Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 22 octobre, 06:30
Accueil > Actualité > Politique > Débat : En 1988, Mitterrand et "M. le Premier ministre"

Débat : En 1988, Mitterrand et "M. le Premier ministre"

Présidentielle 2012


En raison de la "cohabitation", cette année-là, c'est le président sortant François Mitterrand et son Premier ministre, Jacques Chirac, qui s'affrontent. De quoi pimenter le débat...

Jacques Chirac lors du débat d'entre deux tours face à François Mitterrand, en 1988
Jacques Chirac lors du débat d'entre deux tours face à François Mitterrand, en 1988 AFP/FRANCOIS-XAVIER MARIT / AFP ARCHIVES

Depuis deux ans, la France connaît une situation tout à fait inédite : la « cohabitation ». François Mitterrand est toujours président de la République. Mais son Premier ministre, Jacques Chirac, est le chef de l'opposition. Ce n'est pas un secret : les deux hommes ne s'apprécient guère. Et entretiennent des relations électriques qui promettent un débat animé.

Après un septennat marqué par des avancées sociales notoires (39h, retraite à 60 ans, abolition de la peine de mort etc.) mais aussi par une hausse du chômage, l'homme à la rose reste populaire. Au premier tour, François Mitterrand est largement en tête (34,11% contre 19,96% pour son rival). Sa stratégie ? Loin de considérer la cohabitation comme un handicap, il va retourner la situation à son avantage et prendre son adversaire de haut.

Ministre sous Valéry Giscard d'Estaing (1974-1976), candidat à la présidentielle pour la seconde fois (en 1981, il obtient 18% des voix), le fondateur du RPR (Rassemblement pour la France) ronge son frein. Nommé Premier ministre en 1986, Jacques Chirac est rapidement mis en difficulté par les manifestations estudiantines et le paye dans les sondages. En cette occasion, il tente donc de prouver qu'il n'est pas seulement un Premier ministre « fusible » mais un présidentiable crédible. 

"Mais vous avez tout à fait raison… Monsieur le Premier ministre"

Le 28 avril 1988, 30 millions de spectateurs sont devant leur téléviseur pour assister au traditionnel débat du second tour. Dans le même studio qu’en 1981, le 101 de la Maison de la Radio, Michèle Cotta et Elie Vannier sont aux manettes. Les candidats ont chacun 50 minutes pour s'exprimer sur quatre thèmes : la politique intérieure et les institutions, l'Europe et les problèmes économiques et sociaux, les problèmes de société, et pour finir, la politique étrangère et la défense.

Déjà à l'époque, la fiscalité des plus riches est à l'ordre du jour. « Je suis pour faire payer les riches mais dans des conditions conformes à nos intérêts », clame Jacques Chirac, qui craint que la libre circulation conduise à la fuite des capitaux en Allemagne. Il est également question de l'électorat de Jean-Marie Le Pen, qui représente 14,38% des suffrages au soir du premier tour. Mais l'échange qui reste dans les mémoires, concerne la « cohabitation ». 

D'emblée, le président sortant assoit son autorité. « C'est vrai que la cohabitation était inévitable... Le gouvernement a pu assumer ses responsabilités et il en porte la responsabilité », se félicite Jacques Chirac. « En réalité, monsieur le Premier ministre, on ferait peut être mieux de dire que dans la lutte contre le chômage, il y a eu continuité dans l'échec... », tacle François Mitterrand. « Nous n'avons pas échoué de la même façon », tente le chef de l'opposition. Et le socialiste de prendre un ton hautain : «  Je continue de vous appeler Monsieur le Premier Ministre puisque c'est comme ça que je vous ai appelé pendant deux ans et que vous l'êtes. J'ai constaté que vous aviez de très réelles qualités, vous n'avez pas celle de l'impartialité, ni du sens de la justice dans la conduite de l'Etat ». 

Le candidat du RPR aura beau se débattre : « Ce soir, je ne suis pas le Premier ministre et vous n'êtes pas le président de la République, nous sommes deux candidats (…) Vous me permettrez donc de vous appeler monsieur Mitterrand.» Le chef de l'Etat aura le dernier mot : «  Mais vous avez tout à fait raison monsieur le Premier ministre », ironise-t-il. 

"Une férocité à couper le souffle"

En estimant que « l'Etat RPR est un grand danger », François Mitterrand frappe à nouveau. Mais le débat atteint son paroxysme avec l'affaire Wahid Gordji, diplomate iranien impliqué dans les attentats de Paris de 1986. « Mais est ce que vous pouvez dire, M. Mitterrand, en me regardant dans les yeux, que je vous ai dit que nous avions les preuves que Gordji était coupable ? (…) Pouvez-vous vraiment contester ma version des choses en me regardant dans les yeux ? », interroge Jacques Chirac, sûr de son effet. « Dans les yeux, je la conteste! », tranche son adversaire, portant le coup de grâce.



Mitterrand a fait preuve « d’une férocité à couper le souffle », conclut Michèle Cotta. Le 8 mai 1988, le président sortant - qui bénéficie également du report des voix centristes de Raymond Barre(UDF) -  est réélu par 54,02% contre 45,98%. Chirac attendra encore sept ans pour voir arriver son heure.

Par Chloé Demoulin

Réactions à cet article2 commentaires

  • Par amazonia, le 30 avr à 10:37

    amazonia
    Débat :En 1988,Mittérand ....

    1988 Parler du passé !  /Occulté 2012 ? Bruxelles = BCE = Mario Draghui  et ses amis de Goldman   / en grèce /italie/espagne tous aux ordres de( la pieuvre GOLDMAN SACHS ?)voir internet .



    Signaler un abus  
  • Par tomba, le 30 avr à 10:40

    tomba
    super menteur ?

    C'était qui ce super menteur ! les gens ont la mémoire courte quand Chirac avait seulement 20% contre Jospin ? le roi fainéant est passé grace au PS ! bien sur il vendait l'humanité avant de rencontrer Bernadette ?



    Signaler un abus  
Publié : 30/04/12 - 10h00
Mis à jour : 30/04/12 - 17h19
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur