Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 30 octobre, 04:35
Accueil > Actualité > Politique > Plan de rigueur : Copé parle d'un "programme ambitieux"

Plan de rigueur : Copé parle d'un "programme ambitieux"

Plan de rigueur


Le plan de rigueur a été présenté ce lundi matin par François Fillon. Le Premier ministre a détaillé l'ensemble des mesures. Dans la foulée, l'UMP et le Nouveau Centre ont soutenu sans faille ce projet. Nicolas Dupont-Aignan et François Bayrou le critiquent.

Jean-François Copé a soutenu le plan de rigueur présenté ce lundi par François Fillon
Jean-François Copé a soutenu le plan de rigueur présenté ce lundi par François Fillon SIPA/MONTAGNE PASCAL

Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP

« Ce programme ambitieux est à la hauteur des difficultés qui sont face à nous et va nous permettre de tenir nos objectifs en réduisant les dépenses et en augmentant de manière ciblée certains impôts. C'est là où réside aussi le courage politique. Là où le Parti socialiste ne pense qu'à une seule chose, choisir la facilité des augmentations infinies d'impôts, nous, nous disons qu'il faut aussi avoir le courage, comme l'ont fait les autres grands pays européens, de réduire les dépenses publiques improductives. A l'UMP, nous allons nous mobiliser sur le terrain comme à l'Assemblée nationale pour parler avec les Français, expliquer les tenants et les aboutissants de ces décisions indispensables ».

Jean-Claude Gaudin, président du groupe UMP au Sénat

« C'est une accélération des efforts et des réformes consentis depuis 2008. Il s'agit d'un acte de courage et de lucidité qui montre que la France sait s'adapter rapidement au contexte économique mondial. Ce plan illustre notre détermination à respecter nos engagements de réduction des déficits. Il vise à protéger les Français des graves difficultés que connaissent actuellement certains de nos voisins européens ».

Marc-Philippe Daubresse, secrétaire général adjoint de l'UMP

« Ce plan est triplement courageux : d'abord parce qu'il s'inscrit dans la durée à partir de 2012 avec l'objectif de revenir à l'équilibre en 2016. Ensuite parce qu'il prévoit sur cette période une répartition équilibrée entre l'impérieuse nécessité de baisser la dépense publique et la nécessité de revoir les allégements fiscaux sans pour autant pénaliser l'emploi. Enfin parce qu'il répartit équitablement les efforts en fonction des ressources de chacun tout en maintenant les politiques d'aide à l'investissement et à l'innovation en faveur de l'emploi. Chacun comprend bien désormais que pour faire face à la tempête financière qui secoue le monde la France a besoin d'un capitaine qui tient fermement la barre ».

Yvan Lachaud, chef de file des députés Nouveau Centre

« Je salue un plan pluriannuel ambitieux pour poursuivre la lutte contre les déficits publics. Les centristes soutiennent pleinement le gouvernement dans ses efforts pour proposer aux Français un plan équilibré entre mesures d'économies nouvelles et recettes nouvelles, en particulier la proposition de relever le taux de TVA de 5,5% à 7% sur les produits finis, à l'exception des produits de première nécessité. Lorsque dans des périodes difficiles des efforts sont nécessaires, ils ne peuvent en effet être compris et acceptés que s'ils sont justes, équitables et proportionnés aux revenus de chacun ». 

Bayrou et Dupont-Aignan s'affolent

Nicolas Dupont-Aignan, député de l'Essonne et candidat à l'élection présidentielle

« Le plan de rigueur annoncé par François Fillon fait froid dans le dos : il est inutile, contreproductif et injuste (...) Inutile, car les Français sont appelés à de nouveaux efforts d'austérité pour économiser 7 milliards d'euros alors même que le gouvernement a gaspillé 30 milliards rien que pour les banques en Grèce (...) Contreproductif, car François Fillon engage le pays dans un scénario à la grecque (...) Enfin injuste, puisqu'une fois n'est pas coutume, il cible les classes populaires et les classes moyennes ».

François Bayrou, président du MoDem

« C'est un plan qui indique à la fois un changement de cap du gouvernement qui l'oblige à revenir sur des affirmations hasardeuses qui avaient été siennes pendant longtemps et un manque de justice parce qu'on ne demande pas aux plus favorisés l'effort que l'on demande aux classes moyennes et aux petits revenus. Le gouvernement dit aujourd'hui exactement le contraire de ce qu'il prétendait depuis des années. Cela faisaient des années qu'on nous menait en bateau on nous disant que tout allait bien, que la France s'en tirait mieux que les autres et que notre équilibre était satisfaisant. L'exécutif avait notamment dit la TVA, on n'y touchera pas. Moi, j'étais bien certain qu'un jour ou l'autre ils allaient y venir. C'est ce qui se passe pour les classes moyennes et les Français du bas de l'échelle. Même chose pour les retraites. J'avais défendu à l'Assemblée l'idée que la réforme n'était pas équilibrée financièrement. Aujourd'hui, le gouvernement retouche cette réforme qu'il avait prétendu être équilibrée pour 20 ans. Pour que ce nouveau plan soit équilibré, il aurait dû avoir un volet qui demande aux plus favorisés de faire un effort particulier. Cela a été fait pour les grandes entreprises mais pas pour les ménages les plus favorisés ».

 

 

 

Maxime Ricard

Réactions à cet article4 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 7 nov à 17:46

    Anonyme-77656
    En effet....

    Je paye

    Tu payes

    Ils touchent


    C'est vachement ambitieux, comme d'habitude !



    Signaler un abus  
  • Par pierre Challenge, le 7 nov à 18:16

    pierre Challenge
    Promis

    Ils n'iront plus dans les palaces de Cannes au frais de la Princesse, c'est promis, mais pour après Mai 2012 seulement. Asclépios http://pierrechallenge.overblog.fr



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 7 nov à 18:21

    Anonyme-77656
    Gel

    Le gel des salaires des ministres et président, secrétaires d’État, etc.. c'est pas la peine de l'annoncer, c'est effectif depuis que le point d'indice des fonctionnaires est gelé. C'est pas nouveau mais ça permet de dire "Nous aussi on participe à ce nouveau plan". Ben, pas plus qu'hier.

    Dans certains pays, leurs salaires ont été diminués. Chez nous on préfère les épargner (vu que c'est eux qui décident).



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 7 nov à 18:28

    Anonyme-77656
    pfffffffff

    Mais virer moi tous ces nazes qui étaient pour l'Europe,pour l'Euro et qui avaient les manettes pour faire ce désastre!Sans compter que les chiffres présentés par le PS sont absolument faux,eux aussi sont dans le coup!Nous ne sommes pas arrivés à 1600 MILLIARDS D'EUROS DE DETTES DIVERSES PAR ENCHANTEMENT!



    Signaler un abus  
Publié : 07/11/11 - 17h31
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur