Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 17 décembre, 09:12
Accueil > Actualité > Politique > Aubry séduit les royalistes

Aubry séduit les royalistes

Politique


Le rapprochement entre Martine Aubry et Ségolène Royal fait bouger les lignes. Plusieurs soutiens de la présidente de Poitou-Charentes se rapprochent de la maire de Lille.

Ce n’est pas seulement un hommage. Lorsque Patrick Mennucci monte à la tribune de la Mutualité à Paris, mardi dernier, pour « dire merci » à Martine Aubry lors du conseil national du PS sur les primaires et la rénovation du parti, on comprend que le vent a, en réalité, tourné. Jusqu’alors pourfendeur de la première secrétaire après avoir été le directeur adjoint de la campagne présidentielle de Ségolène Royal en 2007 et l’un de ses principaux soutiens au congrès de Reims en 2008, Mennucci a enterré la hache de guerre. « Cette bataille de la rénovation a été remportée ce soir (mardi), estime-t-il devant les cadres du parti. Je le dis avec sincérité parce que je n’ai pas voté pour elle au Congrès, c’est grâce surtout à la détermination et au courage politique de Martine Aubry. »

Au premier rang, la maire de Lille apprécie. Ses proches, eux, ne boudent pas leur plaisir. Ainsi le député de la Nièvre Christian Paul : « C’est une grande victoire politique. A chaque étape, elle consolide sa position. Il y a aujourd’hui un souffle, une dynamique autour d’elle. » La patronne du PS travaille, fédère, convainc. L’heure n’est plus au rassemblement des forces, mais plutôt à la séduction. Le sénateur David Assouline, dans le giron « royaliste » depuis 2006, s’en est peu à peu détaché pour rejoindre les rangs « aubrystes ». Il a ainsi grandement participé au Tour de France du projet lancé par le PS l’automne dernier.

La carte Lebranchu

Facilité par le dégel des relations entre la première secrétaire du PS et l’ex-candidate à la présidentielle, le rapprochement entre Aubry et les élus royalistes s’est amplifié ces dernières semaines. Le président du conseil régional des Pays de la Loire, Jacques Auxiette, fait partie des convertis. Même si, dans son entourage, on tempère : « Il est encore dans un rôle d’observateur. Il constate, comme tout le monde, qu’Aubry travaille. Il a fait un très bon meeting avec elle à Nantes lors de la campagne régionale, et il a trouvé ça sympa. » Sous-entendu : il n’est pas encore temps d’ouvrir la bataille des primaires et de se déterminer pour une candidate qui laisse planer le doute sur ses intentions présidentielles.

En tout cas, sans révéler ses intentions pour 2012, Aubry cherche bien à élargir ces temps-ci le cercle de ses fidèles. En, la personne de Marylise Lebranchu, elle a propulsé une amie (et ex-garde des Sceaux) à la tête de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains (FNESR), forte de 60.000 membres. Mais avec une mission précise : tête de pont d’un réseau puissant, la députée du Finistère doit accroître l’audience de sa patronne sur le terrain et, de fait, elle a déjà aidé au ralliement de Françoise-Olivier Coupeau, députée du Morbihan proche de Bertrand Delanoé, qui a rencontré Aubry la semaine dernière. Une évidence : la maire de Lille tisse sa toile.
Par Gaëtane Morin
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Politique

Réactions à cet article2 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 14 juin à 11:31

    Anonyme-77656
    ...

    ne pas mélanger torchons serviettes tousatousa ! les élus ne sont pas les militants ... Pensez vous vraiment que les miltants suivrons comme des benêts les élus, combien même ils sont royalistes ? ---------- Aubry cherche bien à élargir ces temps-ci le cercle de ses fidèles. En, la personne de Marylise Lebranchu, elle a propulsé une amie (et ex-garde des Sceaux) à la tête de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains (FNESR),... Merci de préciser que dame aubry avait demandé à M. Lebreton de prolonger son mandat pour éviter une candidature éventuelle de sa rivale Ségolène Royal. EN GROS et pour faire court : nous n'oublions RIEN!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 14 juin à 23:36

    Anonyme-77656
    qui sont les "Royalistes séduits"?

    Assouline et Menucci avaient retourné leurs vestes une fois qu'ils avaient fait main basse sur EAG.

    Ce ne sont pas des "royalistes"; ils voulaient juste utiliser Ségolène Royal qu'ils prenaient pour une marionnette.


    Ceux qui recherchent les sièges iront sûrement vers celle qui distribue ces sièges.

    Aubry cherche à verrouiller le PS par tous les moyens.

    Elle verrouillera les carriéristes que sont les élus, mais pas les militants, mais pas les sympathisants;mais pas les électeurs.



    Signaler un abus  
Publié : 14/06/10 - 07h09
Mis à jour : 13/06/10 - 20h11
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur