Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 18 octobre, 06:06
Accueil > Actualité > Politique > Le Pen et Mélenchon unis contre l’euro

Le Pen et Mélenchon unis contre l’euro

Politique


Le sondage de l’Ifop pour France-Soir montre qu’une minorité non négligeable de Français rêve d’un retour au franc.

« Souhaitez-vous que la France abandonne l’euro et revienne au franc ? » Telle était la question posée par l’Ifop pour France-Soir à un échantillon représentatif des Français de tous âges et de toutes sensibilités. Globalement, la réponse est sans appel : 72 % des personnes interrogées ne veulent pas d’un retour au franc (lire notre édition d’hier). L’euro, ce n’est peut-être pas parfait, disent-ils, mais c’est mieux et, en l’état, plus sûr.

Ce résultat, spectaculaire, ne doit pas masquer un fait qui, en 2012 et peut-être même avant (si l’euro, d’ici là, tangue), pèsera lourd : une fraction non négligeable des Français ne croit pas ou plus à l’euro. Ceux-là pensent que le retour au franc serait la meilleure des choses.

Voici les contours de cette France du franc. Une France dont les champions, sur la scène politique, sont – la liste n’est pas exhaustive – Marine Le Pen (FN), l’ex-socialiste Jean-Luc Mélenchon (président du Parti de gauche), le gaulliste Nicolas Dupont-Aignan (député ex-UMP, président de Debout la République), le député UMP des Yvelines Jacques Myard, le trotskiste Olivier Besancenot (NPA) ou encore l’ancien ministre Jean-Pierre Chevènement qui, historique pourfendeur de l’euro, n’exclut pas, dit-il, d’être à nouveau candidat à l’Elysée en 2012.

Une nostalgie d’anciens ?

Les indications données par le sondage Ifop sont impressionnantes : 71 % des électeurs du Front national veulent le retour au franc. Mais c’est aussi le cas (même si l’on doit interpréter avec précaution ces chiffres, compte tenu de la faiblesse des segments d’effectifs pris en compte) de 52 % des amis d’Olivier Besancenot et de 52 % aussi de ceux qui approuvent la démarche du député européen Jean-Luc Mélenchon. Près d’un quart de l’électorat du PS (24 %) est pareillement sur cette ligne-là.

Le critère sociologique est, de loin, le plus éclairant. Ce sont, en effet, les milieux populaires – ceux qui se considèrent comme les premières victimes de la crise et n’attendent strictement rien de la mondialisation, sinon des malheurs supplémentaires – qui apparaissent, dans ce sondage, comme les plus grands défenseurs du franc. Le franc, autrement dit (dans l’imaginaire) la monnaie de la « belle époque », celle d’avant la crise. 49 % des ouvriers, 43 % des artisans et commerçants, 40 % des employés, 33 % des professions intermédiaires souhaitent ainsi un retour au franc. Une nostalgie d’anciens ? Pas du tout. Alors que 87 % des 65 ans et plus ne veulent pour rien au monde d’un retour au franc – et eux ont vécu la France du franc –, 36 % des 25-34 ans rêvent de l’abandon de l’euro et plaident pour un retour en arrière.

La conclusion s’impose : l’euro a, en France, des défenseurs plus nombreux et plus solides qu’on ne pouvait l’imaginer. Mais les avocats du franc, demain, pèseront lourd. Si la gauche et la droite veulent éviter demain, au second tour de la présidentielle, une « mauvaise » surprise, elles auraient intérêt, au minimum, à répondre à l’angoisse et aux questions de cette France populaire. Une France qui, en 2012, fera peut-être pencher la balance d’un côté ou… de l’autre.
Dominique de Montvalon
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Politique

Réactions à cet article24 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 8 Jan à 09:09

    Anonyme-77656
    Titre aguicheur

    Mr de Montalvon, je me demande bien ce qui motive un tel article, sinon associer Marine Le Pen à Jean-Luc Mélenchon sur une éventuelle sortie de l'Euro.

    Il me semble que les insinuations laissant à penser que Mr Mélenchon se serait prononcé en faveur d'une sortie de l'Euro sont fondées. Cela est absolument faux et il a toujours dit "que la question de l'Euro n'était pas d'actualité". D'un point de vue strictement économique, les positions du Parti de gauche portent plutôt sur le fait que La BCE puisse prêter directement aux états-nations sans passer par les banques privées. Ce qui, au mois d'avril, aurait largement éviter la catastrophe socio-économique que la Grèce subit actuellement.

    Donc s'il-vous-plaît, pas de désinformation, ou alors, citez-le, ou postez une vidéo montrant qu'il dit que la solution est la sortie de l'Euro.

    Cela commence à bien faire de devoir tout le temps expliquer que le programme du Parti de gauche n'a RIEN avoir avec le programme du Front National, et ce, dans tous les domaines : Laïcité, Social, Economique, Immigration, Sécurité etc etc etc



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 Jan à 09:13

    Anonyme-77656
    Article hors-sujet

    Cet article est minable et le titre est juste racoleur... Il n'y a rien de commun entre la position de Marine Le Pen ou de Dupont-Aignan avec celle du Front de Gauche de Mélenchon... Vous êtes-vous renseigné avant d'écrire votre article qui est stupide... Lisez les propositions du PG, jamais ce parti n'a parlé d'une sortie de l'euro...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 Jan à 10:06

    Anonyme-77656
    l'art de comprendre le contraire de ce qui est dit ...

    c'est clair, il y a à France-Soir des scribouillards dignes des plus belles heures de la propagande stalinienne, capables d'expliquer, devant un sondage établissant que 3 français sur 4 veulent garder l'euro, qu'en réalité "les avocats du franc, demain, pèseront lourd". C'est ce qu'on appelle expliquer qu'il fait beau car on voit le soleil derrière les gouttes de pluie. Enfin, l'ordre était de complaire aux vieux nostalgiques qui n'ont rien compris à rien, et aux jeunes béjaunes qui regrettent l'Age D'or de "c'était mieux aaaaavant" qu'ils n'ont jamais connu, mission accomplie.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 Jan à 10:28

    Anonyme-77656
    Pour info ,les 24-35 ont

    Pour info ,les 24-35 ont aussi connu le Franc,car l'Euro a moins de 10 ans,donc l'insinuation, comme quoi les jeunes qui ont connu le franc ne savent de quoi ils parlent est infondée.

    Si on extrapole,on peut dire que beaucoup de jeunes votent aux extrême et les vieux votent UMPS.

    Le choix est :

    Euro= peu inflation mais dette en abyssale .

    Franc=Inflation ,mais diminution de la dette avec dévaluation automatique.

    Bref,c'est juste un choix.

    .



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 Jan à 10:57

    Anonyme-77656
    Il faut garder l'euo et le franc

    Le franc comme monnaie locale et interne dans la pays et l'euro pour faciliter les échanges extérieurs.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 Jan à 11:30

    Anonyme-77656
    MENSONGE - PROPAGANDE

    Le Parti de Gauche ainsi qu'un de ses co-présidents, c'est à dire ici Mélenchon, ne sont pas pour sortir de l'euro. PROPAGANDE INDIGNE DE VOTRE TRAVAIL DE JOURNALISTE ET DE VOTRE MISSION D'INFORMATION. Honte à vous, je demande en tant que citoyen une correction dans les plus brefs délais avec la même puissance médiatique.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 Jan à 12:37

    Anonyme-77656
    Tout faux Monsieur de Montvalon

    Sarkozy est bien plus proche de Marine Le Pen que Jean-Luc Mélenchon. Jean-Luc Mélenchon est à l'opposé des théories inégalitaires de la famille Le Pen, de Nicolas Sarkozy, de Brice Hortefeux, d'Eric Besson, de Manuel Valls, de Jean-François Copé etc. Jean-Luc Mélenchon est pourtant très clair sur la question de l'Euro : pour lui la question du retour au franc ne se pose pas. La question pertinente est celle du recours à la B.C.E. pour financer les Etats au lieu de faire appel aux banques privées. C'est ce qu'il propose depuis des années avec l'économiste Jacques Généreux. Dominique de Montvalon, si vous faites un concours d'incompétence avec Demorand, vous gagnez !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 Jan à 12:50

    Anonyme-77656
    Racolage et mensonge

    O. Besancenot n'a jamais demandé la sortie de l'Euro et ce n'est pas ds le programme du Npa ! Si ça c'est pas du journalisme de caniveau.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 Jan à 13:47

    Anonyme-77656
    Incompetence ou mensonge?

    Jean-Luc Mélenchon et Jean-Pierre Chevénement ne sont pas pour la sortie de l'euro!!!

    C'est quand même hallucinant de retrouver de tels bêtises de la part de vrais journalistes, qui heuresement sont là pour nous éclairer face aux informations poubelles des blogueurs et autres faussaires de l'information...

    Je passe aussi sur le titre pas du tout racolleur et tout à fait impartial et exempt d'amalgames...

    Si vous vouliez donner des arguments à Jean-Luc Mélenchon pour sa critique des médias, vous n'auriez pas fait mieux...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 Jan à 14:11

    Anonyme-77656
    Scandaleux !

    Cet article est scandaleux ! C'est incroyable de voir autant de mensonges !


    La véritable gauche socialiste qui militerait pour le retour à l'ancien temps et au franc ? Besancenot qui serait nostalgique des monnaies nationales ?


    hahahaha mais c'est tout simplement un mensonge ! J'espère que vous n'avez pas fait d'étude pour écrire un tel papier !


    Vous voulez simplement associer Melenchon et Marine Le Pen mais comme tous les autres, vous n'avez aucun argument ! Donc vous mentez !


    Qu'ils s'en aillent tous ! Les mauvais journalistes aussi !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 Jan à 15:41

    Anonyme-77656
    France-Soir et un faux !

    Cher journal,


    Il y a bien longtemps que ce journal faisait partie de mes lectures quotidiennes. D'abord, j'y ai connu un ami, André Grassard, qui s'occupait de l'info (non pas un faux). Puis un autre ami, André Gordeaux, dont le papa faisait des feuilletons "le crime ne paie pas" que je lisais toujours avec intérêt ...

    Aujourd'hui vos titres racoleurs n'ont plus rien à voir avec ce que j'ai connu. L'école Wermus a fait des dégâts ... c'est dommage et regrettable.

    De plus d'un million de tirages quotidiens, avec 7 éditions, vous êtes tombés à combien ? Il faut quand même dire que vous en êtes en partie responsable.

    Et ce n'est pas en racontant ce genre de fausses infos que vous allez vous faire des amis et remonter la pente. Certes, Melenchon-Le Pen, la tentation est grande de faire un axe commun, mais il ne faudrait pas mélanger les genres.

    Ce que Le Pen représente, est à l'opposée de ce que le Front de Gauche est. On peut ne pas être d'accord avec l'un ou l'autre, ou être tenté de venir au secours du "Château" qui est en bien piètre position, mais pas de cette façon s'il vous plaît !

    Informer, ce n'est pas raconter n'importe quoi ! Règle n° 1 dans le journalisme. Pierre Desgraupes doit se retourner dans sa tombe.

    Ressaisissez-vous les gars, annoncez un démenti ou une erreur. Ca ne pourra que vous profiter.


    @micales salutations.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 Jan à 18:45

    Anonyme-77656
    a vomir

    C'est a vomir, voila ce que m'inspire ce torchon.

    Inutile d'argumenter ou de vouloir discuter, c'est minable.

    Ce torchon ne fait que confirmer le niveau 0 atteint par la presse.

    L'information est devenue de la propagande nauséabonde....



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 Jan à 18:56

    Anonyme-77656
    Ne pas oublier que :

    L'EURO, est basé sur le deutsch mark, ce qui fait que dès sa mise en service, nous autres Français avons pris une claque, qui chaque jour depuis en faisant nos courses, se renouvelle.


    1€ = 6,50 F



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 Jan à 20:40

    Anonyme-77656
    titre fallacieux

    Non, monsieur Mélenchon n'est pas contre l'euro, non il n'est pas pour que la France sorte de la zone euro ! Il suffit de revoir le dernier entretien avec votre collègue Jean-Claude Bourdin sur BFM-TV pour en avoir la preuve.

    Il est scandaleux qu'une nouvelle fois des journalistes assimilent Mélenchon à Le Pen pour le déconsidérer et le disqualifier auprès de leurs lecteurs.



    Signaler un abus  
    • Par Anonyme-77656, le 9 Jan à 00:33

      Anonyme-77656
      Je suis d'accord

      Les mensonges ou l'incompétence de certains journalistes atteignent des limites jamais vues. Je me demande d'où ils ont trouvé que Mélenchon était contre l'Euro. c'est du n'importe quoi. L'objectif c'est juste de le mettre dans le titre avec les LePen. C'est du bas niveau vraiment.



      Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 Jan à 22:53

    Anonyme-77656
    Bravo, mais incomplet

    L'euro et son avenir sont le dernier des soucis de Le Pen et Mélenchon. En fait, ce qui les réunit puissamment, c'est leur détestation commune de l'Europe, symbole de liberté et de paix. Ces deux extrémistes, héritiers des pestes brunes et rouges, n'acceptent pas et n'accepteront jamais, que leurs idéologies totalitaires aient été chassées de la vielle Europe.


    Il reste à espérer qu'une immense majorité d'électeurs ne se laisse pas séduire par leurs discours populistes et haineux.



    Signaler un abus  
    • Par Anonyme-77656, le 9 Jan à 15:23

      Anonyme-77656
      d'un extrémisme l'autre...

      C'est tout a fait exact, pour ce qui est de l'avenir de l'Euro, puisque l'un comme l'autre savent qu'il n'est qu'une monnaie de financiers, ces derniers ne voyant en l'Europe qu'une source de revenus facile.

      Quant au discours haineux, vous en parlez en connaissance de cause. Votre prose n'est que haine, jugement mensonger et idéologie pétainiste. En 39-45, vous auriez fait fureur...


      Encore un rentier qui tremble pour ses rentes...



      Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 Jan à 23:58

    Anonyme-77656
    Melenchon est un leurre

    Melenchon n'est plus ni moins qu'un leurre socialiste lancé pour tenter de piquer des voix au FN. Il joue l'aile Gauche celle qui est avec le peuple Français enfin dans le dicours..., c'est plutot un internationaliste, il est aussi creux que les autres. En plus, un sénateur qui pique des colères, c'est pas un très bon signe à donner en général et ses colères il devrait les garder pour l'hémicycle. Marine Le Pen, au moins, elle garde son calme malgrés les attaques et le manque de tenue des journalistes et sa vision plus autonomiste de la France est plus en cohérence avec une sortie de l'Euro. Il a voté Maastricht et tout est partie de là, merci Mitterand.


    Par contre, avec lui les journalistes il va te les mettre au pas en camp de ré-éducation façon Polpot.



    Signaler un abus  
    • Par Anonyme-77656, le 9 Jan à 13:24

      Anonyme-77656
      Vos propos sont incohérents.

      Jean-Luc Mélenchon se bas pour des idées égalitaires. Marine Le Pen se bat pour des idées inégalitaires. Vos calculs politiciens à 3 bandes ne mènent nulle part.



      Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 Jan à 13:56

    Anonyme-77656
    MENSONGE

    Je mets au défi l'auteur de cet article, M. Dominique de Montvalon, de donner une citation de Jean-Luc Mélenchon sur l'abandon de l'euro !


    Jamais Mélenchon n'a tenu de tels propos.

    Affirmer le contraire est de la désinformation.


    D'après la Charte de Munich (ou Déclaration des devoirs et des droits des journalistes) signée le 24 novembre 1971 à Munich, le 6ème devoir des journalistes est :

    "Rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte"


    Si le mot déontologie signifie quelque chose pour France Soir...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 Jan à 19:35

    Anonyme-77656
    Strategie et communication

    6 mois avant le non au TCE c'etait 60% pour le oui dans de tels "sondages d'opinion".


    Marine s'est prononcee pour la sortie groupee de l'euro. Elle est consistante comme le FN depuis Maastricht et ce n'est pas un sondage qui va lui faire changer son avis qui est le juste. Angela a sa monnaie, l'euro (dont 51% des Allemands veulent sortir) - des que le debat sur l'euro va reellement debuter les gens comprendront que notre souverainete monetaire a ete sacrifiee pour des bureaucrates a Francfort qui n'ont que la faible inflation en tete (qui martelent qu'il n'y a pas eu de hausse des prix a cause de l'euro!) - et la croissance, la dette astronomique depuis 10ans...?


    Vivement 2012 pour donner une lecon a toutes ces girouettes.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 10 Jan à 15:57

    Anonyme-77656
    MENSONGE

    IL est totalement Faux de prétendre que Mélenchon est pour la sortie de l'euro.

    Je mets au défi Dominique de Montvalon de trouver UNE SEULE citation de Mr. Mélenchon prônant la sortie de l'euro !

    Ces raccourcis honteux mettant sur le même plan Le Pen et mélenchon, ne sont que des affabulations ayant pour but d'empecher tout réel débat d'idée.

    Dès lors au vu du manque de professionnalisme du journamlise on en droit de s'interroger sur le sérieux d'un tel sondage.

    " 52 % aussi de ceux qui approuvent la démarche du député européen Jean-Luc Mélenchon"

    Ah bon ! Mais sur quel échantillon ! publiez donc les chiffres brut de vos sondages que l'on rie un peu !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 10 Jan à 22:36

    Anonyme-77656
    Mr le Journaliste a du confondre

    Pour Mr le journaliste-grand reporter en gros tous ceux qui ont voté NON au Traité Européen sont contre l'Europe, et par déduction contre l'Euro.


    Parmi lesquels Mélenchon, Besancenot.


    Et n'a pas compris que l'on pouvait être CONTRE le traité "ultra-libéral" de 2005 mais POUR l'Europe si elle est sociale et solidaire. Pour l'Europe, mais pas celle-là.

    Et pour l'Euro, mais pas comme ça géré par une banque européenne indépendante dont le seul souci est de préserver le magot des rentiers.


    Juste une question de nuance.

    Mais aujourd'hui, on n'a plus le temps d'avoir le sens des nuances.

    Pas possible quand par profession il faut être savant sur tout et pondre un article argumenté par jour.


    C'est en tous cas très difficile apparemment ...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 21 oct à 16:37

    Anonyme-77656
    France soir quel scandale!

    JL Melenchon n'a jamais souhaite que la France sorte de l'euro ! C'est un européen qui propose une autre conception de l'Europe plus démocratique et moderne. Je vous invite sérieusement a consulter son blog et danalyser ses propos quant a sa conception de l'Europe et la place que doit y tenir la France.

    Le rapprochement dans le titre de cet article est proprement scandaleux et n'est pas digne dun tel journal. Ce sont ensuite les mêmes journalistes qui viendront se plaindre de la fougue de JL Melenchon contre certains journalistes. Faites sérieusement votre boul



    Signaler un abus  
Publié : 08/01/11 - 08h38
Mis à jour : 01/02/11 - 17h39
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur