Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 07 août, 06:59
Accueil > Actualité > Politique > Affaire Banon : L'agression reconnue mais pas de poursuite pénale

Affaire Banon : L'agression reconnue mais pas de poursuite pénale

Les affaires DSK


Le parquet de Paris a annoncé jeudi avoir classé sans suite la procédure ouverte à la suite de la plainte de Tristane Banon contre Dominique Strauss-Kahn pour tentative de viol.

Tristane Banon sur le plateau du Grand Journal affirmait qu'elle "irait jusqu'au bout"
Tristane Banon sur le plateau du Grand Journal affirmait qu'elle "irait jusqu'au bout" MaxPPP/Matthieu de Martignac

Hasard du calendrier ou pas. Le jour où Tristane Banon sort son livre Le Bal des hypocrites, le parquet de Paris décide de rendre sa décision dans son affaire l'opposant à Dominique Strauss-Kahn. Et celui-ci a décidé de classer sans suite la plainte pour « tentative de viol » de la romancière et journaliste contre l'ancien président du Fonds monétaire international. Mais le parquet de Paris a aussi estimé toutefois que des faits qualifiés d'agression sexuelle étaient « reconnus » mais prescrits. 

Dans cette affaire, le parquet de Paris avait trois options : décider que les faits étaient prescrits, classer l'affaire sans suite ou bien confier une information judiciaire à un juge d'instruction. Il a donc choisi le classement sans suite. « A l'issue de l'enquête confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personneil ressort que si faute d'éléments de preuve suffisants, les poursuites ne peuvent être engagées du chef de tentative de viol, des faits pouvant être qualifiés d'agression sexuelle sont quant à eux reconnus », affirme le parquet. « Néanmoins, ajoute le parquet, commis en 2003 et n'ayant été relevés qu'en 2011 ces faits ne peuvent être poursuivis » car la prescription de trois ans s'applique.

Procédure en civil

La romancière avait prévenu, sur le plateau du Grand Journal, que si le parquet prenait une décision de classement, elle déposerait immédiatement plainte avec constitution de partie civile, ce qui entraîne automatiquement la désignation d'un juge d'instruction. Lors de son audition, le 12 septembre, Dominique Strauss-Kahn avait concédé avoir fait « des avances » à la jeune femme. Pour autant l'ancien favori des sondages en vue des primaires socialistes a toujours réfuté s'être rendu coupable de violence lors de sa rencontre avec Tristane Banon dans un appartement parisien. Il avait même qualifié d'« imaginaire » la scène racontée à plusieurs reprises par l'écrivaine.

« Ce classement (...) est une demie victoire pour Tristane Banon qui a enfin été reconnue comme victime, affirme Paroles de femmes dans un communiqué. D'un côté, son agression sexuelle a été reconnue par le parquet, de l'autre, la durée de prescription limitée à 3 ans est dépassée ». L'association féministe avait soutenu la romancière, notamment lors de la manifestation contre les violences faites aux femmes. L'ancien patron du FMI fait encore l'objet d'une procédure au civil aux Etats-Unis. Nafissatou Diallo l'accuse de l'avoir violée en mai dans un hôtel de Manhattan. Avec ce nouveau classement sans suite, selon son avocate « Dominique Strauss-Kahn est totalement blanchi ».

Maxime Ricard

Réactions à cet article12 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 13 oct à 17:57

    Anonyme-77656
    dsk

    Impossible que cet homme s'en sorte blanchi .

    Courage Melle Banon , continuez votre lutte .Nous sommes de milliers derrière vous .



    Signaler un abus  
  • Par Bluesun, le 13 oct à 19:42

    Bluesun
    Scandale, il faut continuer !!!!

    Les lois sont faites par les hommes, pour les hommes, mais la femme peut se défendre (encore heureux).


    Il faut continuer...Une chose pour vous " l'agression est reconnue" trop facile de s'en sortir au nom du fric, et des faits prescrits.


    Le trop plein d'argent ne devrait pas tout permettre.


    La justice, c'est de donner à chacun son dû..... Shock



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 13 oct à 20:05

    Anonyme-77656
    Dire,qu'il a toujours sa

    Dire,qu'il a toujours sa carte du PS.Honte au PS!



    Signaler un abus  
  • Par HORNY FREAK, le 13 oct à 20:14

    HORNY FREAK
    Un voeu pieux

    Une fille qui subirait une atteinte à son intégrité physique, de quelque nature qu'elle soit, je souhaite qu'elle soit reconnue dans sa blessure et que... disons, notoriété, assise sociale, immunité, passe-droits etc. n'aient pas droit de cité. Toute similitude avec une affaire en cours est fortuite, je fais dans l'extrémisme que j'évoque oeuvre de fiction...


    (commentaire remanié à 99% pour cause de censure)



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 13 oct à 21:03

    Anonyme-77656
    Tristane Banon

    J'espère que son action va faire changer la loi relative à la durée de la prescription.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 13 oct à 21:12

    Anonyme-77656
    Cette décision de justice est

    Cette décision de justice est un numéro de cirque achevé, rires garantis pour les enfants.


    La la plaignate ne prouve aucunement ses accusations. Qu'à cela ne tienne, la cour, que les faits, qu'elle reproche à DSK sont "reconnus. Nous n'avons pas dit "Etablis", simplement RECONNUS. Superbe nuance. Ne pouvant dire les faits établis, la cour use d'un autre vocable plus ubjectif mais justement, la justice doit juger OBJECTIVEMENT...


    Vous savez bien, mauvais esprits, que si Mlle Banon

    avait appuyé son accusation sr les faits objectifs, nous aurions dû condamner DSK, Or nous ne l'avons pas condamné, il est donc coupable mais seulement subjectivement. On le "reconnaît coupable" du bour des lèvres. Nous n'avons pas trouvé d'autre solution.


    D'un autre côté, la demanderesse a trop attendu pour porter plainte, son action en justice en est prescrite.


    rien n'étant clair dans cette affaire, la cour, avec sa sagacité coutumièree "reconnaît" le crime non prouvé du défendeur DSK mais juge prudent de na pas le sanctionner, elle distribue équitablement ses sanctions.Le Sieur DSK échappe à son procès mais les juges le déshonorent.


    Madeemoiselle Banon portera, elle, la suspicion honteuse d'avoir volotairemennt attendu tant d'année pour ester en justice de crainte, que les juges n'exigent d'elle, qu'elle fasse la preuve de son accusation.


    Bea jugement de Salomon.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 13 oct à 21:48

    Anonyme-77656
    SuperBlanchi

    Les nouveaux privilégiés ont pris la place des anciens : l'Histoire est un recyclage , on ne prend pas les mêmes mais on recommence : selon que vous serez etc... Appelez-moi SuperBlanchi !



    Signaler un abus  
  • Par Moliere, le 13 oct à 23:49

    Moliere
    A quant le prochain bouquin?

    Tu as finalement obtenu ce que tu voulais. Ton best-seller.  C' est a dire je ne comprend pas comment un ecrivain peut "resumer" en 120 pages une histoire de tentative de viol. Donc cela veut dire que pour denoncer DSK a la police il n'y a qu'a leur donner un exemplaire!! Si on regarde un peu le cote ecolo on va vite rester sans papier et ensuite sans arbre dans notre pauvre planete. Et c' est pour quant le tome II?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 13 oct à 23:51

    Anonyme-77656
    Elle a eu raison d'essagyer

    Au moins cela aura servi de leçon pour l'avenir. D'abord les femmes apprendront qu'elles doivent porter plainte immédiatement et que, dorénavant, elles seront prises en considération.

    Cependant je ne pense pas que les excités de la braguette iront voir un docteur. On va le voir pour le viagra mais pas pour un "anti-viagra".



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 14 oct à 02:36

    Anonyme-77656
    2003-2011 ouf c'est long!

    2003 -2011 (huit ans de vie et on commence à peine à réagir !)

    Cela s’entend un peu, quand c’est hélas un jeune garçon ou une fillette qui aurait été tourmenté sexuellement et morte sous la honte en plus des menaces de représailles de l’agresseur décide de se taire pour huit ans ou plus.

    Mais dans ce possible épisode, si cela aurait été vraiment regrettablement été vécu, par Madame Tristane Banon tout le monde pense non seulement le parquet judiciaire, qu’elle devrait bien possiblement avoir eu à l’époque un intérêt personnel pour ne pas déclencher des démarches judiciaires preuves fraiches en mains.

    les scientifiques n’ont pas encore inventés hélas la machine pour revenir dans le passé et permettre aux juges d’observer dans les temps passés comment Mr DSK aurait violé l’intégrité physique de l’accusatrice

    Car Tristane Banon en 2008 n’était plus une fillette.

    Maintenant, Si elle avait reçu une forte somme d’argent à l’époque se serait un bon élément d’alibi en ce moment pour ouvrir une enquête pour investigation de la justice sur ces comptes Bancaires archivés de l’époque , car cela aurait été au moins la seule preuve matérielle aidant, et une fois dument prouvé aurait peut être abattu a DSK( sans le faire jeter en prison) , pour pratique sexuel d’adultère, mais sans cacher aussi la complicité d’elle-même ,pour l’avoir accepter.

    Et maintenant si elle n’a rien et vraiment rien reçu comme paiement pour son précieux silence personne désormais ne pourra comprendre la raison de ce long silence.

    Ne soyons donc pas trop triste pour Madame Banon.

    Bien en plus les lois pénales françaises et du monde ont leurs arrêtés et prescriptions.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 14 oct à 07:58

    Anonyme-77656
    curieuse justice !!!

    Un agresseur reconnu doit être puni et la victime indemnisée (c'est la mode). La justice reconnaît implicitement qu'elle n'a pu accumuler de preuves (on s'en doute), par contre elle déclare qu'il y a eu tentative de viol. Sur quels éléments se base-t-elle ? En cas d'agression , je suis toujours du côté de la victime. Ici, c'est la démarche de la justice qui m'intrigue !!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 14 oct à 11:05

    Anonyme-77656
    Affaire BANON / DSK

    Je ne trouve pas mes commentaires parmi clés autres. Je les reprends:

    Cette affaire aurait eu une suite judiciaire si Tristane avait été aidée et défendue par sa mère qui pour ne pas déplaire à DSK ni au PS ne l'a pas fait .Si cela avait été le cas l'affaire du Sofitel n'aurait jamais eu lieu. En attendant c'est Tristane qui restera la victime pour toujours. Encore une fois disons que la justice n'ai faite que pour ceux qui sont pourris de fric.



    Signaler un abus  
Publié : 13/10/11 - 17h50
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur