Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 16 juillet, 03:57
Accueil > Actualité > Justice > Usurpation d'identité : "L'Etat n'est pas en mesure de lutter"

Usurpation d'identité : "L'Etat n'est pas en mesure de lutter"

Usurpation d'identité


Dalila Bouhezila, présidente de l'association "On a volé mon identité", raconte son calvaire et juge sévèrement la loi instituant une carte d'identité biométrique.

Quelques informations suffisent pour usurper une identité.
Quelques informations suffisent pour usurper une identité. AFP/JEAN FRANCOIS MONIER

France-Soir : Vous avez été vous même victime d'usurpation d'identité?
Dalila Bouhezila : J'ai découvert qu'on avait volé mon identité en octobre 1998, en allant à la mairie chercher un extrait de naissance pour me marier. L'officier d'état-civil m'a annoncé que j'étais déjà mariée ! Ce qui était faux. Après des recherches, il est apparu que la mairie avait envoyé deux extraits de naissance à une boîte postale à Paris, après une demande par courrier. Même si dans cette demande, il y avait des erreurs sur ma date de naissance, même si contrairement à la loi, la personne qui avait demandé ces papiers n'avait pas joint de copie de pièce d'identité. Et avec ce simple papier on peut obtenir une carte d'identité, se marier, se pacser, déclarer des enfants, acheter des immeubles, contracter des prêts, et j'en passe... J'ai mis six ans à faire annuler ce mariage, et encore, je me bats toujours pour qu'il n'apparaisse pas sur mon état-civil. Là, c'est comme si j'avais divorcé, alors que je ne m'étais pas mariée. La justice et l'Etat font face à un vide juridique.

F.S. : S'agit-il d'actes isolés ou d'une délinquance organisée?
D. B. : Après ma plainte, la police de l'air et des frontières est remontée jusqu'à une femme, en prison à Fleury-Mérogis pour trafic de stupéfiants et proxénétisme. J'étais sa troisième victime. Dans mon cas, elle voulait donner la nationalité française à un homme, par mariage, mais sans « salir » son identité à elle. Ce qui est sûr, c'est que je ne me suis pas fait voler de papiers, je n'en ai pas perdu non plus. Quelqu'un a collecté des informations sur moi, avec peut-être même une complicité dans la mairie. C'est une technique bien conçue, bien organisée. Ce ne sont pas de banals délinquants qui font ça, mais des cerveaux criminels. Par exemple, il y a quelques mois, à Roubaix, un homme a ouvert une fausse agence de recrutement. Il a contacté le Pôle emploi, qui lui a envoyé des candidats pour des emplois. Il y a 32 victimes, qui ont rempli des formulaires, donné leurs papiers. L'homme a ensuite disparu avec ces identités. Ce n'est pas rien, de monter une arnaque comme ça, et on soupçonne cet homme de faire partie d'un réseau organisé.

F.S. : Quelle est l'ampleur de ce phénomène?
D. B. :On estime qu'il y a entre 210.000 et 220.000 victimes d'usurpation d'identité. Ce sont des personnes âgées qui voient les huissiers débarquer chez eux, des personnes qui découvrent en voyageant à l'étranger qu'il y a un mandat d'arrêt contre eux, comme Salim Mourad Cherif qui a été arrêté aux Etats-Unis. Il y a des gens dans notre association qui ont perdu leur emploi, leur logement, qui sont condamnés à des peines de prison ou de grosses amendes, qui reçoivent des factures, qui se retrouvent interdits bancaires à la Banque de France... Et puis il y a beaucoup d'escroqueries aux prestations sociales qui sont faites par usurpation d'identité. Vous ne pouvez pas imaginer l'enfer que ça représente, la peur au ventre qu'on a quand on s'aperçoit de ça. D'autant que le problème est minimisé par l'Etat. En France, l'usurpation d'identité est punie d'un an de prison. Au Canada, par exemple, c'est dix ans. Alors que ça nuit aux personnes, à l'économie du pays, à la sécurité intérieure aussi. Je peux vous dire qu'aujourd'hui l'Etat n'est pas armé pour lutter. Je vais saisir la Cour européenne des droits de l'homme pour montrer que la justice française n'est pas compétente.

F.S. : Pourtant, le ministère de l'Intérieur vient d'annoncer la création d'une carte d'identité biométrique...
D. B. : Cette mesure, elle n'est pas bienvenue pour moi. Un fichier, ça reste une base de données. Au moment des débats sur cette loi, il y avait la question de savoir si on associait un « lien fort », c'est-à-dire un accès des agents de force publique à toutes les données biométriques contenues dans la carte, ou un « lien faible », avec un accès restreint à ces données. Je pense que le « lien faible » était approprié, et c'est le « lien fort » qui est passé. Avec un risque non négligeable de piratage, de revente de données. On dit que la biométrie est infalsifiable, or on a déjà vu des passeports biométriques falsifiés. Pour moi la priorité c'était de protéger l'état-civil : plus de moyens humains pour veiller aux documents, plus de vigilance du personnel, plus d'information dans les mairies.

F.S. : Comment s'en prémunir?
D. B. : En étant vigilant. Ne jamais jeter des documents. Éviter les achats sur Internet, même sur des sites sécurisés. Sur Facebook, ne pas mettre sa date de naissance, son parcours scolaire. Dans une administration, ne pas laisser le personnel s'absenter avec votre pièce d'identité. Faire attention en recevant des amis : souvent, ce sont des gens très proches qui vont usurper votre identité. À la piscine ou au sport, éviter de laisser ses papiers au vestiaire...

Propos recueillis par Jérôme Sage

Réactions à cet article4 commentaires

  • Par tim osman, le 13 mar à 15:42

    tim osman
    nouveau fléau

    les conséquences sont sans limite, et la lenteur de la justice, mélée à la lourdeur de l'administration, font que les victimes subissent pleins de chocs: la méthode la plus simple pour collecter les données sensibles c'est la voyance: les gens ont tendance à donner leur vraie date de naissance, et en leur proposant un cadeau, c'est le nom, et l'adresse, il en faut peu pour avoir le nom de jeune fille de la mère, et passer tous les questionaires de sécurité bancaires... on n'éduque (volontairement?) pas assez la nation sur ces risques...



    Signaler un abus  
  • Par rudi, le 13 mar à 16:02

    rudi
    dieu bon

    on nous annonce un fichier de 60 millions de français, et ils peuvent pas gérer ?  celui des cartes grises semble bordelique, et maintenant il veut commencer un fichier d exilés ?   ce pays devient  fou


    une mite parano et bureaucratique leur ronge la cervelle à paris



    Signaler un abus  
  • Par jc 67, le 13 mar à 16:12

    jc 67
    LA FRANCE DANS QUEL ETAT !

     


    Un Etat n’est plus un Etat lorsque l’état des personnes est mis dans un tel état.


    De quoi mettre notre Ministre de l'intérieur dans tous ses états et les pauvres victimes dans un état pas possible.


    Il faut donc remettre notre Etat dans un bon état et les mauvais esrprits hors d'état de nuire.


    Mais que fait l'Etat ?



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 13 mar à 17:15

    HeyBaal
    Y a pourtant des solutions

    Y a pourtant des solutions simples.


    On peut croiser les fichiers de données pour vérifier facilement qui est qui -> interdit.


    On peut stocker systématiquement quelques informations biométriques pour faire des vérifications (groupe sanguin, marqueur adn simple, empreintes digitales) -> interdit


    Paraît que croiser les fiches c'est mal.


    Expliquez leur à ceux qui se sont fait usurper l'identité...


    Et celui qui a donné ces infos depuis la mairie sans demander les justificatifs il lui est arrivé quoi ? Il a été augmenté ?



    Signaler un abus  
Publié : 13/03/12 - 15h31
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur