Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 24 février, 02:41
Accueil > Actualité > Politique > Berlusconi le débauché peut tout perdre

Berlusconi le débauché peut tout perdre

Politique


Déjà impliqué dans plusieurs affaires de mœurs, le Cavaliere risque trois ans de prison pour avoir monnayé les faveurs sexuelles d’une mineure.

SIPA

Voilà quelques mois, le quotidien britannique The Times conseillait à Silvio Berlusconi de solliciter dans les plus brefs délais son admission « dans une clinique spécialisée dans le traitement des patients souffrant d’addiction sexuelle ». Ce dernier n’a malheureusement pas tenu compte de la recommandation. Déjà ébranlé, en avril 2009, par la révélation de sa liaison avec Noemi Letizia, une Napolitaine âgée de 18 ans, et le départ immédiat de sa femme, Veronica Lario, qui déclarera ne pas pouvoir vivre « avec un homme qui fréquente des mineures », le Cavaliere (74 ans) vient d’être mis en examen par le parquet de Milan pour prostitution de mineure et abus de pouvoir. Les magistrats n’attendent plus que l’autorisation d’une commission parlementaire pour procéder à des perquisitions dans ses bureaux.

 

A Rome, on parle de l’affaire « Rubygate ». Ruby, de son vrai nom Karima el-Mahroug, est l’une de ces nombreuses filles qui égaient les désormais célèbres soirées « bunga-bunga » organisées par le dirigeant politique dans sa villa d’Arcore, près de Milan. A l’époque où débute sa relation avec Silvio Berlusconi, la jeune Marocaine n’a que 16 ans. Dans une conversation téléphonique écoutée par la police, elle explique à son père : « Il sait que je suis mineure. Je lui ai demandé 5 millions d’euros. […] L’important, c’est que je dise que je ne suis jamais venue chez lui. » Les détails sordides des parties fines du Cavaliere s’étalent à présent chaque jour dans la presse transalpine. On y découvre un Berlusconi se baladant chez lui avec des filles dénudées à moitié ivres, payées généreusement pour satisfaire les caprices sexuels de leur hôte. « C’est une maison de passe », décrit l’une d’entre elles dans les enregistrements désormais aux mains des juges. « Je suis quelqu’un de joyeux, j’aime la vie et les femmes », aime à dire, pour sa défense, le président du Conseil, auquel une partie de son propre camp politique tourne désormais le dos. Silvio Berlusconi souffre-t-il pour autant d’une addiction au sexe ? Difficile de l’affirmer. Les psychologues s’accordent pour dire que qualifier un homme de dépendant au sexe parce qu’il collectionne les maîtresses est une forme de puritanisme déplacé. Selon Georges Abraham, psychiatre et sexologue suisse, l’hyperactivité sexuelle des puissants obéit à un schéma évolutif : « Lorsque l’argent et la carrière ne suffisent plus en tant que pouvoirs, le sexe devient un moyen de combler ce manque. » Selon lui, le Cavaliere est un bon exemple. Bien qu’il ait subi une opération de la prostate – qui souvent réduit l’activité sexuelle –, « il garde une emprise érotique très forte, développée à partir de ses réussites politiques et économiques ». Le sexe pour fin de carrière en quelque sorte.

 

LES STARS AUSSI

Tiger Woods

En 2009, la médiatisation de ses infidélités met une fin brutale à l’ascension du golfeur américain. Pour soigner son addiction au sexe, il suivra une cure de désintoxication à la clinique Pine Grove.

 

David Duchovny

L’acteur, marié à Tea Leoni, est un accro au sexe, à l’image de son personnage dans la série Californication. Malgré une thérapie dans les années 1990, il a dû entreprendre une seconde cure à l’été 2008.

 

Kanye West

Le rappeur-chanteur-producteur, après avoir confié son goût pour les magazines pornographiques, a avoué en 2009 qu’il éprouvait une addiction au sexe depuis son plus jeune âge. S’il a besoin de faire l’amour plusieurs fois par jour, l’artiste dit ne pas souffrir de sa conduite et n’envisage pas de se soigner.

 

Michael Douglas

L’acteur à l’image sulfureuse, qui a suivi une cure contre les addictions en 1993, a toujours nié qu’il s’agît d’un problème sexuel. Mais son contrat de mariage avec Catherine Zeta-Jones prévoit une pénalité de plusieurs millions de dollars en cas d’infidélité. De quoi refroidir ses ardeurs.

Jean-Claude Galli
C'est sur France Soir !
Publié : 20/01/11 - 07h56
Mis à jour : 20/01/11 - 07h58
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur