cert a qoi detre a lecole des qui ilia des brebis galeuse on sevit roger



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 Jan à 11:23

    Anonyme-77656
    De oire en pire

    Cela se dégrade dans les collèges, au fil des années, de moins en moins de sécurité pour les collégiens pacifiques qui veulent pouvoir étudier en paix avec des élèves à comportement de petits "caîds" qui sèment la pagaille et la terreur, font pression sur les bons élèves de différentes manières (intimidation, racket, violence, etc...)., perturbent régulièrement les cours, ce qui est préjudiciable à la qualité de l'enseignement et à la réussite des élèves sérieux, enseignants impuissants, eux-mêmes souvent agressés et menacés, pas faire de vague, etc....bref nos enfants sont de moins en moins protégés dans les collèges en général qui vont au collège la peur au ventre et se sentent obligés de se taire et de subir la loi de ces petits ""caïds" par peur des représailles et de se faire « tabasser ».



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 Jan à 12:13

    Anonyme-77656
    punir

    il serait grand temps de punir TRES serieusement les veritables coupables , il doit etre facile de connaitre leurs noms, et comme dans le bon vieux temps ,les faire passer par les maisons de correction ,seulement voila il ne faut pas toucher à ces pauvres cheris !!!!!!!!!!!! .



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 Jan à 12:15

    Anonyme-77656
    non

    Non, elle n'a pas raison,facile maintenant d'aboyer avec la multitude, quelle aubaine de tomber à bras raccoucis sur les cadres de cette école qaui font certainement un bon boulot et dont la mission n'est pas de jouer et les psychologues et les shérifs. Si en d'autres temps le Proviuseur était intervenu, tout le monde aurait crié au scandale.Est-ce que ce proviseur est responsable de l'éducation de ses élèves, le parents abdiquent en portant la responsabilité sur les "autres". L'école à une mission bien définie, mais certainement pas de jouer les les "bons gardiens" mais celle de transmettre la connaissance.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 Jan à 12:22

    Anonyme-77656
    pauline

    la honte française,si nos politiques s'occupaient d'autre chose que de leurs égos et leurs images très mauvaises .A notre époque cette haine n'exsistait pas,mais lorsque nous entendons madama morano hier quel exemple de tolérance et de démocratie...alors...triste..



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 Jan à 12:34

    Anonyme-77656
    Ignoble !!!

    Comment peut on continuer de confier l'éducation de nos enfants a des gens qui ne pensent qu'à leur tranquillité et leur rémunération. Il est loin le temps de la vocation et de l'engagement pour une éducation ou la nécessité absolue du respect de l'autre est la pierre angulaire. S'il reste une once de dignité à ce proviseur il doit assumer sa misérable responsabilité en démissionnant.

    Condoléances émues à cette famille si injustement touchée.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 Jan à 12:44

    Anonyme-77656
    un premier

    au premier problème connu contre un élève,il faut déposer plainte,tout de suite,avant un drame,comme la petite PAULINE c'est elle qui a baissée les bras en donnant la mort pauvre gamine !! il faut punir les responsables, le proviseur les instites, et les élèves tortionnaires,pour qu'ils ne recommencent plus ! au tribunal,ça va pleurnicher,en demandant pardon aux parents mais trop tard le mal est fait que ça leurs servent de leçon adieu petite PAULINE un grand père très touché par le drame qui touche les parents !!!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 Jan à 12:55

    Anonyme-77656
    Drôle de conception

    Je pense au contraire que l'école doit contribuer à véhiculer des valeurs de respect, tolérance indissociables et faisant même partie de ce que vous appelez "la connaissance". Concernant le terme "aboyer" vous semblez bien peu démocrate et respectueuse du droit à s'indigner des autres mais de là à les traiter de chiens... il faut savoir décence garder!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 Jan à 13:00

    Anonyme-77656
    ah ces hommes politiques.....

    mylène, le 5 Jan à 11:22 pauline

    si je comprends bien MYLENE....tous les problèmes de la société actuelle viennent de nos hommes politiques...ben en voilà un raccourci qui mène tout droit sur le ps.....pas vrai Mylène....quant à Nadine Morano.....tout à fait d'accord avec elle, quand des "chances pour la france" gaucho à fond les manettes attaquent sans détour....il n'y a pas de raison de se comporter en politiquement correct....quand on attaque il faut s'attendre à une contre attaque.....mais le ps aime bien donner des leçons....alors que capable de pas grand chose, il n'y a qu'à voir la gestion de la Corrèze chère à notre porcinet national....



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 Jan à 13:06

    Anonyme-77656
    @burigo...OUI LE PROVISEUR A UN DEVOIR...!!!

    Le Proviseur est responsable de son Collège et le DEVOIR...de faire respecter les consignes du Collèges, c'est à dire..les agressions, les bagarres, les intimidations, les représailles, les jeux violents, les paroles agressives etc... il est le responsable de l'éducation des élèves de son Lycée et des comportements d'autrui...OUI, c'est son boulot...il n'a pas concience que cette jeune fille était en danger, malgré que ces parents seraient venus se plaindre....il y a un hic, vous ne trouvez pas @burigo.....il faut arrêter tous ces coupables et les punir...!!!



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 5 Jan à 13:11

    HeyBaal
    On marche sur la tête. La

    On marche sur la tête.


    La mère est au courant de "harcellement", parlons franchement d'agression. Que fait-elle ? Dépose-t-elle plainte ? Non, elle va voir le proviseur qui n'a pas grand pouvoir lui même. A vrai dire il n'en a pas plus, "policièrement parlant", que la mère.


    Apparemment à l'école tout le monde est au courant. Est ce qui se passe quelque chose ? Non. Les élèves ne parlent pas. Les surveillants font-ils leur travail ? Allez savoir. Le principal tombe des nues. Bravo.


    Petite question : quel est le rapport de force entre les agresseurs et les autres ? Une poignée d'agresseurs contre plusieurs centaines d'enfants "honnêtes" ? 100 contre 1 ? 50 contre 1 ? Allez, au pire, 20 contre 1 ? P**** c'est qui ces agresseurs, les 300 spartiates ? Non, c'est des petits c***, pas plus forts que les autres, juste plus mauvais. Comment ça se fait que les choses ne se règlent pas d'elles mêmes ?


    Moi je vais vous le dire.


    PARCE QU'ON EDUQUE NOS ENFANTS COMME DES VICTIMES ET/OU DES TEMOINS SILENCIEUX.


    "C'est pas beau de rapporter". C'est faux. C'est très bien de rapporter, sauf quand c'est par pur intérêt personnel ou par méchanceté.


    "C'est pas beau de taper". C'est faux. C'est pas beau de taper sauf pour se défendre ou défendre autrui d'une agression. C'est normal. C'est moral. C'est juste. Et c'est LEGAL. Et d'ajouter : "sachant que tu risquera d'être puni, mais que c'est le prix à payer". Un de mes nièces, à la maternelle, a dispersé à coup de claques un groupe d'enfants qui se moquaient d'une petite fille étrangère plus chétive et ne parlant pas la langue. Elle a été punie. Normal, les claques n'étaient pas vraiment nécessaires, et je lui ai dis. Mais pour la féliciter d'avoir défendu une de ses camarades, de s'être comporté comme une Citoyenne, à 4 ans, alors que des adultes n'en sont même pas capables, je lui ai acheté un gros paquet de bonbon.


    Si ne serait-ce qu'un dixième des enfants "honnêtes" avait été éduqué comme ça, ce genre d'historie n'arriverait pas.


    Et il faut arrêter de croire que les cours d'instruction civique sont la solution. Les crasses ça arrive, même de la part d'élèves honnêtes, qui se laissent un peu emporter. Pas les tabassages. Là on est pas dans le cadre d'un égarement. On est dans le cadre de gamins qui sont dérangés et dangereux. Il y a un pourcentage de la population qui est comme ça, y compris des enfants. C'est un fait. Eux n'en auront rien à secouer des cours d'éducation civique. Mais ça lobotomisera encore un peu plus les enfants honnêtes un peu dégourdis. Ok, on ne tape pas. Ok c'est les grands et la police qui s'occupe de nous défendre.


    Ils étaient où, là, les grands et la police ?


    Soyez responsables, éduquez responsablement vos enfants.



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 5 Jan à 14:19

    HeyBaal
    @renard357

    Le proviseur a des devoirs spécifiques en matière civil et disciplinaire. Oui il est responsable sur ce point. Mais on sait pertinament que ces procédures ne servent à rien. La seule solution c'est une action pénale.


    Pourquoi attendre que ce soit le proviseur qui le fasse ? Mon enfant serait en danger (avec attestations médicales), j'agirais directement, je n'attendrais pas de prévenir 6 fois le proviseur et de me demander pourquoi ça n'évolue pas.


    Les responsabilité sont multiples dans cette histoire.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 Jan à 16:50

    Anonyme-77656
    pauline 12 ans

    Je ne trouve pas les mots pour exprimer mon chagrin, c'est comme si c'était ma fille. Honte à l'éducation nationale. honte à la France !!! Ce n'était qu'une petite fille.



    Signaler un abus  
  • Par fsnamaste, le 5 Jan à 17:47

    fsnamaste
    Et les parents?

    C'est facile de faire porter la responsabilité au proviseur. Mais côté parents, je me poserai des questions comment une fille de 12 ans a pu accéder sans la moindre difficulté à une arme. Je peux comprendre la colère de la mère, mais si l'arme avait été dans une armoire fermée à clés sous la responsabilités des parents, peut-être que sa fille serait encore de ce monde!



    Signaler un abus  
  • Par fred201080, le 5 Jan à 18:22

    fred201080
    d accord avec fsnamaste

    je pense qu il eest honteux de laisser une pauvre gamine se faire harceler par les autres eleves mais je pense que les parents sont doublement responsables de la mort de leur fille : d abord en ayant laisser une arme chargee a portee de main et non fermee a cle et n 'oublions pas que la rentree des classes etait MARDI et je suis sur que la gamine a du refuser d aller a l ecole chose que ces parents( qui peut etre sans connaitre l ampleur de la detresse de leur fille) ont evidemment refuser ce qui la fait se sentir totalement seule au monde



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 Jan à 23:07

    Anonyme-77656
    a pauline que je conaise

    pauline la premiere fois que je lai vue ser au cdi je lai inviter a ma table avec noemie elle etaie souriante et ne resenter pas dagresement mer la ger vue des fille et des grend et des petite que la fraper je vouler mintreposer sa auraie petetre pa plus a pauline moi camillle en apprenent le desse de pauline j'ai pleurer toute la nuit getaie proche dell mer elle me diser rien mer la sa a commecer je lai vue pleurer mer moi pauline je taime ter voisin font une quete on te donera 40 e a ton oneur je taime la derniere fois que je taie vu sourire ser a la picine on avait bien rit et tu defille dans ma tet

    je taime ma puce dore en paie et va au paradis moi et noemie on tavais vu au cdi de la^part de camille mes sincere condoleance



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 Jan à 13:03

    Anonyme-77656
    A méditer

    « Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants,

    Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles,

    Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter,

    Lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au dessus d’eux l’autorité de rien ni de personne,

    Alors c’est là, en toute beauté et en toute jeunesse, le début de la tyrannie. » (Platon)



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 Jan à 13:19

    Anonyme-77656
    A réformer

    Il faudrait réformer le collège unique qui est un échec, ne pas rendre obligatoire la scolarité au-delà de 14 ans et placer les élèves non motivés par les études et qui posent des problèmes de discipline et de comportement en apprentissage auprès d’un bon maître d’apprentissage.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 Jan à 18:14

    Anonyme-77656
    Tous des lâches!

    Pour moi tout le monde est responsabble; les élèves qui n'ont pas aidé cette gamine, bonjour la jeunesse, elle est belle! les enseignants qui ont fermé les yeux, le proviseur qui savait, lui aussi, et qui n'a rien fait. Tous des lâches!



    Signaler un abus  
  • Par sandra22, le 9 Jan à 10:10

    sandra22
    suicide d'ado

    c'est un véritable problème le mal être des ados et la réaction , ou la non réaction des adultes .quand un enfant devient "la tête de turc" des autres quand le collége devient un lieu de souffrance il serait salutaire qu'il y ait des adultes qui puissent voir et intervenir avant que l'irréparable arrive ...l'école devait être un lieu de sècurité , un have de paix , pourtant bien souvent pour certain éléves école est synonymes de souffrances , moqueries ......pauvre petite combien ça a du être dur pour elle pour en arrivée là ..



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 Jan à 19:53

    Anonyme-77656
    Pour que cela n'arrive plus

    Cette fin injuste et abominable ne fait que m'encourager à continuer ma lutte en qualité de présidente de l'Association Pour le Port de la Tenue Scolaire Unique, afin que les discriminations au sein des établissements scolaires ne fassent plus de victimes. Dans l'article ci-dessus, je viens de lire que certains de ses agresseurs reprochaient à cette jeune fille de porter des tee-shirts et des jeans "comme un garçon". Bien que cela soit normal, ils ont réussi à trouver une différence pour la mettre à l'écart et l'intimider au point de la désespérer. C'est pour cette raison que notre association plaide pour le port d'un uniforme scolaire afin que les jeunes se sentent solidaires et ne se rejettent plus.



    Signaler un abus  
Publié : 05/01/12 - 10h09
Mis à jour : 05/01/12 - 10h46
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur