Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 15 août, 13:29
Accueil > Actualité > Politique > Quand DSK se voyait président

Quand DSK se voyait président

Présidentielle 2012


Fin avril, Dominique Strauss-Kahn déjeunait avec des membres de la rédaction de Libération. Aucun doute, DSK entendait bien remporter la prochaine élection présidentielle.

Dominique Strauss-Kahn sur le perron de l'Elysée
Dominique Strauss-Kahn sur le perron de l'Elysée SIPA

L'arrestation de Dominique Strauss-Kahn samedi et son inculpation pour agression sexuelle, séquestration et tentative de viol sur une femme de ménage de l'hôtel Sofitel à New York aura eu raison des hésitations socialistes. Il y a encore une semaine, les français se demandaient si DSK allait bien se présenter aux primaires du Parti socialiste en vue de la prochaine élection présidentielle. Le choix n'est plus permis et dans l'affaire DSK, confuse, on sait au moins une chose : le directeur du FMI ne sera pas candidat...

Il le voulait, pourtant, comme le dévoile Libération dans son édition de mercredi. Selon le quotidien, Dominique Strauss-Kahn a eu un déjeuner officieux avec certains membres de la rédaction de Libé, fin avril, à Paris. Il leur disait, alors, qu'il se présenterait bien à l'élection présidentielle, refusant un destin à la «Delors» qui, en décembre 1994, pourtant favori des sondages, avait annoncé son intention de ne pas se présenter... 

Martine Aubry n'en a pas envie

Au contraire, Dominique Strauss-Kahn voulait y aller. Mieux : il le devait à la France. Sa candidature ? « Un devoir pour le pays qui va tellement mal », aurait-il déclaré au cours de ce déjeuner. Car DSK estimait être alors « à la concordance de tout ce que veulent les Français : la compétence reconnue, le calme, l'expérience internationale... ». Était-il alors l'homme providentiel qu'attend la France pour la sortir du « déclin » ? Il semblait le penser, faisant référence au premier président de la Ve République. « J'ai passé moins de temps à Washington que De Gaulle à Londres », assurait-il, sans rire. 

Il était d'ailleurs le seul à gauche à pouvoir porter cet espoir, DSK assurant que Martine Aubry n'avait « pas envie » de prendre part à la course pour l'Élysée. Le pacte de Marrakech existait bien : « Nous n'avons pas échangé notre sang comme dans une cour de récréation, il aurait simplement été suicidaire d'être candidats l'un contre l'autre, précisait DSK. Nous avions donc convenu que le mieux placé pour l'emporter serait candidat. »

Et le directeur du FMI de descendre en règle Nicolas Sarkozy, un homme « infantile mais touchant », «  redoutable une fois lancé en campagne » mais qui n'a guère de qualités. Dominique Strauss-Kahn n'était pas encore candidat mais il se voyait déjà président. Le palais de l'Élysée l'attendait, comme de nombreux Français. C'était avant samedi et son arrestation

 

Actu France-Soir

Réactions à cet article13 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 18 mai à 11:12

    Anonyme-77656
    la désolation

    grandeur et décadence ...



    Signaler un abus  
  • Par sublinimal, le 18 mai à 11:59

    sublinimal
    Tout va bien...

    L'affaire DSK présente au moins un avantage, celui de démontrer plus clairement encore que la constitution d’une gouvernance politique d’intérêt général national est, pour le moment du moins, absolument irréaliste!

    Les véritables maîtres du jeu, usant en virtuoses de médias sous contrôle, ont réussi à faire éclater le corps électoral du pays (Comme les autres corps électoraux de l'ensemble européen, d'ailleurs !)

    Résultat : une majorité d’abstentionnistes approchant les 50%, premier parti de France, bien que théoriquement informel.

    Puis, deux partis théoriquement leaders, L’ U.M.P et le P.S. Les deux sont réputés libres de leurs choix politiques et économiques mais les deux sont en réalités sous influence du capitalisme financier et des mondialistes. L’interchangeabilité évidente de certains de leurs cadres (ici D.S.K.) en témoigne, et la démonstration qu’ils nous font depuis plusieurs années de leurs compétences respectives vaut tous les grands discours.

    Puis le F.N. émergeant. Fait nouveau, il a été réintroduit dans le paysage médiatique, signe que le comportement de Big Brother à son encontre a été modifié. Toutefois, l’accession au pouvoir ne semble pas encore figurer dans sa partition. Comment expliquer, sinon, l’entrave serrée qu’il s’est lui-même volontairement fixée entre les chevilles, à savoir la sortie intempestive, suicidaire et simultanée de l’Europe et de l’Euro.

    Enfin, la mosaïque des autres partis et tendances, depuis l’extrême gauche et les verts jusqu’à Dupond-Aignan en passant par le centre.

    Bref, un ensemble ingouvernable autrement qu’avec l’accord de la minorité de fait qui a assis son pouvoir sur les deux partis leaders, U.M.P. et P.S.

    La cause est donc entendue ! Avec ou sans Strauss-Khan, les maîtres du P.S. ET de l’ U.M.P. imposeront une fois de plus leur candidat ou leur candidate, et ce sera un ou une candidate pro-libérale et pro mondialiste. Nous le voyons bien dans la rapidité avec laquelle cette classe politique (ici le P.S.) peut mettre en place des candidats de substitution, n’hésitant pas à retourner l’opinion en quelques jours sur des personnalités qu’elle présentait comme d’aimables plaisantins et qui redeviennent ipso facto, sur nos petits écrans, des leaders fiables et incontournables !

    D.S.K aura, certes, foutu par terre une belle manœuvre électorale brillamment concoctée de longue date, mais en dernière analyse, Harlem Désir n’est pas loin de la vérité lorsqu’il affirme que tout continue à bien aller…



    Signaler un abus  
  • Par springbok, le 18 mai à 12:44

    springbok
    Retournement de situation

    Quelle destinée ! Il s'apprêtait à solliciter le vote de millions de Français... et maintenant son sort dépend du vote d'un jury de 23 Américains...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 18 mai à 14:22

    Anonyme-77656
    La Porsche a eu des ratés

    Avec l'éclairage des derniers événements , cette interview ne manque pas de sel. DSK a été victime de son immense orgueil , de son sentiment de toute-puissance ; il avait pris la grosse tête .



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 18 mai à 14:37

    Anonyme-77656
    Oui mais elle l'aime

    J'en connais une qui s'y voyait déjà aussi et qui peut fermer son blog !!



    Signaler un abus  
  • Par davelovesW, le 18 mai à 15:09

    davelovesW
    Ouf !!

    Imaginez que cette sordide affaire ait éclaté dans 6 mois...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 18 mai à 15:16

    Anonyme-77656
    Comparons ...

    Si Nicolas Sarkozy est « infantile mais touchant », « redoutable une fois lancé en campagne », s'il n'a "guère de qualités" ... que dire alors du détenu de l'Alcatraz new-yorkais, exposé au pilori des flashes du monde entier (et traité avec le même "égalitarisme que le plus minable des dealers ... conformément à ce qui est la VRAIE Justice) ! Sarkozy, pour réputé "aimant les femmes" n'a jamais eu, lui, la réputation sulfureuse d'un taureau lâché dans l'arêne ... Il a au moins la "qualité" de savoir contrôler ses hormones et sa libido quand il le faut !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 18 mai à 16:49

    Anonyme-77656
    Ou alors ?

    Après les effets néfastes du Médiator...

    Ceux du VIAGRA !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 18 mai à 17:51

    Anonyme-77656
    devinette

    quel est le point commun entre dsk et coluche ?

    Ils seraient tous les 2 president, les années passent mais l'histoire reste la meme, enfin presque car dsk n'est pas motocycliste...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 18 mai à 17:57

    Anonyme-77656
    salut nicnol

    que penses tu de quelqu'un qui se comporte comme le pire des dictateurs ?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 18 mai à 22:07

    Anonyme-77656
    DSK, se voyait déjà "au château"

    Comme quoi, il y a loin de la coupe aux lèvres....

    Il va enfin partir à la retraite....



    Signaler un abus  
  • Par trictrac43, le 19 mai à 10:25

    trictrac43
    dejeuner entre amis

    un déjeuner entre dîner de cons et folies des grandeurs

    "o ministres intègres !"



    Signaler un abus  
  • Par 75ans, le 6 jui à 08:36

    75ans
    BONJOUR.

    Titre bonjour car Aujourd'hui je rejoins les internautes amis de France-Soir. Après lecture des messages concernant DSK une chose est certaine à mon humble avis. Il n'est pas envisageable de confier la présidence du pays à une personne qui "Courtise" et ou plus les femmes de ménage et toutes les autres semble-t-il pourvu qu'elles soient attirantes.Devines qui vient coucher à l'Elysée ce soir. Titre d'un prochain roman?



    Signaler un abus  
Publié : 18/05/11 - 10h47
Mis à jour : 18/05/11 - 10h51
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur