Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 12 décembre, 12:50
Accueil > Actualité > Politique > Jean-Louis Borloo : “La voiture électrique est le bébé du Grenelle de l’environnement”

Jean-Louis Borloo : “La voiture électrique est le bébé du Grenelle de l’environnement”

Politique



France-Soir - La voiture électrique n’en est pas à son coup d’essai. Pourquoi cette fois serait-elle la bonne ?
Jean-Louis Borloo - La voiture décarbonée – qu’elle soit électrique, hybride ou hybride rechargeable – est le beau bébé du Grenelle de l’environnement. C’est lui qui a permis de rassembler tous les acteurs de la filière : constructeurs automobiles, collectivités locales, producteurs et transporteurs d’électricité, gestionnaires de parkings et, bien sûr, l’Etat, autour d’une véritable stratégie industrielle.

F.-S. Concrètement, quelles ont été les décisions ?
J.-L. B. Ensemble, nous avons créé les conditions nécessaires au développement de la voiture alternative, en termes de création d’un réseau de bornes de recharge, d’investissement dans la recherche, de standards de fonctionnement, etc. C’est là la grande différence avec les précédentes tentatives, et même avec ce qui se fait à l’étranger : cette fois, c’est toute la filière qui est mobilisée dans le même sens. BMW teste en ce moment une voiture électrique en Allemagne et aux Etats-Unis, mais son vrai problème, c’est que le réseau d’infrastructures n’existe pas dans ces pays. C’est ce qui fera le succès de l’opération en France et c’est même pour ça que Toyota construit sa voiture star, la Yaris hybride rechargeable, à Valenciennes plutôt qu’ailleurs.

F.-S. Les constructeurs y croient-ils vraiment ?
J.-L. B. Pour les constructeurs français, l’enjeu est capital. D’abord parce qu’ils sont attaqués de toutes parts sur les prix. Dans les pays émergents, les concurrents ont des coûts de production très inférieurs. Ils nous faut donc trouver un autre créneau pour se distinguer. Les Chinois se sont déjà lancés dans la voiture électrique et d’ici à trois ans une voiture sur quatre vendue là-bas sera électrique. Si on veut être présent sur ce marché, c’est maintenant qu’il faut agir.

F.-S. Existe-t-il une vraie attente du public ?
J.-L. B. Oui, et le succès du bonus-malus écologique en est la preuve. Beaucoup pensaient que son impact sur les ventes de voitures serait marginal. Mais il a permis de déplacer plus de 50 % du marché, et de réduire énormément les émissions de CO2 du parc automobile français. Les Français ont une vraie conscience écologique, ils sont prêts à prendre ce virage si on leur en donne les moyens.

F.-S. De la conscience à l’acte d’achat, il y a quand même un gouffre…
J.-L. B. Ma conviction, c’est que le marché va exploser. D’abord parce que, avec la multiplication des bilans carbone, les flottes d’entreprise vont progressivement se tourner vers le véhicule électrique. A ce titre, l’Etat a déjà commandé 50.000 véhicules et continuera à remplacer son parc automobile. Ensuite parce que, pour les particuliers, les évolutions sont majeures : c’est plus silencieux, plus confortable, plus agréable à conduire… Montez une fois dans une électrique, vous ne voudrez plus revenir à votre vieille voiture !

F.-S. La voiture électrique est pourtant encore très chère, sans compter le coût du remplacement de la batterie…
J.-L. B. Même pas ! Si vous faites la comparaison sur sept ans d’utilisation, au cours du pétrole actuel, rouler dans une voiture électrique ne revient pas plus cher que de rouler dans une voiture « normale ». Et si vous prenez en compte la hausse probable du prix du baril et la baisse de celui des batteries quand les chaînes de production seront rodées, c’est encore plus intéressant.
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Politique

Réactions à cet article5 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 1 oct à 11:32

    Anonyme-77656
    Quelle écologie ?

    Il faut aussi savoir que derrière le moteur électrique il y a EDF et Cie,c'est à dire centrales nucléaires et des barrages .

    Et des usines chimiques pour fabriquer tous ces composants hautement polluants,batteries,raffinages des métaux,etc,etc...

    Je ne vois pas bien l'écologie...et aussi ces moteurs produisent une pollution de l'air d'un nouveau genre,des gaz nocifs et des micro particules...les usines fabriquant ces moteurs étant très salissantes.

    Mais au volant : du benêt,alors tout ira bien !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 oct à 13:24

    Anonyme-77656
    La voiture électrique !!....

    Encore une fois de plus, un effet d'annonce sans suite car, pourtant, elle existe depuis 90 ans. Pourquoi ?


    1°- D'abord, car c'est le prototype même de véhicule qui NE S'INTÈGRE PAS DANS LES INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES ET AUTOROUTIÈRES ACTUELLES et qu'il faut, pour les accueillir, développer des équipements énormes et coûteux qui nuiront à sa promotion. Il s'agit donc là, pour les compagnies pétrolières, de gagner du temps pour s'emparer du monopole électrique aidé en cela par les Etats.


    2°- Son autonomie est dissuasive, 160 km au plus à 100 km/h. Il faudrait environ, 260 km, c'est 2 heures à 130km/h de moyenne, difficile à tenir sur autoroute en respectant le code de la route et en suivant les recommandations de repos. Sa faible autonomie n'en fait qu'une voiture d'appoint pour la ville comme Renault le préconise avec sa Zoé.


    3°- Le rendement écologique ne me paraît pas aussi bon qu'on veut bien le dire. En effet, pour recharger les batteries, il faudra produire de l'électricité en supplément. Il faudra donc nécessairement construire des centrales supplémentaires, nucléaires, thermiques, hydrauliques, éoliennes, etc.., alors qu'on est aujourd'hui à l'économie d'énergie. Cela me paraît contradictoire.


    4°- Pourquoi, quand il s'agit de véhicules électriques, les constructeurs proposent-ils toujours des véhicules équipés d'accessoires vraiment inutiles comme le changement d'ambiance, les caméras en place de rétroviseurs, systèmes de navigation plus dangereux que les téléphones mobiles aujourd'hui interdits, etc... qui augmentent le prix artificiellement et qui rendent l'éventuel acheteur de plus en plus otage du constructeur par l'hyper-électronisation des équipements.

    Il me semble qu'un véhicule de taille moyenne à motricité électrique, d'un prix aux alentours de 12000 euros aurait été plus judicieux. Mais bon !.. Il ne faut pas qu'elle débouche sinon adieu aux supers profits du pétrole pour les compagnies et les Etats.


    4°- Mais, Diable ! cela fait des lustres que la voiture électrique aurait pu être d'un usage commun sur nos routes assurant la même performance et la même autonomie que celles d'aujourd'hui, avec et surtout l'énorme économie de gaspillage d'énergie fossile qui engendre la pollution atmosphérique.


    Pourquoi donc vouloir aller dans le tout électrique tout de suite alors qu'on n'en est objectivement pas capable ?


    Quand j'étais au lycée, dans les années 52-58, j'avais complètement adhéré, et j'adhère toujours d'ailleurs, à la proposition d'un ingénieur de chez Panhard qui avait participé en 1948 à l'étude d'un prototype électrique et dont l'idée, que moi je trouve géniale, disait en gros ceci :


    ----Nous savons parfaitement construire une voiture à motorisation thermique. Malheureusement, ce moteur est malodorant et polluant surtout les diesels, lourd, encombrant, bruyant et antimécanique. De plus, il supporte très mal les différences de régime mais il a une très bonne autonomie.

    ----Nous savons parfaitement construire une voiture à motorisation électrique. Ce moteur est non polluant, léger, beaucoup plus puissant que le moteur à pistons alternatifs à poids égal, beaucoup plus fiable. Il est silencieux car il est absolument mécanique, il est de plus progressif et il supporte très bien les différences de régime mais son autonomie est dérisoire à cause du stockage de l'électricité. Il ne s'intègre pas dans les infrastructures routières du moment.


    Il proposa donc cette idée d'une logique presque diabolique de simplicité : la voiture devrait être motorisée électriquement et produirait sa propre énergie électrique grâce à un moteur thermique, rotatif (Wenkel) si possible car 4 fois plus petit que le moteur actuel à puissance égale, fonctionnant à régime constant. Il entraînerait un générateur électrique alimentant le ou les moteurs RÉVERSIBLES en électricité. Or, il est très facilement visible sur nos voitures actuelles que c'est la variation de régime qui génère la plus grande consommation de carburant. Au démarrage, une accélération raisonnable pousse un véhicule donné pour 6 litres au 100 km en moyenne à une consommation temporelle de 15 à 20 litres au 100 km. Cette économie serait par ailleurs améliorée en utilisant des batteries tampon. De toute manière, toute technique est perfectible...


    Elle s'intègrerait d'emblée dans les infrastructures actuelles et serait UN MOYEN TERME entre la voiture purement thermique et celle purement électrique en attendant, pour 2040 (!!!), les hypothétiques piles à combustible qui existent depuis les vols Apollo.


    L'idée est très viable car, à l'époque déjà, la SNCF se servait de la motricité électrique dans ses "diesel-électriques" où, les énormes moteurs diesel, incapables de tirer des trains entiers de marchandises fournissaient l'énergie aux moteurs électriques qui, eux, le pouvaient. En ce sens, il n'avait rien inventé. Mais, il proposa quand même une autre idée géniale, en préférant mettre un moteur électrique dans chaque roue plutôt qu'un seul et unique sous le capot. Il voyait en cela une économie non négligeable de poids par la suppression pure et simple des boîtes de vitesse, des différentiels, des ponts et des cardans.


    ....Ceci dit, en passant, le TGV a atteint 500 km/h avec des 2 "petits" moteurs électriques sur CHAQUE ESSIEU DES BOGGIES en remplacement des "gros" sur rame. Ce n'était donc aucunement une révolution comme cela a été dit !...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 oct à 16:55

    Anonyme-77656
    un peu de sérieux

    Pour faire sérieux et être crédible, j'espère que M. Borloo aura une voiture de fonction électrique (et seulement cela) et que les véhicules de service de son ministère seront tous des véhicules-poussettes du même tabac.

    A quand la gendarmerie, la police, l'armée, les ambulances, les pompiers, les postes, les éboueurs,...

    A partir de là, ça deviendra crédible pour le public. Mais je reste très dubitatif et rigolard pour les malheureux qui essuieront les plâtres des premières années.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 oct à 20:11

    Anonyme-77656
    sans les éoliennes SVP Mr Borloo

    tout ça c'est trés bien ...mais sans ces éoliennes industrielles et offshores qui vont démolir notre environnement . c'est la tache du grenelle Mr Borloo .



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 3 oct à 13:49

    Anonyme-77656
    Mr Borloo est un Charlatan.

    Renault-Nissan et Mistubishi-PSA n'ont pas attendu de connaitre son avis pour se lancer dans l'aventure, et avoir des véhicules aboutis pour ce salon automobile.



    Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur