Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 21 janvier, 22:36
Accueil > Actualité > Politique > Brice Hortefeux dit tout

Brice Hortefeux dit tout

Politique


France-Soir. Que dire à la famille et, au-delà, à tous les Français après l'épouvantable dénouement de l'affaire Laetitia ?
Brice Hortefeux. Mes premières pensées vont naturellement à sa famille et à tous ses proches. On ne peut qu’être totalement révolté face à une telle barbarie. Mais, comme l'a dit la famille elle-même, je veux souligner la très grande efficacité de la gendarmerie qui, quelques heures à peine après le drame, avait interpellé un suspect puis, au prix de recherches minutieuses, a pu retrouver le corps de la victime.
F.-S. : Y a-t-il eu des dysfonctionnements ?
B.H. S’il y a eu des dysfonctionnements, ils ne peuvent pas rester sans réponse. C’est pour cela qu’avec le garde des sceaux, Michel Mercier, nous avons diligenté des enquêtes d’inspection. Au vu de leurs résultats définitifs, nous verrons quelles suites doivent leur être données.
F-S. Etait-il normal que Tony Meilhon soit dans la nature?
B.H. Déjà condamné quinze fois par la justice, cet individu avait l'obligation d'indiquer son lieu de résidence au 15 août. Il ne l'a pas fait. Il a pourtant fallu attendre plus de quatre mois pour qu’il soit inscrit au fichier des personnes recherchées. Cela, c'est un fait. Ce délai est trop long, il faut que désormais, l’inscription à ce fichier puisse se faire plus rapidement.
F.-S. Faut-il, à cause de cela, une nouvelle loi?
B.H. Nous n'en sommes plus au stade de la réflexion. Nous en sommes au temps des décisions. C'est pour cela que Michel Mercier et moi-même avons proposé au président de la République et au Premier ministre sept mesures immédiates, concrètes et opérationnelles. Face à des actes monstrueux, notre société n'est pas impuissante.
F.-S. Vous avez dit sur TF1 que la courbe globale de la délinquance avait baissé depuis 2007. Mais les agressions aux personnes, elles, augmentent...
B.H. Dans notre combat acharné contre la délinquance, nous avons remporté plusieurs succès. Selon l'observatoire national de la délinquance et de la réponse pénale, organisme totalement indépendant, la délinquance a baissé globalement, dans notre pays, de 2,1% en 2010. Baisse des atteintes aux biens, baisse de la criminalité organisée, baisse des violences sur les personnes âgées, baisse historique des homicides, etc. Il est vrai qu'il reste un défi, d'ailleurs commun à toutes les sociétés développées, c’est celui des violences aux personnes. Si elles ne représentent que 13% de la délinquance générale, elles ont néanmoins connu cette année une augmentation de 2,5%. C'est trop, mais c'est une progression cinq fois moins rapide que lorsque la gauche était au pouvoir ! Ces violences aux personnes, ce sont notamment les violences intrafamiliales, qui ont fait au total 165 morts en 2010. Mais ce sont aussi les vols de smartphones. Au mois de novembre, ils ont constitué les deux-tiers des vols avec violence dans les transports en Ile-de-France. Pour autant, nous ne sommes pas démunis. Nous avons négocié, par exemple, avec les opérateurs mobiles la possibilité non seulement de bloquer les cartes SIM mais aussi les téléphones eux-mêmes. Ces vols deviendront tout simplement sans intérêt pour leurs auteurs !
F.-S. Quand cette mesure sera-t-elle effective?
B.H. Cette mesure concrète s'appliquera au 1er juillet. Lorsque j'étais étudiant, l’époque était celui des vols d'autoradio. L'évolution des techniques de protection des véhicules, comme l'existence de radios extractibles, ont fait quasiment disparaître ces vols. Je suis convaincu que notre nouvelle réponse, cette fois-ci concernant les portables, aboutira aux mêmes résultats.

La délinquance évolue

F.-S. Un sondage Ifop pour France-Soir a montré une progression du "sentiment d'insécurité" dans les transports en Ile-de-France...
B.H. J’en suis conscient. Là encore, le texte que nous avons fait voter apporte une réponse concrète. Les agents des services de sécurité de la RATP et de la SNCF pourront désormais immobiliser un délinquant et le livrer à la police. Chacun pourra être mobilisé pour la sécurité des usagers.
F.-S. Certains ont soutenu que vous aviez songé à supprimer deux compagnies de CRS, et vous avez répondu que vous n'aviez jamais, vous, annoncé une telle décision…
B.H. La délinquance évolue, et nous devons perpétuellement nous y adapter. Nous ne sommes pas figés. Il apparait que les besoins en maintien de l'ordre ont sensiblement diminué ces dix dernières années. Simultanément, les besoins en matière de sécurité publique, eux, ont augmenté. J'avais donc comme objectif de réaffecter 280 hommes en sécurité publique, c’est-à-dire au plus près du terrain. Pour cela, il y avait deux possibilités: soit la dissolution de deux compagnies de CRS, soit l'évolution du format des compagnies. J'ai choisi le dialogue avant toute annonce - je n'ai jamais annoncé de dissolution, moi - et, avec les organisations syndicales, nous avons préféré la deuxième solution. Il y aura donc effectivement demain plus de policiers sur le terrain, tant à Marseille qu'à Lyon. Ainsi, les syndicats ont été écoutés et les objectifs du gouvernement respectés.
F.-S. Alors, pourquoi y-a-t-il eu polémique?
B.H. Il y a eu des rumeurs, évoquant la dissolution d'une, deux, voire huit compagnies de CRS! Ces rumeurs ne reposaient sur rien. Je mets au défi quiconque de trouver une déclaration publique dans laquelle j'aurais indiqué: « On va dissoudre les compagnies de Marseille et Lyon ». La vérité, c’est qu’un effort d’organisation, à hauteur d’environ 1 000 hommes, a été demandé aux 14 000 CRS, en application de la révision générale des politiques publiques. Cet effort est le même pour les 14 000 gendarmes composant les escadrons de gendarmerie mobile, dans le respect de leurs missions et des spécificités de leur organisation.
F.-S. Le Sénat, dans le cadre de l'examen de la loi sur l'immigration, a refusé la déchéance de nationalité pour les assassins de policiers. C'est pourtant une mesure que voulait Nicolas Sarkozy…
B.H. Il n’y a rien de scandaleux ni de choquant à ce que le Gouvernement propose de retirer la nationalité française à un criminel ayant tué une personne dépositaire de l’autorité publique. Il ne s’agit de rien d’autre que de tirer les conséquences logiques d’un acte qui, par sa nature même, met son auteur en dehors de la communauté nationale.  Cette proposition a été adoptée par l'Assemblée nationale en première lecture, et par la majorité de la majorité au Sénat. Le débat parlementaire se poursuit.
F.-S. Quel est le bilan des reconduites à la frontière?
B.H. Depuis 2007, ce sont près de 215.000 étrangers en situation irrégulière qui ont été soit reconduits, soit refoulés aux frontières. De surcroît, nous luttons efficacement contre les filières d'immigration clandestine, puisque 183 d'entre elles ont été démantelés en 2010, contre 101 en 2008.
F.-S. Comment réagissez-vous aux prières dans la rue de certains musulmans?
B.H. Je suis ministre chargé des cultes, et mon rôle est d'agir afin que ceux qui croient comme ceux qui ne croient pas puissent vivre librement leurs convictions, dans le respect de nos lois. Je m’en suis entretenu avec le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), comme je le fais régulièrement avec les représentants des cultes chrétiens et juif. Clairement, je suis défavorable à des installations illégales sur le domaine public. Je préfère que ceux qui souhaitent prier ensemble puissent le faire dans des lieux adaptés.
F.-S. Comprenez-vous les polémiques qui entourent les déclarations et  le voyage en Tunisie en décembre de Michèle Alliot-Marie?
B.H. Je suis choqué par la polémique injuste faite à Michèle Alliot-Marie. Cette technique qui consiste à tronquer des propos, extraire des phrases, les sortir de leur contexte, contribue à un climat totalement malsain. Michèle Alliot-Marie est une femme intègre et prudente, victime aujourd'hui d'un acharnement inadmissible.

Un silence ne fait pas un programme

F.-S. Jean-François Copé multiplie les ballons d'essai et lance de débats. N'en fait-il pas trop ?
B.H. Je soutiens totalement les initiatives de Jean-François Copé. Dans notre République, chacun doit être dans son rôle. Un mouvement politique qui ne bouge pas, qui ne réfléchit pas, qui n'imagine pas, qui ne propose pas, ne sert à rien. Jean-François Copé veut faire de l'UMP un parti utile. Il a donc raison d'ouvrir des débats, même des débats qui décoiffent. Ensuite, il appartient naturellement au gouvernement de choisir dans le lot les idées qui peuvent être proposées à la discussion du Parlement.
F.-S. Et au président de la République?
B.H. S'il est candidat à l'élection présidentielle, il lui appartiendra de choisir ce qui peut être utile à notre pays à partir de ses propres réflexions, et en s'appuyant naturellement sur la formation politique qui le soutient.
F.-S. Ne s'agit-il pas là de débats électoralement dangereux juste avant les cantonales?
B.H. Depuis 2007, il y a des élections tous les ans! Avec ce raisonnement, il ne faudrait jamais rien dire sur rien à aucun moment !
F.-S. Diriez-vous, comme le dit Jean-François Copé, que DSK est très agaçant à force de faire attendre sa décision ?
B.H. Je dis une chose simple : un silence ne fait pas un programme.
F.-S. Comment va votre ami Nicolas Sarkozy ?
B.H. Le Président de la République est à la fois calme, serein et déterminé. Expérimenté et protecteur, il est tout entier au service des Français.

C'est sur France Soir !

Plus d'articles Politique

Réactions à cet article1 commentaire

  • Par Anonyme-77656, le 4 fév à 22:45

    Anonyme-77656
    benvoyons !

    hortefeux ? le deuxième marcelin le trique

    souvenez vous 1968 !

    a bientot cher hortefeux au pole emploi !



    Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur