Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 07 août, 06:48
Accueil > Actualité > Politique > Présidentielle : L'après-second tour en direct

Présidentielle : L'après-second tour en direct

Présidentielle 2012


Au lendemain de la victoire de François Hollande au second tour de la présidentielle, France-Soir vous propose de suivre en direct les réactions, déclarations et tractations qui découlent ce lundi de cet évènement majeur. Suivez-les et commentez-le !

Ce dimanche, la place de la Bastille était noire de monde pour célébrer la victoire de la gauche.
Ce dimanche, la place de la Bastille était noire de monde pour célébrer la victoire de la gauche. AFP/FRANCOIS GUILLOT

POUR ACTUALISER CE LIVE CLIQUER ICI

18 h 22 Fin du direct. Merci de nous avoir suivi sur France-Soir.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

18 h 21 - Proclamation officielle des résultats jeudi à 11 heures

Les résultats de l'élection présidentielle seront proclamés officiellement jeudi à 11H00 par le Conseil constitutionnel. Selon une totalisation du ministère de l'Intérieur publiée lundi en fin de matinée, François Hollande a obtenu 51,62% des suffrages exprimés, contre 48,38% à Nicolas Sarkozy.

18 h 06 - La vengeance de l'UMP contre François Bayrou

Jean-François Copé a annoncé que l'UMP investit un candidat contre François Bayrou aux législatives. "Le bureau politique a décidé cet après-midi qu'un candidat investi par l'UMP serait présent dans la circonscription de François Bayrou, celui-ci ayant pris la décision d'appeler à voter François Hollande. Le voici donc dans le camp de la majorité présidentielle", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à l'issue d'un bureau politique extraordinaire de l'UMP.

17 h 45 - Jean-François Copé : le temps du bilan sur la campagne n'est pas venu, l'UMP en ordre de bataille pour les législatives

"Quand viendra le temps des historiens on se rendra compte que Nicolas Sarkozy était un grand président dans un contexte de crise particulièrement difficile", a délcaré le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé lors de la conférence de presse à l'issue du bureau politique spécial qui se tenait lundi après-midi au siège du parti.  "Il était le seul selon moi à pouvoir guider la France dans la période actuelle", a-t-il poursuivi.

2012 n'est pas 1981 veut croire l'UMP

Après avoir eu une "pensée singulière" pour les militants et les Français qui ont soutenu Nicolas Sarkozy lors de cette campagne de moins de trois mois, Jean-François Copé a écarté l'idée de faire "l'éxègèse du résultat", reportant ce travail à l'après-législatives. Car pour lui il est impératif de rester "concentré sur les législatives". Le maire de Meaux a refusé la comparaison qui est faite depuis dimanche soir avec 1981, année où François Mitterrand avait battu Valéry Giscard d'Estaing. Une chose a fondamentalement changé depuis trente ans : "A l'époque il y avait une opposition divisée entre l'UDF et le RPR. Aujourd'hui nous avons tous souligné le rassemblement total de notre famille au sein de l'UMP qui est un bien précieux". "Notre famille politique est totalement rassemblée, il n'y a aucune place pour les querelles de personnes" a-t-il appuyé pour démentir les rumeurs de remous et de tensions au sein de la droite.   Jean-François Copé a annoncé pour l'après-législatives la mise en place de "mouvements" permettant l'expression de "la diversité des sensibilités". Quant aux véléités de certains qui convoitent déjà le poste de secrétaire général à sa place, Copé les a balayés en rappellant que cette élection aura lieu à l'automne : "ça n'est donc pas d'actualité".

3e tour

L'UMP entend donc tenter "le troisième tour" en s'affichant comme une opposition ferme au Parti socialiste en veillant sur ces points : l'attachement à la règle d'or, le refus du vote des étrangers, le refus du retour de la retraite à 60 ans, le matraquage fiscal des classes moyennes, la défense de la filière nucléaire française.

Pas de discussion avec le FN

Même si les axes politiques de la campagne des législatives diffèrent peu de ceux de la présidentielle (immigration, sécurité, justice, pouvoir d'achat, Europe) il est hors de question pour l'UMP d'accepter "aucune alliance avec le FN ou de discussion avec leur dirigeant". Sur ce point Jean-François Copé a souhaité dénoncer "l'alliance objective,  selon lui, qu'il y a eu dimanche entre les électeurs frontistes qui ont voté blanc et le PS".

Le premier comité stratégique pour les législatives aura lieu jeudi 10 mai. Celui-ci rendra compte de ses conclusions au bureau politique.

17 h 41 A la sortie du bureau politique de l'UMP les cadres assurent que l'unité est maintenue

En fin d'après-midi, alors que prenait fin le bureau politique de l'UMP au lendemain de la défaite de Nicolas Sarkozy à la présidentielle, Christian Estrosi et Guillaume Peltier ont assuré que l'UMP était déterminée à remporter les législatives, précisant que l'enjeu était de gagner une dizaine de circonscriptions pour y parvenir.

(capture d'écran BFM TV)

17 h 32 Evo Morales, le président bolivien salue la victoire de François Hollande

Le président socialiste bolivien Evo Morales a salué lundi le "triomphe" du nouveau président français François Hollande, avec lequel il a souhaité "resserrer les liens" en vue de l'instauration d'un nouvel ordre mondial, dans une lettre envoyée à son futur homologue. "Au nom du gouvernement et du peuple boliviens, je vous exprime mes plus sincères félicitations pour le triomphe obtenu lors de ces élections, occasion saisie par le peuple français pour réaffirmer sa profonde conviction démocratique et sa volonté de transformation", indique cette missive. M. Morales a également jugé "nécessaire de resserrer les liens entre (les deux) pays pour faire face à un agenda commun afin de consolider un nouvel ordre mondial", tout en soulignant "le rôle stratégique de la France en Europe et dans le monde".

17h26 Coluche avait prédit la victoire de la gauche en 2012 dès 1979 !

Vers la 45e seconde, suprise : Coluche annonce la victoire de la gauche en 2012. C'est un des buzz du jour sur Internet.

A LIRE Hollande à l'Elysée : Coluche l'avait prédit en 1979

17 h 02 Les points presse de Pierre Moscovici auront lieu tous les jours au QG de "transition"

Pierre Moscovici, directeur de campagne de François Hollande, a rappelé durant le premier point presse de la présidence que ceux-ci auraient lieu quotidiennement pendant la période de transition.

17 h 00 - Nicolas Sarkozy appelle les députés UMP à l'unité.

Nicolas Sarkozy a encouragé les ténors de l'UMP, qu'il a reçus pendant environ trois quarts d'heure lundi, à "l'unité" en vue des élections législatives de juin. Au lendemain de sa défaite à l'élection présidentielle, "M. Sarkozy nous a encouragé à l'unité" en vue des législatives, les 10 et 17 juin, a affirmé ce participant. Selon la même source, le président sortant a également réaffirmé qu'il ne solliciterait pas de mandat électif. "Il n'aura pas de bureau à l'UMP", a-t-on précisé. C'était "une réunion émouvante" et M. Sarkozy était "serein et digne. Il a insisté sur sa quiétude" et "sur le fait qu'il était heureux", a encore affirmé cette source.

16 h 55 - Quelle chanson a entonné hier soir Yannick Noah ? 

A VOIR Le live du jour de France-Soir

 

16 h 50 - Jean-François Copé propose la constitution d'un "comité stratégique de campagne" pour mener la bataille des législatives.

Jean-François Copé a officiellement proposé lundi, devant les ministres et ténors de UMP réunis en bureau politique extraordinaire, la constitution d'un "comité stratégique de campagne" pour mener la bataille des législatives. Ce comité stratégique, chargé de mener collégialement la campagne des législatives et d'éviter ainsi toute querelle des chefs avant l'heure, comprendra, outre M. Copé, M. Fillon, les anciens Premiers ministres Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin, les anciens secrétaires généraux Xavier Bertrand et Patrick Devedjian et l'équipe dirigeante du parti, dont Michèle Alliot-Marie, Brice Hortefeux, Jean-Claude Gaudin ou encore Bernard Accoyer.

A VENIR La conférence de presse de Jean-François Copé

16 h 47 - François Hollande rencontrera Angela Merkel "juste après le 15 mai"

Le président élu François Hollande rencontrera la chancelière allemande Angela Merkel "juste après le 15 mai", date de la passation de pouvoir à l'Elysée avec le président sortant Nicolas Sarkozy, a indiqué lundi Pierre Moscovici. "Il y aura une visite à Berlin très rapidement, juste après le 15 mai", a déclaré M. Moscovici, en rappelant que Mme Merkel avait été la première à appeler François Hollande dimanche soir après son élection pour "le féliciter" et "l'inviter".

A LIRE Rencontre Hollande-Merkel juste après le 15 mai

16 h 30 - Pierre Moscovici donne la première conférence de presse après l'élection présidentielle.

Pierre Moscovici dimanche soir place de la Bastille, à Paris

Transparence et détente. La présidence s'installe "normalement" et Pierre Moscovici détaille devant les journalistes, sans "étiquette", le programme, les appels, l'agenda du président de la République élu. L'ancien directeur de campagne du Président fait part des nombreux contacts internationaux qui occupent la journée du nouvel élu. Pas de répis, pas de repos, pas d'état de grâce : l'heure est au travail et à la "gravité" comme vient de le souligner un peu plus tôt dans la journée André Vallini, député de l'Isère.

A LIRE Article François Hollande : L'heure est à la "gravité" dit Vallini

A LIRE Moscovici : "Une transition républicain et apaisée"

16 h - Duflot appelle EELV à voter le principe d'une entrée au gouvernement

Cécile Duflot, secrétaire nationale d'EELV, a appelé lundi le Conseil fédéral (parlement) d'EELV à voter le principe d'une entrée au gouvernement que va former François Hollande. « Le gouvernement qui vient, la majorité qui vient doit être celle de l'audace, du changement, nous devons faire ce pari » et « passer clairement à une écologie de l'action et de la responsabilité" », a-t-elle dit devant quelque 200 délégués EELV réunis à Créteil qui doivent voter mardi sur cette question de la participation gouvernementale.

   (Photo GUILLAUME BAPTISTE / AFP)

15 h 50 - Qui de Manuel Valls ou Jean-Marc Ayrault décrochera le poste de Premier ministre ?

Pour l'heure, tout porte à croire que le futur Premier ministre se nomme Jean-Marc Ayrault. Proche de François Hollande, le maire de Nantes cumule les avantages : chef de file des députés PS depuis 1997, il sera, s'il est nommé, un lien entre l'exécutif et l'Assemblée nationale. Martine Aubry, elle, devrait hériter d'un grand ministère et du statut de numéro 2 du gouvernement. Pourtant, le choix d'Ayrault n'est pas si certain. Manuel Valls, devenu essentiel durant la campagne présidentielle, pourrait bien lui ravir Matignon. Jeune, dynamique, le maire d'Évry colle bien plus à l'image de « changement » souhaitée par Hollande que l'édile nantais, député depuis 1986...


15 h 35 - François Hollande veut mettre les Français au sport

Dans son programme, François Hollande, passionné de sport et ancien joueur du FC Rouen dans la catégorie cadets, voue un de ses 60 engagements au sport : « Je garantirai pour tous les jeunes, valides ou non, la possibilité de pratiquer le sport dans un club ou une association. Je renforcerai la solidarité de l'économie du secteur professionnel vers le secteur amateur. Je m'appuierai sur le mouvement sportif pour organiser en France de grandes compétitions internationales ».

   (Photo PATRICK HERTZOG / AFP)

 

15 h 25 - Christian Vanneste demande à l'UMP de revenir sur le retrait de son investiture

Le député sortant de la 10e circonscription du Nord Christian Vanneste a indiqué lundi au lendemain de la défaite de Nicolas Sarkozy, avoir appelé l'UMP à revenir sur le retrait de son investiture, prononcée après une polémique sur des propos considérés comme homophobes. « Je suis intervenu auprès de Gaudin et Mariani et j'ai demandé à rencontrer Copé pour demander la révision du retrait scandaleux de ma candidature », a déclaré M. Vanneste à l'AFP, confirmant des propos tenus à La Voix du Nord.

       (capture d'écran du site de La Voix du Nord)

 

15 h - Arnaud Montebourg "met le feu" au coin VIP du PS à la Bastille

 

14 h 45 - Jean-Paul Garraud, député UMP, pose la question du "rapprochement" avec le Front national

Le député UMP de la Gironde, membre du collectif la Droite populaire, Jean-Paul Garraud, a posé lundi la question du « rapprochement » avec le FN, en se demandant s'il fallait devenir « pragmatique » ou rester « dans les blocages idéologiques ». « De nombreuses questions se posent qu'il va falloir trancher rapidement et qui tournent autour de la recomposition de la droite », écrit Jean-Paul Garraud, membre de l'aile droite de l'UMP, dans un texte intitulé "La défaite de Nicolas Sarkozy : analyse d'un scrutin", rendu public lundi. « Une majorité des électeurs de l'UMP et des électeurs du FN veulent un rapprochement. Qu'est-ce qui est le plus important pour la France ? Cette question, seule, doit nous guider. On devient pragmatique ou on reste dans les blocages idéologiques ? », demande-t-il, en indiquant que la Droite populaire « a un rôle important à jouer ».


14 h 30 - Près de huit catholiques pratiquants sur dix ont voté pour Nicolas Sarkozy, selon un sondage Harris Interactive pour l'hebdomadaire La Vie.

Selon cette enquête, 79 % des catholiques pratiquants ont donné leur voix au président sortant. François Hollande a sans sans doute été pénalisé pour ses engagements sur l'« assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité » ou « le droit au mariage et à l'adoption aux couples homosexuels ».

 

14 h 05 - Les principaux syndicats du monde éducatif réclament une "rupture" en matière d'éducation par rapport à la politique menée par Nicolas Sarkozy.

Alors que le nouveau président élu François Hollande a placé l'éducation en tête de ses priorités, la plupart des syndicats d'enseignants lui réclament « une réelle rupture avec les politiques menées ces dernières années ». Ils espèrent un changement dès la rentrée scolaire 2012.

   (Photo BORIS HORVAT / AFP)

 

13 h 40 - Hollande aura "un contact immédiat" avec les grands dirigeants, prévoit Jean-Pierre Jouyet, le président de l'Autorité des marchés financiers.

Jean-Pierre Jouyet, un des plus anciens amis de François Hollande, ex-secrétaire d'Etat aux Affaires européennes dans le gouvernement Fillon, se dit « certain » que le nouveau président « aura un contact immédiat avec l'ensemble des dirigeants non seulement européens, mais américains et des pays émergents qui vont vite découvrir ce que savent déjà les gens qui le côtoient il est ouvert, curieux, décidé, pragmatique, responsable et (il) veut accomplir de grandes choses », a-t-il assuré.

 

13 h 20 - Près de la moitié des Français craignent une dégradation de la situation économique en France

Près de la moitié des Français craignent que la situation de la France se dégrade dans les prochaines années, selon un sondage Ipsos pour France Télévisions, Radio France, Le Monde et Le Point rendu public dimanche à l'occasion du second tour de la présidentielle. Selon ce sondage, réalisé du 3 au 5 mai, donc avant le second tour, 46% des personnes interrogées s'attendaient à une dégradation de la situation si François Hollande était élu président, contre 26% qui estimaient qu'elle s'améliorerait, et 28% ni l'un ni l'autre. Si Nicolas Sarkozy avait été réélu, ils étaient 41% à prévoir une dégradation de la situation, et 25% une amélioration. 34% répondaient ni l'un ni l'autre.

 

13 h - François Hollande favorable au mariage gay

François Hollande est favorable à l'ouverture du droit au mariage et à l'adoption pour les couples homosexuels, qui font partie de ses 60 engagements présentés aux Français. Ce qui a de quoi inquiéter la droite conservatrice. Mais qui ravi la communauté gay et notamment Jean-Luc Romero qui l'a fait savoir dimanche soir sur Twitter.

12 h 45 - Première apparition du président Hollande sur la scène internationale au G20

François Hollande est attendu outre-Atlantique pour le sommet du G20, à Camp David, les 18 et 19 mai, et le sommet de l'OTAN, à Chicago, les 20 et 21 mai. Il doit rencontrer, avant les réunions, son homologue américain Barack Obama. Les sujets d'accroche devraient, là-aussi, être nombreux, notamment concernant l'Afghanistan, le nouveau président français devant annoncer, à Chicago, le retrait des troupes françaises des collines afghanes d'ici la fin de l'année 2012. « Le président Obama a déclaré avoir l'intention de travailler étroitement avec M. Hollande et son gouvernement sur un ensemble de dossiers difficiles en matière économique et de sécurité », a déjà fait savoir le porte-parole du président américain, précisant que les deux hommes s'étaient déjà parlé au téléphone.

12 h 30 - Des "quick books" sur la campagne à découvrir en librairie

Une flopée de livres sur la campagne des deux finalistes de la présidentielle, baptisés « quick books », viennent d'être bouclés et imprimés le soir même du second tour pour être distribué en libraire dès mercredi. L'un sur Nicolas Sarkozy, Les coulisses d'une défaite, est écrit par Arnaud Leparmentier, journaliste au Monde, attaché à l'Élysée, et Stéphane Grand, qui a suivi pour Europe 1 la campagne du président candidat. Le second, De la Corrèze à l'Élysée, relatant la longue marche de François Hollande vers la victoire, est l'œuvre de deux journalistes de l'AFP, Christine Pouget, qui a couvert la campagne du candidat PS, et Corinne Delpuech, du service politique.

12 h 20 - L'UMP se raccroche à une "unité" fragile

« Ne vous divisez pas, restez unis. Il faut gagner la bataille des législatives. Elle est gagnable. Le score (de dimanche) est honorable », a-t-il lancé Nicolas Sarkozy aux ténors UMP ce dimanche soir. Objectif : rester en rangs serrés en vue des législatives du 10 et 17 juin. Anticipant de fortes secousses et la probable remise en cause de son leadership par Fillon et Bertrand, l'actuel secrétaire général, Jean-François Copé, a annoncé dès mercredi la tenue d'un bureau politique extraordinaire ce lundi après-midi. 

Cliquez ici pour écouter l'interview de François Copé ce lundi matin sur France Info.

12 h 05 - Plébiscite pour Sarkozy en Israël

Le président français sortant Nicolas Sarkozy a obtenu près de 92% des suffrages exprimés en Israël lors du second tour de la présidentielle, contre 8% à François Hollande. Le taux de participation en Israël et dans les Territoires palestiniens s'élève à 21% seulement, avec 13.146 votants sur plus de 62.000 inscrits sur les listes électorales, selon les résultats provisoires, qui doivent encore être validés par le Conseil constitutionnel. Au premier tour, Nicolas Sarkozy avait recueilli quelque 80,5% des suffrages, distançant largement François Hollande (près de 8%).

En revanche, dans les Territoires palestiniens, au bureau de Ramallah, François Hollande l'a largement emporté avec 82,6% des voix contre environ 16% pour Nicolas Sarkozy, sur 75 votants pour 219 inscrits.

   (Photo David Buimovitch / AFP)

 

11 h 55 - Alain Juppé renonce aux législatives

Le maire de Bordeaux Alain Juppé a annoncé ce lundi matin qu'il ne sera pas candidat aux législatives.

 

11 h 50 - Hollande et Sarkozy, ensemble aux cérémonies du 8-Mai

Le président élu François Hollande participera mardi matin à Paris aux côtés du chef de l'Etat sortant Nicolas Sarkozy aux cérémonies du 8-Mai commémorant la fin de la Deuxième guerre mondiale. « Hollande Sarkozy a proposé à François Hollande de participer à cette cérémonie, il l'a accepté », a indiqué une source à l'Elysée, précisant que cette décision avait été prise lors d'une conversation téléphonique, lundi matin, entre le secrétaire général de l'Elysée Xavier Musca et le directeur de campagne de M. Hollande, Pierre Moscivici.

 

11 h 40 - Passation de pouvoir le 15 mai

La passation de pouvoir entre le président élu François Hollande et le chef de l'Etat sortant Nicolas Sarkozy a été fixée d'un commun accord au mardi 15 mai, a-t-on appris lundi auprès de l'Elysée.


11 h 35 - Record d'audience pour le site belge Lesoir.be

Le site d'informations belge diffusait dimanche dans l'après-midi les premières estimations, et ce, en entravant la loi obligeant la diffusion des résultats des élections à partir de 20h.

 

11 h 20 - Vers un tandem Aubry - Ayrault ?

    (Photo FRANCOIS GUILLOT PHILIPPE HUGUEN / AFP) 

La décision appartient au seul François Hollande, mais tout indique qu'il a fait son choix: le nantais Jean-Marc Ayrault à Matignon et en n°2 Martine Aubry, à la tête d'un grand ministère-clé.

 

11 h 05 - Nadine Morano et les drapeaux étrangers

   (Photo LIONEL BONAVENTURE)

La ministre de l'Apprentissage Nadine Morano a déploré lundi la présence de « beaucoup de drapeaux rouges » et « beaucoup de drapeaux étrangers » dimanche soir place de la Bastille à Paris lors du rassemblement fêtant la victoire de François Hollande. « J'ai ressenti un drôle de sentiment hier soir lorsque je regardais la télé, mis à part le discours creux de François Hollande, c'était de voir la place de la Bastille avec très peu de drapeaux bleu, blanc, rouge, beaucoup de drapeaux rouge, et puis également beaucoup de drapeaux étrangers », a relevé Mme Morano sur Europe 1.

 

10 h 55 - Le PS "prépare l'avenir" au QG de campagne

La garde rapprochée de François Hollande était rassemblée ce lundi matin à son QG de campagne, à Paris, pour « préparer l'avenir » autour du président élu, avec notamment Pierre Moscovici et Manuel Valls. « On va faire le point, regarder les résultats et préparer l'avenir », a déclaré Manuel Valls à la presse à son arrivée avenue de Ségur dans le VIIe arrondissement de Paris, soulignant : « C'est à François Hollande d'en fixer les principaux points ». A la question « Préparez-vous la passation de pouvoir ? », le maire d'Evry a répondu : « On vous le dira dans les heures qui viennent ».


10 h 45 - Le ministère de l'Intérieur communique les résultats définitifs du second tour : 51,62% des voix pour Hollande

François Hollande a obtenu 51,62% des suffrages exprimés, contre 48,38% à Nicolas Sarkozy, selon la totalisation finale des résultats effectuée par le ministère de l'Intérieur, y compris les Français de l'étranger. Plus de 18 millions de suffrages se sont portés sur le président élu, 16,9 millions sur son prédécesseur et 2,1 millions d'électeurs ont voté blanc ou nul, selon cette totalisation portant sur plus de 46 millions d'inscrits et 37 millions de votants.

Actu France Soir (avec AFP)

Réactions à cet article22 commentaires

  • Par ALHTZ, le 7 mai à 11:15

    ALHTZ
    MEDIOCRITE DU JOURNALISME

    J'espère que les journalistes auront autant de rage à nous informer des

    erreurs et des manquements de HOLLANDE notamment au niveau de son

    programme comme ils l'ont fait à l'endroit de SARKOZY durant 5 années.


    ET HOP UN JET PRIVE.



    Signaler un abus  
    • Par oeildelynx, le 7 mai à 12:32

      oeildelynx
      Et HOP

      Le jet est payé par l'argent du parti socialiste et pas par l'argent du contribuable.


      Et Hop médisance gratuite.



      Signaler un abus  
      • Par Jakyburn, le 7 mai à 13:27

        Jakyburn
        Tout faux :

        ...les partis politiques sont bien subventionnés par l'argent du contribuable !!! surtout l'UMPS ! Quand on sait pas ....



        Signaler un abus  
      • Par j'voisrouge, le 7 mai à 13:40

        j'voisrouge
        NON PAS 1 MAIS 2 JETS...

        Faut écouter mon ami,1 JET pour LUI +1 JET pour ses amis +1 BOËNG  pour rapatrier tout le reste (journalistes,familles,et autres du ps )tout ça payé !  vous dîtes par l'argent du parti socialiste,,,,,,,aveugle vous êtes, aveugle vous resterez et hop ;;;;;;; chez l' ophtalmo et en + 1 conseil 



        Signaler un abus  
      • Par Hub, le 7 mai à 15:55

        Hub
        Pauvre gauche

        Sacré mange machin t'en rate pas une.



        Signaler un abus  
      • Par liligai, le 7 mai à 17:23

        liligai
        et la faillite de la Corrèze....

        Région de France la plus endettée: la Corrèze...ça promet pour l'avenir de la France.


        Et là ce n'est pas de la médisance mais une réalité!



        Signaler un abus  
  • Par LARVAN, le 7 mai à 11:25

    LARVAN
    LA VIE CONTINUE!

     


    Nicolas Sarkozy a pas raté rater sa ette défaite, quel dommage qu'il n'est pas tenu ce langage tout le long de la campagne. Oui il faut se rassembler au-delà des clivages politiciens, il faut que les Français se réunissent pour faire gagner la France c'est ce qui m'importe le reste n'est que babla. Ce n'est pas une moitié de la France qui l'a emporté sur l'autre, François Hollande a été élu par des gens de gauche et de droite il faudra jamais l'oublier maintenant


    au travail !



    Signaler un abus  
  • Par JeremyAl, le 7 mai à 13:24

    JeremyAl
    32% !

    avec 49 % ayant voté pour son adversaire, 7 % de vote blanc ou nul, 19%

    d’abstention, 15 % de non-inscrits… ce ne sont en réalité que 32 % des

    Français en âge de voter qui se sont portés sur sa candidature.



    Signaler un abus  
    • Par watesa, le 7 mai à 19:50

      watesa
      Consolez vous comme vous

      Consolez vous comme vous pouvez... En attendant, que vous le vouliez ou non, François Hollande est bien le Président de la République pour les cinq prochaines années.



      Signaler un abus  
  • Par Pegase42, le 7 mai à 13:26

    Pegase42
    @lARVAN

    Soyons réalistes, en France, il existe plusieurs partis bien distincts : la gauche "commune", la droite et le F.N. Il n'y aura jamais de rassemblement entre eux pour une France solidaire, c'est beaucoup plus compliqué que vous le pensez. Le P.S., bref la gauche, a classé d'un côté, les "riches", de l'autre "les pauvres", la division est déjà flagrante et pensez-vous à l'union française après cela? Oui, la vie continue, chacun libre de ses convictions, de ses choix. G. Capelle 



    Signaler un abus  
  • Par Néhemie, le 7 mai à 13:36

    Néhemie
    MESSAGE A LA PRESSE

    Comme le dit très justement l'un des intervenants et nous le répétons aussi : MESSIEURS LES JOURNALISTES N'OUBLIEZ PAS DE NOUS INFORMER REGULIEREMENT DES ACTES MANQUES DU NOUVEAU PRESIDENT COMME VOUS LE FITES POUR NICOLAS SARKOZY. Et prenons rendez-vous dès maintenant en souhaitant vous voir aussi convainquants en la circonstance ! ! !



    Signaler un abus  
  • Par brigitteh, le 7 mai à 14:28

    brigitteh
    vengeances...?

    Les UMPistes ont été tellement "remontés" par les discours haineux de Sarko, que je crains qu'ils veuillent "contrer" massivement Hollande dans la politique qu'il veut mener ! - pourtant, la sagesse demande, d'attendre et de "voir" comment cette politique va se dérouler ...!  s'opposer systématiquement, frénétiquement à tout ce qui sera proposé, PARCE QUE c'est Hollande , l'"ennemi-de-Sarko" , risque de faire plus de tort aux Français eux-mêmes, qu'à Hollande !



    Signaler un abus  
  • Par CLOCLO 40, le 7 mai à 15:20

    CLOCLO 40
    UN JET

    UN Jet privé,pour se rendre à la fête de la BASTILLE  permière dépense, combien a coûte,cette petite promenade ?  qui à payer ?  


    la campagen électorale,a due nous coûter les yeux de la tête alors que nous sommes toujours en crise,personne n'est allé à l'économie, une honte,pour ceux qui crèvent la faim, combien de repas,auraient été servis au resto du coeur ? avec cet argent dépensé ??



    Signaler un abus  
  • Par CLOCLO 40, le 7 mai à 15:24

    CLOCLO 40
    le déenchantement

    le déenchantement ,c'est pour demain,la faillite de la France sera sous la présidense de Mr HOLLANDE



    Signaler un abus  
  • Par oeildelynx, le 7 mai à 15:33

    oeildelynx
    @je vois rouge et toxic

    Vous c'est la Haine de l'autre qui vous aveugle.


    L'élection de Hollande vous fait voir rouge et vous intoxique.



    Signaler un abus  
    • Par Hub, le 7 mai à 15:58

      Hub
      Pauvre gauche

      Tu as raison mange machin tout va être en rouge,le rouge avec mélancon sera obligatoire,mollasson sera d'accord pour service rendu.



      Signaler un abus  
      • Par oeildelynx, le 7 mai à 19:20

        oeildelynx
        La droite la plus bête du Monde.

        Vous qui habituellement vous supportiez bien votre nourriture préférée , vous avez du mal a digérer l'élection de Hollande.

        Soyez fair-Play .

        C'est ça la démocratie, même si c'est dure a comprendre vu votre niveau et votre aigreur.

        En plus je vous le répète ,ne pas tutoyer une personne que vous ne connaissez pas, cela s'appelle l'éducation ( priorité de Holande)



        Signaler un abus  
    • Par alain51, le 7 mai à 16:50

      alain51
      voir rouge

      je ne suis pas haineux , mais les couleurs des drapeaux a la bastille etaient multicolors mais pas francais il suffit de regarder la colonne de la bastille



      Signaler un abus  
  • Par KrisEon, le 7 mai à 18:25

    KrisEon
    La soupe et les meubles

    Après la bataille, les vainqueurs se distribuent le butin en allant à la soupe, et les vaincus essaient de sauver les meubles. Le ton du discours de Jean-François Coppé,  désormais conservateur de l'unité de l'UMP est pathétique. 



    Signaler un abus  
  • Par tympan, le 7 mai à 19:29

    tympan
    Fini le bleu blanc rouge

    c'est fini le drapeau français , déjà c'était fini dans les stades , maintenant dans la rue , demain sur nos monuments 



    Signaler un abus  
  • Par Jako, le 8 mai à 00:43

    Jako
    Adieu le FN !

    Merci à MLP de nous avoir débarassé de NS. Maintenant si, elle s'imagine devenir la "leader" à droite elle se trompe ! Elle va se faire laminer aux législatives par une UMP revancharde qui recevra momentanément l'appui du PS en cas de triangulaire. MLP a mangé son" pain blanc" et les partis sauront tirer les enseignements de la stratégie grossière du FN, qui a fait croire aux Français au vote d'adhésion.



    Signaler un abus  
  • Par j'voisrouge, le 8 mai à 01:01

    j'voisrouge
    @oeildelynx

    Citez moi un seul mot de haine dans mon texte ci-dessus .Je ne puis dire la même chose des vôtres 



    Signaler un abus  
Publié : 07/05/12 - 16h43
Mis à jour : 07/05/12 - 18h37
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur