Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 18 décembre, 16:49
Accueil > Actualité > Politique > Législatives : Le duel Yade-Aeschlimann tourne au vinaigre

Législatives : Le duel Yade-Aeschlimann tourne au vinaigre

Élections législatives 2012


Le suppléant de Rama Yade, candidate du Parti radical dans les Hauts-de-Seine, a porté plainte contre des militants UMP qui l'accusent d'avoir collé des affiches diffamatoires.

Le face-à-face entre Rama Yade et Manuel Aeschlimann a franchi une nouvelle étape dimanche. Le suppléant de la candidate du Parti radical dans la 2e circonscription des Hauts-de-Seine a en effet porté plainte pour violences volontaires contre deux militants du député sortant, candidat UMP dissident et adversaire de l'ex-secrétaire d'État chargée des Sports du gouvernement Fillon III.

Samedi matin, Thierry Racine « supervisait une opération d'affichage avec un autre militant » dans les rues d'Asnières lorsqu'il « a été agressé par une bande organisée », indique un communiqué. « Connue pour être proche d'un des candidats » - en l'occurrence Manuel Aeschlimann - celle-ci « s'en est prise violemment au candidat suppléant et à son collègue ».

« Procédés extrêmement violents »

Thierry Racine aurait été attrapé par le col de son pull et au bras droit par l'un des deux membres de ladite « bande organisée » et aurait été sommé de retirer ses affiches. Il n'a toutefois pas été blessé. Le militant qui l'accompagnait a quant à lui affirmé avoir été « projeté » sur une voiture, avant d'être « insulté » et « menacé ». Il souffre d'ailleurs d'une douleur à l'épaule.

Rama Yade a fermement condamné « ce type de procédés extrêmement violents auxquels son équipe, respectueuse des règles, est confrontée pour la première fois ».  « Manifestement, ce sont des hommes de main payés par le candidat, comme ils l'ont dit, pour molester mes équipes de campagne », a-t-elle déploré.

Plainte pour diffamation

Manuel Aeschlimann affirme quant à lui que Thierry Racine a été « pris la main dans le sac » alors qu'il collait de « fausses affiches ». « Toutes faites sur le même modèle, ces affiches faisaient croire à un message de Manuel Aeschlimann aux Asniérois », indique le député (UMP) sortant écarté par son parti au profit de Rama Yade qui confirme que deux militants sont parvenus à « retenir les colleurs de ces affiches » avant d'appeler la police. Une plainte a été déposée samedi pour « diffamation et infraction au code électoral ».

Le candidat dissident rejette par contre catégoriquement les accusations de violences. « Pour ouvrir un contre-feu, les deux colleurs de Rama Yade prétendaient alors avoir été victimes de violences de la part des militants UMP sans en apporter aucune preuve, et pour cause », assure-t-il dans son communiqué précisant que « dans l'après-midi, d'autres militants de Rama Yade étaient à leur tour pris en train de coller les mêmes affiches ».

Rama Yade et Manuel Aeschlimann se livrent depuis plusieurs semaines une guerre fratricide dans la circonscription d'Asnières-Colombes sud. Cette division à droite facilite la tâche du socialiste Sébastien Pietrasanta, qui mise sur l'élan de la présidentielle et sa proximité avec le président de la République François Hollande.

Par Ph. P.

Réactions à cet article5 commentaires

  • Par JJJ, le 10 juin à 23:47

    JJJ
    Tiens !

    Moi qui croyais, à force de médiatisation, de propagande, que seuls les 'méchants' du FN faisaient cela ? Nous mentiraient-on ?



    Signaler un abus  
    • Par pasloi, le 11 juin à 00:01

      pasloi
      Oui ! . . .

        Oh que oui, mais je viens de le dire dans un autre post: la politique est un bal de "faux culs"(!) Sur ce, maintenant il ne faut plus s'étonner de rien, et surtout pas de leurs mensonges ! . . .  cdlt: pasloi  



      Signaler un abus  
  • Par pleistoanax, le 11 juin à 01:01

    pleistoanax
    RAMA YADE caissière à carrefour...

    RAMA YADE a été éliminée au 1er tour. Bon débarras.


     



    Signaler un abus  
  • Par KrisEon, le 11 juin à 01:59

    KrisEon
    Rama a raté

    Quand on ne sait pas où on va, on finit par ne plus savoir où on est. En politique, ça ne pardonne pas.



    Signaler un abus  
  • Par jospic, le 11 juin à 08:13

    jospic
    Rama Yade paye aujourd'hui

    Rama Yade paye aujourd'hui ses valse-hésitations.quand on ne sait pas de quel coté on est,voilà ce qui arrive.



    Signaler un abus  
Publié : 10/06/12 - 23h04
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur