Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 25 février, 07:29
Accueil > Actualité > Politique > Hollande–Sarkozy : Revivez le débat décisif

Hollande–Sarkozy : Revivez le débat décisif

Présidentielle 2012


Nicolas Sarkozy et François Hollande ont ardemment débattu pendant près de trois heures. Le ton a été vif, les échanges souvent tendus... Revivez ce moment fort de l'entre-deux tours de l'élection présidentielle.

Nicolas Sarkozy et François Hollande ont commencé à débattre à 21 heures.
Nicolas Sarkozy et François Hollande ont commencé à débattre à 21 heures. AFP

4. Conclusion

23h51
Merci d'avoir suivi ce live et très bonne nuit à tous !

23h50
Le débat est désormais terminé. Les deux candidats ont parlé chacun 72 minutes et 17 secondes, pour une émission qui aura duré au total près de trois heures.

23h48
 « Je n'ai pas mis de pincettes » en évoquant les électeurs du FN, dit Nicolas Sarkozy en s'adressant à François Hollande.

23h47
« Je ne veux même pas jouer sur la peur de votre reconduction », dit François Hollande.

23h45
David Pujadas met un terme au débat et invite les deux candidats à conclure.

3. International

23h37
François Hollande et Nicolas Sarkozy évoquent la situation en Afghanistan et l'action qui serait la leur.

2. La Société

23h36
Pendant ce temps, Lionnel Luca compte les points :

23h34
Eric Coquerel, conseiller de Jean-Luc Mélenchon, repère les répétitions :

23h31
Nicolas Sarkozy n'a « pas de leçon (à recevoir) d'un parti qui a voulu se rassembler derrière Dominique Strauss-Kahn », attaque Nicolas Sarkozy. « Ce n'est pas moi qui ai nommé DSK à la tête du FMI », rétorque François Hollande. « Je le connaissais moins bien que vous », répond le chef de l'Etat. « Vous croyez que je connaissais sa vie privée ? », reprend le candidat socialiste qui est qualifié de « Ponce Pilate » par son adversaire. « Vous connaissez la vie privée de vos collaborateurs ou de vos amis, vous ? Moi pas », conclut François Hollande.

23h28
«
Vous êtes un petit calomniateur », estime Nicolas Sarkozy.

23h24
Nicolas Sarkozy nie avoir participé à une réunion de donnateurs de l'UMP à l'hôtel Bristol. C'est pourtant bel et bien la réalité. « Vous vous êtes comporté comme un chef de majorité. Vous avez eu une présidence partisane, partiale et vous en payez aujourd'hui les conséqences », répond donc François Hollande.

23h22
« Votre normalité n'est pas à la hauteur des enjeux »,
répond Nicolas Sarkozy. « Vous venez de nous faire un beau discours. On en aurait la larme à l'œil ».

23h18/23h21
« Moi président de la République... » François Hollande récite longuement son mantra.

23h18
« Il faut un président qui d'abord respecte les Français et qui ne soit pas chef de tout et en défintive chef de rien »

23h14
« On ne va pas vous laisser les clés messieurs ». David Pujadas ne maîtrise plus grand chose.

23h12
« Vous avez vendu les ouvriers de Fessenheim sur l'autel d'un accord méprisable », estime Nicolas Sarkozy. François Hollande promet la reconversion du personnel, notamment dans le démantèlement des centrales nucléaires.

23h08
« Une seule centrale fermera durant le prochain quinquennat : Fessenheim », selon François Hollande. « Pourquoi voulez-vous la fermer ? Pour faire plaisir à Mme Joly ? », répond Nicolas Sarkozy.

23h02
La discussion porte désormais sur le nucléaire, une question « qui a toujours fait consensus » selon Nicolas Sarkozy.

23 heures
Sarkozy tance Hollande sur les « imprécisions » du programme socialiste en matière d'immigration. « Quand il a fallu avoir du courage pour faire interdire la burqa sur le territoire français, vous étiez aux abonnés absent », juge le candidat UMP.

22h53
Le débat se déporte sur l'Islam. Sarkozy évoque « des horraires différenciés pour les femmes dans les piscines, des menus différents dans les cantines, etc. » si le droit de vote est accordé aux étrangers pour les élections locales.

22h57
La burqa maintenant. Hollande assure qu'il ne reviendra pas sur la loi interdisant la burqa dans l'espace public s'il est élu. « Sous ma présidence, rien ne sera toléré en matière de présence de viande halal dans les menus des écoles », promet-il également.

22h54
Hollande reparle de Sarkozy, « favorable » au droit de vote des étrangers. Le socialiste dit vrai. La preuve en vidéo.

22h53
Le débat se déporte sur l'Islam. Sarkozy évoque « des horraires différenciés pour les femmes dans les piscines, des menus différents dans les cantines, etc. » si le droit de vote est accordé aux étrangers pour les élections locales.

22h50
Hollande tacle Sarkozy. On parlait d'étangers, Sarkozy parle de musulman. «Qu'est-ce qui vous permet de dire qu'un étranger non-Européen est un musulman ?». Sarkzoy se défend en parlant de « la réalité de l'immigration française ».

22h47
Quid du droit de vote des étrangers ? François Hollande veut l'instaurer. Il s'y était déjà engagé. La preuve ici. « Je considère comme irresponsable d'instaurer un vote communautariste et communautaire », estime Sarkozy.

22h41
« La France est un pays ouvert, répond Sarkozy. Nous avons accueilli trop de monde ce qui a bloqué notre système d'intégration. » Le président sortant veut diviser par deux le nombre d'immigrés qui entrent sur le pays. Comme Sarkozy considère que 190.000 - et non 200.000 personnes - entrent chaque année en France, le chiffre annoncé est de 90.000.

Il veut également instaurer un examen de français et de connaissance des valeurs de la République. Il veut aussi que les prestations sociales ne puissent être perçues qu'après dix ans sur le territoire et cinq ans de cotisations.

22h36
On parle à présent d'immigration. Sarkozy veut réduire le nombre d'immigrés. Hollande non. « Le nombre de personnes rentrant sur notre territoire en situation légale est de 200.000 par an », commente-t-il. Le socialiste veut limiter l'immigration économique. Concernant les étudiants étrangers, il veut supprimer la fameuse « circulaire Guéant ». Les régularisations se feront au cas par cas, suivant des critères précis : travail, présence sur le territoire, etc.


1. L'Économie

22h34
« Je ne suis pas votre élève », lance Sarkozy à Hollande qui l'attaque sur Berlusconi. Une expression déjà utilisé un peu plus tôt... par Hollande.

 

22h30
Débat de fonds : « L'Europe s'en est sortie et ce n'était pas si facile », juge Sarkozy. « L'Europe ne s'en est pas sortie », tance Hollande.

22h28
Sarkozy moque la supposée inexpérience de Hollande, jamais ministre.

 

22h25
On parle de l'Europe. Hollande veut renégocier le traité européen de stabilité budgétaire. « Je sens les lignes bouger, assure-t-il. Le premier tour y est peut-être pour quelque chose. »  Un peu plus loin, pendant que Sarkozy évoque l'Espagne, le socialiste assène : « Parlez-de vous, parlez de votre bilan ». Réponse de Sarkozy : « Merci de me donner l'autorisation. »

 

22h23
Sur Twitter, toujours, les ténors ne relâchent pas la pression.

22h19
« Le problème de l'école n'est pas un problème de quantité, c'est un problème de formation », répond Sarkozy.

 

22h16
« Je ne veux pas laisser penser que j'augmenterai la dépense publique » promet Hollande, s'engageant à créer des poste dans l'Éducation et la police en supprimant la règle de non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite.

 

22h11

Le président sortant reparle d'une phrase prononcée par Hollande en 2007 alors qu'il était Premier secrétaire du PS : « J'aime pas les riches ». Le thème a longtemps été développé dans la campagne. Sur France-Soir, Jean-Marc Ayrault estime que « les Français doivent renvoyer l'ascenceur ».

 

22h09
« Folie dépensière », « incapacité à dire non ». Sarkozy tente de discréditer Hollande.

 

22h03
On débat sur le « bouclier fiscal ». « Je préfère que les riches fasssent des chèques au Trésor public, défend Hollande. Ça s'appelle la justice fiscale.» « Moi je protège les enfants de la République, dit-il en faisant référance aux 60.000 poste qu'il entend redéployer dans l'Éducation nationale en cinq ans. Vous c'est les plus privilégiés. C'est votre droit. » « Vous voulez moins de riches. Moi je veux moins de pauvres », répond Sarkozy, assurant que la France est avec la Suède le pays d'Europe où les impôts sont les plus lourds.

 

22 heures

Sarkozy se défend et traite une nouvelle fois Hollande de « menteur ». Hollande fustige ce « leitmotiv ».

 

21h52
On parle de la dette. Le socialiste parle de 900 milliards d'euros d'augmentation depuis 2002. « Nous avons presque autant d'intérêt de la dette à payer que nous recouvrons d'impôt sur le revenu », commente-t-il. Et il tance le président sortant sur son  « paquet fiscal ». En 2007 , « vous avez été le premier à vous rendre devant l'eurogroupe pour demander à ne pas respecter le pacte de stabilité », ajoute Hollande. Le 9 juillet 2007, Sarkozy était allé à Bruxelles demander à ses partenaires européens de lui « donner du temps » pour réformer son pays et ramener à l'équilibre ses finances publiques.

« Cette dette publique est née à la fois de vos largesses fiscales pour les plus riches et de votre incapacité à réduire les dépenses publiques », dit-il. Sur Twitter, les ténors du PS applaudissent.

L'UMP n'est évidemment pas d'accord avec cette analyse...

 

Hollande envisage de revenir à l'équilibre d'ici 5 ans. Les revenus fiscaux supplémentaires se feront uniquement sur les plus hauts revenus, assure-t-il. Il veut aussi taxer les revenus du capital comme ceux du travail.

 

21h44

Les propostions de Hollande sur le pouvoir d'achat :

- indexer le smic sur les prix mais aussi sur la croissance

- instaurer un forfait de base pour l'énergie, évolutif en fonction des revenus.

- augmenter de 25% l'allocation de rentrée scolaire.

- bloquer les prix de l'essence

 

Celles de Sarkozy concernent la diminution du coût du travail et la modulation en fonction de la demande.

 

21h42

«Vos prévisions de croissance elles étaient à l'origine de 2%, elles sont passés à 1,75 » en 2011, lance Hollande à Sarkozy qui l'accusait d'avoir parié sur une croissance plus faible que celle prévue par le gouvernement en 2011. En août 2011, le gouvernement avait effectivement ramené le taux de croissance attendu à 1,75% au lieu de 2%. Une annonce faite alors par le Premier ministre François Fillon.

 

21h40
Bataille de chiffres... L'ambiance tourne au vinaigre...

21h35
Sarkozy défend sa TVA sociale compétitivité, prenant, une nouvelle fois, l'exemple de l'Allemage. « Vous avez été contre tout et maintenant vous venir dire aux Français "ha bah non j'ai changé d'avis, il faut plus d'innovation" », lance le candidat UMP. « Quoiqu'il arrive, quoiqu'il se passe, vous êtes content », répond Hollande. « Ce n'est pas le concours de la petit blague », enchaîne Sarkozy. Le ton monte...

 

21h32
Hollande attaque à nouveau le bilan de Sarkozy. « Avec vous, c'est très simple : ce n'est jamais de votre faute. Le chômage ce n'est pas moi. Sur l'Allemagne, j'ai mis cinq ans avant de comprendre quel était le modèle allemand. C'est la faute à la crise, jamais vous. »

 

21h28

Dominique de Montvalon, directeur de la rédaction de France-Soir, juge que «le débat a volé en éclats. On ne suivra pas du tout la ligne imaginée au début».

 

21h25

« Jamais notre déficit commercial n'a été aussi déséquilibré », lance Hollande. Il dénonce la TVA sociale de Sarkozy : « Vous inventez une taxe nouvelle sur les Français qui va affaiblir leur consommation », résume le socialiste. Pendant qu'il dénonce le bilan de Sarkozy, les forces du PS font de même sur Twitter.

21h19

« Le chômage a augmenté de 422.000 - c'est déjà trop- entre 2006 et 2011. Sur la même période, le chômage a augmenté de 18,7% », soit deux fois moins selon le candiadt de l'UMP que le reste de la zone euro. Le voilà qui démonte les propositions de Hollande. La banque publique d'investissement ? « Je l'ai déjà fait », lance Sarkozy. Le contrat de générations ? « Je suis d'accord avec Martine Aubry qui, durant les primaires socialsites, critiquait votre contrat de générations. » Nicolas Sarkozy dit vrai. La preuve ici (à 19h30)

 

21h17
François Hollande parle de chômage, rappelant qu'en 2007, Nicolas Sarkozy s'était engagé à faire baisser le chômage sous la barre des 5%. Les solutions du scoialiste ? « La croissance » d'abord. Il parle aussi de «cette belle idée de la campagne : le contrat de générations ».

 

21h12
On parle de « rassemblement ». Sarkozy dénonce l'attitude de Hollande qui, selon lui, n'a jamais dénoncé les insultes dont il été l'objet. « Quand on m'a comparé à Franco, à Pétain, vous n'avez pas dit un mot. Et pourquoi pas d'Hitler », assène-il. « Vous aurez du mal à vous faire passer pour une victime», répond Hollande.

 

21h10
Sur Twitter, l'UMP est dans le même état d'esprit que Sarkozy...

 

21h07
Hollande attaque sur l'oppositon entre les Français que crée, selon lui, Sarkozy. « Je pense que nous sommes tous Français », résume le socialiste. Le président sortant répond que pendant cinq, il n'a pas à retirer un texte du fait de fortes mobilisations. « Il n'y a pas eu de divisision, il n'y a pas eu d'émeute », dit-il.

 

21h05
Nicolas Sarkozy attaque d'entrée, dénonçant « les formules creuses » lancées par son opposant.

21h04
« Je veux être le président du redressement. » François Hollande, qui a gagné le tirage au sort, ouvre les hostilités. Il se présente aussi comme le «président du rassemblement » car, selon lui, les Français ont été «divisés».

 

21h02

« Tradition », « grand moment de la vie politique ». David Pujadas annonce la couleur...

 

21h
Le débat commence, c'est parti pour 2h30 !

 

20h55
Le Huffington Post vient de publier une affiche du débat sur Twitter. Tout est dit...

 

20h53
Pour François Hollande, le plateau a un côté « spoutnik », du nom du satellite soviétique envoyé dans l'espace en 1957.

 

20h50
L'entourage des candidats est déjà prêt. « François Hollande est déterminé, à l'image de la campagne qu'il a conduite », assure Ségolène Royal. De son côté, Jean-François Copé retraite le socialiste comme d'une « anguille » qui fuit les problèmes.

 

20h44

François Hollande ou Nicolas Sarkozy ? Les deux hommes ont des parcours différents. Ce soir, ce ne sont pas seulement deux responsables politiques qui s'affrontent mais aussi deux visions du monde, deux tempéraments, deux parcours. Pour lire Débat Hollande-Sarkozy : Le match, c'est ici.

 

20h34
Le débat entre François Hollande et Nicolas Sarkozy peut-il bouleverser l'élection présidentielle ? Le journaliste Alain Duhamel n'y croit pas. « Seule, dit-il, une gaffe monumentale de l'un ou l'autre des finalistes peut réellement modifier la donne. Jusqu'ici, sous la Ve République, cela ne s'est pas produit. » Débat présidentiel : Alain Duhamel témoigne, c'est ici.  

 

20h30
Quelle première impression ont donné les deux candidats ? Twitter peut commencer à débattre...

 

20h17
« C'est un débat qui est dû aux Français », analyse Nathalie Kosciusko-Morizet, porte-parole de Nicolas SArkozy.

20h13
« Il est concentré parce que c'est un débat très important, commente Pierre Moscovici, directeur de campagne de François Hollande. Je le sens très serein. »

20h11
« Ce n'est pas un débat pour moi, c'est un débat pour les Français », dit Nicolas Sarkozy, arrivé à son tour devant les studios.

 

20h07
François Hollande est arrivé devant les plateaux de la Pleine-saint-Denis où a lieu le débat. Entouré de Manuel Valls et de Valérie Trierweiler, il va à la rencontre des manifestants de PSA venus protester contre la fermeture du site d'Aulnay. Puis il se rend devant le studio. « Je me prépare par rapport à une élection, pas par rapport à un débat », déclare Hollande à France 2.

 

20 heures

C'est le sixième débat organisé dans l'entre-deux tours de l'élection présidentielle. À une heure des l'ouverture des hostilités, il est temps de se remémorer les précédentes oppositions.

La première, en 1974, avait vu s'affronter Valéry Giscard d'Estaing et François Mitterrand. C'est lors de ce débat que VGE lança à Mitterrand son célèbre « vous n'avez le monopole du cœur ».

Sept ans plus tard, les deux adversaires se retrouvent. Avantage cette fois au socialiste qui tance Giscard en le taxant d' « homme du passif ».

En 1988, le débat oppose le président sortant, Mitterrand, et son Premier ministre, Jacques Chirac. Ce dernier averti Mitterrand : ce soir-là, il n'est pas le président et lui-même n'est pas son Premier ministre. Mitterrand lui rétorque : « Mais vous avez tout à fait raison monsieur le Premier ministre ».

En 1995, Jacques Chirac rempile. Face à lui, Lionel Jospin. Le débat est morne, sans fureur. L'histoire se rappellera d'une pique du socialiste : « Mieux vaut cinq ans avec Jospin que sept avec Chirac. »

La prochaine élection présidentielle se fera sans débat. Jacques Chirac refuse de débattre avec Jean-Marie Le Pen, arrivé par surprise au second tour.

Le dernier débat, avant celui de ce soir, a opposé Nicolas Sarkozy à Ségolène Royal en 2007. À la traîne dans les sondages, la socialiste s'est voulue offensive. Un peu trop. La candidate s'emporte. « Pour être président de la République, il faut être calme », lui assène Sarkozy.

 

19h50
Le débat devrai durer entre deux et trois heures. François Hollande parlera en premier et Nicolas Sarkozy conclura l'émission ; un ordre décidé par tirage au sort. Quatre grands thèmes seront abordés, comme l'a précisé dans la journée David Pujadas, qui co-animera le débat avec Laurence Ferrari : l'économie, la société, le style de présidence et l'international.

 

19h40

Le rendez-vous est attendu. Près de 20 millions de téléspectateurs devraient regarder l'opposition entre les deux candidats du second tour. Sur Twitter, comme à chaque évènement de cette campagne présidentielle, les commentaires devraient fuser. Trois hashtags sont de rigueur ce soir : #LeDébat #VoteHollande et #AvecSarkozy

 

19h30

Dans 1h30, le « grand débat », le « long débat », le « beau débat », comme le présente depuis une semaine François Hollande, débutera. Ce sera le seul, ce sera l'unique. Nicolas Sarkozy en voulait trois mais le candidat du Parti socialiste, donné gagnant par tous les instituts de sondage, refusant de changer la « règle » au dernier moment.

Par Actu France-Soir / Service Politique

Réactions à cet article107 commentaires

  • Par Bluesun, le 2 mai à 20:21

    Bluesun
    Débat Hollande Sarkozy ce soir

    Les affiches des panneaux, l'un regarde de face quand à l'autre on ne sait ce qu'il regarde mais sûrement pas la France ni les français...


    Là nous allons avoir un face à face des 2 bonnets blancs et blancs bonnets. Pour les avoir pratiqué, nous les connaisssons tous deux. 


    Comme on ne ment jamais autant qu'avant les élections, qui sera le plus menteur des 2 ???? 


     



    Signaler un abus  
  • Par Marie ange, le 2 mai à 20:33

    Marie ange
    BRAVO BLUESUN

    Vous dites toujours les choses avec juste ce qu il faut de VERITE ! Et je partage toujours avec sagesse vos opinions TRES justes et justifiées . AMITIES DE M. ANGE



    Signaler un abus  
    • Par Bluesun, le 2 mai à 20:49

      Bluesun
      Sarko... Hollande

      Merci, Marie Ange


      Dommage que ce ne soit pas Marine contre Hollande....


       



      Signaler un abus  
  • Par Wiseman, le 2 mai à 20:46

    Wiseman
    Tous mes voeux de réussite au président!

    En tant que patriote, en tant qu'industriel et donneur d'emplois, j'espère pour mon personnel et pour toute la France que la droite reste au pouvoir. Sinon, je regrette de le dire, il y aura des chômeurs c'est une certitude, car je ne vais plus travailler et j'arrêterai toutes les activités sur notre territoire. Je refuse de financer un parasite qui n'a rien fait de sa vie et qui a des poils dans les mains.



    Signaler un abus  
    • Par TacaI, le 2 mai à 20:59

      TacaI
      oui faut arréter

      de suprimer l'emploies non ?????



      Signaler un abus  
    • Par Anonyme-80191, le 3 mai à 00:48

      Anonyme-80191
      oui cela est possible

      mais perso j'estime les patrons j'en ai eu 4 mais pas tous


      correct !!la je peux étre mon propre patron la retraite!!! avec


      tout mon savoir et oui dans le textile 15ans d'expérience 


      et j'en passe mais la on coule 



      Signaler un abus  
  • Par Anonyme-75950, le 2 mai à 20:50

    Anonyme-75950
    ce debat

    ne changeras RIEN,au cinq derniere annees!!!!!!donc laissons sa chance a MONSIEUR HOLLANDE.sarko dehors.....trop c trop.



    Signaler un abus  
  • Par Decrauze, le 2 mai à 20:53

    Decrauze
    Débat à hauteur d'homme ?


    Sarkozy va tenter de mordre,

    de sauter à la gorge et de défoncer à l’arme lourde. Hollande va esquiver et

    répondre aux coups en accentuant sa prise de hauteur. Peut-être le moment de vérité

    sur leur personnalité dans l’adversité : exigence évidente au regard des

    épreuves qui attendent le pays. Qu’ils délaissent les thèmes accessoires et

    opportunistes pour se colleter aux vrais enjeux d’un quinquennat évidemment sans

    repos. Cf. Présidentielle 2012.


     




    Signaler un abus  
    • Par Anonyme-80191, le 2 mai à 23:18

      Anonyme-80191
      oui faut arréter

      sa sera un faut débat entre amis mais si mon ami !!!ainsi va


      la vie bonne nuit 



      Signaler un abus  
  • Par LE SEIGNEUR DES SONGES, le 2 mai à 20:54

    LE SEIGNEUR DES SONGES
    pour toutes confessions d'pêchers

    déposez vous pêchgers auprès du Saint Père des coms le "Saint Modérator" et not'merveilleuse et Noble Sainte Modératrix Smile :) repentez-vous avant l'six mai et ils vous pardonneuuuront Smile



    Signaler un abus  
  • Par TacaI, le 2 mai à 20:55

    TacaI
    oui ckl

    soirée spécial et tout le blabla qui va avec !!!deux fourgons bourrez a 


    font d'électonic au cas ou undes deux pour secourir l'autre!!! super pour écouter quoi la méme chose ,et justifier une rigueur sans précédent merci





    Signaler un abus  
  • Par Vigilance Orange, le 2 mai à 20:59

    Vigilance Orange
    Bon courage au(x) modérateurs ....

     


    .......il(Drunk risquent d'avoir du travail ce soir


    et


    bonne soirée à tous .



    Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 21:03

    Gabriel06
    Et la justice électorale?

    Et la justice électorale?



    Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 21:06

    Gabriel06
    a force de dire on va pas

    a force de dire on va pas mentir on va avoir des doutes



    Signaler un abus  
  • Par Marie ange, le 2 mai à 21:07

    Marie ange
    OUI BLUESUN

    Je me serais bien amusée , si cela c etait passe avec MARINE ET Sarko, la......... Il ne l aurait pas trop ramène, le SARKO? CAR MARINE ELLE L AURAIT MONTRE DANS TOUTE SON INCOMPETENCE ! HELAS . Mais ça viendra bien un jour ? DE GAULLE , n a pas non plus REUSSI de premier coup, et pourtant quel GRAND HOMME POUR LA FRANCE !



    Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 21:09

    Gabriel06
    KAA Ait confiance

    KAA


    Ait confiance



    Signaler un abus  
  • Par bourdel, le 2 mai à 21:11

    bourdel
    pu.ain !!!!!

    si j avais eu que des adversaires comme eux ,j aurais ete champion du monde,voila moi je n ai jamais donné de coups bas.



    Signaler un abus  
    • Par fanne, le 3 mai à 03:16

      fanne
      moi non plus , c'"est un

      moi non plus , c'"est un métier , et il y a de grands spécialistes


       



      Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 21:16

    Gabriel06
    Le chomage? C'est une

    Le chomage? C'est une priorité depuyis Raymond Barre


    Bande de menteurs



    Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 21:18

    Gabriel06
    Le contrat de génération

    Le contrat de génération quelle foutaise


     



    Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 21:22

    Gabriel06
    Non Monsieur, il faut taxer

    Non Monsieur, il faut taxer les produits chinois et dévaluer avec le franc pour que les allememand nous echettent plus qu'ils ne nous vendent



    Signaler un abus  
    • Par Vieux Strasbourgeois, le 2 mai à 21:53

      Vieux Strasbourgeois
      O sancta simplicitas !

      Mais pour dévaluer il faudrait d'abord sortir de l'euro et hérisser nos frontières de postes de douane. Et le Strasbourgeois que je suis est bien placé pour constater que, jusqu'à la monnaie unique, nos gouvernements n'ont cessé de dévaluer le franc, ce qui n'avait aucun résultat sur nos exportations puisque nos fabricants et nos commerçants répercutaient immédiatement la hausse sur leurs prix de vente, qui restaient toujours plus chers qu'Outre-Rhin.



      Signaler un abus  
      • Par Gabriel06, le 2 mai à 22:52

        Gabriel06
        la position de frontalier ne

        la position de frontalier ne donne aucune indication


        Ou alors il faut m expliquer pourquoi certains pays utilisent les dévaluations compétitives avec succès



        Signaler un abus  
      • Par Vieux Strasbourgeois, le 3 mai à 03:03

        Vieux Strasbourgeois
        Un frontalier sait, vous ignorez

        La situation de frontalier m'a permis de constater au jour le jour l'évolution des prix en France et en Allemagne au temps de nos dévaluations successives. J'avais sous les yeux la réalité alors que vous parlez dans le vide. En outre du fait que je connais l'allemand je puis lire les commentaires peu flatteurs de nos amis d'Outre-Rhin. Aucun de nos dix candidats ne présentait un programme valable et je suis réduit à choisir entre ce qui est mauvais et ce qui est pire.



        Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 21:26

    Gabriel06
    Le retour de la crise comme

    Le retour de la crise comme excuse



    Signaler un abus  
    • Par fanne, le 3 mai à 14:57

      fanne
      vu la croissance, le pouvoir

      vu la croissance, le pouvoir d'achat, les possibilités d'emploi......ect nous n'avons rien vu tout rest à venir, et si on a pas un homme capable à la tête de notre pays, on va manger du pain noir;


      il y a des moments ou la sagesse demande à ce que l'on tourne 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler, je l'applique souvent et ça peut rendre service!!!



      Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 21:29

    Gabriel06
    l'argument du pétrole est

    l'argument du pétrole est bidon


    Tous les pays sont logés à la même enseigne y compris l'allemagne qui a de gros excedents commerciaux



    Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 21:30

    Gabriel06
    Les régions sont un bouffe

    Les régions sont un bouffe pognon sans nom



    Signaler un abus  
  • Par JeremyAl, le 2 mai à 21:33

    JeremyAl
    fou

    hollande a donner des ipad à 500€ aux collegiens de coreze ? non mais il est dingue ce type !



    Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 21:34

    Gabriel06
    Oui mais Mr Hollande et Mr

    Oui mais Mr Hollande et Mr Sarkozy, vos copains de Bruxelles sont en train d'imposer le smic par branche



    Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 21:35

    Gabriel06
    Compétitivité emploi Faudrait

    Compétitivité emploi


    Faudrait il encore que les employeurs jouent le jeu



    Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 21:38

    Gabriel06
    Pas de récession? On se

    Pas de récession?


    On se demande qui mesure



    Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 21:42

    Gabriel06
    super le coup de pouce sur le

    super le coup de pouce sur le smic


    Comme il n'y aura pas de croissance pas de hausse du smic



    Signaler un abus  
    • Par fanne, le 3 mai à 02:54

      fanne
      ????

      en cas de baisse il n'a pas préciser?????


       



      Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 21:46

    Gabriel06
    1 800 000 heures de chomage

    1 800 000 heures de chomage partiel ca fait 19 000 salariés par an payés douze mois



    Signaler un abus  
  • Par Wiseman, le 2 mai à 21:47

    Wiseman
    Hollande s'emmèle les pinceaux

    Il ne connaît pas les statistiques, il s'énerve exactement comme Ségolène, il sent qu'il est inférieur et qu'il n'arrive pas à la ceinture de Sarko. Non, le petit François n'a vraiment pas la tête de l'emploi! De plus sa voix m'irrite. Je suis allergique à cet individu.



    Signaler un abus  
    • Par POVFRANCE, le 2 mai à 22:30

      POVFRANCE
      Et moi je suis allergique aux deux ...

      Nous n'en sommes plus à savoir lequel est le meilleur puiqu'ils sont mauvais tous les 2 . Sarkozy ? 600 Milliards de dettes en + en 5 ans ! ! ! (Le TIERS de la dette !)


      Proportionnellement les Scandinaves et les Allemands en sont-ils là , niveau GESTION ??? Et que dire de la balance commerciale ? UN GOUFFRE ! ! !...900 PME en moins en 3 ans...EN 3 ANS !


      JE VAIS PAYER ! ! ! ET VOUS AUSSI ...si vous êtes un bon citoyen ? ...et j'attends que Marine arrive.



      Signaler un abus  
      • Par Wiseman, le 2 mai à 23:46

        Wiseman
        Le danger vient d'ailleurs

        Si Sarkozy passe, c'est certain que Marine sera au pouvoir dans 5 ans. Si au contraire, Hollande passe, il donnera la possibilité à beaucoup trop de gens de voter qui jamais ne laisseront Marine passer et plus jamais le FN aura sa chance. C'est aussi pour cette raison que je vote Sarko, afin que Marine puisse le remplacer au prochain quinquennat. Et vous verrez, j'ai raison malheureusement!



        Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 21:49

    Gabriel06
    C'est faux, 2 centimes de

    C'est faux, 2 centimes de mois ca ne fait pas ce  un milliars


    20 centimes de moins à la pompe ca fait exactement 3,5 milliards de taxes en moins


    Donc ça fait 350 millions de taxes en moins


    menteur



    Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 21:54

    Gabriel06
    Le prix du pétrole a cause du


    Le prix du pétrole a cause du système de spéculation


    Il n'y a pas de pénurie


    Il faut nationaliser le secteur de l'energie et se tourner vers la russie qui a 40% des ressources du monde




    Signaler un abus  
  • Par Eddy K, le 2 mai à 21:55

    Eddy K
    Hollande le baratineur

    Le paquet fiscal soi-disant pour les plus riches comprenait esssentiellement la défiscalisation des heures sup (qui a bénéficié aux SMICards) et la suppression des droits de succession sauf pour les plus riches.


    Comment faire confiance à un pareil baratineur ??



    Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 21:56

    Gabriel06
    Fais pas le malin avec la

    Fais pas le malin avec la dette


    Vous etes co responsables de la spoliation du peuple français


     



    Signaler un abus  
  • Par Eddy K, le 2 mai à 21:58

    Eddy K
    Entendu sur RFI vers 19h30

    Mireille le Corre, PS, annonce 400.00 à 500.000 régularisations de clandestinssi Hollande est élu. No comment...



    Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 22:00

    Gabriel06
    Et qui donne une retraitre

    Et qui donne une retraitre gratos a qui n'a mm pas cotisé


    750 euro par personne et 1500 par couple


    C'est sarko


    Voir .gouv



    Signaler un abus  
    • Par fanne, le 3 mai à 03:24

      fanne
      et qui m'a attribuez 300€

      et qui m'a attribuez 300€ d'invalidité alors que j'ai travaillé et cotisé, moins que le rmi,....???


      LA GAUCHE!!!


      alors vous aurez du mal à me convaincre que c'est l'avenir



      Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 22:03

    Gabriel06
    Allez y Battez vous avec des

    Allez y


    Battez vous avec des chiffres bidons


    Pas de coeur, pas de vision


    Vous mériteriez une abstention à 60%



    Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 22:13

    Gabriel06
    Monsieur sarkozy commencez

    Monsieur sarkozy commencez par metre à al porte tous les pédagogistes qui ont pourri l'école



    Signaler un abus  
    • Par fanne, le 3 mai à 14:49

      fanne
      ce n'est pas d'aujourd'hui ça

      ce n'est pas d'aujourd'hui ça fait 25 ans que ça dure


      chacun veut faire son programme et les enfants trinquent, gauche commme droite sont fautifs


      i



      Signaler un abus  
  • Par Gabriel06, le 2 mai à 22:17

    Gabriel06
    Lol Les socialistes qui

    Lol


    Les socialistes qui disent qu'on ne peut pas compter les clandestins peuvent les compter .Super


    Avec sarko le problème est résolu, il donne la nationalité au grattage et au tirage



    Signaler un abus  
    • Par lala, le 3 mai à 07:55

      lala
      les clandestins le vrai problemes ???

      inquiétez vous de le politique mondiale et vous comprendrez QUE LE PROBLEME N'est pas d'ordre NATIONAL !!!!!! SARKO ON EST FOUTU ...... HOLLANDE pas mieu je reconnais mais plus diplomate ... politique = pantin ... ne le saviez vous pas ??? avec HOLLANDE SI LE PEUPLE EST MECONTENT on aura au moins la chance de ne pas voir debarquer les flics avec des matraques ... avec SARKO se sera sans hesitation



      Signaler un abus  
Publié : 02/05/12 - 20h03
Mis à jour : 03/05/12 - 10h09
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur