Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 23 décembre, 01:51
Accueil > Actualité > Politique > Mort de Richard Descoings: "Il faisait bouger les choses"

Mort de Richard Descoings: "Il faisait bouger les choses"

Mort de Richard Descoings


Droite et gauche confondues, la classe politique a rendu hommage mercredi au directeur de Sciences Po Richard Descoings, mort à New York.

Richard Descoings à l'Elysée en 2009
Richard Descoings à l'Elysée en 2009 AFP/MARTIN BUREAU

Sous le choc apràs la mort encire inexpliquée de Richard Descoings à New York, la classe politique, droite et gauche confondue, a rendu hommage mercredi au directeur de Sciences Po, à commencer par les candidats à la présidentielle. Après Nicolas Sarkozy, le socialiste François Hollande a ansi salué « l'une des figures les plus importantes et les plus reconnues du monde éducatif et universitaire ». « Le travail accompli à Sciences Po était reconnu de tous et avait provoqué intérêt et admiration », souligne le député de Corrèze

François Bayrou, candidat centriste à l'Elysée, a aussi salué sur i télé « un esprit original et entreprenant qui faisait bouger les choses ». « Le travail remarquable de Richard Descoings demeurera un modèle à suivre », approuve Eva Joly (Europe Ecologie-Les Verts), en présentant ses « sincères condoléances à sa famille et ses proches ».

"Il a fait souffler un esprit nouveau"

Valérie Pécresse (UMP), qui l'a côtoyé lorsqu'elle était ministre de l'Enseignement supérieur, « se souvient d'un homme engagé et brillant ». « Contre tous les conservatismes, avec l'audace qui le caractérisait, il a fait de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris une université du XXIe siècle et a fait souffler un esprit nouveau sur le paysage universitaire français », souligne la porte-parole du gouvernement. « La France perd avec lui un des plus grands réformateurs du modèle éducatif français », regrette de son côté le président UMP de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, alors que Bertrand Delanoë, maire PS de Paris, a fait part de son « admiration » pour « un homme d'une intelligence, d'une énergie et d'une créativité exceptionnelles ».

Sciences Po aujourd'hui « est un modèle dont devraient s'inspirer toutes les grandes écoles », juge Yazid Sabeg, Haut commissaire à la Diversité, qui a travaillé avec Richard Descoings. « Il marquera l'histoire de l'enseignement supérieur dans notre pays ».

 

Par C.O. (avec AFP)
Publié : 04/04/12 - 12h45
Mis à jour : 04/04/12 - 12h52
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 18:55

      403640 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 16:29

      391690 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 20:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 16:21

      238720 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 22:39

      186400 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur