Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 21 octobre, 18:46
Accueil > Actualité > Politique > Le rappeur Rost sur Merah : "Attention, ça va péter à nouveau"

Le rappeur Rost sur Merah : "Attention, ça va péter à nouveau"

Présidentielle 2012

Vidéo

Rost, rappeur engagé et président de Banlieues actives, regrette que les prétendants à l'Elysée ignorent la question des quartiers sensibles, François Hollande inclus. Il confie néanmoins sa sympathie pour le candidat du PS. VIDEO.

 

France-Soir Racontez-nous votre parcours...

Rost Je suis artiste, j'ai commencé par le tag avant de monter mon groupe musical en 1989. Je me suis mis au rap dans les années 90, puis j'ai fondé ma propre société de production. Depuis, j'ai produit une trentaine de disques. Le rap m'a permis de parler de mon quotidien, d'évacuer beaucoup de rage et de positiver à travers l'écriture. C'est un bel exutoire qui m'a permis de sortir de la violence de la rue, car à l'époque j'étais chef de bande. J'ai perdu beaucoup d'amis, et moi-même j'ai failli y passer à plusieurs reprises.

F-S Vous êtes arrivé en France à l'âge de dix ans, dans des conditions très difficiles...

R. Mon père, enseignant, a été emprisonné au Togo parce qu'il s'opposait à la dictature en place. C'est un gardien qui l'a aidé à s'évader la veille de son exécution, et il est parti pour la France. La rupture a été brutale, car on avait un cadre de vie agréable en Afrique. A Paris, on s'est retrouvés à neuf dans une petite pièce d'un immeuble pourri à Belleville, qui s'est écroulé un mois après notre départ. Il fallait escalader les toxicos qui se droguaient dans l'escalier pour arriver chez nous. Ce sont des images très violentes quand on a 11 ans.

''L'image de la France qu'on vous vend en Afrique, c'est la tour Eiffel, les Champs-Elysées...''

F-S Ce n'était pas l'image que vous aviez de la France ?

R. Pas du tout. L'image qu'on vous vend en Afrique, c'est la tour Eiffel, les Champs-Elysées, c'est Mireille Darc...Mais il n'y a rien de tout ca quand on arrive. Dès mon premier album, j'ai parlé du malaise de ces quartiers populaires. J'ai eu des problèmes de censure en 2004, quand j'ai expliqué aux politiques que si les choses ne changeaient pas, ça risquait de péter. Mon titre a été retiré des ondes au bout de quelques jours. Quelques mois après, on a vu éclater la révolte avec les émeutes de Clichy... Quand on casse le thermomètre, on ne règle pas la fièvre.

F-S Qu'avez-vous fait à ce moment là ?

R. J'ai parcouru la France pour inciter les gens issus des quartiers populaires à s'inscrire sur les listes électorales. L'exclusion vient aussi du fait qu'ils ne votent pas. Et je ne parle pas que des Noirs et des Arabes auxquels certains peuvent penser, il y a aussi des Français dits « de souche » qui vivent les mêmes difficultés.

F-S Aujourd'hui, vous redoutez un nouvel embrasement des banlieues...

R. Avec la crise, la rupture entre les élites et la société civile, on sent une exaspération, un désespoir absolu. Les gens sont endettés, étouffés. Sarkozy a repeint les murs des cités, mais derrière il y a des gens dont il faut s'occuper. Dans les quartiers populaires, il y a deux fois plus de chômage que dans le reste du territoire, dont 40% chez les jeunes. A un moment ou à un autre, les politiques devront faire un bilan, sinon ça va péter à nouveau, c'est sûr. Quand vous vous appelez Mohamed ou Mamadou, que vous envoyez un cv et qu'on ne vous calcule pas à cause de votre nom et de l'endroit où vous habitez, la République ne fait pas son travail.

'' Il n'aurait jamais fallu incarcérer Mohamed Merah''

F-S L'affaire Mohamed Merah est-elle révélatrice de ce malaise des jeunes des quartiers ?

R. Je voudrais d'abord rendre hommage aux familles qui ont vu leurs enfants mourir de la manière la plus abjecte. Rien ne peut justifier un tel acte. Mais après l'émotion, il faut se demander ce qui a pu propulser un gamin dans cette barbarie incompréhensible. Quand on analyse son parcours, on voit que c'est un jeune comme il y en a des milliers dans ces quartiers. Il va à l'école, fait quelques conneries, passe par la prison. Il cherche du boulot, en vain. Il veut s'engager dans l'armée, on le refuse. De là naît une immense frustration. Quand vous êtes exclu de toutes parts, vous avez le sentiment de n'être rien. Il n'aurait jamais fallu incarcérer Mohamed Merah, mais le mettre dans un centre éducatif fermé. La prison, c'est la première école du crime, c'est là où on se fait les meilleurs réseaux. Il faut l'éviter par tous les moyens.

F-S C'est ce qui, selon vous, l'a fait basculer dans la radicalisation ?

R. Biensûr, les fondamentalistes recrutent les gamins les plus fragiles. Ils leur achètent des baskets, des jeans, s'occupent d'eux, les envoient de temps en temps en vacances. Petit à petit, ils les entraînent sur le terrain de la religion radicale. Les jeunes ont le sentiment de ne plus rien avoir à perdre. Et ça, c'est ce qu'il y a de pire.

''François Hollande est quelqu'un d'ouvert''

F-S Vous vous définissez comme un « soutien amical » de François Hollande. Pourquoi ne pas le soutenir officiellement ?

R. Je comprends que ça puisse paraître confus. François Hollande avait utilisé l'un de mes titres pour les primaires. Tout le monde a pensé que je le soutenais officiellement, ce que j'ai démenti. Je lui ai donné l'autorisation d'utiliser ce morceau au même titre que n'importe quel autre candidat de gauche ou du centre. Le soutien politique, c'est quelque chose qui se négocie. François Hollande m'a demandé de m'occuper du dossier des banlieues pour sa campagne. Je lui ai dit que j'étais d'accord à condition de venir avec mon équipe, des gens de terrain capables de proposer des solutions concrètes. Mais cela a posé problème dans l'entourage de François.

F-S Vous le jugez mal entouré...

R. Je le dis ouvertement : il y a des gens autour de lui qui n'ont pas pris la mesure de la question des quartiers. Il y a énormément de lacunes sur le sujet dans le programme socialiste. Mais François Hollande est quelqu'un d'ouvert, que j'apprécie humainement. Il n'a pas l'arrogance des technocrates et des énarques qui pensent tout savoir sur tout. S'il est élu, ce que je souhaite du fond du coeur, j'espère qu'il saura s'entourer des bonnes personnes. Pour que le « vivre ensemble » devienne enfin une réalité et non plus un voeu pieux.

Propos recueillis par Marie-Laure Hardy, Stéphane David : Vidéo

Réactions à cet article13 commentaires

  • Par carré d'as, le 30 mar à 15:24

    carré d'as
    c'est juste une occasion

    pour lui de faire un peu de buzz , d'ailleurs il n'est pas si connu que ça dans le milieu du rap mais bon ... toutes les occasions sont bonnes pour faire parler de soi même les plus pourries !!



    Signaler un abus  
  • Par frisrael, le 30 mar à 15:30

    frisrael
    frisrael

    Mais moi aussi je suis une fille d'emmigres ( qui ont fuit les pogromes de l'Europe ) nous habitions a Belleville mes parents ne parlaient pas encore tres bien le Francais car il fallait travailler tous nos devoirs etaient (sois-disant) verifies pas notre mere  et nous sommes 3 enfants qui avons reussi dans la vie. bonne journee



    Signaler un abus  
  • Par gerard34, le 30 mar à 15:48

    gerard34
    la misère n' est pas une excuse

    la  misére  n est pas une excuse  aujourdhuit  des milliers de gens  sont sans emplois  avec des enfants a élever  et ce n' est pas pour sa qu ils deviennent délinquant  c' est trop facille  si il fallait que tout les gens en difficulter  deviennent délinquant  ça serait la guerre civille   aujourdhuit  c' est difficille pour tout le monde  la crise ne frappe pas que les banlieux  desolé  toutes la misére du monde  n' est pas concentré dans les cartiers difficille 


     



    Signaler un abus  
  • Par marie la rousse, le 30 mar à 16:24

    marie la rousse
    Eh le rappeux, tu donnes ton fric

    Si je comprend bien :  donne moi ta montre, j'te donnerai l'heure. Un mec ou une nana qui bosse 10 à 12 heures pour se faire plein de fric, doit le donner aux organismes qui travaillent en banlieue... Comme dit Hollande + tu gagnes ++ tu paies des impots. Tu te fais ponctionner de 70% + l'impot sur la fortunes + les impots sur le revenu. Après étonnez vous que les riches fouttent le camp, il ne reste que les ...



    Signaler un abus  
  • Par embrouille, le 30 mar à 22:08

    embrouille
    si je comprends bien !

    d'un cote ceux qui ont la chance d'avoir un boulot, de l'autre les citees ,sans travail parce  qu'ils habite la citee!1er quand on habite la citee on evite de mettre le feu,aux commerces ,aux entreprises qui ont le courage de s'installer et qui s'en vont apres!!de plus si l'adresse vous empeche de trouver du travail, vous n'etes pas oblige de rester dans une citee, la france est vaste .mais ça vous obligerez a quitter la communautee!! et a vous integrer!



    Signaler un abus  
  • Par loubinette, le 31 mar à 13:55

    loubinette
    bravo

    bravo ROST tout est dit.


     il faut habiter en banlieue pour savoir de quoi, il parle.



    Signaler un abus  
    • Par carré d'as, le 31 mar à 14:09

      carré d'as
      à titre d'info

      j'habite moi même en banlieue et c'est pas pourautant que je me reconnais dans ses propos



      Signaler un abus  
  • Par prince drum, le 31 mar à 14:29

    prince drum
    une

    chose est sure, les extremistes recrutent dans les prisons, les religions y ont été admises pour aider les gosses.


    Personnes n'avaient prévue que les extrémistes s'en serviraient aussi bien..



    Signaler un abus  
  • Par Greenreinette, le 31 mar à 14:50

    Greenreinette
    a loubinette

    Tout a fait d'accord avec  vous.Il faut aller sur le terrain pour comprendre.


    On dirait que personne n'a lu ou compris ce que dit Rost, leurs arguments sont pitoyables et lancinants. Je ne suis pas de gauche mais je trouve que Rost a mille fois raison et qu'il parle d'or. J'ai enseigné dans une prison et j'ai compris beaucoup de choses.



    Signaler un abus  
  • Par loubinette, le 31 mar à 16:17

    loubinette
    faite a qui

    tout le monde le sait qu'ils  recrutent dans les prisons. c'est pas nouveau.


    ils recrutent la ou il y a la misère du chômage. c'est a dire la banlieue.



    Signaler un abus  
  • Par Ninette, le 31 mar à 16:31

    Ninette
    A Greenreinette, en prison

    A Greenreinette, en prison les détenus sont considérés par des patients par les médecins (même si ils ont commis les pires atrocités) et comme élèves par les enseignants qui leur apprennent le français, vive le social en tôle avec nos impôts en plus !!!



    Signaler un abus  
  • Par Greenreinette, le 31 mar à 19:28

    Greenreinette
    A Ninette

    Je suis ravie de payer des impots pour ce qu'on fait en prison. Ça limite les dégats. Il y a aussi des profs volontaires.


    Si vous voulez payer des impots pour les prisons, allez en Chine ou certains pays de l'Est et bien d'autres. Ou encore mieux, soyez volontaires! Qu'est-ce que vous faites pour la société à part payer les impots?



    Signaler un abus  
  • Par cristine, le 1 avr à 11:28

    cristine
    en fait Mohamed Mérad est une victime

    victime de cette France qui ne fait rien pour eux.....si on ne trouve pas de travail en France quand on s'appelle Mohamed.....pourquoi ne pas s''appeller Jean......ce qui s'est fait avec toutes les générations de fils d'immigrés......eux veulent le beurre et l'argent du beurre.....profitez de la  France sans rien donner.....et quand on entend  les gens d'origine Arabe nous expliquer pourquoi Mr Méréd en est arrivé là......on a compris...... 



    Signaler un abus  
Publié : 30/03/12 - 15h21
Mis à jour : 30/03/12 - 15h54
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur