Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 25 mars, 12:06
Accueil > Actualité > Politique > Président du Sénat, un job en or

Président du Sénat, un job en or

Sénatoriales 2011


Les privilèges de la fonction du second personnage de l’Etat (prêt à remplacer le président de la République en cas d'empêchement) font de la présidence du Sénat un fauteuil très convoité.

Chaque président s’est toujours efforcé d’être réélu, jusqu’à sept fois pour Alain Poher !
Chaque président s’est toujours efforcé d’être réélu, jusqu’à sept fois pour Alain Poher ! SIPA/UNIVERSAL PHOTO

Tous les trois ans, juste après renouvellement d’une partie des sénateurs, l’élection du président du Sénat au « plateau », l’équivalent du perchoir à l’Assemblée nationale, électrise la Haute Assemblée. Mais pour la première fois depuis 1945, la gauche, jusque-là toujours minoritaire, ne se contentera pas d’observer cette « grande affaire » qui faisait le délice des sénateurs de droite. Tractations, conciliabules et prises de contacts discrets règnent cette semaine dans les couloirs sans fin, la buvette conviviale et les restaurants discrets.

Malgré ces combats feutrés loin des rumeurs de la ville, le Sénat n’a eu que six présidents depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale : Auguste Champetier de Ribes (démocrate-chrétien), le radical socialiste Gaston Monnerville, Alain Poher (démocrate-chrétien), le centriste René Monory, le RPR Christian Poncelet et le président actuel jusqu’à samedi, l’UMP Gérard Larcher. Chaque président s’est toujours efforcé d’être réélu, jusqu’à sept fois pour Alain Poher ! L’Assemblée nationale a elle eu seulement quinze présidents depuis 1945.

Le président du Sénat désigne trois des neuf membres du Conseil constitutionnel, l’une des trois personnalités qualifiées au Conseil supérieur de la magistrature, deux des sept membres de l’Autorité de régulation téléphonique et des postes, l’une des trois personnalités qualifiées de l’Autorité des marchés financiers et trois des neuf membres du Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Les folies du président Poncelet

Christian Poncelet (président du Sénat de 1998 à 2008) avait donné un lustre incomparable à la présidence grâce à la poche sans fond du contribuable. Un exemple parmi beaucoup d’autres gaspillages effrénés, ce deuxième personnage de l’Etat cajolait tout particulièrement les journalistes et les diplomates en postes à Paris. Le Tout-Paris médiatique et les diplomates étaient ainsi invités régulièrement à l’inauguration des expositions du musée du Luxembourg, suivis toujours de fastueux buffets. A l’occasion de la nouvelle année, une trentaine de journalistes étaient conviés à un somptueux repas de presse dans les magnifiques salons de la présidence du Sénat, au Petit Luxembourg. Les diplomates étaient de même invités à festoyer à la Présidence, mais à l’occasion de plusieurs repas organisés par continent. Auparavant, à la fin de l’année précédente, l’ancien fonctionnaire des PTT, Christian Poncelet, n’oubliait jamais d’envoyer des petits cadeaux aux membres de la presse parlementaire. Des alcools forts pour les messieurs et des fleurs pour les dames. Ce gaspillage généralisé s’expliquait simplement. Jusqu’en 2002, les fonds secrets arrivaient légalement au Sénat en espèces sonnantes et sans grand contrôle…

Président depuis 2008, le président Gérard Larcher a tenté de mettre fin à ces folies de la présidence du Sénat. Primo : il n’utilise pas d’avion privé contrairement à son prédécesseur qui se rendait souvent le week-end, chez lui à Remiremont dans les Vosges, en employant ce moyen de transport onéreux. A l’inverse, il ne voyage plus, en tant que président du Sénat, sur les compagnies aériennes, en première classe. Aujourd’hui, la présidence du Sénat emploie sept chauffeurs fonctionnaires (payés au minimum 6.000 € par mois comme tous les chauffeurs du Sénat) et utilise six voitures de fonction. La présidence du Sénat, sous Christian Poncelet, avait à son service exclusif onze chauffeurs et quinze voitures de fonction. De plus, ce dernier s’était aménagé une retraite heureuse : avec à vie la mise à disposition d’une 607 de fonction avec chauffeur et d’un appartement de fonction de 140 m2 (donnant sur le Luxembourg). Les mêmes avantages avaient été alors proposés à l’ancien président du Sénat, René Monory (décédé depuis), qui les avait refusés.

« Dès mon arrivée à la présidence du Sénat, explique Gérard Larcher, j’ai diminué de 30 % mon indemnité de président, la faisant passer de 10.000 à 7.000 €. J’ai renoncé pour ma retraite, à l’appartement de fonction de 140 m2 et à la voiture de fonction avec chauffeur. Je vis la semaine dans l’appartement de 99 m2, situé au-dessus de mon bureau à la présidence. J’ai aussi fait créer un compte spécial dans la comptabilité de la présidence pour rembourser tous mes frais privés, dont les repas pris avec mon épouse et mes proches à la présidence du Sénat. » Toujours sénateur, Christian Poncelet jouit d’une indemnité complémentaire de 4.320 € mensuels (en tant qu’ancien président du Sénat) qui s’ajoute à ses 13.520 € par mois d’indemnité parlementaire et de frais forfaitaires.

Larcher plus économe que Poncelet

Interrogés par France-Soir, les services de la présidence du Sénat ont accepté de donner quelques chiffres de leur comptabilité qui ne figurent pas du tout dans les comptes du Sénat publiés chaque année et accessibles au grand public. 

Une opacité bien française à l’inverse de ce qui passe dans les Sénats anglo-saxon, germanique et scandinave. Le train de vie du prince doit être caché dans l’Hexagone… Les chiffres mis à notre disposition montrent que la présidence Larcher dépense moins que la présidence Poncelet. Ainsi, en 2003, le personnel de la présidence comprenait 85 salariés, dont 18 membres du cabinet et 67 fonctionnaires (chauffeurs, agents de sécurité, jardiniers, cuisiniers, huissiers, secrétaires et personnels de maison). Pour un coût total en rémunération et de frais de réception de 7,5 millions d’euros bruts. Aujourd’hui, le président Gérard Larcher emploie 81 personnes, soit 19 à son cabinet (avec des rémunérations de 19.000 € pour certains) et 60 fonctionnaires, dont aucun ne gagne moins de 3.000 € bruts mensuels en début de carrière. Les dépenses en personnel du cabinet ont atteint 2.826.610 € en 2010, soit un bond de 28 % entre 2007 et 2010. Gérard Larcher explique qu’il a dû recruter des personnels de qualité aux prix du marché… Le contribuable est seul juge. Les « frais de déplacement du président » sont revenus, en 2011, presque à leur niveau de 2008 (465.000 €, contre 498.000). En un mot, la transparence des comptes de la présidence du Sénat peut mieux faire en s’inspirant de celle de la présidence de la République…

Yvan Stefanovitch
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article17 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 28 sep à 07:07

    Anonyme-77656
    Président du Sénat, un job en or

    c'est pas la peine de nous le dire, on l'avait remarqué tout seul, sinon, ils ne se bousculeraient pas pour avoir la place !!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 sep à 07:13

    Anonyme-77656
    FranceSoir

    France Soir prépare la réélection de Larcher ?



    Signaler un abus  
  • Par HORNY FREAK, le 28 sep à 07:53

    HORNY FREAK
    Que voilà des choses morales...

    ... hein, monsieur PONCELET ! Certes le pékin moyen, dont je suis, n'était pas dupe, mais que diable rempilez-vous pour la énième fois, à 83 ans et demi, sont-ce seulement les émoluments et avantages divers (et royaux) qui vous guident ou êtes-vous à ce point pétri du désir de "servir" la France ? Car, certainement, vous pensez que vous êtes indispensable. Que vos gabegies pécuniaires, encore plus folles dans une époque passée, sont bonnes pour la santé du pays. C'est ça, hein ?



    Signaler un abus  
  • Par penelope75, le 28 sep à 08:13

    penelope75
    au pied du mur

    le nouveau président devra mettre en oeuvre les bonnes idées du PS et faire des réductions drastiques dans le budget du Sénat, et surtout dans la plus grande clarté



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 sep à 08:33

    Anonyme-77656
    LE SENAT

    une place en or pour le président du senat,pas faire grand chose et être bien payer !c'est pas beau ça !!!!!! tout le monde veut le fauteuil bien confortable



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 sep à 08:36

    Anonyme-77656
    propagande

    France soir reprend la propagande de Larcher qui est cruellement démentie par les révélations de Mediapart: sous Larcher, ses frais de réception ont explosé de 38% par exemple. affaire Pastor,, retraites, Larcher a surtout veillé à maintenir le secret sur les avantages jusqu'à faire mettre en garde à vue le président du syndicat des fonctionnaires du sénat dans le cadre d'une enquête sur les fuites de documents révélants les secrets du sénat.



    Signaler un abus  
  • Par Pegase42, le 28 sep à 09:35

    Pegase42
    Mais

    On nous parle de la lenteur des "sages" au Sénat. Ils ont bien de la chance ces gens là de prendre tout leur temps pour examiner un  projet de loi ou autre. Pendant ce temps, c'est bien nous qui les payons pour ça, mais à quoi servent-ils vraiment puisque tout se joue à l'Assemblée Nationale....



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 sep à 09:40

    Anonyme-77656
    83 ANS

    plus de 83 ans le président du Sénat,il ne doit pas être trop fatigué de son métier bonne place,je ne pense pas qu'un maçon pourrait travailler,jusqu'a cet âge

    c'est la preuve,que c'est une place en or je ne parle pas du salaire qu'il doit toucher



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 sep à 10:13

    Anonyme-77656
    senat

    a suprimer sans modération



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 sep à 11:07

    Anonyme-77656
    mr Bel va tout supprimer

    En tant qu'ancien de la LCR voir wikipedia Mr Bel si il est élu ne va pas profiter de ses avantages éhontés chiche...Pas sure mais pas sure du tout



    Signaler un abus  
  • Par Claudec, le 28 sep à 11:22

    Claudec
    Le vrai risque du passage du Sénat à gauche


    Le vrai risque du passage

    du Sénat à gauche


    Le spectacle que donne trop fréquemment l'opposition à

    l'Assemblé Nationale en est l'illustration prémonitoire et la

    séance extraordinaire d'hier 27 septembre en a encore fourni le

    lamentable exemple. Qu'un élu connu pour ses excès, allant de

    l'intrusion organisée de ses sectateurs sur les bancs des députés

    en pleine séance à l'injure caractérisée, cherche par tous les

    moyens à se forger l'image d'un anarchiste plutôt que d'un

    démocrate est une chose, mais que le reste de l'opposition, parti

    socialiste en tête, l'approuve en est une autre.


    L'applaudir, manier comme lui, au nom d'un "antisarkozysme"

    primaire l'amalgame, la diffamation, le procès d'intention sans la

    moindre preuve ; en se contentant de gesticuler, brailler et brandir

    des journaux transformant les pires mensonges en vérités en échange

    d'un soutien n'ayant plus rien à voir avec l'information, en est une

    autre


    Le Premier Ministre François Fillon a répondu, sans détour en

    des termes que trop peu de media ont fait connaître à l'opinion,

    qu'il y a dans un tel comportement davantage qu'une faute politique

    que pourrait expliquer, sinon excuser le manque de programme et

    d'arguments crédibles face à la situation telle qu'elle est ; il y

    a faute morale. Et nous aurons la juste mesure de la gravité de

    cette faute lorsque le Sénat offrira un spectacle copié sur celui

    de l'Assemblée Nationale. Il ne restera alors à la rue qu'à s'en

    inspirer pour que la violence, de parlementaire et verbale, devienne

    populaire. Des troupes sont prêtes à manifester cette violence,

    précédés des casseurs. Elles viendront de tous les extrémismes,

    motivées par une insatisfaction qui, pour aussi compréhensible

    qu'elle soit, est partout suscitée de manière irresponsable et

    surtout attisée par ceux qui, plutôt que d'agir et tenter

    d'expliquer les raisons réelles et profondes de difficultés

    traversées par tous, s'imaginent encore qu'une pyramide peut tenir

    sur sa pointe ou être réduite à l'état de champ plat ou règnerait

    l'égalitarisme. Ils oublient de dire, s'ils en ont conscience, que

    la pyramide est la représentation immuable de toute société, avec

    sa base et son sommet, et que tout pouvoir, quel qu'en soit la

    couleur, se manifeste avec ses puissants et ses riches –, qui

    veulent le rester ou l'être davantage– et sa base, qui voudrait

    bien être plus puissante et riche qu'elle ne l'est. Il s'y commet

    dans tous les cas des erreurs dont on parle beaucoup, ce qui est

    naturel et souhaitable en démocratie, et des réussites, dont on

    parle peu tant il y a à faire.


    Quoi qu'il en soit, la parole et la décision revenant en dernier

    lieu à l'Assemblée des députés élus au suffrage universel, il

    pourrait être fondé de considérer le Sénat comme une institution

    caduque, si ce n'était justement le rôle modérateur qu'il a joué

    jusqu'ici dans la vie parlementaire de notre nation. Jean-Pierre Bel

    se veut apaisant en nous assurant qu'il veillera à ce qu'il continue

    d'en être ainsi. Mais cela n'engage que lui et en aucun cas le PS

    dont il est membre et qui ne saura ni ne pourra résister à

    l'occasion de s'afficher en leader de l'opposition, condamné pour

    cela à une complicité objective avec les pires extrémistes, quand

    ce n'est pas en se limitant lui-même à user des arguments que sont

    l'invective et l'obstruction.


    Le vrai risque est que le Sénat devienne un instrument de blocage

    et que tombe ainsi le dernier rempart de notre parlementarisme

    dépassionné et par cela authentiquement démocratique.


     




    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 sep à 11:22

    Anonyme-77656
    Le gouvernement

    quand de nouvelles têtes et du sang neuf pour le futur gouvernement en 2012 ???



    Signaler un abus  
  • Par brigittelo, le 28 sep à 11:29

    brigittelo
    Des chauffeurs à 6000 euros ...

    Des chauffeurs à 6000 euros soit le traitement en fin de carrière d'un professeur agrégé qui feraient des heures supplémentaires.


    Non il n'y a pas d'abus et c'est légal et régulier puisque le sénat l'a décidé ainsi.


    Mais attention tout est contrôlé et compte tenu de la crise le deuxième dessert à la cantine a été supprimé;


    Vive le sénat, pilier de la liberté de l'égalité et de la fraternité.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 sep à 11:37

    Anonyme-77656
    mr Bel va tout supprimer

    En tant qu'ancien de la LCR voir wikipedia Mr Bel si il est élu ne va pas profiter de ses avantages éhontés chiche...Pas sure mais pas sure du tout



    Signaler un abus  
  • Par mich2pains, le 28 sep à 13:02

    mich2pains
    Ah , notre trés chère démocratie !

    Comme nous répète tous ceux qui se goinfrent sur notre dos :"La démocratie a un cout" ! ce qui se traduit en bon français par : " Payez ce que l'on vous demande sans chercher à comprendre pourquoi" !


    Jadis , je fus "Chauffeur de Maitre" sur la Cote d'Azur , au service d'un particulier employeur , avec 1400 euros brut mensuels ....Si j'avais su que je pouvais faire le meme job à 6000 euros , pensez-vous que je serais resté chez cet employeur du privé , qui , du reste a fini par supprimer ce poste et me licencier ......?


    Quand on me rabache les oreilles qu'aucun emploi dans la Fonction Publique ne doit pas etre supprimé , je me marre en apprenant ce qui se passe au Sénat ! sans parler de tous ces "Laquais" d'un autre temps , en livrée , payés grassement à ......ouvrir les portes de nos trop chers "représentants" (Elysée, Sénat , A.N etc ).


    Aussi , toujours au chomage depuis , je m'interdis de devenir "Contribuable" tant que je n'aurai pas constaté un changement radical dans tous ces gaspillages d'argent public ! Du personnel soignant dans les hopitaux : OUI . Idem dans la Justice , l'Ordre Public, l'Enseignement .Et pas un seul centime d'impot pour ces sangsues de la Ripouxblique .


    L'argent est le nerf de la guerre ! En leur coupant leur robinet , ils finiront par s'asphyxier ou devront s'adapter à ce que JE veux bien leur donner !......


     



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 sep à 18:11

    Anonyme-77656
    Privilèges

    La misère, l'injustice et les privilèges étaient les motivations majeures de la Révolution de 1789. La République a était instaurée en lieu et place de la Royauté et s'est donnée pour but de supprimer les privilèges. La même République, au fil des temps, les a rétablis. Conclusion, tous les gens tués au cours de la Révolution le sont pour rien.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 sep à 15:46

    Anonyme-77656
    C'est fini les soldes!

    Cà finit demain les soldes du Sénat. Je ne parle pas de la vente au rabais des objets d'art et autres mobiliers parés de dorures à faire palir les rois d'autrefois MAIS des traitements surévalués et autres avantages exorbitants. La gauche, si elle est fidèle aux valeurs qu'elle nous rabache depuis des années va mettre un point d'honneur à faire disparaitre tout çà, dans la transparence.

    J'espère être encore là pour voir çà car je suis certain qu'elle ne va pas se précipiter et pourtant, ce serait une bonne publicité pour les présidentielles.



    Signaler un abus  
Publié : 28/09/11 - 06h50
Mis à jour : 28/09/11 - 07h00
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur