Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 18 février, 13:51
Accueil > Actualité > Politique > Chirac dit ce qu'il pense de Sarkozy

Chirac dit ce qu'il pense de Sarkozy

Politique


Jacques Chirac n'est pas tendre avec Nicolas Sarkozy dans le deuxième tome de ses mémoires. L'ancien chef de l'Etat revient sur ses relations avec le président de la République et le qualifie d'homme « nerveux, ne doutant de rien et surtout pas de lui-même ».

Entre les deux hommes, les relations ont toujours été ambigües
Entre les deux hommes, les relations ont toujours été ambigües SIPA

« Nerveux, impétueux, débordant d'ambition, ne doutant de rien et surtout pas de lui-même ». Les mots sont de Jacques Chirac et dépeignent l'actuel président de la République, Nicolas Sarkozy. Dans le tome 2 de ses mémoires consacré à ses deux mandats à l'Elysée, l'ancien chef de l'Etat écrit tout le bien qu'il pense de l'ancien maire de Neuilly-sur-Seine. Une prise de parole inédite et riche en détails qui ne manquera pas de susciter l'intérêt du lecteur tant les relations entre les deux hommes ont toujours été ambigües.

« Nous ne partageons pas la même vision de la France »

Le Point et Le nouvel observateur qui se disputent l'exclusivité des extraits en publient chacun les bonnes feuilles. Après sa victoire à l'élection présidentielle de 2002, Jacques Chirac écrit ainsi qu'il a pensé à Nicolas Sarkozy pour occuper le poste de Premier ministre : « J’ai commencé à réfléchir au choix du nouveau Premier ministre dès le lendemain du premier tour de l’élection présidentielle. (…) Nicolas Sarkozy paraît le mieux préparé à occuper cette fonction ». Mais il ajoute plus loin qu'il « subsiste trop de zones d’ombre et de malentendus » entre eux pour que les conditions de « loyauté » et de « transparence totale » qu'un président est en droit d'attendre d'un Premier ministre soient réunies. « J’ajoute, et c’est le plus important, que nous ne partageons probablement pas la même vision de la France ».

Concernant les zones d'ombres justement, il en donne un exemple en évoquant l'affaire de la vente des terrains de Vigneux en 1995. « Quelle a été la responsabilité du ministre du Budget dans les attaques lancées contre moi ? » s'interroge-t-il alors que Nicolas Sarkozy occupait ce poste dans le gouvernement Balladur. « Il m’a toujours manqué la preuve qu’elle avait été initiée par le ministère du Budget, comme on me l’assurait. Mais cette affaire montée de toutes pièces ne me paraissait évidemment pas étrangère à la campagne présidentielle ».

L'ancien président se rappelle aussi la pique lancée par Nicolas Sarkozy sur les amateurs de sumo. Il parle de « petites phrases provocantes décochées contre moi par un ministre en fonction qui s’exprime à sa guise, sans se soucier de ménager le chef de l’Etat. (…) Mais réagir à cela, du moins en public, ne pouvait que conduire à un affrontement auquel, je persistais à le penser, il n’eût pas été digne pour le président de la République de se prêter ».

« Je sais désormais à quoi m’en tenir »

Jacques Chirac revient également sur un épisode qui l'a profondément marqué lorsque tout juste élu, lors de son premier discours, Nicolas Sarkozy n'a pas un seul mot pour le président sortant. « Le 6 mai 2007, Nicolas Sarkozy est élu président de la République. Nous sommes réunis à l’Elysée ce soir-là avec Bernadette, mon petit-fils Martin, ainsi que l’ensemble de mes collaborateurs, pour entendre la première déclaration du futur chef de l’Etat. Chacun de nous écoute avec la plus grande attention chaque phrase, chaque mot qu’il prononce, guettant secrètement le moment où il citera sans doute le nom de celui auquel il s’apprête à succéder, ou même le remerciera du soutien qu’il lui a apporté. Mais ce moment ne viendra jamais. Pour ma part, je m’abstiens de manifester la moindre réaction. Mais au fond de moi je suis touché, et je sais désormais à quoi m’en tenir ».

 

Romain Katchadourian

Réactions à cet article11 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 8 juin à 11:38

    Anonyme-77656
    Si Chirac n'a pas aidé Sarkozy...

    ...il a été très bête et imprudent de confier le ministère de l'Intérieur à un individu pareil car il a pu tisser sa toile. Premier Ministre, il se serait grillé lui-même



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 juin à 11:40

    Anonyme-77656
    C'est vrai

    C'est sûr que si Nicolas Sarkozy perd la prochaine élection présidentielle ce sera en grande partie à cause de sa personnalité.

    On l'aime bien notre président mais c'est vrai qu'il est trop impulsif et imprévisible et cela commence à être agaçant.

    signé : quelqu'un qui a voté Sarkozy en 2007.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 juin à 12:07

    Anonyme-77656
    habitué à l'immobilisme et ca fait vendre son bouquin

    C'est normal pour quelqu'un qui est partisan de l'immobilisme, de trouver Sarko nerveux et

    impulsif... le laisser aller, on a vu ou ca nous a conduit, au moins on a enfin quelqu'un qui essaie de remettre de l'ordre dans ce foutoir cree respectivement par la gauche essentiellement et un peu par la droite au debut

    Craché sur Sarko ca fait vendre donc tous les ingrédients sont réunis



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 juin à 12:11

    Anonyme-77656
    les Mémoires de De Gaulle

    J'ai renié depuis longtemps Chirac, à cause de l'europe et de l'immigration.

    Mais les propos (peut-être calculés) de Chirac, nous rappellent ce qu'étaient les préoccupations de De Gaulle, et ont une autre profondeur que celles de Sarkozy.

    "Bien entendu, pour commencer, on le colorerait par des apparences trompeuses, en utilisant l'ambition, et la haine, de politiciens au rencart.

    Après quoi, ces personnsges ne pèseraient pas plus que leur poids ..."



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 juin à 12:54

    Anonyme-77656
    C'est fou

    Ce que les anciens présidents font comme analyses après coup, mais savent-ils que le passé ne se réécrit pas, quand à la reconnaissance des autres il faut la mériter, en ont-ils eut pour quelqu’un un jour ?

    Croire que l’on existe encore sans le pouvoir dérisoire.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 juin à 13:03

    Anonyme-77656
    Chirac et Sarkosy complémentaires

    Chirac est une personnalité avec beaucoup de valeurs morales qui peut réussir dans une France de valeurs qui hélas ne peut pas l'être en 2011.la france de 2011 est pleine de français non d'origine qui couve une haine sans pareille aux français des personnalitées aux services de pays autres des organisations de tout bord et tout ce monde en France est de non valeurs.Sarkozy par contre peut par ses visions et ses expériences et son intelligence et son courage et son assurance travailler dans ces deux mondes française en franque



    Signaler un abus  
  • Par anemso, le 8 juin à 14:40

    anemso
    Livre Chirac

    Chirac et les "valeurs morales" on croit rêver, certes il était sympathique, mais çà ne fait pas pour autant un bon Président, pour arrondir sa retraite il écrit ce qu'il veut, du moment "qu'on casse du Sarko" tout le monde semble content, mais à trop en dire on va se retrouver avec l'extrème droite à la tête de l'Etat c'est ce que vous voulez ? Je me demande comment la gauche aurait réagit si à la place de DSK c'était un élu de droite, je la trouve comme au temps de Miterrand un peu trop discrète sur ces évènements.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 juin à 15:37

    Anonyme-77656
    Drôle de pistolet

    Sous une apparences sympathique d'un vieil homme légèrement diminué ,Chirac,flingue et balance avec beaucoup de rancoeur et de mesquinerie-ce n'est pas digne d'un grand chef d'état(qu'il n'a jamais été)



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 juin à 16:09

    Anonyme-77656
    ''nerveux, impulsif et ambitieux,...

    ...Et ne doutant de rien et surtout pas de lui-même''

    Président Chirac, ...Vous auriez pu être psychologue ou médium,... il manque juste rancunier, narcissique,... mais surtout incompétent,... vivement 2012



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 juin à 16:10

    Anonyme-77656
    ''nerveux, impulsif et ambitieux,...

    ...Et ne doutant de rien et surtout pas de lui-même''

    Président Chirac, ...Vous auriez pu être psychologue ou médium,... il manque juste rancunier, narcissique,... mais surtout incompétent,... vivement 2012



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 juin à 17:12

    Anonyme-77656
    Le faux sympa

    Chirac qui est soit-disant amnésique dans ses affaires judiciaires,a encore suffisamment de mémoires pour dégommer son successeur...pas glorieux



    Signaler un abus  
Publié : 08/06/11 - 13h33
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur