Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 23 avril, 08:33
Accueil > Actualité > Politique > Et si l'ISF n'était pas supprimé ?

Et si l'ISF n'était pas supprimé ?

Débat sur la réforme fiscale


Supprimera ? Supprimera pas ? A un peu plus d'un an de l'élection présidentielle, le gouvernement pourrait finalement conserver l'impôt sur la fortune malgré la disparition programmée du bouclier fiscal.

SIPA

Il en parle depuis des lustres, depuis que les voix réclamant la suppression du bouclier fiscal ont atteint un nombre qu'il serait désormais dangereux de ne plus écouter. Le gouvernement pourrait bien renoncer à cette mesure symbolique du président Sarkozy, si l'impôt sur la fortune passe lui-aussi de vie à trépas. Quoique... 

Aujourd'hui, l'ISF paraît avoir le cuir plus épais que le bouclier fiscal et l'impôt, souvent vilipendé par la droite, pourrait bien ne pas disparaître. Mardi, François Fillon recevra à Matignon les parlementaires UMP. Le Premier ministre devrait leur proposer un simple aménagement de l'impôt sur la fortune.  

Difficile, en effet, de supprimer un tel symbole à un peu plus d'un an de l'élection présidentielle. Dans un entretien accordé lundi aux Echos, Gilles Carrez, rapporteur général du budget UMP à l'Assemblée nationale évoque la « priorité » : « la suppression du bouclier fiscal : il devait profiter à 200.000 ménages et n'a finalement bénéficié qu'à 20.000 d'entre eux, pour un signal politique négatif. »

« Relever le seuil d'entrée dans l'ISF »

Et Gilles Carrez de défendre l'ISF : « Les réflexions menées depuis un mois à Bercy et au Parlement me laissent penser que l'impôt sur le patrimoine n'est pas forcément un mauvais impôt. Doit-il être jeté aux orties ? Je ne le pense pas. Certains de ses aspects sont intéressants, et même modernes, admet-il (…) Il faut le modifier substantiellement, sans prendre de risque politique inutile. »

On s'avance donc vers une réforme a minima. Pour Gilles Carrez, il faut notamment « résoudre le problème des propriétaires qui ont été rattrapés par l'ISF ». Le rapporteur général du budget UMP à l'Assemblée nationale propose également de « relever à 1 million d'euros le seuil d'entrée dans l'ISF ».

Dimanche, François Baroin a abondé dans ce sens, en suggérant sur BFM-TV, « une remontée du seuil d'entrée à l'ISF » de 790.000 euros actuellement à 1,3 million. Le manque à gagner serait, pour sa part, compensé par la suppression du... bouclier fiscal.

 

Actu France-Soir
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article4 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 14 fév à 10:36

    Anonyme-77656
    Un beau cadeau de saint Valentin pour les Riches!!!

    Un beau cadeau de saint Valentin pour les Riches!!!

    Comme ça, les riches seront plus riches, auront moins de papiers à remplir....

    Faut leur simplifier la vie aux riches, trop de problèmes...

    Encore une réforme qui ne concerne pas tout le monde... et les plus favorisés en plus, honteux.

    $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

    Que l'on supprime l'impot pour les moins de 4000 e par mois...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 14 fév à 10:45

    Anonyme-77656
    ils sont partis...

    Déjà loin ces grosses fortunes, il y a tant de paradis fiscaux qui ne sont même pas sanctionnés...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 14 fév à 20:47

    Anonyme-77656
    Ca fait un peu

    genre " la montagne qui accouche d'une souris ".



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 18 fév à 22:00

    Anonyme-77656
    Thomas Morel a des gouts de luxe

    Dans l'article du 18 février "ISF Faut-il le supprimer", Thomas Morel écrit:

    "Aujourd'hui, 800.000 euros, c'est le prix d'un 3 pièces à Paris".

    On ne doit pas avoir les mêmes exigences de logement, parce que 300.000 euros, c'est un appartement ancien d'environ 140 mètres carrés dans le 19e arrondissement, le moins cher de Paris, et 100 mètres carrés dans l'un des arrondissements les plus chers, le 16e, ou 75 mètres carrés dans le 6e arrondissement, le plus cher de tout Paris.

    J'ai du mal à pleurer sur les pauvres riches qui n'ont qu'un 3 pièces à 800.000 euros et seulement 100m2 pour vivre à 3.


    Quant aux habitants de l'Ile de Ré, qui sont véritablement pris au piège, ils pourraient ne payer l'ISF qu'en cas de revente.



    Signaler un abus  
Publié : 14/02/11 - 10h23
Mis à jour : 04/03/11 - 15h24
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur