Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 24 octobre, 11:54
Accueil > Actualité > Politique > Homophobie : Christian Vanneste suspendu

Homophobie : Christian Vanneste suspendu

Propos polémiques de Christian Vanneste


Christian Vanneste est sanctionné pour ses propos homophobes. Il a été suspendu mercredi de l'investiture UMP pour les législatives.

Christian Vanneste s'est encore fait remarquer
Christian Vanneste s'est encore fait remarquer SIPA/BAZIZ CHIBANE

Jean-François Copé n'a pas voulu tarder. Il a donc sanctionné Christian Vanneste. Le député du Nord a été suspendu mercredi de l'investiture UMP pour les législatives, avant une probable exclusion du mouvement, après ses propos niant la déportation des homosexuels. « Le bureau politique, à l'unanimité, a condamné avec la plus grande force ces propos inacceptables, profondément choquants et intolérables. Nous avons pris la décision d'inscrire à l'ordre du jour de notre prochain bureau politique, mercredi prochain, l'exclusion de Christian Vanneste de l'UMP », a déclaré le secrétaire général de l'UMP.

« Afin qu'il n'y ait aucune ambiguïté, je vous indique qu'il y aura, dans sa circonscription, un candidat investi de l'UMP », a ajouté le numéro un du parti majoritaire. Les nouvelles déclarations homophobes de Christian Vanneste ont provoqué une avalanche de condamnations, aussi bien à gauche qu'à droite. « En tant que déléguée générale en charge des élections de l'UMP, je suis favorable à lui retirer l'investiture de notre mouvement », a écrit Nadine Morano sur son compte Twitter. Sur le même réseau social, le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti a pour sa part qualifié de « propos honteux » les déclarations de Christian Vanneste.

Gaylib réclame son exclusion

Par ailleurs, le président de Gaylib, cercle de réflexion gay au sein de l'UMP, Emmanuel Blanc, a condamné mercredi les propos du député UMP Christian Vanneste, qui a nié que des homosexuels français aient été déportés durant la Seconde guerre mondiale, en demandant son exclusion de l'UMP. « M. Vanneste parle des homosexuels comme on parlait des Juifs dans les années trente, c'est trop, nous voulons que M. Vanneste soit exclu de l'UMP, qu'on lui enlève son investiture aux législatives et que l'UMP présente un candidat contre lui », a déclaré Emmanuel Blanc à l'AFP. « Jean-François Copé a réagi très rapidement en annonçant que l'exclusion de M. Vanneste sera à l'ordre du jour du bureau politique du parti de mercredi, Jean-François Copé ne me déçoit pas », a-t-il ajouté.

Retrouvez les propos de Christian Vanneste lors de l'interview réalisée par LibertePolitique.com :


Actu France-Soir

Réactions à cet article6 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 15 fév à 13:52

    Anonyme-77656
    aucune réponse????

    Christian Vanneste, qui a nié que des homosexuels français aient été déportés durant la Seconde guerre mondiale.Alors ce qu'il dit est VRAI ou FAUX, c'est ça qu'il est important de savoir!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 fév à 13:54

    Anonyme-77656
    Téléguidé

    l ne dit que ce que pense son patron comme les propos de Guéant. Mais, la date d'exclusion de Sarkozy est connue, c'est le 22 avril 2012. La France, pays des droits de l'Homme, c'est fini. On a aussi perdu ce label sous Sarkozy. Une honte pour Sarkozy et sa clique.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 fév à 13:57

    Anonyme-77656
    SARKOCRATIE

    qu'ils se bouffent le nez entre eux est de bonne augure il ne reste plus qu'a attendre la même chose du voisin PS



    Signaler un abus  
  • Par teddy, le 15 fév à 14:12

    teddy
    U M P

    vraiment a L UMP   union des mauvais politiciens  on ne sait pas se tenir  c est devenu un parti d extreme droite  pour le coup    nous avec MARINE nous sommes bien au chaud  au sein de la droite nationale  nous condamnons de tels propos  ma parole ces elections les rendent tous dingues  et c est pas fini



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 15 fév à 14:14

    HeyBaal
    Est ce que le référendum sur

    Est ce que le référendum sur les chomeurs pourrait faire l'objet de sanction pour le président, pour chomeurophobie ?


    Parait qu'il suffit de dire quelque chose de pas admis par un groupe pour être Xphobe.


    Droitophobie pour la gauche, gauchophobie pour la droite ...



    Signaler un abus  
  • Par nellyolson, le 15 fév à 17:37

    nellyolson
    un peu d'histoire extrait

    Discrimination et déportation des homosexuels sous l'Allemagne nazieUn article , l'encyclopédie libre.

    Pendant l'entre-deux-guerres, les homosexuels, en Allemagne, particulièrement à Berlin, bénéficiaient d'une plus grande liberté et acceptation qu'ailleurs dans le monde. Toutefois, après l'accession au pouvoir d'Hitler, les homosexuels masculins, et dans une moindre mesure, les lesbiennes, constituèrent deux des groupes persécutés par les Nazis et comptèrent finalement parmi les victimes de la politique d'extermination du régime nazi. À partir de 1933, les organisations homosexuelles furent interdites. Les livres portant sur l'homosexualité, et sur la sexualité en général, furent brûlés. Les homosexuels au sein du parti Nazi furent eux-mêmes exécutés. La Gestapo constitua des listes d'homosexuels, et les contraignit de respecter la « normalité sexuelle allemande ».


    Entre 1933 et 1945, on estime que 100 000 hommes ont été arrêtés comme homosexuels, et que, parmi ceux-ci, 50 000 ont été officiellement condamnés comme tels. (Les études estiment le nombre de victimes à 75 000 environ. 10 à 15 000 homosexuels ont été envoyés dans les camps de concentration nazis, tandis que 50 000 à 63 000 autres étaient internés en prison[1].) La plupart accomplirent leur peine dans des prisons habituelles, mais 5 000 à 15 000 d'entre eux furent incarcérés dans des camps de concentration. Il est difficile d'établir combien parmi ces derniers y périrent. Ruediger Lautman pense, toutefois, que le taux de mortalité des homosexuels dans les camps de concentration était d'approximativement 60 %. Les homosexuels étaient traités, en effet, de manière particulièrement cruelle par leurs gardiens, tout en étant soumis aux persécutions de leurs co-détenus. Cela explique le taux de mortalité particulièrement élevé des homosexuels dans les camps de concentration, comparativement aux autres « groupes anti-sociaux ».



    Signaler un abus  
Publié : 15/02/12 - 13h01
Mis à jour : 15/02/12 - 13h39
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur