Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 28 mars, 22:02
Accueil > Actualité > Politique > Présidentielle : Les "Indignés" convergent vers Paris

Présidentielle : Les "Indignés" convergent vers Paris

Présidentielle 2012


Les "indignés", partis des cinq coins de l'Hexagone, se retrouvent samedi à Paris. Objectif : dénoncer "la mascarade" de la présidentielle.

A Paris, les marcheurs et tous leurs soutiens ont annoncé qu'ils se réuniront samedi à 14h à la Fontaine des Innocents du quartier des Halles (Ier)
A Paris, les marcheurs et tous leurs soutiens ont annoncé qu'ils se réuniront samedi à 14h à la Fontaine des Innocents du quartier des Halles (Ier) AFP/JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Partis de Marseille, Toulouse, Bayonne, Lille et Angers, ils sont étudiants, enseignants, coiffeurs, aides-soignants, sans emploi ou retraités, militants du mouvement des « Indignés » ou simples citoyens, ils convergent samedi à Paris pour dénoncer « la mascarade » de la présidentielle. Lancées entre le 3 mars (Marseille) et le 7 avril (Angers), ces cinq « Marches populaires » se retrouvent à Paris samedi après avoir fait la jonction avec la « marche des banlieues », qui s'est élancée le 15 avril de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

« Ce n'est pas du tout un mouvement de gens qui n'ont rien à faire »

A raison de 20 à 30 kilomètres par jour, elles ont rassemblé entre 10 et 15 participants par étape pour les plus petites (Angers) et entre 20 et 30 pour les plus importantes (Bayonne, Marseille). Certains y ont participé de bout en bout, d'autres ont pris part à quelques étapes, au gré de leur disponibilité. Car beaucoup de marcheurs travaillent. « Ce n'est pas du tout un mouvement de gens qui n'ont rien à faire », assure Charlotte, professeur d'art plastique de 29 ans, de Toulouse, qui refuse de donner son patronyme, comme l'ensemble des participants. « Il y a tous les âges, toutes les catégories socioprofessionnelles, toutes les professions », dit-elle, citant « un gynécologue, des météorologues, un professeur de chant, des intérimaires et des étudiants ».

"Dénoncer la mascarade électorale"

On trouvait aussi des instituteurs, des infirmiers ou des RMIstes à Angers, un coiffeur, des chercheurs, un graphiste, un aide-soignant ou un plombier-chauffagiste à Lille, et même un lycéen qui prépare le bac à Marseille. Le doyen de Toulouse a 60 ans, la benjamine d'Angers a 13 ans et marche avec sa mère. Au total, la marche de Marseille a compté 150 à 200 participants, celle de Bayonne une centaine, selon des participants. Tous disent se retrouver sur « le rejet du système politique actuel » et la volonté de « se réapproprier l'espace public » et d'« éveiller la population ». « On veut dénoncer la mascarade électorale, montrer que le peuple n'a pas la parole », explique Sylvie, 42 ans, qui vient de Lille. « On ne se sent plus du tout représentés par les politiques. On cherche un nouveau fonctionnement de la démocratie », renchérit Alexandre, 31 ans, de la marche angevine.

"On fait de belles rencontres"

A chaque commune traversée, les marcheurs se sont installés « sur la place publique », organisant des « assemblées et repas populaires », des projections de documentaires ou des débats. « Le but c'est d'échanger avec les gens, de partager les expériences, les ressentis » et de « créer l'étincelle là où il y a besoin, pour ne plus subir une société qui met des murs entre les gens », pense Nicolas, 25 ans, de la marche marseillaise centrée sur "l'écologie". Les marcheurs interrogés disent qu'ils ont été accueillis « positivement par les gens ». « Ils sont intrigués, posent des questions, restent avec nous pour discuter. Certains se sont joints à nous. On a fait de belles rencontres », souligne Louise, 19 ans, de Marseille.

Les campements étaient installés la plupart du temps avec l'accord des mairies, qui ont parfois fourni douches et toilettes. Il y a eu toutefois de l'hostilité dans des municipalités, comme à Illiers-Combray (Eure-et-Loir), Longjumeau (Essonne) ou Montrouge (Hauts-de-Seine), relèvent des marcheurs obligés de trouver refuge chez l'habitant.

A Paris, les marcheurs et tous leurs soutiens ont annoncé qu'ils se réuniront samedi à 14h à la Fontaine des Innocents du quartier des Halles (Ier), mais également sur la place du Châtelet toute proche, avant de se rendre au Champ de Mars (VIIe), où ils espèrent pouvoir rester jusqu'au 12 mai, journée d'actions internationale de tous les "Indignés", un an après le début du mouvement espagnol.

Actu France-Soir (Avec AFP)

Réactions à cet article14 commentaires

  • Par toujoursplus, le 20 avr à 19:59

    toujoursplus
    encore des gauchistes

    la gauche continue la campagne par l'intermedaire des assos bobos, et entre les deux tours cela va etre pire avec les syndicats, je regrette mais ce n'est pas normal ! pauvre france ou ce sont ceux qui ne foutent rien qui manipule l'opinion!



    - Signaler un abus  
    • Par HeyBaal, le 20 avr à 23:14

      HeyBaal
      Qu'ils foutent quelque chose

      Qu'ils foutent quelque chose ou pas peu importe. Le fait de marcher ne rend pas ses idées plus brillantes que celles des autres. Mais bon, au moins les médias en parlent et font du fric, et eux ils se sentent importants ... "tout le monde" est content.



      - Signaler un abus  
  • Par pleistoanax, le 20 avr à 20:00

    pleistoanax
    enfumage.

    C'est vrai que c'est une mascarade car derrière cette élection, il y a les législatives où bon nombre de nos petits candidats espèrent se goinfrer à gogo..


    Les vrais thèmes n'ont pas été abordés (à part l'immigration avec marine). C'est de l'enfumage pur.



    - Signaler un abus  
  • Par pluton, le 20 avr à 20:29

    pluton
    suspens

    Allez voir sur http://2012.cmonvote.com/ il y a une surprise de taille, concernant les intentions de vote.


    Gauche = 42,4%


    Droite = 46,12%


    Le centre est le faiseur de roi ???????



    - Signaler un abus  
    • Par trismus37, le 21 avr à 10:12

      trismus37
      sondages / enfumage !

      Droite, gauche, centre... en fait UMPS !


      Qu'en est-il du FN ?


      Car le FN n'est ni à droite ni à gauche, mais patriote !



      - Signaler un abus  
  • Par Jakyburn, le 20 avr à 21:20

    Jakyburn
    Ils espèrent changer quoi ??

     Les intentions de ces marcheurs sont louables mais, qu'espèrent-ils changer ?? Le Français adore le bâton qui le bat et n'est pas prêt de changer ! Cette élection est une mascarade atroce, c'est vrai, mais j'ai bien peur que le résultat ne soit un des pires de notre histoire de France, livrée à un envahisseur séculaire !



    - Signaler un abus  
  • Par DEF, le 21 avr à 03:49

    DEF
    Le seul candidat qui a gagné

    Le seul candidat qui a gagné les élections c'est le sondage. La présidentielle a eu les candidats que les français méritent: des gens forcés à la médiocrité de par le sondage-roi; un sondage dit que les français réagiraient bien à l'artifice permis de conduire? OK, les candidats se ruent sur le filon, agitent l'article et espèrent ainsi gagner des électeurs supplémentaires. Un autre sondage dit que si on touche trop à l'économie, on perd des voix; personne n'en parle... Les candidats ressemblent de plus en plus à ceux des USA: l'activité principale consiste à démolir ses adversaires par tous les moyens y compris l'invective, le dénigrement, le mensonge, les cabales... Personnellement je vomis ce genre d'élections. Personne n'a dit que dans un avenir très proche le bateau va couler. Evidemment, ce n'est pas ce que le sondage recommande. C'est mieux de promettre 60.000 enseignants supplémentaires que tout le monde sait très bien impossibles à engager puisqu'il n'y a plus un liard dans les caisses de l'état. Le sondage dit que c'est très possible de gagner des voix en vendant de l'anti-immigé, de l'anti-islamiste? Paf! Le discours s'adapte. Le sondage dit que le candidat ingénu ne doit rien faire d'autre que de l'anti-président "sortant"? On a de longues diatribes contre lui pendant tous ses meetings. Ras-le-bol. Pendant des mois on nous a emmerdé avec les élections présidentielles. Et ces émissions soi-disant branchées comme le grand et le petit journal ou "on n' est pas couché", avec tous ces niais hautains et goguenards impregnés d'importance mais à la tête vide, qu'est-ce qu'on en a marre! Je suis sûr qu'il y en a de plus en plus qui ferme leurs téléviseurs pour vivre mieux sans tous ces idiots. Les indignés? Comme je les comprend! Continuez à manifester, soyez de plus en plus nombreux: cela fera peut-être mettre une sourdine à la grande gueule de tous ces enfumeurs de première... 



    - Signaler un abus  
  • Par pasloi, le 21 avr à 05:05

    pasloi
    Dé-MARCHEURS ! . . . Why not !

     "CINQ coins dans un exagone", moi je veux bien mais "perso" dans un j'en ai toujours compté SIX (de coins), maintenant si vous vouliez parler de  villes, là OK  ça marche, mais bref, là n'est pas le propos ! . . . Donc pour en revenir à ces braves marcheurs, qui à  part ça, ne font que çà, j'avoue ne pas trop comprendre les tenants et aboutissants de leur "dé-MARCHE" . Voilà encore un mouvement de glandeurs qui fait sa politique "claire obsure"et qui n'ont strictement rien à voir avec les élections ! . . . Ceci dit ils auront fait parler d'eux et après tout, on a vu tellement pire pendant cette campagne que pourquoi pas eux ! . . . .   ( n'est cepas Messieurs Mélanchon et Poutou , pour ne citer que vous ?! . . .) 



    - Signaler un abus  
  • Par crecelle, le 21 avr à 05:16

    crecelle
    les indignés

    ils ont raison, qu ils soient de gauche ou de droite, comment admettre que notre pays,nos emplois,aient été détruits en quelques années, sans que personne ne réagisse



    - Signaler un abus  
  • Par amazonia, le 21 avr à 07:47

    amazonia
    Présidentielle : Les indignés ...

    Des Indignés du monde entiers OK  !  et aussi en FRANCE ? Qui nous parlent  ? Des indignés Français ! suite à une étude de (( L' I N E D )) qui révèle l'étendue du racisme anti- Blanc en FRANCE ?  Occulté par les officines antiracistes et les Médias du système !  infos 20 avril 2012 novopress .



    - Signaler un abus  
  • Par stella 2011, le 21 avr à 08:37

    stella 2011
    Indignés?

    Mais de quoi? Que la France ne soit pas un pays de misère, comme le sont La  Grèce, l'Espagne, le Portugal? Ils veulent qu'on se mette nous aussi au niveau zéro de l'exitence? Ce genre de gesticulations amuse les gens qui n'ont vraiment rien à faire et les journalistes ce qui est la même chose.



    - Signaler un abus  
  • Par hélène13, le 21 avr à 08:52

    hélène13
    ras le bol

    un an que les médias nous ont matraqué les candidats socialistes d'abord pour la primaire, sur la 5 ils ont même passé une semaine entière sur le sujet et depuis tous les moyens ont été mis en oeuvre pour pousser hollande  en avant et ne rien dire de ce qui fâche dans son programme, jusqu'à de spectacles de personnalités connues pour leur engagement à gauche sans parler des chaînes publiques, y compris les fausses rumeurs avec  le  soi-disant vote Chirac, qui a fini en eau de boudin, encore aujourd'hui ces "Indignés" qui vont manifester dans toute la France profitant du fait que c'est une association, , c'est sûr, ce n'était pas une campagne électorale mais de la propagande à outrance  certains se demandaient si la gauche allait réinvestir la télévision en cas de victoire de Hollande, pas la peine ils y sont encore depuis Mitterrand, beaucoup ont décidé de ne plus les regarder



    - Signaler un abus  
  • Par Bluesun, le 21 avr à 08:54

    Bluesun
    ILs marchent, ils marchent ??

    et après ils votent quand...??? s'ils ne sont pas là ???


    L'indignations ne commence t-elle pas par là....???


    Ils peuvent parler et marcher aussi longtemps qu'ils le veulent, ne savent t-ils pas que le traité de Maastricht a été signé justement pour en arriver là où nous en sommes....


    Alors l'ingnation espagnole ....olé.... et plus efficace que la marche et le blabla ; l'ACTION et cela demain les urnes sont là pour ça, et de plus dans le silence.


     



    - Signaler un abus  
  • Par langue de pivert, le 21 avr à 13:01

    langue de pivert
    Sournois en plus !

    Pourquoi ne pas parler de mascarade de la démocratie et de la république ?


    Trop sournois(es) ?



    - Signaler un abus  
Publié : 20/04/12 - 19h15
Mis à jour : 20/04/12 - 23h56
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      403650 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      391700 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      238750 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 23:39

      186400 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur