Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 24 mars, 12:50
Accueil > Actualité > Politique > Grèce : Dupont-Aignan, un "indigné" à Athènes

Grèce : Dupont-Aignan, un "indigné" à Athènes

Crise boursière


Le président de Debout la République (DLR), Nicolas Dupont-Aignan, est à Athènes mercredi 15 juin pour soutenir les "indignés" grecs en fronde contre leur gouvernement.

Le trublion de la droite gaulliste, Nicolas Dupont-Aignan, souhaite que la Grèce abandonne la monnaie unique.
Le trublion de la droite gaulliste, Nicolas Dupont-Aignan, souhaite que la Grèce abandonne la monnaie unique. France Soir

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la République (DLR) est mercredi 15 juin à Athènes « afin de soutenir la révolte grecque et de proposer une autre voie pour le retour de la croissance en Europe ». FranceSoir.fr a pu le contacter alors qu'il se rendait à la rencontre des « indignés » athéniens. Plus combatif que jamais contre la monnaie unique, il n'hésite pas à parler de « dictature de l'Europe » face à la nécessaire restructuration de la dette grecque.  

 

France-Soir : Vous êtes à Athènes, quelle est la situation ?
 

Nicolas Dupont-Aignan : C'est une révolte grave et violente, profonde et sans précédent. Je peux vous dire que les grecs sont vent debout face aux mesures imposées par le couple formé par le Fonds monétaire international (FMI) et l'Union européenne (UE). Ce plan est choquant parce que l'on met ce pays à genoux et qu'ils ne pourront jamais rembourser ! Ces créances, ce sont les contribuables européens qui vont les payer ! C'est scandaleux cette saignée ! Le pays est entouré de médecins dignes des comédies de Molière. Le malade est moribond mais on continue la saignée, c'est ahurissant. En réalité l'UE ne défend dans cet affaire qu'un seul intérêt, celui des banques.

« Il faut sortir du dogme de l'euro qui détruit l'Europe »

F.-S. Vous défendez depuis longtemps la thèse d'une sortie de l'euro, la Grèce doit-elle quitter le dispositif de la monnaie unique ?

N. D.-A. Je défends depuis longtemps cette thèse de la sortie de l'euro, c'est vrai. Pour autant je ne me réjouis pas du malheur des autres. Mais oui, évidemment, la Grèce doit sortir de l'euro. Tout de suite. C'est une question de vie ou de mort pour elle. Il faut sortir du dogme de l'euro qui détruit l'Europe. Si la Grèce ne quitte pas l'euro les conséquences vont être terribles : tout ce qui sera européen sera rejeté. Et l'on peut craindre que cela entraîne des bouleversements géopolitiques lourds de conséquences pour l'Europe. « Qui trop embrasse, mal étreint » pourrait-on dire. La volonté de Bruxelles de sortir la Grèce de sa crise risque d'entraîner l'Europe entière dans un cycle inquiétant pour la démocratie car ce sont les extrêmes qui sortiront vainqueurs.

«Bruxelles est en train d'assassiner la liberté d'un peuple.»

La réalité c'est que Bruxelles est en train d'assassiner la liberté d'un peuple. La vérité c'est que l'on est en train d'assassiner la démocratie. Et cela uniquement au nom de principes et de dogmes qui n'ont plus cours. Le problème c'est que nous sommes entrée dans un cycle dont ne connaissons pas l'issue... Nous faisons face à une crise multiple : monétaire, financière, économique et sociale. Comme rien ne s'arrange, la suite logique est la crise profonde de la démocratie grecque et cet aspect est le plus inquiétant. Parce qu'il n'y a pas de solution politique à cela puisque les politiques actuels « modérés » sont ceux qui sont responsables de cette situation et qu'ils sont corrompus par le système économique. Alors qui reste-t-il ? L'extrême-gauche et l'extrême-droite... La seule façon de s'en sortir, encore une fois, c'est de quitter l'euro et de trouver pour autant une autre forme de solidarité économique européenne.

F.-S. La France doit-elle quitter la zone euro ?

N. D.-A. C'est une question de bon sens. Veut-on voir ce qui se passe en Grèce se produire en France, oui ou non ? Si nous n'en sortons pas, dans deux ou trois ans, le même phénomène se produira ici, chez nous.

« Coopérer ensemble sans souffrir ensemble »

F.-S. Ne craignez-vous pas de détruire le projet européen ?

N. D.-A. Non ! On peut coopérer ensemble sans souffrir ensemble et l'on doit ouvrir le débat sur cette question. C'est indispensable. Regardez ce qui se passe. L'Espagne, l'Italie, la Grèce sont en train de crever sur pied avec cette politique monétaire européenne. Pour s'en sortir il faut retrouver nos monnaies nationales. C'est non seulement possible mais c'est la seule solution.

F.-S. Les trois principales banques françaises sont sous la menace d'une dégradation de leur note. Ne pensez-vous pas que la France risque de payer très cher ce choix politique de quitter l'euro ?

N. D.-A. Vous rigolez ? Nous payons déjà très cher ! La France paye mais c'est le contribuable français qui paye pour cette crise ! Pas les banques ! On a payé 17 milliards d'euros pour « sauver » la Grèce. On ne reverra jamais cet argent. 17 milliards lâchés en une nuit, comme ça, alors que  cela représente l'argent de la réforme des retraites. 

F.-S. Qui doit payer selon vous ?

N. D.-A. La question c'est peut-on continuer à accepter de payer pour les responsables de cette crise ? Ce sont les banques qui doivent payer puisqu'elles sont responsables. Il faut en finir avec ce régime de l'irresponsabilité de la finance. Les banques ont l'argent pour payer. Cette année, elles ont encore distribuées 2 milliards de bonus à leurs traders alors que l'Etat les a aidé lors de la crise. C'est facile, quand on gagne c'est pour les traders, quand on perd c'est pour le contribuable.

F.-S. Quel candidat allez-vous être à la présidentielle de 2012 ?

N. D.-A. Nicolas Sarkozy n'a rien compris à ce qui se produit actuellement. Il soutient les banques et obéit aux banques. Il vit dans un monde coupé des réalités, celui de l'économie fictive. Ma volonté c'est d'être le candidat de l'économie réelle, d'une France souveraine, et je le serai.

 



Retrouvez dans France-Soir une page spéciale par Thomas Morel (service énonomie) sur la crise en Grèce dans l'édition de jeudi 16 juin. Le point sur les manifestations de mercredi et l'avenir de l'économie grecque.

 

A lire également, sur FranceSoir.fr, "Mon petit déjeuner avec...", un entretien réalisé par Constance Vergara avec Nicolas Dupont-Aignan du 30 avril 2011 : "Je veux réveiller le peuple Français".

 

Propos recueillis par Antoine Kowalski

Réactions à cet article9 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 15 juin à 16:05

    Anonyme-77656
    M Dupont-Aignan !

    M Dupont-Aignan est un député comme l'immense majorité des "hommes" politique, soit ce qui ressemble parfaitement bien à un fumiste de première classe. En effet celui-ci refuse d('^tre au service de ses propres concitoyens et j'en ai la preuve !


    Allez M Dupont-Aignant, à Limoge ou en Corrèze !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 juin à 17:20

    Anonyme-77656
    Enfin un homme politique courageux !

    Enfin un homme politique courageux, avec des valeurs et des convictions républicaines !! Allez-y Nicolas Dupont-Aignan, montrez-nous les réalités et les plans de ce monde européo-politico-financier qui nous mène à la banqueroute !!


    Quant au "corrèzien de Paris", je ne vois pas Dupont-Aignan "fumiste de première classe" mais surtout homme de bon-sens et pragmatique !! L'avenir nous le dira...et vos oeillères tomberont !!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 juin à 21:45

    Anonyme-77656
    De l'air!!!!!

    Que ça fait du bien de lire enfin un discours qui part des réalités des peuples plutôt que sorti d'une idéologie dépassée! Une vraie bouffée d'oxygène!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 juin à 21:59

    Anonyme-77656
    Unité

    NDA rassemble 1% des Français. J'aime bien ses positions mais au lieu d'être "fier" de lui il devrait participer au Rassemblement des patriotes avec tous les souverainistes dont Marine Le Pen qui elle est à de 20% des intentions de vote. Ensemble nous pourrions créer un vrai raz de marée. NDA devrait savoir que devant l'incendie qui menace la France on ne regarde pas la tête du pompier.

    «



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 juin à 06:55

    Anonyme-77656
    Le mirage européen?

    J'approuve totalement NDA qui malheureusement ne représente que 1%? Parce que, l'UMP et le PS font croire depuis plus de 25 ans aux Francais quitte à leur faire peur que l'UE et l'EURO pour tous c'était le bonheur assuré? Faut'il être idiot? Pour ma part j'ai voté contre et je m'en félicite pas car je paye comme 48% des francais de 1992 ces erreurs. Aujoud'hui on doit bien être au moins 80% contre l'UE et l'EURO?? Je soutiens totalement Dupont Aignan dans cette idée de retour en arrière et de sortie de cette Europe qui a empiré la situation financière et économique des Etats de l'Euro.Messieurs les économistes, vous pouvez sortir les calculettes pour vérifier!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 juin à 08:52

    Anonyme-77656
    Nicolas est réaliste

    Ceux qui cueillent les fruits de corruption financière ne peuvent approuver Nicolas Dupont Aignan.



    Signaler un abus  
  • Par fernand, le 16 juin à 21:29

    fernand
    Dupont-Aignan, un "indigné" français à Athènes.

    La ligne de démarcation politique ne me semble plus vraiment se trouver dans les vieux clivages hérités de la seconde guerre mondiale soit en terme simpliste de gauche et/ou de droite.


    De fait quelle différence entre Sarko et Strausskhan : aucune assurément, tous des vampires financiers et fiscaux à mon sens.


    De même, en Grèce, le premier ministre socialiste se prépare et voudrais assassiner financièrement son pays pour le plus grand bien des banksters et bien sûr, contre la volonté du peuple grec.


    Aujourd'hui la ligne de démarcation c'est l'INDIGNATION (ou non) face à un système capitaliste financier assassin où les politiques de tous bords (de gauche comme de droite) assisté des médias veulent imposer à leur propre peuple le prix des manipulations financières des banquiers internationaux verreux et ce jusqu'à instaurer un nouvel esclavage : voilà la nouvelle ligne de démarcation politique de notre temps, à mon sens !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 juin à 22:23

    Anonyme-77656
    l'art de gouverner

    Monsieur Dupont-Aignan.

    Il ne suffit pas de s'indigner.

    Il faut aussi gouverner.

    Or, pour gouverner, on ne peux jamais copier, parce que ça ne marche jamais.


    Imaginez qu'en 1940, De Gaulle se soit réclamé de Louis XIV, ou de Bonaparte, ou de Clémenceau.

    Il n'y aurait plus eu de De Gaulle, immédiatement.


    Le difficile est donc de résoudre une situation toujours vécue pour la PREMIERE fois !

    Il faut toujours INVENTER la solution ...

    Cela demande toujours une longue et silencieuse préparation.

    Sinon il n'y aurait que des Chefs d'Etat !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 juin à 00:14

    Anonyme-77656
    Debout… et elle marche !

    Enfin une raison pour la France d'être fière. Quel qu'ait été le message, il aurait valu d'être entendu, car rien n'était plus infâme que le silence, le désintérêt de la France alors que nous sommes à la phase "Munich" du dialogue entre la démocratie et l'oligarchie financiere. Cela dit le message est aussi celui qu'il fallait dire. Je remarque que la grande majorité des commentaires soutienne cette initiative… Le 1% de NDA pourrait grandir vite: il est la seule fleur qui pousse dans le désert politique où nous sommes


    Pierre JC Allard



    Signaler un abus  
Publié : 15/06/11 - 14h46
Mis à jour : 15/06/11 - 15h25
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur