Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 11 décembre, 04:15
Accueil > Actualité > Politique > Présidentielle 2012 : Qui est candidat ? Qui ne l'est pas ?

Présidentielle 2012 : Qui est candidat ? Qui ne l'est pas ?

Présidentielle 2012


Nicolas Sarkozy n'est pas encore candidat à sa propre succession. L'actuel chef de l'Etat se prononcera fin janvier, début février. D'autres, en revanche, ont déjà annoncé leur candidature. PORTFOLIO

  • François Hollande <em>SIPA/CHAMUSSY/CHESNOT</em>

    François Hollande Après avoir remporté les primaires organisées par le Parti socialiste, François Hollande est officiellement devenu samedi 22 octobre le candidat PS pour l'élection présidentielle de 2012. L'actuel député de Corrèze fait pour l'heure figure de favori pour gagner l'Élysée. Selon un sondage Harris interactive pour VSD publié mercredi, il recueillerait 28 % des suffrages au premier tour, devant Nicolas Sarkozy (24 %) et Marine le Pen (20 %).

  • Eva Joly <em>SIPA/ROBERT/APERCU</em>

    Eva Joly C'est la même configuration que François Hollande ; après avoir remporté, mi-juillet, la primaire d'Europe Écologie Les Verts face à Nicolas Hulot, Eva Joly a été officiellement désignée candidate pour l'élection présidentielle de 2012. L'ancienne juge d'instruction se veut le chantre de la « transformation écologique » et de la « justice sociale ». Toutefois, sa campagne peine à décoller, et les intentions de vote sont faibles. Selon l'enquête Harris interactive pour VSD, elle stagne à 4 %.

  • François Bayrou <em>SIPA/Chamussy</em>

    François Bayrou Le « troisième homme » de 2007 jouera cette année sa troisième campagne présidentielle. Pour se démarque de ses principaux rivaux, il se présente comme la seule véritable alternative entre la gauche et la droite, dont ils renvoie les recettes miracles dos à dos. Il est pourtant à la peine dans les sondages, autour de 13 % selon les différentes enquêtes. Bien loin des 18,57 % de la dernière campagne présidentielle.

  • Dominique de Villepin <em>SIPA/NO CREDIT</em>

    Dominique de Villepin L'ancien président de République solidaire semble bien décidé à aller au bout dans cette campagne présidentielle. Pour se démarquer de Nicolas Sarkozy, il se présente comme l'unique héritier du gaullisme, et dit vouloir rassembler les Français au lieu de les diviser comme le fait selon lui le candidat de l'UMP. Pour l'instant, il cherche surtout à rassembler les 500 signatures de maires indispensables pour pouvoir prendre part à l'élection.

  • Corinne Lepage <em>SIPA/Witt</em>

    Corinne Lepage Après s'être présentée en 2002 – et avoir recueilli 1,9% des voix – puis avoir soutenu François Bayrou en 2007, Corinne Lepage a décidé de retenter sa chance. L'ancienne ministre de l'Environnement compte sur sa maîtrise des dossiers écologiques pour convaincre les Français. Pour l'instant, elle cherche surtout à convaincre les maires de lui accorder leur signature, sans grand succès.

  • Marine Le Pen <em>SIPA/SALOM-GOMIS SEBASTIEN</em>

    Marine Le Pen : CANDIDATE La fille de son père a remporté la présidence du Front national en janvier dernier. Avant le vote des militants, Marine Le Pen avait prévenu : elle ne serait pas candidate à l'élection présidentielle de 2012 en cas de défaite. Le contraire est aussi valable. La numéro 1 du FN portera les couleurs de l'extrême-droite cette année. Toujours à la peine pour rassembler les 500 signatures nécessaires pour se présenter, elle fait un carton plein dans les sondages, où elle apparaît comme le troisième homme de la campagne, derrière Sarkozy et Hollande.

  • Philippe Poutou <em>SIPA/DUPUY FLORENT</em>

    Philippe Poutou : CANDIDAT Le successeur d'Olivier Besancenot pour cete campagne présidentielle a été désigné en 2011 par les délégués du NPA réunis en conférence nationale. Âgé de 44 ans, le secrétaire CGT de Ford Aquitaine Industrie a la lourde tache de faire oublier le charismatique postier. Une mission difficile : le NPA s'inquiète de plus en plus du peu d'engouement que suscite sa candidature.

  • Frédéric Nihous <em>SIPA/MARTIGNY CEDRIC</em>

    Frédéric Nihous : CANDIDAT Le président de Chasse, pêche, nature et traditions avait déjà été candidat en 2007. Il avait alors obtenu 1,15 % des suffrages exprimés. Élu à la tête du parti la démission de Jean Saint-Josse, Frédéric Nihous ne pouvait donc pas faire l'impasse sur cette nouvelle échéance électorale. Le conseil national de CPNT l'a officiellement désigné candidat le 17 juin 2011.

  • Jean-Luc Mélenchon <em>SIPA/POL EMILE</em>

    Jean-Luc Mélenchon C'est le trublion de la gauche. Le co-fondateur du Parti de gauche se présente comme un vrai candidat de gauche, par rapport à François Hollande, qu'il juge trop timoré. Il a rassemblé derrière sa candidature plusieurs partis, dont le sien (parti de gauche), le PCF, gauche unitaire, etc. Pour l'heure, il est crédité de 8,5 % des intentions de vote selon un sondage Ifop pour Europe 1 datant du 14 février.

  • Nicolas Dupont-Aignan <em>SIPA/Witt</em>

    Nicolas Dupont-Aignan Le président de Debout la République envisageait déjà de se présenter en 2007 mais il n'avait pas pu, faute d'avoir pu réunir les 500 parrainages nécessaires. Cette fois, promis, Nicolas Dupont-Aignan, qui a fait acte de candidature dèsnovembre 2010, assure qu'il aura toutes les signatures requises. Le souverainiste oscille entre 0,5 et 1% d'intention de vote au premier tour.

  • Nathalie Arthaud <em>SIPA/POL EMILE</em>

    Nathalie Arthaud : CANDIDATE Une page se tourne à Lutte Ouvrière. Pour la première fois depuis 1974, ce ne sera pas Arlette Laguiller qui représentera le mouvement trotskyste lors de l'élection présidentielle mais Nathalie Arthaud, porte-parole de LO depuis 2008. Ce professeur agrégée d'économie et de gestion a été désignée candidate en décembre 2010. C'est l'un des rares petits candidats a avoir déjà mis la main sur ses 500 signatures.

  • Nicolas Miguet <em>SIPA/HADJ</em>

    Nicolas Miguet Le problème des 500 signatures, Nicolas Miguet en sait quelque chose. En 2002 et en 2007, le président du Rassemblement des contribuables français n'avait pas réussi à déposer la totalité des parrainages. Cela ne l'empêche pas de vouloir retenter sa chance en 2012, comme le prouvent les affiches de campagne à son effigie qui, depuis quelques semaines, semblent refleurir sur les murs.

  • Patrick Lozès <em>SIPA/Witt</em>

    Patrick Lozès Le président de Allez la France et fondateur du Conseil représentatif des associations noires de France souhaite participer à la course à l'Élysée. Il a annoncé le 4 mai 2011 son intention de se présenter à la prochaine élection présidentielle. Il refuse de se présenter comme le candidat d'une seule communauté mais ambitionne, au contraire, de réunir sur son nom toutes les minorités assoiffées d'égalité. Pas sûr, cependant, qu'il parvienne à recueillir les 500 signatures nécessaires.

  • Nicolas Sarkozy  <em>DR</em>

    Nicolas Sarkozy « Oui, je serai candidat ». Après s'être longtemps fait désirer, Nicolas Sarkozy est officiellement entré en campagne mercredi soir. À la traîne dans les sondages, où il a près de 5 points de retard sur François Hollande, il aura fort à faire pour convaincre les français de lui accorder 5 ans de pouvoir de plus. Comme en 2007, il pourrait être tenté d'aller chercher des électeurs sur le terrain du Front National.

  • Jacques Cheminade <em>DR</em>

    Jacques Cheminade Tout comme Nathalie Arthaud de Lutte Ouvrière, Jacques Cheminade a déjà rassemblé ses 500 signatures. Il fait campagne sur le thème de la lutte contre le pouvoir des places financières. En 1995, il avait recueilli moins de 0,3 % des voix.

Yves Calvi a bien tenté de le titiller jeudi soir, à l'occasion de son interview télévisée, mais le chef de l'Etat n'a pas bougé d'un iota de la ligne directrice qu'il s'est lui-même fixée. Six mois avant que le premier bulletin ne soit déposé dans l'urne présidentielle, Nicolas Sarkozy n'a pas encore annoncé sa candidature même si le doute n'est clairement pas admis.

Son comportement de jeudi soir, ses mots et ses angles d'attaques sont la preuve que l'actuel chef de l'État sera bien candidat à sa propre succession au printemps prochain. Voici pourquoi il a, sans ambages, critiqué l'héritage socialiste, de Mitterrand à Jospin, les nationalisations, les 35 heures, etc. Son principal adversaire dans l'obtention d'un second mandat s'appelle François Hollande, candidat déjà lancé du Parti socialiste depuis le second tour des primaires, le dimanche 16 octobre, et la cérémonie d'investiture, le 22. Mais jamais Nicolas Sarkozy ne l'a mentionné, comme si le simple fait d'évoquer un nom pouvait indiquer une entrée en compétition, comme si la course à l'Élysée était moins une bataille intérieure qu'un duel préparé.  Le président a bien visé son principal opposant, dénonçant la proposition d'Hollande de recréer 60.000 postes dans l'enseignement ou encore présentant celui-ci comme « le candidat du système ».

La direction des mots présidentiels valaient déclaration d'intention et Nicolas Sarkozy avait beau affirmer qu'il avait « un travail à faire », qu'il était « un acteur » et qu'il devait « agir », les piques lancées au PS en général et à Hollande en particulier ne laissent pas de place au second choix : il sera candidat en 2012. L'officialisation se fera fin janvier, début février, a-t-il même précisé jeudi soir.

Il retrouvera alors « les autres », les candidats déjà déclarés et ceux qui le feront d'ici là. Il y aura – donc – François Hollande, porte-drapeau du PS et grand favori de l'élection. Il y a aura également Eva Joly, candidate d'Europe Écologie Les Verts, Marine Le Pen (Front national), Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche), Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière), Philippe Poutou (NPA), Christine Boutin (Parti Chrétien Démocrate) et Corrine Lepage. Ceux-là ont soit fait acte de candidature soit été désigné par leur camp pour prendre part à la course.

Restent d'autres, François Bayrou, président du Modem, qui devrait se déclarer en décembre, tout comme Hervé Morin (Nouveau Centre). Dominique de Villepin pourrait lui se prononcer en janvier 2012. D'autres, enfin, ont déjà fait part de leurs intentions mais n'ont toujours pas fait acte officiellement : Jean-Pierre Chevènement, Nicolas Miguet, Patrick Lozès, Christophe Alévêque, etc.

Sylvain Chazot

Réactions à cet article9 commentaires

  • Par Pegase42, le 29 oct à 09:58

    Pegase42
    Oui

    En fait ce qui chiffonne les Français qui connaissent déjà les candidats à la présdentielles, c'est "si" Monsieur Sarkozy va se représenter. Comme il ne dit rien jusqu'à ce jour, l'attente devient impatience parce que je suis persuadée que tous ces "présidentiables" lui sauteront dessus à la moindre parole! Le suspens est insupportable pour eux, leur "programme" en dépens.



    Signaler un abus  
  • Par aladine, le 29 oct à 11:10

    aladine
    pourquoi?

    bonjour monsieur le méditeur ,pourquoi me refuser mon commentaire?ou est la liberté d'expression ,birarre toujours le samedi!!!(un jour j'ai fait un courrier au président il m'a répondu (liberté d'expression)pourquoi il acceptait toutes ses insultes?et bien moi le samedi je la cherche ma liberté d'expression ,pour moi un journaliste ou médiateur ne doit pas tenir de ses convictions personnelles en politique il doit être neutre et la il mérite le respect



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 oct à 12:57

    Anonyme-77656
    candidatures

    honte à corinne lepage et hervé morin dont les candidatures validées par les 500 signatures, n'auraient d'autre but que de faire réélire le locataire de l'élysée pouah!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 oct à 14:19

    Anonyme-77656
    INTERVIEW et Candidature

    Très intéressant le discourt bien compréhensible en

    espèrant que MR le Président sera candidat en 2012

    je le souhaite



    Signaler un abus  
  • Par blackhand, le 29 oct à 15:59

    blackhand
    ce que lePeupleveut Dieu le veut

    Le système veut qu'on choisisse entre Sarkosy et hollande. Alors prenons le à contre pied, et choisissons là ou on ne nous attend pas... Choisissons un gars comme BAYROU qui semble franc du collier



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 oct à 17:09

    Anonyme-77656
    nous sommes 2

    franc du collier , bonne image, pas énarque, fils de paysans, pas d'argent mais de casserole, LUI

    c'est sympa, j'espère que nous serons bientôt le +++ . cordialement



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 oct à 20:46

    Anonyme-77656
    mais dommage car sur la dette...

    C'est bien dommage mMonsieur Sarkosy ne nous a pas tout dit, saviez-vous que certains Grecs avaient placé 30 milliards de dollars dans les banques Suisses avant la crise, l'Europe crois encore que la Grèce va rembourser ...mais il ne faut pas rêver, dans d'autres Pays les Grecs se sont installé parce que chez eux ils n'y a pas de travaille, il y a beaucoup de fonctionnaires, aller faire un tour en Grèce et aller voir par vous-même, alors cette grosse réduction de 50% de la dette c'est du pipeau. Monsieur Sarkosy veut garder la tête haute comme la chancelière Allemande pour ne pas perdre la face et nous faire croire que tout va bien...attention d'ici six mois la Grèce n'aura pas fait d'efforts, on peut commencer a parier



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 31 oct à 13:34

    Anonyme-77656
    soyez rassuré braves gens

    lepage et boutin sont candidates, nicolas a intérêt à bien se tenir !!!



    Signaler un abus  
  • Par Bluesun, le 31 oct à 14:07

    Bluesun
    Lepage et Boutin

    Ces deux là, à chaque élections se prennent des claques, et reviennent quand même. La tête dure "elles ont"....Ou les claques "elles aiment"....


    Comment se fait-il qu'elles arrivent aux  500 signatures ????



    Signaler un abus  
Publié : 28/10/11 - 21h41
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur