Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 05 juin, 21:24
Accueil > Actualité > Politique > Guérini-PS: Le bras de fer commence

Guérini-PS: Le bras de fer commence

L'affaire Guérini


Jean-Noël Guérini devrait être mis en examen jeudi par la justice. Mais le président du conseil général des Bouches-du-Rhône affirme qu'il ne démissionnera pas, engageant l'épreuve de force avec le parti socialiste.

Jean-Noël Guérini, le 13 mars 2008
Jean-Noël Guérini, le 13 mars 2008 SIPA

Le caillou dans la chaussure Guérini pourrait bien devenir le rocher de Sisyphe du PS. Les socialistes sont-ils condamnés à trainer éternellement ce « boulet moral », comme l'a récemment qualifié Harlem Désir ? Ce jeudi à 14 heures, l'homme fort du PS marseillais devrait logiquement être mis en examen par le juge Charles Duchaine, pour « prise illégale d'intérêts », « trafic d'influence », « associations de malfaiteurs ». La destruction de disques durs d'ordinateurs du conseil général, la veille d'une perquisition, pourrait bien le voir également accusé de « complicité d'obstacle à la manifestation de la vérité ». Le président du conseil général des Bouches-du-Rhône, en place depuis 1998 et réélu en mars, est notamment soupçonné d'avoir favorisé son entrepreneur de frère pour l'attribution de marchés publics. Une filiation dérangeante, puisqu'Alexandre Guérini a passé plusieurs mois sous les verrous de décembre 2010 à mai 2011 et a été lui-même mis en examen pour, entre autres, « abus de biens sociaux », « détournements de fonds et de biens publics », ou « corruption active ».

Guérini compte ses troupes

Que peut faire le PS pour décoller le sparadrap Guérini ? Après la publication en mars du rapport explosif d'Arnaud Montebourg dénonçant un « système de pression féodal » dans les Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini avait été invité à lâcher son poste de président de la fédération PS du département. Une fonction qu'il occupait en plus de sa casquette d'élu du conseil général, en contradiction avec les statuts du parti socialiste. Mais maintenant, de quels moyens dispose Solférino ?

Sur le tard, les instances dirigeantes du PS ont décidé de jouer la fermeté. Le premier secrétaire par intérim Harlem Désir a exigé de lui qu'il quitte le parti et démissionne s'il était mis en examen. Si Jean-Noël Guérini peut effectivement être exclu du PS, après passage devant la commission des conflits, celle-ci ne peut en revanche l'obliger à démissionner. « Le parti ne peut évidemment pas le démettre de ses fonctions d'élus, attribuées par le vote des électeurs », indique-t-on au sein de la direction. Solférino peut-il néanmoins faire pression sur les élus du conseil général, afin de les pousser à se désolidariser de leur chef ? « L'appel d'Harlem Désir est un message transparent de ce point de vue », confirme cette source proche de l'Etat-major socialiste.

Le probable futur-mis en examen, lui, compte ses soutiens au sein du « vaisseau bleu », le siège de la collectivité marseillaise. Il leur a transmis vendredi dernier sa lettre de convocation chez le juge et a pesté contre les cadres socialistes eux-mêmes déjà mis en cause dans le passé par la justice. Désormais, celui qui avait dit soutenir Martine Aubry pour les primaires ne soutient plus personne. Et de prévenir, tout en proclamant son innocence : « Je ne démissionnerai jamais ! ». Paris-Marseille, le bras-de-fer ne fait que commencer.

G. F. V.

Réactions à cet article5 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 8 sep à 12:31

    Anonyme-77656
    Ça marche aussi pour les éléphants !

    Il faut faire pousser des algues vertes Rue de Solférino !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 sep à 12:46

    Anonyme-77656
    Mémé

    Bon sang ne saurait tromper.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 sep à 16:53

    Anonyme-77656
    bien

    il se croyait intouchable mais devant les juges il ne fera pas le fier



    Signaler un abus  
  • Par Esperanza, le 8 sep à 19:18

    Esperanza
    Dehors vermine !.

    J'espere que les Marseillais vont lui faire rembourser tout le pognon pour reparer les degats.



    Signaler un abus  
  • Par Eowedrinidd, le 8 sep à 19:18

    Eowedrinidd
    Je suis impatient

    Je pense qu'à l'issue de cette mise en examen le PS devrait exclure M. Guérini du parti. J'imagine que si cette décision est prise, cela promet de croustillantes révélations sur un élection contestée. Je suis impatient...



    Signaler un abus  
Publié : 08/09/11 - 12h18
Mis à jour : 08/09/11 - 14h11
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur