Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 21 mai, 19:54
Accueil > Actualité > Politique > Cantonales : Les résultats des personnalités à la loupe

Cantonales : Les résultats des personnalités à la loupe

Cantonales 2011


Les élections cantonales ont livré leur verdict dimanche. La gauche fait la bonne opération de ce scrutin avec 35% des voix. Le FN est l'autre grand gagnant de ces élections avec 11% des suffrages et deux élus. L'UMP a souffert à l'image de certains poids lourds de la politique nationale.

  • François Hollande va conservé son poste de Président du conseil général de Corrèze. Il va annoncer prochainement sa candidature aux primaires PS. <em>MaxPPP</em>
  • Isabelle Balkany a recueilli 47,5% des voix face à Arnaud de Courson (DVD) qui, lui, obtient 52,4% des suffrages. Un revers symbolique pour cette proche de Nicolas Sarkozy. <em>SIPA</em>
  • "J'ai survécu!". Patrick Devedjian (UMP), a poussé un cri de soulagement dimanche soir après avoir été réélu avec 51,22% des suffrages dans son canton de Bourg-la-Reine. <em>SIPA</em>
  • Dominique Bussereau (UMP), président sortant du conseil général de Charente-Maritime et ancien secrétaire d'Etat, réélu dans le canton de Royan-est <em>SIPA</em>
  • Dominique Perben (UMP), député, ancien ministre, a été battu à Lyon-4. Il est l'un des symboles forts de l'échec du parti majoritaire. <em>SIPA</em>
  • Mauvaise semaine pour Maxime Gremetz. Malgré son sourire, le candidat communiste a été battu dans le canton d'Amiens Est. <em>SIPA</em>
  • Louis Aliot, vice-président du Front national, battu à Perpignan-9. Le compagnon de Marine Le Pen a fait quelques déclarations sulfureuses après sa défaite dimanche soir. <em>SIPA</em>
  • Jean-Noël Guérini, le président sortant du conseil général des Bouches-du-Rhône a été réélu où le PS est arrivé en tête dans les cantons marseillais. Il devrait quitter la tête de la Fédération socialiste départementale. <em>SIPA/POCHARD PASCA</em>
  • Steeve Briois, nouveau secrétaire général du FN, a été battu à Montigny-en-Gohelle (Pas-de-Calais). Un des échecs symboliques du Front national avec celui de Louis Aliot. <em>SIPA</em>
  • Jean Glavany (PS), ancien ministre, a été élu dans le canton d'Aureilhan (Hautes-Pyrénées).  <em>SIPA</em>

En Corrèze

François Hollande n'était pas directement concerné par les élections cantonales, son canton n'étant pas renouvelable. Pourtant, il a pesé de tout son poids dans ce scrutin. Il jouait son avenir politique en Corrèze. Mission accomplie. La gauche garde le département et glane même deux sièges supplémentaires. L'ancien premier secrétaire du PS va pouvoir se présenter aux primaires de son parti.

Dans les Hauts de Seine

Isabelle Balkany, proche du chef de l'État, a été battue, dimanche, dans le canton de Levallois-Sud, soit au beau milieu des Hauts-de-Seine, fief politique du président de la République. L'épouse de Patrick Balakany a recueilli 47,5% des voix face au candidat divers droite, Arnaud de Courson qui, lui, obtient 52,4% des suffrages. 

Comme souvent, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Débarrassé de sa meilleure ennemie, Patrick Devedjian, réélu pour sa part dans le canton de Bourg-la-Reine, devrait pouvoir conserver son poste de président du conseil général des Hauts-de-Seine. Un poste convoité par... Isabelle Balkany.

Dans les Pyrénées-Atlantiques

La gauche détient désormais la majorité au conseil général des Pyrénées-Atlantiques, qui était à égalité parfaite droite/gauche (26/26) avant le scrutin et présidé par l'UMP Jean Castaings, selon les chiffres du 2e tour des cantonales. Selon les résultats enregistrés, pour 16 des 18 cantons restant en compétition après le 1er tour, trois cantons détenus par la droite ont basculé en faveur des candidats du PS: Jean-Claude Coste à Aramits, Arnaud Villeneuve à Tardets et Henri Etcheto à Bayonne-ouest. Un seul canton est passé de gauche à droite.

En Charente-Maritime

La Charente-Maritime ne bascule pas à gauche. Le PS rêvait et gardait l'espoir de déboulonner le président du département, l'ancien ministre des Transports Dominique Bussereau (UMP). Celui-ci avait d'ailleurs été mis en ballotage dès le premier tour dans son canton de Royan-Est et devait affronter un candidat socialiste. La bataille restait serrée dans 24 des 26 cantons renouvelables. Avec cinq sièges d'avance et un Front national en arbitre (deux duels face au PS dimanche prochain), le sort de la majorité de droite (à 28 sièges contre 23) restait incertain. Mais l'ancien ministre s'en est sorti.

Dans le jura

Le Jura , détenu par la droite au bénéfice de l'âge, bascule à gauche à l'issue des élections cantonales dimanche, selon les résultats de la préfecture. La gauche, partie divisée pour le scrutin, remporte 10 des 17 cantons renouvelables.

Dans le Vaucluse

Le candidat du FN Patrick Bassot a été élu dimanche conseiller général du canton de Carpentras-nord avec 54,34% des voix face au socialiste sortant Michel Bayet (45,66%), a annoncé la préfecture du Vaucluse.  Le FN a donc raflé ici un canton, celui de Carpentras-Nord où il était arrivé premier à 33,62%. En face, la gauche rassemblée ne pèsait que 35% des suffrages. Le candidat frontiste a même pu compter sur une réserve de 716 voix d'un autre candidat étiqueté « extrême-droite ». Patrick Bassot est le premier élu FN de ces élections cantonales.
 

Dans le Var

Le candidat du FN Jean-Paul Dispard a été élu dimanche dans le canton de Brignoles face au communiste sortant Claude Gilardo, par 50,03% des suffrages (contre 49,97%), selon la préfecture du Var . Il l'emporte avec 4.407 suffrages, soit 5 voix de plus que le maire de Brignoles, jusque-là seul élu communiste au sein du conseil général du Var, et qui avait le soutien de la gauche.

Actu France-Soir

Réactions à cet article2 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 28 mar à 09:05

    Anonyme-77656
    le rassemblement à faire à gauche, désormais

    François Hollande a prouvé qu'il pouvait rassembler à gaucher et élargir sa majorité, alors que ce n'était pas gagné (quelle élection est gagnée d'avance surtout à un siège d'avance?) Maintenant François Hollande va pouvoir proposer aux Français ses choix pour le pays et faire que la gauche soit à la hauteur des attentes pour le changement en 2012.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 mar à 09:06

    Anonyme-77656
    tres bien

    une véritable baffe pour sarkozy,,

    c"est le début de la fin,

    méfier vous de vos Amis,,,car a force d'être des godillots,il se font battre,,,a plat de couture tout comme chez nous a l"UMP



    Signaler un abus  
Publié : 28/03/11 - 08h45
Mis à jour : 28/03/11 - 08h51
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur