Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 19 mai, 19:05
Accueil > Actualité > Politique > Assemblée : Après la vague rose, la ruée vers le perchoir

Assemblée : Après la vague rose, la ruée vers le perchoir

Élections législatives 2012


Claude Bartolone et Elisabeth Guigou font figure de favoris pour le poste de président de l'Assemblée nationale, qui sera élu le 26 juin prochain par la nouvelle chambre.

Claude Bartolone a estimé avoir été "utile et loyal" à François Hollande
Claude Bartolone a estimé avoir été "utile et loyal" à François Hollande AFP/ALEXANDER KLEIN

Les candidatures s'empilent pour la présidence de l'Assemblée nationale, une des fonctions les plus prestigieuses de la République. Sitôt Ségolène Royal tombée au champ d'honneur électoral, plusieurs caciques socialistes ont fait part de leur intérêt pour ce poste qui semblait acquis à la présidente de Poitou-Charente. C'était compter sans le verdict des urnes, qui a consacré dimanche la victoire du rival rochelais de Royal, l'ex-PS Olivier Falorni. Même cas de figure pour Jack Lang, privé de ses rêves de perchoir après sa défaite face à un candidat UMP dans les Vosges.

Jean-Glavany. Lui est officiellement en lice depuis lundi. La veille, l'ancien collaborateur de François Mitterrand avait convoqué une conférence de presse dans les locaux du Palais Bourbon, sans en préciser l'objet. C'est désormais chose faite. « Je me présente comme parlementaire assidu et investi », a expliqué le député des Hautes-Pyrénées, réélu confortablement dimanche (66,91% des voix) pour un cinquième mandat. Problème pour l'ancien ministre socialiste, l'Elysée préfèrerait une femme à la présidence de l'Assemblée. Candidat d'un hypothétique front « Tous sauf Royal », le voilà désormais privé de son principal point fort.

Claude Bartolone. « J'ai tenu à respecter les temps : celui des primaires, celui de la présidentielle, celui des législatives. Nous avons désormais une majorité. Le moment est donc venu de proposer ma candidature », a annoncé le président PS du conseil général de Seine-Saint-Denis lundi dans une interview au Parisien. Ex-Fabiusien, soutien de Martine Aubry pendant la primaire, l'élu de 61 ans y reconnait ne pas être un hollandais historique mais juge avoir été « utile et loyal » au chef de l'Etat durant sa campagne. Au lendemain de la présidentielle, il avait fait part de sa déception de n'avoir pas été appelé au gouvernement alors que son département avait offert « son meilleur score » au président. Questionné sur l'hypothèse d'une candidature d'Elisabeth Guigou, ex-ministre de la Justice, Claude Bartolone a déclaré qu'il n'y « croyait pas ». Selon lui, seule Marylise Lebranchu pourrait lui faire de l'ombre. Mais la ministre de la Réforme de l'Etat a démenti la semaine dernière être intéressée par le poste.

Elisabeth Guigou. « Barto » a beau ne pas y croire, l'ancienne garde des Sceaux a quand même fait savoir lundi qu'elle se verrait bien première présidente de l'Assemblée. « Je souhaite avoir des responsabilités au bureau de l'Assemblée nationale, et si c'était la plus haute qui m'était confiée, ce serait évidemment un grand honneur pour moi de l'assumer, mais il faut qu'il y ait un dispositif collectif », a expliqué la députée de Seine-Saint-Denis, réélue la veille. « Je marque ma disponibilité mais je ne souhaite pas être dans une démarche individuelle », a-t-elle dit à des journalistes dans les couloirs de l'Assemblée.

Actu France-Soir

Réactions à cet article19 commentaires

  • Par remilyonnais, le 18 juin à 16:01

    remilyonnais
    Le plan Polmar

    Après la vague rose nous aurons droit à la marée noire de la hausse des impots et de la baisse du pouvoir d'achat.



    Signaler un abus  
  • Par renard357, le 18 juin à 16:04

    renard357
    qu'ils sont beaux les "COCOS" sur le perchoir..!!!

    çà và voler dans les "plumes" avant d'arriver au perchoir, nous allons en voir de toutes les couleurs c'est kiki....c'est coco....mais se ne sera pas Ségo...!!!



    Signaler un abus  
  • Par Henri Canne, le 18 juin à 16:07

    Henri Canne
    si c'est Elisabeth

    si c'est Elisabeth, on va rigoler ! rigoler, rigoler !



    Signaler un abus  
  • Par parisienne, le 18 juin à 16:19

    parisienne
    heureusement!

    Heureusement que cette course au perchoir se passe à gauche, à croire que ces candidats ,attendaient l'echec de S.R.Chacun des prétendants a déjà eu un ou plusieurs postes à responsabilité, toujours donneurs de leçons, ils devraient faire preuve d'altruisme et laisser ce posteà plus jeune ou encore mieux à un membre de la diversité dont ils nous rebatent les oreilles, mais je m'égare, chacun pour soi!



    Signaler un abus  
  • Par Decrauze, le 18 juin à 17:53

    Decrauze
    La première trame de France


    En voilà un certain nombre

    qui doivent être heureux, in petto, de la défaite magistrale de Royal. La

    première trame tweetée de France a

    porté ses fruits et va ranimer la guerre Martine-Ségolène pour la tête du PS. Foyer

    de tension qui ne va pas tarder à se ranimer. Il ne faudrait pas que cela occulte

    les lourdes tâches à venir au palais Bourbon. Cf.
    http://pamphletaire.blogspot.fr/2012/06/bourdon-pour-un-palais.html




    Signaler un abus  
  • Par ire, le 18 juin à 18:27

    ire
                  Il ne manquait

                  Il ne manquait plus que la Guigou au tableau . Ils réapparaissent comme les vautours qui ont repéré une carcasse à se mettre sous la dent .



    Signaler un abus  
  • Par alain51, le 18 juin à 20:04

    alain51
    ruée

    vers L'OR vers L'OR pas pour nous , nous c'est l'augmentation de simpots de L'OR



    Signaler un abus  
  • Par jimwayn@live.fr, le 18 juin à 21:36

    jimwayn@live.fr
    UMPerd

    La guerre fait rage à l UMP.Ne le dites à personne.



    Signaler un abus  
  • Par Dofiar, le 18 juin à 22:42

    Dofiar
    Tout sauf Guigou !

    Je suis pour Claude Bartolone, c'est quelqu'un de sympathique.


    Pas Guigou, elle est méchante comme une teigne !


     



    Signaler un abus  
  • Par KrisEon, le 19 juin à 00:14

    KrisEon
    ni-ni le perchoir

    Sous la Vème république, le perchoir n'est ni un tremplin, ni un casse gueule. Les anciens présidents, ne  sont pas allés plus haut dans l'ordre républicain, (sauf chaban), mais n'y ont pas laissé de plumes.



    Signaler un abus  
  • Par Pegase42, le 19 juin à 07:32

    Pegase42
    Gare aux querelles du "perchoir"!

    La "vague rose" dont 40% d'abstentionnistes...... La défaite de Ségolène attire du monde pour la présidence de l'A.N. ce qui, automatiquement, fera appel à des jalousies internes au P.S. et on verra comment si F. Hollande, J.M. Ayrault, M; Aubry s'en mêleront une fois de plus pour semer la "zizanie" et le "favoritisme". Là, ils ne pourront pas accuser la droite de voter contre l'un (l'une) ou l'autre, ils n'aurons qu'à s'en prendre à eux-mêmes. G. Capelle



    Signaler un abus  
  • Par jospic, le 19 juin à 07:33

    jospic
    un salaire à 20000 euros par

    un salaire à 20000 euros par mois et tous les avantages qui vont avec!!!!!!!!!je comprend que ça suscite tant de convoitises.à quand les économies messieurs les politiques?



    Signaler un abus  
  • Par Bouaroune, le 19 juin à 08:49

    Bouaroune
    LE panier à crabes !! "Rose "

    Bientôt la ruée vers la sortie avec tout ces incompétants à l'assemblée, la france est déjà en dessous de la ligne d'alerte !!! 



    Signaler un abus  
  • Par aviseur, le 19 juin à 09:14

    aviseur
    n'est pas coq qui veut, ni poule d'ailleurs

    Eh! Oui. il ne suffit pas de monter sur ses ergots pour être au perchoir. Cela se mérité au fric rapporté à son parti (pris).


    http://aviseurinternational.wordpress.com/2012/06/19/la-une-de-keg-des-unes-du-19062012-le-coq-sur-son-tas-de-fumier-maitre-de-basse-cour/


    Cordialement


     


    Aviseur


     



    Signaler un abus  
  • Par corconne, le 19 juin à 12:43

    corconne
    la passion..

    Ils sont trois a briguer la position haute du "perchoir",mais un seul paraît être apte et  devoir allier toutes les qualités requises ,c'est l'ancien ministre de Mitterand ,jean Glavany.Classe,discrétion , dynamisme et compétences.Il sera le représentant de toute la classe politique. Parmi les deux éliminés ,seul J.Lang aurait été aussi à la "hauteur" de la tache.



    Signaler un abus  
  • Par tanaquil, le 19 juin à 15:03

    tanaquil
    Un peu de retenue...

    La candidature de Mme Royale à peine retirée, le bal des hypocrites valse à tout va. E. Guigou se dit triste, mais pas assez pour ne pas tenter de prendre sa place. Les deux autres éléphants du parti se placent avantageusement dans tous les medias.L'échec de Segolène Royal ravit donc ces trois là qui n'ont pas encore été servis....Une bonne occasion d'occuper le devant de la scène qui leur a beaucoup manquée ces dernières années.


     


     


     



    Signaler un abus  
  • Par messa2, le 19 juin à 16:23

    messa2
    C'est clair ...

    Au PS, ça présage déjà quelques conflits. Après la possible candidature

    d’Elisabeth Guigou et celle de Claude Bartolone. Marylise Le Branchu s’implique

    et annonce qu’elle aménagera tout … Elle peut le faire en l’absence de Bernard

    Accoyer – Disons faire ‘’Aménager ‘’ l’hôtel de Lassay. N’est-elle pas t
    itulaire d'une maîtrise d'aménagement du territoire.



    Signaler un abus  
  • Par messa2, le 19 juin à 16:38

    messa2
    Encombré ...



    Encore un autre … La liste n’est pas arrêtée. Après

    Elisabeth Guigou, Claude Bartolone, l’entrée soudaine de Marylise Le branchu, c’est

    Jean Glavany qui sort de sa léthargie et avance son nom d’avocat …en y exhibant

    son écriteau de Tarbes "Construisons l'avenir de Tarbes" et pourquoi

    pas faire un serrurier et changer les serrures de l’hôtel de Lassay. Il a

    raison que tout Socialiste regarde en haut pour mieux voir le «  Perchoir  ».





    Signaler un abus  
  • Par pasloi, le 19 juin à 17:21

    pasloi
    On leur tend la perche ! . . .

    Le "PERCHOIR" n'est qu'un poste honorifique, mais qui a sa valeur puisque tant de grands noms s'y sont distingués. Maintenant qu'ils fassent leurs petites salades pour y parvenir fait partie de la règle du jeu (!) Bien que n'ayant aucune attirance par ce Gouvernement et cette Assemblée, en ce qui concerne son futur Président je verrai bien là haut le moins PIRE de TOUS c'est à dire M. Bartolone, mais puis ce que les Dames sont de mise dans ce vote, alors Mme Lebranchu serait très légitime !



    Signaler un abus  
Publié : 18/06/12 - 15h43
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur