Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 18 novembre, 01:13
Accueil > Actualité > Politique > 2012 : Dominique de Villepin présente son projet... seul ?

2012 : Dominique de Villepin présente son projet... seul ?

Présidentielle 2012


Le fondateur de République solidaire doit présenter son projet pour 2012, ce jeudi. Mais Dominique de Villepin doit faire face à des défections de plus en plus nombreuses dans ses rangs.

Dominique de Villepin dévoile son projet pour 2012 ce jeudi
Dominique de Villepin dévoile son projet pour 2012 ce jeudi SIPA

Coup dur pour Dominique de Villepin. Juste avant la présentation de son « projet », jeudi dans un hôtel parisien, Daniel Garrigue, le porte-parole de son mouvement, République solidaire, a décidé de jeter l'éponge. L'ancien Premier ministre a reçu, mardi, la lettre de démission du député de Dordogne. Il l'a immédiatement appelé pour tenter de le dissuader. Sans succès. « Garrigue a été déçu, confient ses proches. Il estime n'avoir pas été assez consulté dans l'élaboration de ce projet. » L'élu du Sud-Ouest n'est pas le seul à prendre ses distances. Certains mettent en cause la précipitation excessive avec laquelle ont été préparées les propositions Villepin pour 2012 alors que le procès en appel de l'affaire Clearstream est prévu le 2 mai. D'autres trouvent la tonalité générale de ce projet « trop à gauche ». La proposition phare de cette « refondation nationale » – la création d'un revenu citoyen fixé à 850 € – ne passe pas, ou très mal. « Cela supposerait 30 milliards de dépenses en plus et, fondamentalement, cela encourage l'esprit d'assistance », soutient un de ces élus « en partance ».

Il sera à Lille lundi

Député UMP de la Drôme, Hervé Mariton, qui n'a jamais adhéré à République solidaire mais éprouve pour Villepin un « grand respect », le met en garde : « C'est bien de regarder tous azimuts, mais il faut faire attention à ne pas atterrir trop à gauche, comme le souhaitent quelques-uns de ses supporteurs qui ne représentent pas le cœur de son électorat potentiel. » Après le départ de Georges Tron et de Marie-Anne Montchamp, aujourd'hui membres du gouvernement, le carré des fidèles, déjà peu nombreux, se réduit donc encore un peu plus. Ce qui met en difficulté Villepin, qui partageait déjà son espace électoral virtuel avec François Bayrou et doit maintenant compter avec Jean-Louis Borloo. Pourtant, ces quelques départs n'inquiètent pas ceux qui restent. « On mène le combat des idées, pas celui des appareils », lance Brigitte Girardin, présidente du Club Villepin, qui revendique 30.000 adhérents. Député de l'Hérault, Jean-Pierre Grand, autre pilier de République solidaire, renchérit, en se forçant un peu : « Dominique de Villepin s'intéresse plus aux couloirs de métro qu'à ceux de l'Assemblée nationale. Son armée, c'est son programme. La politique qu'il mène s'adresse directement aux Français. A la manière de De Gaulle... » Signe des temps : Villepin, dès lundi, sera à Lille. Pour y visiter la maison natale du Général.

Coup de barre à gauche

L'ancien Premier ministre de Jacques Chirac présente un projet volontairement à gauche. « Il n'est pas centriste, mais se revendique du gaullisme social », argue Brigitte Girardin, la présidente du Club Villepin. Parmi les propositions les plus spectaculaires : un revenu citoyen fixé à 850 € par mois, ouvert aux jeunes de plus de 18 ans sans ressources, qui coûterait 30 milliards d'euros ; l'instauration d'un service citoyen obligatoire entre 18 et 25 ans ; l'attribution d'un tiers des postes des conseils d'administration et de surveillance aux salariés. Un autre volet de mesures concerne les libertés. Ainsi prône-t-il que les groupes industriels vivant de la commande publique ne puissent plus être propriétaires d'entreprises de presse. Il propose la création d'un « procureur de la nation ». Sur le terrain fiscal, l'ancien Premier ministre se montre favorable à une augmentation du taux de l'impôt sur le revenu pour les tranches les plus élevées. 

Pascale Tournier
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article8 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 14 avr à 05:32

    Anonyme-77656
    Silence on tue

    Et pour la cause animale qui régresse sérieusement en France (notamment avec les égorgements massifs à vif ,en toute conscience, de pauvres bêtes qui endurent les pires souffrances, une honte, dans l'indifférence quasi générale des politiques de tous bords, il serait plus que souhaitable (comme tous les autres candidats d'ailleurs) que Monsieur Villepin se décide à nous proposer un programme pour mettre fin aux souffrances animales insoutenables et faire évoluer la législation en faveur des animaux, bien trop lente. Rappelons que la majorité des français sont très choqués et révoltés par les égorgements des animaux sans étourdissement préalable dans les abattoirs où on tue en silence. A ce jour, la seule personne qui a le courage de dénoncer publiquement ces actes de cruautés est Madame Brigitte BARDOT qui ne cesse de se battre face à l'immobiliste des politiques qui restent muets et sourds à son cri de colère. Une société qui laisse maltraiter ses animaux sans réagir ne fera pas mieux envers ses concitoyens., Dans la campagne présidentielle 2012, il y a URGENCE à prendre à bras le corps la cause animale en grand danger. Comment d'ailleurs, peut-on faire réellement confiance à des candidats qui restent silencieux face aux atrocités animales connues de tous ?.Cela laisse à réfléchir.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 14 avr à 07:21

    Anonyme-77656
    Même avis

    Prissiat a entièrement raison. Concernant la condition animale alarmante qui n’évolue pas, il faut que les candidats à l’élection présidentielle se bougent et s’investissent à ce sujet. Leur indifférence envers la grande souffrance animale est intolérable, surtout lorsque l’on sait que la France possède le plus grand nombre de propriétaires d’animaux de compagnie en Europe. Voici quelques citations toujours d’actualité qui ne peuvent que nous inciter à réfléchir et agir : Une société ne peut se dire ni civilisée ni socialement évoluée si elle ne respecte pas les animaux et si elle ne prend pas leurs souffrances en considération. » (Alfred Kastler), mais aussi : « La cruauté envers les animaux et même déjà l’indifférence envers leur souffrance est à mon avis l’un des pêchés les plus lourds de l’humanité. Il est à la base de la perversité humaine. Si l’homme crée tant de souffrance, quel droit a-t-il de se plaindre de ses propres souffrances ? ». (Romain Rolland).



    Signaler un abus  
  • Par TYZEF29, le 14 avr à 08:38

    TYZEF29
    Pourquoi ?

    Comment ce vieux défenseur de la vieille Europe peut il croire que son attitude est celle d'un gaulliste. Nous ne sommes plus en 1940 et l'ennemi SARKOZY n'a rien de semblable à celui de l'époque. La population croit qu'une certaine haine est sous-jacente. C'est dommage pour le débat des idées. La démocratie veut que tout le monde a le droit de s exprimer mais dans le respect de chacun.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 14 avr à 09:14

    Anonyme-77656
    "On vous y conduira par l'aiguillon électrique" C. Magny

    Colette Magny, nous avait déjà prévenu, on y arrive ! Décidément après le C.P.E. et la non-instruction à nos ouailles de leurs licenciements, une loi qui rendrait obligatoire le vote. Rien que çà ! Piêtre démocrate que ce Villepin, bientôt aux oubliettes de l'Histoire ! Ciao Ciao



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 14 avr à 09:16

    Anonyme-77656
    "On vous y conduira par l'aiguillon électrique" C. Magny

    Colette Magny, nous avait déjà prévenu, on y arrive ! Décidément après le C.P.E. et la non-instruction à nos ouailles de leurs licenciements, une loi qui rendrait obligatoire le vote. Rien que çà ! Piêtre démocrate que ce Villepin, bientôt aux oubliettes de l'Histoire ! Ciao Ciao



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 14 avr à 09:28

    Anonyme-77656
    2012 Alternative

    VILLEPIN 2012 l'alternative « ni de gauche, ni de droite, pour la France, tout simplement »



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 14 avr à 10:44

    Anonyme-77656
    Démago

    Pauvre Villepin le voilà qui veut nous faire le coup du socialisme, attention ça n'avez pas réussit à Bayrou.



    Signaler un abus  
  • Par Lucy091, le 14 avr à 16:07

    Lucy091
    Et les 4 millions de chômeurs !

    Quelques bonnes mesures ,quelques très mauvaises ,l'assistanat de la gauche ,avec nos 2 milliards de dette ,ce n'est pas le moment ,nous ne voulons pas ça pour nos ados ,c'est nous insulter ,et que ferait-il pour l'immigration et les 4 millions de chômeurs ? Non je ne voterai pas pour lui ,il est très bas dans les sondages ,les plus hauts sont J.Lang et B.Kouchner sans étiquettes ,ensuite c'est C.Guéant et Marine LP ,les Français sont en grande détresse ,ils vont bien voter cette fois ci !



    Signaler un abus  
Publié : 14/04/11 - 07h50
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur