Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 22 juillet, 07:44
Accueil > Actualité > Politique > Mon petit déjeuner avec... Eric Woerth : "Montebourg et Aubry ont été ignobles"

Mon petit déjeuner avec... Eric Woerth : "Montebourg et Aubry ont été ignobles"

Politique


Ancien ministre du Budget puis du Travail, maire de Chantilly (Oise), longtemps premier-ministrable, Eric Woerth est redevenu simple député UMP. Il publie un livre confession, dans lequel il s'explique et règle ses comptes : Dans la tourmente (Plon).

Eric Woerth assure ne pas être écœuré par la politique. Il veut même s'investir dans la campagne pour 2012
Eric Woerth assure ne pas être écœuré par la politique. Il veut même s'investir dans la campagne pour 2012 France Soir

FRANCE-SOIR Quel adolescent étiez-vous ?
ÉRIC WOERTH Un adolescent plutôt réservé, un peu timide, assez sérieux.

F.-S. Quels héros vous attiraient ?
E. W. A l'époque, je lisais beaucoup de livres sur Louis XIV ! J'aimais bien Bob Morane, et j'adorais Tout l'Univers une sorte d'encyclopédie hebdomadaire extraordinaire. Et puis j'écoutais beaucoup de musique : les Shocking Blue, les Moody blues, Ten Years After. Je n'envisage pas un monde sans musique.

F.-S. Encore aujourd'hui ?
E. W. Je ne peux pas rester dans une pièce s'il n'y a pas de musique. Beaucoup d'opéras, mais aussi beaucoup de variétés ! J'ai acheté récemment le CD de Julien Doré Bichon ou Adèle 21 (rire). J'aime bien le chanteur Saez, mais c'est un peu noir. Je suis assez fan aussi d'Hallyday et d'Aznavour.

F.-S. Comment est né ce désir de faire de la politique ?
E. W. J'ai baigné dans l'épopée du général de Gaulle. Je me disais en classe de cinquième : « Il faudrait que tu sois un acteur de la vie politique. »

F.-S. Vous avez pris votre carte du RPR en 1981. En réaction à l'élection de François Mitterrand ?
E. W. Oui, un peu. Quand j'ai adhéré, je me suis investi tout de suite.

F.-S. Vous aviez un métier, un vrai salaire de consultant. Pourquoi revenir à la politique ?
E. W. Parce que c'était ce que j'avais vraiment envie de faire ! Je souhaitais être élu, pouvoir agir.

F.-S. Vos débuts n'ont pas été faciles...
E. W. On ne m'a rien donné. Je n'ai pas, comme beaucoup d'autres, hérité d'une circonscription. Aucun député ne m'a pris par la main en me disant : « Tu vas me remplacer. » A Chantilly, j'ai battu le maire en place et aux législatives de 2002, j'ai été élu en obtenant l'investiture contre le député en place. Je rêvais depuis toujours d'être député.

F.-S. Comment vous êtes-vous distingué des autres ?
E. W. Ma vie a basculé au moment où je suis entré à Matignon au côté d'Alain Juppé pour être son conseiller parlementaire. Je suis devenu directeur financier du RPR. J'ai vu la montée en puissance de Jacques Chirac en 1995. C'était passionnant et émouvant !

F.-S. Vous écrivez que la politique est un accélérateur de sentiments...
E. W. On dit que la politique est très cruelle, mais ce sont les gens qui le sont !

F-S. Comment avez-vous appris votre entrée au gouvernement en 2007 ?
E. W. Je n'y croyais pas beaucoup. On m'a appelé pour m'annoncer la bonne nouvelle. J'ai téléphoné à mes parents qui étaient émus. Moi aussi.

F.-S. Quelles qualités vous a-t-il fallu pour mener à bien votre réforme des retraites, et surtout tenir bon ?
E. W. Je suis un peu soldat quand même ! (sourire) Une fois qu'une position est arrêtée, je m'y tiens. Il ne faut pas céder sur l'essentiel.

F.-S. Aimez-vous monter sur le ring ?
E. W. Je ne suis pas effrayé par le combat. Il faut être sûr de ses convictions pour avancer tout droit. Sur les retraites, nous avions été tellement vigilants qu'on ne pouvait pas reculer.

F.-S. L'été dernier, une tempête politico-médiatique s'est abattue sur vous. Etes-vous encore sonné ?
E. W. J'ai eu l'impression, pour les retraites, d'être sur un ring de boxe, mais avec les mains liées dans le dos. On me demandait de boxer alors que tous les jours on me lançait une nouvelle pseudo-accusation. Il fallait tenir. C'était très dur.

F.-S. Comment tient-on quand on devient une cible politico-médiatique ?
E. W. Je ne sais pas. Je n'ai pas pris de médicament. Je n'ai pas vu de psychologue. Mon épouse était elle-même attaquée. C'est encore plus difficile. J'étais formé pour les escarmouches, mais pas pour une guerre absolue à mener pendant des mois ! Celui qui vous dira le contraire n'a jamais vécu cette violence-là. Je ne voulais pas donner raison à mes adversaires. Je ne voulais pas craquer. J'avais ma dignité. Ne pas baisser la tête. Surtout, je me sentais dans mon bon droit.

F.-S. Comment faisiez-vous pour ne pas sombrer sous l'avalanche d'accusations ?
E. W. Chaque jour, j'étais plus amaigri, et plus fatigué que la veille ! A partir de septembre, je siégeais toutes les nuits à l'Assemblée et au Sénat pour cette réforme ! Un jour, j'ai enchaîné seize heures non-stop !

F.-S. Etiez-vous coaché ?
E. W. Je l'étais par mon équipe, mes amis, des anonymes. J'ai reçu des milliers de messages de soutien. Ça m'a vraiment aidé. Plus on vous attaque, plus on vous soutient. Ça contrebalance un peu !

F.-S. La religion vous a-t-elle aidé, vous qui êtes croyant et pratiquant ?
E. W. Non. Je devais tenir pour mener à bien la mission confiée par le président de la République, qui ne m'a jamais lâché. Jamais. J'étais en guerre.

F.-S. Que faisiez-vous chez vous, à l'abri des regards ?
E. W. Je courais pour évacuer la tension. Je jouais au foot. J'ai eu des moments d'abattement, c'est vrai, mais ça n'a jamais duré longtemps.

F.-S. Et vos adversaires politiques, leur en voulez-vous ?
E. W. Ils cherchaient à me faire sortir de mes gonds, à l'Assemblée notamment. Au PS, j'entendais : « On va le faire craquer. ». Quand je les entends aujourd'hui parler de présomption d'innocence pour DSK, je prends ça avec un certain humour mais avec de l'amertume aussi, je l'avoue. Ces gens-là ont été avec moi absolument ignobles. Humainement ignobles. Je pense à Montebourg, à Aubry !

F.-S. N'avez-vous jamais eu envie d'avoir une discussion un peu franche avec eux dans les couloirs de l'Assemblée ?
E. W. Impossible. Si vous avez une discussion de cet ordre, vous risquez de vous énerver. Or l'agresseur a toujours tort. J'étais à terre avec des gens qui me tapaient à coups de batte de base-ball et, dès que je levais le bras pour donner une pichenette à celui qui me fracassait la tête, on me disait que je l'agressais ! On entendait alors : « Il a perdu son sang-froid. » Ou bien : « Il craque, ça y est ! »

F.-S. Vous dites qu'il n'y a rien de plus difficile que de prouver qu'on n'a pas fait quelque chose...
E. W. Oui bien sûr. Essayez !

F.-S. Souhaitez-vous participer activement à la campagne de 2012 ?
E. W. Oui.

F-S. N'êtes-vous pas écœuré par la politique ?
E. W. Non.

F.-S. Et si votre épouse vous demandait d'arrêter ?
E. W. Si elle me le demandait, oui, j'arrêterais. Mais elle ne me le demandera pas. Elle le pense peut-être car c'est beaucoup de sacrifices. Mais elle sait que ce n'est pas un métier, mais une passion, une vocation.

F-.S. Etes-vous devenu paranoïaque ?
E. W. Non, pas vraiment. C'est vrai que je fais un peu attention. J'ai de toute façon une vie sobre, mais il y a des pervers partout. Je suis combatif, lucide et j'essaie de me dire que je suis dans une traversée du désert. Comme je ne bois pas beaucoup, c'est une chance ! (sourire)

Propos recueillis par Constance Vergara
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Politique

Réactions à cet article16 commentaires

  • Par Pegase42, le 21 mai à 08:20

    Pegase42
    100% avec Monsieur Woerth.

    Avec l'affaire DSK, je pense beaucoup plus à Monsieur Woerth qui a été maltraité par le P.S. d'une manière cruelle et inhumaine. Je ne connais pas personnellement cette personnalité mais cette immense injustice vis-à-vis de lui m'a beaucoup peinée. Il ne méritait nullement un tel traitement jusqu'à la demande de démission. Le P.S. n'a pas été récompensé puisque son "sauveur" se retrouve dans de "beaux draps" et l'épreuve que ce Parti traverse devrait lui apprendre à devenir plus humble avec une recommendation de grande transparence à son sujet sur les candidats des présidentielles, ce qui m'étonnerait fort... Monsieur Woerth doit savoir que j'ai beaucoup d'estime pour lui, que je le soutiens fermement et j'espère qu'un jour, il puisse revenir sur la scène politique parce que c'est une personne méritante, honnête, travailleuse et humaine.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 21 mai à 09:23

    Anonyme-77656
    Courageux Mr.Woerth

    Monsieur Woerth est bien placé pour avoir eu à essuyer le venin d'une certaine presse et du PS.

    Ah, la carte de présomption d'innocennce n'est pas utilisée pour tout le monde. En ce momemt , on ne parle que de çà.

    La justice dira le reste . " respectons leur deuil "



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 21 mai à 09:44

    Anonyme-77656
    bravo M. Woerth

    10000 pour cent d'accord avec vous Pegase, quand a Montebourg il va avoir du souci a se faire si Hollande est élu - ce que je n' espère pas quand même- par contre s'il descend a Marseille qu' il fasse attention

    Borsalino n' est pas mort. A ce sujet maintenant que l'affaire va se calmer, on reparle bientôt du PS marseillais



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 21 mai à 13:29

    Anonyme-77656
    MON PETIT dej E W

    TERRIBLE LES HOMMES POLITIQUES ils sont pures comme l eau de source.toutes leurs actions vont dans le bon sens pour la FRANCE .QUELQUE SOIT LEUR FAMILLE POLITIQUE .POUR MOI M WOERTH n est pas un innocent je rapelle ici l affaire de L ADO EN 1992 .AGENCE DE DEVELOPPEMENT DE L OISE..................

    JE REMARQUE que les hommes politiques quand ils ont de gros problemes ils ont tendances a avoir des ames d ecrivains a croire que c est un bon terreau les ennuis.



    Signaler un abus  
  • Par odedebrune, le 21 mai à 15:34

    odedebrune
    Les hommes politiques

    Il ne faut pas mettre les hommes politiques tous dans le même plat ,ni le même paniers...Mais nous devrions avoir nous Français un peu plus de retenue et la haine et la hargne dont font souvent preuve les messieurs du PS...Ils veulent "japper" plus fort pour être les seuls a avoir raison, les leçons de moral ce serait bien de dire STOP



    Signaler un abus  
  • Par costamaxi, le 21 mai à 16:06

    costamaxi
    Homme de conviction et honnête politiquement

    Concernant le PS et particulièrement Mme AUBRY , on est pas étonné que celle-ci l'ait attaqué aussi violement ,cette femme est d'une hargne incroyable et n'a aucune difficulté à balancer sans arrêt des contres vérités ; si elle devait se présenter aux primaires du PS et les remporter pour ensuite se trouver face à SARKOSY ,il n'en fera qu'une bouchée ,c'est pourquoi elle hésite .



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 21 mai à 16:52

    Anonyme-77656
    Qui a empêché EW de

    Qui a empêché EW de démissionner pour qu'il puisse servir de fusible! qui est en fait le seul "humainement ignoble" dans cette sombre affaire? notre président bien sûr



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 21 mai à 16:57

    Anonyme-77656
    Pauvre EW, on le prendrait

    Pauvre EW, on le prendrait presque pour une victime, n'oublions pas que c'est lui qui est en examen devant la justice!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 21 mai à 17:44

    Anonyme-77656
    Mon petit déj....avec Eric

    Il est aussi innocent que DSK, ça ne manque pas d'air tout ce monde!...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 21 mai à 18:22

    Anonyme-77656
    Le parlement se doit de surveiller l'action des ministres.

    Un des rôles des députés c'est de surveiller l'action gouvernementale, c'est un principe fondamental de la République. C'est normal que s'ils l'estiment justifié, les élus critiquent l'action de ministres, qu'ils la dénoncent, demandent des investigations, portent des accusations, réclament des démissions, saisissent la cour de justice de la république, etc.


    Dire qu'en faisant cela les responsables politiques violent la présomption d’innocence, ça n'a pas de sens; ce serait comme dire que les procureurs violent la présomption d'innocence en engageant des poursuites contre des suspects criminels...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 21 mai à 22:33

    Anonyme-77656
    Aucun rapport !

    Woerth a accordé la légion d'honneur au patron de sa femme (après lui avoir demandé de l'embaucher), c'est un fait il me semble, et cela n'a aucun rapport avec la présemption d'innocence !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 21 mai à 23:57

    Anonyme-77656
    RAGE AU PS

    Mr ERIC WOERT est homme honnête, qui à bien fait son travail et c'est une honte d'avoir entendu le PS aboyer contre cet homme alors que toutes les casseroles beaucoup plus importantes, entre MITTERRAND, FABIUS, JULIEN DRAY? EMANUELLI? GUERINI et DSK et maintenant cette affaire et pour arriver au pouvoir ces Socialistes sont prêt à tout la BROCHEN, ROYAL,HOLLANDE le trio qui n'ont fait depuis 4ANS que la droite est au pouvoir ils n'ont pas arrêté de critiquer d'une façon abject alors que ce sont des incapables des nuls des jaloux des méchants, alors fermer la maintenant avec votre idole qui devait vous sauver.ELLE EST BELLE LA FRANCE,c'est une honte et à l'avenir balayez devant votre porte avant de salir les hommes de droite.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 mai à 07:19

    Anonyme-77656
    marrant

    votre journaliste ?

    votre réforme des retraites ?

    de qui vous moquez VOUS ?

    on ne touche PAS a ces régimes spéciaux,50 et 55 ans

    8 millions de retraitées a 900 euros d"ou on a retirer le CSG CRDS

    retraites de politiciens

    BARNIER 32728 euros

    CHIRAC 31000

    GISCARD 30 000

    BARROT 28050

    CHARASSE 23000

    ROCARD 17000 ECT ECT

    pour sauver les retraites cher compagnons,il fallait plafonner son montant a 4000 euros

    mais LA,il fallait du courage,et vous n"en avez PAS

    triste mais vrais



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 mai à 12:28

    Anonyme-77656
    ERIC WORTH

    Le clan de Brochen(aubry),Royal,Hollande,nettoyer devant votre porte, un peu d'humilité S.V.P; Notre Honneur de Français est touché, par l'affaire D.S.K,même s'il y a présomption d'innocence,mais il y a des antécédents dommage;

    Eric Woerth n'est pas seul,si responsable, dans son affaire et je le soutien;

    courage E.WORTH, mais il est vrai que la correction des retraites, il fallait passer par les politiciens, les députés, les salaires de certains P.D.G etc...ce n'est pas acceptable.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 mai à 21:59

    Anonyme-77656
    michel43 +1

    michel43

    +1



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 mai à 22:20

    Anonyme-77656
    Courage

    Monsieur Woerth a fait preuve de beaucoup de dignité et de beaucoup de courage. Peut-être a-t-il été parfois maladroit dans certaines affaires qui ont fait l'objet de rumeurs, mais il n'a violé personne, et surtout pas Madame Aubry (Tout en étant charitable, il n'est pas Mère Thérésa du sexe!)

    Chers amis qui clamez partout la présomption d'innoncence, ressaisissez-vous.

    Pour parler des retraites, bien sûr qu'il aurait fallu taper sur celles des parlementaires de tous poils (quand il leur en reste) et surtout diviser par un fort coefficient le nombre de députés, supprimer le Sénat et cisailler les avantages des élus. Je sais que je rêve, mais il viendra bien un jour le temps des utopies pas trop stupides. Non ?



    Signaler un abus  
Publié : 21/05/11 - 07h01
Mis à jour : 21/05/11 - 07h10
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur