Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 18 août, 17:53
Accueil > Actualité > Politique > Christian Vanneste: ''En aucun cas, je ne voterai socialiste''

Christian Vanneste: ''En aucun cas, je ne voterai socialiste''

Élections législatives 2012

Interview

Christian Vanneste, élu UMP de la dixième circonscription du Nord, s'est vu retirer l'investiture de son parti pour les prochaines législatives après avoir tenu des propos polémiques sur la déportation d'homosexuels pendant la seconde guerre mondiale. Il n'envisage pas pour autant se retirer de la course à l'Assemblée.

Christian Vanneste redoute, dans sa circonscription, un duel PS-FN au second tour des législatives.
Christian Vanneste redoute, dans sa circonscription, un duel PS-FN au second tour des législatives. AFP/BERTRAND LANGLOIS

France-Soir. L'UMP a refusé de vous investir dans la 10° circonscription du Nord...

Christian Vanneste. Avant l'élection présidentielle, j'avais la position suivante : en cas de victoire de Nicolas Sarkozy, l'élection législative était facilitée et je ne m'accrochais pas. En revanche, puisqu'il a été battu, la bataille des législatives sera beaucoup plus difficile. Pour espérer l'emporter, il faudra des députés qui ne fassent que ça, qui n'aient pas d'autre mandat local et qui connaissent bien leurs sujets. Pour moi, les mandats, multiples, c'est terminé. Aujourd'hui, quand on est député, on doit l'être pleinement.

''Une trahison d'une ampleur sans égale''

F.-S. Comment vivez-vous l'investiture face à vous de Gérald Darmanin, qui fut l'un de vos proches ?

C. V. Moralement, c'est insupportable. C'était mon fils spirituel, que j'avais fait venir de Paris pour qu'il me succède à la mairie de Tourcoing. Son investiture, c'est une trahison d'une ampleur que je n'avais pas imaginée une seconde. Il a répondu aux sirènes de l'UMP. Pour cette élection législative, le choix des électeurs, c'est le choix entre trois lettres et 30 ans d'action sur le terrain. S'ils choisissent mon adversaire, ils choisiront un homme d'appareil, un apparatchik plus préoccupé de sa carrière parisienne.

''Le plus gros risque, un duel PS-FN au second tour''

F.-S. En cas de triangulaire entre vous, M. Darmanin et un autre candidat, pourriez-vous vous retirer ?

C. V. La circonscription est telle que le plus gros risque, dans ce cas, serait d'avoir un face-à-face entre le PS et le Front national. Si cela se produit, en aucun cas je ne voterai socialiste. On ne peut pas combattre les idées du PS pendant 5 ans et finalement voter pour eux. Le « Front républicain » (faire barrage au FN. NDLR) est une absurdité. Ce qui ne veut pas dire pour autant que j'appellerai à voter pour le Front national.

 

F.-S. Quels sont les enjeux dans votre circonscription ?

C. V. La circonscription est très industrielle, notamment la partie Nord, qui longe la frontière belge. Il y a donc un effort très important à fournir pour soutenir les industries locales. C'est pour cette raison que je suis favorable de longue date à la TVA antidélocalisation de Nicolas Sarkozy, je regrette même qu'il se soit décidé aussi tard. Il y a également le front de la Lys (rivière qui coule à Lille, NDLR), un terrain de 80 hectares de friches délaissés. L'idée serait d'y développer des entreprises industrielles. Cette zone est idéalement située, entre une voie navigable fluviale et la rocade. C'est un dossier à l'étude depuis plusieurs années, qui a pris énormément de retard. Une chose est sûre, après la défaite de Nicolas Sarkozy à la présidentielle, je suis le meilleur candidat pour la droite aux législatives.

Propos recueillis par Thomas Morel

Réactions à cet article7 commentaires

  • Par the duke, le 23 mai à 11:55

    the duke
    C'est vrai ce n'est pas bien de dire des conneries

    Mais si l'on interdisait a chaque candidat à une législature qui a dit des conneries de se présenter il ne resterait pas grand monde !



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 23 mai à 12:17

    HeyBaal
    Il a répondu aux sirènes de

    Il a répondu aux sirènes de l'UMP.


    Sirènes valable quand c'est lui qui est investi, mais quand c'est les autres, faut surtout pas aller s'y fourvoyer ...


    Triste personnage.


    Ceci dit il vote pour qui il veut, on est dans un pays libre. En a le droit de dire qu'on vote FN comme d'autres disent qu'ils votent communiste sans que ça déclenche l'hystérie chez les bobo détenteurs de la bonne morale.



    Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 23 mai à 12:42

    Gabriel06
    Ce qui est étrange c'ets la

    Ce qui est étrange c'ets la raison pour laquelle il a été exclu


    Je peux comprendre que dire des choses fausses et interdites puisse déclencher les foudres


    Mais en dehors de sa vision personnelle des gays, qui en constitue pas un délit le fait de dire quen France ces personnes n'ont pas été déportées en raison de leur orientation intime est une vérité historique


    Ceux qui disent donc une contre vérité à ce sujet obtiennent donc l'exclusion de ceux qui disent la vérité, coupables de l'avoir dite.



    Signaler un abus  
  • Par patatrick, le 23 mai à 13:38

    patatrick
    Par contre Mélanchon a le

    Par contre Mélanchon a le droit de tout dire en toute impunité, c'est ça la democratie



    Signaler un abus  
  • Par LE SEIGNEUR DES SONGES, le 23 mai à 14:56

    LE SEIGNEUR DES SONGES
    vu l'interface

    Sad je ne vois pasqui voudrait d'son vote Sad c'mec a une tête Chelou et superrZarbi un vrai roulou



    Signaler un abus  
  • Par LE SEIGNEUR DES SONGES, le 23 mai à 14:58

    LE SEIGNEUR DES SONGES
    vu le nombre de Kraters

    Sad on croit R'garder la facede la lune trop Chelou tout ça



    Signaler un abus  
  • Par messa2, le 23 mai à 20:55

    messa2
    • Tel est pris qui croyait prendre …

    Au grand malheur de son suicide électoral . Christian Vanneste choisit Gérald Darmanin de lui  succéder à la tête du groupe UMP. Il avait tort de ne pas estimer les conséquences de l’ambition d’un jeune qui monte et qui a bien dit un jour … "la politique n'est pas une fin en soi" . Et dire qu’il y croit fort à sa  « méritocratie » de grimper avec rapidité tous ces échelons grâce à l'école des  Sciences Po. Pourquoi pas ?



    Signaler un abus  
Publié : 23/05/12 - 11h44
Mis à jour : 23/05/12 - 15h56
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur