Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 14 décembre, 18:36
Accueil > Actualité > Politique > Bruno Mégret rêve de revenir

Bruno Mégret rêve de revenir

Que sont-ils devenus?


L’ex-lieutenant de Jean-Marie Le Pen 
a retrouvé Paris après deux ans d’exil en Australie. Plusieurs de ceux qui furent ses proches épaulent aujourd'hui Marine Le Pen.

Bruno Mégret lors de la présidentielle de 2007
Bruno Mégret lors de la présidentielle de 2007 SIPA

« J’ai pris une décision importante : je me mets en réserve de la politique et je pars à l’étranger… » Le 23 mai 2008, Bruno Mégret choisit de quitter la France et de disparaître de la vie publique. Sans avoir pu se débarrasser de l’étiquette que lui avait collée Jean-Marie Le Pen : celle du « félon ». Une insulte lancée par le fondateur du FN hors de lui devant ce qu’il tenait pour le « putsch » en 1998 de son premier lieutenant. Une sécession que Le Pen ne lui pardonnera jamais et qu’il s’appliquera à transformer en humiliation. Au fil des ans, Mégret n’a jamais pu donner vraiment vie au parti qu’il avait ensuite créé : le Mouvement national républicain (MNR).

Où s’envole-t-il alors ? En Australie, au service d’un grand groupe français de travaux publics. Pour deux ans d’exil. En 2010, le voilà de retour. Le polytechnicien Mégret, ingénieur des Ponts et Chaussées, travaille désormais comme haut fonctionnaire dans un organisme dépendant du ministère des Transports. Un « placard doré », persifle l’un de ses anciens amis.

"Je suis à nouveau 
disponible"

« J’apprécie l’éthique de la haute fonction publique, confie Mégret. Les gens autour de moi font la différence entre leurs opinions politiques et le service de l’Etat. » S’il passe presque inaperçu dans la haute administration, Bruno Mégret, en revanche, ne passe pas inaperçu dans la rue : « Ça m’a pesé. Il a fallu que je conserve un garde du corps pendant longtemps, même si ceux qui m’abordent le font en général pour me dire des choses gentilles. Mais je reste un peu limité dans mes déplacements. » Chez lui, en proche banlieue parisienne, Mégret lit la presse mais, assure-t-il, pas nécessairement les pages politiques consacrées au FN. L’écriture le tente. Il songerait à rédiger des Mémoires, mais avec une partie qui relèverait de la fiction : en imaginant que la scission du FN ait fonctionné… à son bénéfice. « L’écriture, ce serait, pour moi, une manière de rester dans l’action. Avant d’entrer en politique active, j’avais du temps disponible. Là, j’en ai à nouveau… »

"Je bous…"

Aujourd’hui, Bruno Mégret pense, dit-il, « beaucoup plus librement » puisqu’il est désormais « dégagé des contraintes de la vie politique quotidienne ». Son attirance pour le débat public demeure très vive : « Personne, sur la scène politique, ne propose les bonnes solutions. Je bous de ne pouvoir le faire. Cela dit, j’ai passé l’âge de croire que tout pourrait dépendre de moi. »

C’est d’abord l’Europe qui intéresse cet ancien pourfendeur du traité de Maastricht. Prenant Marine Le Pen à contrepied, Mégret est formel : « Je suis de ceux qui pensent qu’il y a un avenir pour l’euro. Le problème, c’est que l’Union européenne aurait dû faire de cette monnaie un instrument de puissance politique et économique. Mais les technocrates européens culpabilisent, renoncent à défendre les intérêts de l’Europe et refusent toute notion de puissance. »

Un bataillon 
de mégrétistes

Pour ce catholique (pratiquant par intermittence), l’islam est une menace, un élément de clivage social. « La laïcité, cela consiste à assurer la neutralité des institutions publiques, et non à donner la même importance à toutes les religions. » L’ancien bras droit de Jean-Marie Le Pen approuve  la statégie du FN qui,  pour combattre l’islam, mise sur le consensus de la laïcité. Il prônait cela, suggère-t-il, depuis longtemps. Mégret et le nouveau FN : un sujet évident mais tabou, qu’il finit par aborder. Mégret et le nom d’un parti qu’il a tenté (en vain) de récupérer auprès de la justice après le divorce explosif de décembre 1998. Mégret, une stratégie de « dédiabolisation » et d’ouverture, que Jean-Marie Le Pen a récusée. Une stratégie que Marine tente de mettre en œuvre.

De fait, la nouvelle présidente du Front national s’appuie aujourd’hui sur un bataillon d’anciens mégrétistes : Steeve Briois, le secrétaire général ; Bruno Bilde, le chef de cabinet de Marine ; Philippe Olivier, son conseiller ; Nicolas Bay, le responsable de la propagande. De quoi rendre Mégret amer ? « Sans doute les anciens mégrétistes qui entourent  Marine Le Pen pensent-ils qu’elle développe la stratégie que je voulais mettre en place. » Et Mégret d’ajouter : « Le R de MNR, pour républicain, c’était déjà, à l’époque, une petite révolution. » Dans ces conditions, pourquoi ne pas envisager une réintégration de l’ancien ténor de l’extrême droite au sein du nouveau FN ?

Les poches vides

« Impensable ! », diront les uns. La fille du fondateur du FN était trop en pointe au moment du clash de 1998. Alors directrice juridique du parti, l’avocate Marine Le Pen a tout fait pour que les félons partent les poches vides. D’ailleurs, en 2006, lorsque Jean-Marie Le Pen reçoit Mégret pour mettre en scène une éphémère réconciliation sous le concept d’« union des patriotes », sa fille fait pression pour que celle-ci capote, effrayée à l’idée de voir revenir un concurrent potentiel. Les deux protagonistes se vouent, depuis, une rancune tenace. Voire une forme de haine.

« Et pourquoi pas un retour en grâce ? » diront les autres. « Je serais Bruno Mégret, glisse un des actuels hiérarques du FN, j’écrirais à Marine en lui disant que je soutiendrai sa candidature à l’élection présidentielle dans le cadre d’un rassemblement national. Je ne suis pas sûr qu’elle dirait non…. Ça mettrait un certain nombre d’anciens mégrétistes en porte-à-faux. Et le paternel ne lui en ferait pas forcément le reproche. » L’intéressé, lui, se tait mais on devine qu’en tout état de cause il ne fera pas le premier pas. Si quelque chose doit avoir lieu, devine-t-on, il faudra qu’on lui tende la main.

Repères
1949  : Le 4 avril, naissance à Paris de Bruno Mégret. Il finit sa scolarité au prestigieux lycée parisien Louis-Le-Grand, avant d’être reçu à Polytechnique, où il intègre à la sortie le corps des Ponts et Chaussées.
1986  : Bruno Mégret devient député de l’Isère dans le cadre du « Rassem-blement national ». Ex-RPR, il adhère au FN en 1987 puis devient délégué général en 1988.
1998 : Le 5 décembre, à la Maison de la chimie à Paris, a lieu un conseil national du FN qui tourne au pugilat. Le divorce entre Mégret et Le Pen devient effectif.
1999 : Lors d’un congrès à Marignane, Mégret fonde son propre parti politique, qui prendra le nom de Mouvement national républicain (MNR) en septembre.
2002  : Bruno Mégret obtient 2,34 % des suffrages exprimés à l’élection présidentielle. Il ne se présentera pas en 2007.
2008  : Le 23 mai, il se met « en réserve » de la vie politique.

Tugdual Denis
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article10 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 4 août à 08:05

    Anonyme-77656
    bruno

    et il était un RPR,,,

    la droite molle ne lui convenais plus,,,

    il avait raison trop tôt,,

    il suffit de voir se qui se passe a Marseille,les lois de la république sont bafoué



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 4 août à 22:49

    Anonyme-77656
    Mégret de retour ....

    Mégret de retour pourquoi pas ? , ce n'est pas tribun comme JLMP mais quelqu'un de plus soft , il est aussi instruit intelligent et républicain même génération que Marine...mais je ne le vois pas lideur Marine à plus d'épaisseur pour gérer ce parti!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 août à 09:14

    Anonyme-77656
    Mégret mnr

    Je ne pense pas que le retour que le retour de

    Megret au sein de FN soit souhaitable dans l'immédiat. Il y eu trop de dissension,les plaies

    sont encore très vives (donnez votre avis)



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 août à 09:28

    Anonyme-77656
    Tiens donc ?

    N'avait-il pas été condamné pour malversations financières, lui et son épouse, alors que cette dernière était maire de Vitrolles ?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 août à 10:26

    Anonyme-77656
    Mégret.....

    @anakyn , soit vous n'êtes pas au courant soit vous avez l'envie d'être malhonnête parce que ça vous arrange de soutienir l'UMPS , qui sont eux responsables de la faillite des villes tenues par les frontistes, dès que les frontistes ont investi leur Mairie , ils ont eu droit à une véritables chasse aux sorcières , puisqu'ils n'ont été pas accepter par le système, ils ont eu droit à des procès en sorcelleries sans relache dans le but de leur faire faire faillite et les discrédité pour le jeter de leur Mairie ( Vitrolles pour Mégret).

    La hargne de ses adversaires à été tellement féroce contre tous les élus frontistes....et la suite ont la connais . Voyez aussi vouloir dissoudre ces associations racistes , anti-france et inutiles payées par les contribuables sans le soutien de la classe politique évidemment....maintenant le problème se pose a ceux qui ont été complices de ce déluge...par exemple Mr Hortefeu , Mr Guéant et aujourd'hui Mr Garelli ,etc.... Voyez ils ne sont pas à plaindre le souvenir est là....l'UMPS à fait bloque contre les frontistes...! Souvenir, souvenir!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 août à 15:30

    Anonyme-77656
    Les drames la séparation

    L'histoire de l'extrême-droite est jalonnée de scissions, comme à l'extrême-gauche, et les réconciliations-de-façade ont toujours abouti à une déception-réciproque (lire "Les Dissidents de l'Action-Française" de Paul Sérant)



    Signaler un abus  
  • Par Rachid à Daty, le 5 août à 15:45

    Rachid à Daty
    Bruno Megret Salut

    Bienvenue au Club !


    Plus on est de fous plus on rigole, c'est bien connu. En revanche, je trouve Bruno beaucoup plus crédible au "F-N" que cette brave Marine.


    le tandemn Goldnish/Mégret pourrait, à l'avenir faire mal à la famille Le Pen.


    Bon vent et @ +



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 août à 19:13

    Anonyme-77656
    jamais mort en politique

    bienvenue bruno si tu as besoin je suis libre patrick



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 août à 20:21

    Anonyme-77656
    zorro est de retour

    dites nous tout sur la famille lepen et sur les partis tradinionnels



    Signaler un abus  
  • Par Bressan, le 6 août à 10:59

    Bressan
    Tiercé gagnant

    Bruno Mégret est une "pointure" ! Intellectuel brillant et organisateur hors-pair . Marine Le Pen s'honorerait , et prouverait son intelligence politique en lui faisant une place au F.N !  J'ai toujours préféré B.Mégret à J.M Le Pen dont l'aspect "reître" a eu pour conséquence la diabolisation du Parti et son éloignement du pouvoir !  JMLP est le boulet dont Marine doit s'affranchir ! Marine Le Pen , N.Dupont-Aignan et Bruno Mégret représentent un tiercé gagnant !



    Signaler un abus  
Publié : 04/08/11 - 07h02
Mis à jour : 04/08/11 - 07h28
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur