Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 27 octobre, 11:42
Accueil > Actualité > Politique > Radars : Comment le gouvernement a fait marche arrière

Radars : Comment le gouvernement a fait marche arrière

Lutte contre l'insécurité routière


Claude Guéant a annoncé mardi que la suppression des panneaux indicateurs de radars était suspendue. Les députés UMP ont gagné leur bataille face au gouvernement.

Pour l'instant, la suppression des panneaux indicateurs de radars est suspendue
Pour l'instant, la suppression des panneaux indicateurs de radars est suspendue SIPA

Le gouvernement de François Fillon s'est fait prendre, coupable d'un grand excès de vitesse dans sa volonté farouche de lutter contre les accidents de la route. Début mai, face à la forte progression du nombre de tués sur les routes au mois d'avril, il lançait une série de mesures destinées, notamment, à réduire la vitesse des automobilistes. Au programme, entre autre : suppression des panneaux avertisseurs de radars et interdiction des avertisseurs. 

De nombreux députés UMP, ulcérés de ne pas avoir été consultés avant l'adoption de ces mesures, avaient mené une véritable fronde contre François Fillon. Nicolas Sarkozy avait dû intervenir, assurant jeudi qu'il ne cédera pas sur ce point et que la suppression des panneaux indicateurs de radars se poursuivrait. 

« Pas de changement de cap »

Finalement, non. Mardi, Claude Guéant a annoncé que cette suppression était suspendue jusqu'à « une concertation locale ». Le ministre de l'Intérieur en a directement informé les députés UMP qui lui ont répondu par des applaudissements. 

S'agit-il d'une manœuvre électorale ? Samedi, un sondage Ifop pour Sud-Ouest montrait que 68% des Français étaient opposés aux nouvelles mesures prises par le gouvernement pour limiter la mortalité sur les routes. « Il n'y a aucun changement de cap », a pourtant déclaré Claude Guéant sur France 2, évoquant une nouvelle fois, comme devant les députés de la majorité, la mise en place de « radars pédagogiques ». Ces radars, qui doivent être mis en place avant les radars fixes, calculent et affichent la vitesse des automobilistes. 

 

Actu France-Soir

Réactions à cet article5 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 25 mai à 16:43

    Anonyme-77656
    Couac

    J'ignore si les ministres de ce gouvernement ont fait

    leur service militaire. Si oui, à coup sûr ils ont

    appris la marche des crabes



    Signaler un abus  
  • Par JEVH, le 25 mai à 18:33

    JEVH
    RADARS

    UN COUP C'EST OUI UN AUTRE C'EST NON ! QUELLE CACOPHONIE !!!!ON DIRAIT DANS CE GOUVERNEMENT UNE MARCHE DES CANARDS. POURVU QU'ILS SE NOIENT EN 2012!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 25 mai à 19:37

    Anonyme-77656
    Gouvernement

    Ce gouvernement fait son possible pour ne pas être réélu en 2012.Il serait décent que le Président de la République ne se représente pas ,car il n'est même pas capable de prendre une bonne décision et encore moins de faire taire ses ministres qui se contredisent à longueur de journée.Je suis d'accord pour lutter contre la vitesse ,mais il n'y a pas quelle en cause, je suis pour les avertisseurs de radars ,car pour 1ou2 kms au-dessus de la vitesse préconisée on se fait enlever des point plus une amende.Allez rendez-vous en 2012.



    Signaler un abus  
  • Par JEVH, le 26 mai à 19:10

    JEVH
    PORTOS

    Vous avez bien raison!Faisons de la PREVENTION et non de la REPRESSION car en definitive seul le fric les interesse .Le fric toujours le fric et en plus ils se planquent!! sous pretexte de notre securite....bande d'hypocrites !!..........



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 mai à 16:58

    Anonyme-77656
    Quelle gigantesque

    Quelle gigantesque escroquerie intellectuelle que d'attribuer à la multiplication des limitations de vitesse la diminution déterminante du nombre de morts sur les routes ( même s'il y a bien évidemment un impact de cette mesure ) . Personnellement , je pense que l'effet déterminant de la diminution du nombre de morts sur la route , c' est l'effet progressif année après année de l'aménagement routier SECURISANT soit : aménagement de rond- points aux carrefours accidentogènes , voies de circulation séparées sécurisantes pour les 2 roues , multiplication de feux tricolores . Ne pas rappeler et mettre en avant que ces aménagements sont le facteur déterminant de la baisse du nombre d'accidents sur la route est une vaste foutaise , et l'accélération de cette prévention ne dépend que des moyens financiers accordés à cette priorité sécuritaire



    Signaler un abus  
Publié : 24/05/11 - 20h19
Mis à jour : 24/05/11 - 20h20
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur