Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 05 juillet, 07:12
Accueil > Actualité > Politique > Danielle Mitterrand : La "gauchiste de l’Elysée"

Danielle Mitterrand : La "gauchiste de l’Elysée"

Mort de Danielle Mitterrand


Décédée mardi à 87 ans, Danielle Mitterrand laisse l’image d’une combattante, d’une militante, d’une femme restée fidèle à ses racines.

Danielle Mitterrand n’était pas une intellectuelle, et il lui coûtait énormément de devoir s’exprimer en public
Danielle Mitterrand n’était pas une intellectuelle, et il lui coûtait énormément de devoir s’exprimer en public SIPA/ERIC DESSONS

Combien de fois, devant les déclarations ou les incartades politiques de sa « droit-de-l’hommiste » et tiers-mondiste d’épouse, François Mitterrand, dans son bureau de l’Elysée, aura-t-il levé les yeux au ciel ou, au moins, réfréné avec peine une formidable exaspération ? Ainsi allait ce couple hors norme, qui restera à jamais dans l’histoire.

Lui, venu des rivages de la droite et même des franges de l’extrême droite, et qui n’aura jamais complètement rompu avec les plus sulfureux de ses amis de jeunesse. Elle, complètement de gauche, définitivement de gauche, résistante s’il en est. A 19 ans, toute jeunette, elle fait la connaissance du séducteur – de l’ogre ? – que lui avait présenté sa sœur Christine (« J’ai un fiancé pour toi… ») et ils feront, à leur façon, la route de la vie ensemble.

Lui, par tempérament et par devoir de président, est un socialiste réaliste, qui prend en compte les rapports de forces et sait que, parfois, la politique cousine avec le cynisme. Elle, elle est aux antipodes ce monde-là. Ceux qui l’intéressent ? Les maltraités, les brisés, les victimes. Bref, quelque part, tous les « damnés de la terre ». 

"La maison du peuple"

Elle n’a pas la culture politique de son mari ni ses obligations. Alors elle fonce, instinctive jusqu’à l’imprudence, et pas mécontente, à la tête de sa fondation France Libertés, d’être tenue pour une incontrôlable « gauchiste ». Passe encore qu’elle tape sur Chirac ou Pasqua ! Mais les choses se compliquent quand elle défend, au nom d’une conception très personnelle de la laïcité, le port du voile à l’école, quand elle embrasse son ami Fidel Castro, quand elle entreprend de soutenir tous les prisonniers politiques de la planète ou quand, à l’exaspération du Quai d’Orsay, elle ne jure plus que par les Kurdes, son grand combat.

Femme de passion, femme de tête, mère de trois garçons (dont l’un est mort deux mois après sa naissance), Danielle Mitterrand aura, superbe et poignante, placé Mazarine à ses côtés en 1996 au moment des obsèques de son mari, tout en recouvrant le cercueil d’un drapeau tricolore. Mazarine, la fille d’Anne Pingeot, dont elle connaissait l’existence, dont les Français, eux, découvrirent l’existence très tard, juste à temps.

Danielle Mitterrand n’était pas une intellectuelle, et il lui coûtait énormément de devoir s’exprimer en public. Mais quelle personnalité chez cette femme qui, découvrant l’Elysée en 1981, avait soupiré, sans illusions excessives : « J’aimerais que cela devienne la maison du peuple » ! Un destin remarquable : sans elle, peut-être Mitterrand n’aurait-il pas accédé à l’Elysée. Mais, en même temps, il en fallu, à Danielle, du sang-froid, de la ténacité et aussi de la volonté. Pour montrer à tous qu’elle n’était pas seulement la « femme de ». Pour faire comprendre que ses propres racines – sans taches – en valaient bien d’autres.

Le PS salue "une grande dame" 

Danielle Mitterrand a reçu un hommage appuyé des principaux dirigeants socialistes. François Hollande a salué « une grande dame, engagée très jeune dans la Résistance, qui avait mis son courage et son immense énergie au service de la cause, qui valait pour elle celle des libertés ». « Autour de François Mitterrand, avec le Parti socialiste, elle a fait partie de ces militantes qui ont préparé la victoire de mai 1981 », a poursuivi le candidat socialiste à la présidentielle. « La France perd une conscience qui savait lui parler en face », a estimé, quant à elle, Martine Aubry, première secrétaire du PS. Danielle Mitterrand « avait la force, la noblesse et la générosité des êtres que l’on pensait éternels », a ajouté la maire de Lille. Pour le numéro deux du parti, Harlem Désir, le décès de l’ex-première dame « endeuille non seulement la gauche mais la France. Elle a incarné la plus belle tradition du combat français pour les droits de l’homme partout dans le monde ». De son côté, le président du groupe PS à l’Assemblée, Jean-Marc Ayrault, a évoqué « la simplicité d’une femme qui a accompagné tous les combats de François Mitterrand, qui a connu à ses côtés les honneurs de l’Etat, mais qui n’a jamais renoncé à défendre les causes auxquelles elle croyait ». A noter l’absence de réaction de Lionel Jospin, qui avait suscité la polémique en 1995 en proposant un « droit d’inventaire » sur les deux septennats de François Mitterrand.

 

REPÈRES

Une vie militante

1941 Danièle Mitterrand, qui n’a que 17 ans, rejoint le maquis comme infirmière bénévole. Elle sera l’une des plus jeunes médaillées de la Résistance.

27 octobre 1944 Elle épouse le capitaine « Morland », alias François Mitterrand, qu’elle a rencontré à Cluny alors qu’il était recherché par la Gestapo.

19 décembre 1946 Naissance de son deuxième fils (le premier, Pascal, est décédé deux mois après sa naissance), Jean-Christophe, qu’elle soutiendra vaille que vaille dans ses démêlés avec la justice.

4 février 1949 Naissance de son troisième fils, Gilbert.

10 mai 1981 François Mitterrand est élu à l’Elysée, elle devient première dame de France.

1986 Refusant de devenir une épouse « potache », elle crée la fondation France Libertés afin de défendre les droits de l’homme (soutien au peuple tibétain, lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud…).

1992 Elle échappe à un attentat lors d’un voyage au Kurdistan irakien.

1995 Elle suscite la polémique en embrassant le chef de l’Etat cubain, Fidel Castro, sur les marches de l’Elysée.

8 janvier 1996 Son mari meurt des suites d’un cancer de la prostate.

2007 Elle soutient la candidature de Ségolène Royal à la présidence de la République avant de prendre ses distances avec le PS, jugeant que ses dirigeants « n’ont plus la fibre socialiste ».

Par D. de Montvalon, Encadré : M.-L. H.
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article4 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 23 nov à 12:18

    Anonyme-77656
    Une tès grande Dame

    Cette dame est un exemple. sa vie parle pour elle. Loin des fastes et des ors de la République, loin du monde frivole et de la "peoplisation" d'une certaine classe politique.voilà une vraie femme politique , une vraie Première Dame.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 23 nov à 12:20

    Anonyme-77656
    le couple Mitterand....

    et le grand Amour.....heureusement qu'ils étaient "résistants" ensemble durant la dernière guerre mondiale....(j'aimerais bien savoir au bout du compte, s'il n'y avait pas plus de résistants français, que de français tout court....) toujours est il qu'ils ne seront pas côté à côté dans la tombe...peut être la mère de Mazarine, elle, ira rejoindre notre "françois 1er"...encore une belle image de notre france de nos jours.....



    Signaler un abus  
  • Par t42, le 23 nov à 15:42

    t42
    Tous resistants

    Même Francois, qui a recu en 1943 la Francisque des mains du Marechal Pétain. Et a tenu a cette occasion un discours que je ne peux même pas repeter ici. Danielle avait alors 19 ans.


    Ceci dit cela doit etre dur d'etre traité de gauchiste quand on vit dans l'opulence et que l'ont reside dans un hotel particulier avec un staff de gens de maison.


     


     


     


     


     


     


     



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 23 nov à 19:43

    Anonyme-77656
    LE REVE ET LA REALITE

    COMBIEN DE PERSONNAGE ONT VOULU A TOUS PRIX DIFFUSER DES IDEAUX QUI NE PEUVENT EXISTER ???

    AINSI POL POT A LUI AUSSI VOULU EXTREMISER DES IDEAUX AU NOM DU PEUPLE

    L IMMENSE MAJORITE DES HUMAINS PREFERENT LA BONTE LA GENTILLESSE LA GENEROSITE MAIS LA REALITE DE LA VIE CONDUIT A FAIRE DES CHOIX PARFOIS EGOISTES.



    Signaler un abus  
Publié : 23/11/11 - 07h48
Mis à jour : 23/11/11 - 07h50
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur