Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 27 novembre, 19:57
Accueil > Actualité > Politique > Schengen : La promesse électorale inutile du candidat Sarkozy

Schengen : La promesse électorale inutile du candidat Sarkozy

Présidentielle 2012


Le président-candidat Nicolas Sarkozy a menacé dimanche, s'il est réélu, de sortir la France des accords de Schengen sur la libre-circulation en Europe afin de lutter contre l'immigration clandestine. Cette "révision" qui permet désormais le contrôle aux frontières a en réalité déjà été adoptée le 8 mars à Bruxelles lors de la réunion du conseil des ministres de l'Intérieur.

Nicolas Sarkozy à Bruxelles
Nicolas Sarkozy à Bruxelles SIPA/MONASSE/CHINE NOUVELLE

« La libre circulation des personnes dans l'espace sans contrôle aux frontières intérieures est l'une des principales réalisations de l'Union européenne » rappelle la Commission européenne. C'est un principe. Mais justement, l'espace Schengen – cet espace de circulation sans passeport propre à 22 pays de l'Union européenne incluant la Suisse, la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein  – n'est déjà plus ce que Nicolas Sarkozy a décrit dimanche lors de son meeting de Villepinte. Les accords de Schengen version 1985 c'est fini ou presque.
Inutile donc de menacer de quitter l'espace Schengen (qui aujourd'hui à le statut de « coopération renforcée » de l'Union européenne) s'il n'y a pas de « révision » : dans les faits, la renégociation est déjà signée à Bruxelles.

La France à l'origine de la renégociation du 8 mars

La France comme d'autres participants à cet accord de coopération ont obtenu en effet un renforcement de la gouvernance jeudi 8 mars à Bruxelles. C'est ce que Paris désirait depuis l'arrivée de migrants Tunisiens sur son territoire en février 2011. A l'époque, ceux-ci étaient passés par l'Italie qui leur avait octroyé des permis de séjour temporaires leur permettant ainsi d'accéder librement à l'ensemble de l'espace Schengen. Colère de Paris qui avait répliqué en rétablissant un contrôle aux frontières, faisant « tiquer » Bruxelles pour le principe mais finalement qui avait du céder sur ce droit à la libre circulation arguant du caractère exceptionnel de la situation au moment de la révolution tunisienne.

Fortes pressions migratoires

Jeudi à Bruxelles, lors de la réunion des ministres de l'Intérieur, plusieurs mesures ont été adoptées qui changent la nature même de cet espace – et vont dans le sens de ce qu'a avancé Nicolas Sarkozy comme le contrôle aux frontières nationales en cas de fortes pressions migratoires. Cette promesse électorale.... est une réalité.

Le retour des Etats satisfait le vœu de Nicolas Sarkozy

La Commision, qui était la garante de l'accord de Schengen existant, sort affaiblie face aux Etats après ce renforcement de la gouvernance. Ces derniers ont fait une nouvelle fois valoir la méthode de décision intergouvernementale au détriment de la méthode de décision communautaire sur le principe d'une plus grande efficacité. Le reproche de la part des Etats était clair : la Commission est trop lente et trop peu réactive face à l'immigration, estiment-ils. C'est ce que Nicolas Sarkozy a dit en d'autres termes à Villepinte : « on ne doit pas laisser la gestion des flux migratoires entre les seules mains des technocrates et des tribunaux ».

Une Commission marginalisée sur le dossier des frontières

Seul gain pour la Commission face à ce retour en force des Etats, celle-ci a obtenu que des « mécanismes d'alerte » soient mis en place pour éviter l'usage abusif de contrôle des frontières dans un espace où la libre circulation doit rester le principe et non l'exception... Enfin, la Commission participera à ce dispositif puisqu'elle est chargée de publier des rapports semestriels.

Mise au pas des pays dits de « première ligne »

Dernier point vu jeudi, les Etats en première ligne face à l'immigration – comme la Grèce – devront faire plus d'efforts. Les Etats membres de Schengen exigent désormais de ces pays des actions rapides et du sérieux dans la gestion des frontières extérieures de l'espace.

La crainte de dérives

Alors quel est le problème ? Le Royaume-Uni, par exemple, n'est pas partie prenante de l'accord de Schengen. Ce renforcement de la gouvernance renégociée par les Etats – avec le retour de contrôles aux frontières –  constitue, pour les partisans d'une Europe fédérale un retour en arrière, même s'ils reconnaissent les insuffisances du dispositif précédent.
L'influence de la droitisation des politiques nationales se fait sentir en Europe sur cette question. Pour exemple, en 2011, le gouvernement danois conservateur avait pris la décision de restituer un contrôle aux frontières. Cette décision avait suscité un profond émoi et ce jusqu'à Bruxelles qui avait menacé de lancer une procédure d'infraction à l'encontre du Danemark. Peu de temps après, le retour de la social-démocratie au pouvoir a permis la fin des contrôles et la réouverture des frontières.
De même, le soutien de l'extrême droite xénophobe au gouvernement conservateur actuellement au pouvoir aux Pays-Bas, force cet Etat à bloquer depuis plusieurs mois l'entrée de la Bulgarie et de la Roumanie dans l'espace Schengen.

« Développer une gestion commune des frontières »

Certains estiment que la solution au problème posé par l'immigration illégale passe par une meilleure coopération entre les Etats – en excluant les décisions unilatérales – et par un renforcement des moyens de l'agence Frontex, le corps de gardes frontières européen créée seulement en 2005. Ainsi pour Guy Verhofstadt, président du groupe ADLE, « les réponses apportées aux flux de migrations ne doivent pas être menés par des réflexes insulaires en réintroduisant le contrôle aux frontières » car « il s’agit de développer une gestion commune des frontières, un système commun d’asile ». Pour le président du groupe il faut « plus de coopération européenne pour lutter contre le crime organisé et l’immigration illégale, pas d’un affaiblissement de l’une des plus grandes réalisations de l’Union Européenne ».
Pour la députée européenne et coordinatrice du groupe ADLE sur les questions des libertés civiles Renate Weber « seule une approche communautaire peut-être à même d’améliorer le système actuel de Schengen. L’évaluation de la « menace à l’ordre public » ou de « menaces contre la sécurité nationale » doit exclusivement être faite à un niveau européen, en prenant en compte la sécurité de l’ensemble de la zone Schengen.

A VOIR

Le point presse du conseil Justice et Affaires intérieures du 8 Mars à Bruxelles (en Anglais).

 

Par Antoine Kowalski

Réactions à cet article25 commentaires

  • Par travailleur, le 12 mar à 00:09

    travailleur
    OUI

    La sortie de la France des accods de schengen favoriserait le ralentissement de l'immigration clandestine dont souffre tous les pays européens. Mr Sarkhozy est le seul de nos candidats a conduire une sortie de notre pays de cette accord négocié par Mitterand; Il n'y a aucune raison que nos pays occidentaux supporte seul les difficultés des nouveaux pays de l'est ou les pays d'Afrique incapables de proposer à leur population un véritable statut citoyen. Oui à la sortie de cet accord dont une majorité de Français ne veulent plus et mettent en péril leur modéle de société..



    Signaler un abus  
  • Par sebastopoulos, le 12 mar à 02:10

    sebastopoulos
    desolant

    je trouve desolant a cette heure ces arguments qui  portent selon moi a contourner la realité de la crise dans ses effets pour y associer et accentuer une politique nationaliste deja tres durcie - argument susceptible de seduire une extreme droite peut etre mais sans aspirations a soulager les maux de la société a mon avis - la surveillance peut etre devrait elle se porter vers les milieux d'affaires et boursiers et hauts revenus et grosses fortunes en premier temps plutot que deplacer l'appreciation dans l'esprit des plus defavorisés a reporter les fautes et les maux  vers ceux l'etant plus encore.



    Signaler un abus  
  • Par hello, le 12 mar à 07:28

    hello
    frisrael

       Je retrouve bien dans son dernier discours un Mr sarkozy sur, lutteur et je voterais certainement pour lui. bonne journee


     



    Signaler un abus  
  • Par amazonia, le 12 mar à 07:58

    amazonia
    Schengen : La promesse éle .....

    TROP TARD MONSIEUR SARKOZY  ?  AGIR /AGIR / POUVOIR/POUVOIR/ ?


    BEAUCOUP TROP TARD  .  UNE EUROPE DE LA HONTE .


    DES PAROLES /DES PAROLES /DES PAROLES +++PAUVRE FRANCE .



    Signaler un abus  
  • Par chispa, le 12 mar à 08:47

    chispa
    immig

    comme va t'il faire? en mettantt de frontieres a la frontiere italienne? espagnole? belgo-luxembourgoise? allemande? et ben, pour un scoop c'est un scoop! avec sarko toujours du bla bla bla



    Signaler un abus  
  • Par chispa, le 12 mar à 08:48

    chispa
    immig

    comme va t'il faire? en mettantt de frontieres a la frontiere italienne? espagnole? belgo-luxembourgoise? allemande? et ben, pour un scoop c'est un scoop! avec sarko toujours du bla bla bla



    Signaler un abus  
  • Par guillaume30, le 12 mar à 08:55

    guillaume30
    je ne crois pas à la

    je ne crois pas à la sincérité de Nicolas Sarkozy, il vaut mieux soutenir les vrais souverainistes dès le premier tour...



    Signaler un abus  
  • Par toujoursplus, le 12 mar à 09:04

    toujoursplus
    n'en déplaise a nos bobos

    Depuis l'arrivée de milliers de tunisiens en Italie, les accords de Schengen ont commencé à voler en éclat ... 


    "Profitant de la brèche ouverte par la France et l'Italie lors du débat sur un éventuel changement de l'accord de Schengen sur le renforcement du contrôle aux frontières, le Danemark a voté la semaine dernière le rétablissement des contrôles douaniers permanents à ses frontières. Copenhague n'a pas cillé face aux pressions de la commission européenne et aux critiques de son voisin allemand. " 


    Donc effectivement on peut revoir ces accords......



    Signaler un abus  
  • Par Aglaë, le 12 mar à 09:07

    Aglaë
    Sarkozy et Schengen....

    Il a raison se sont de vieux accords, il faut les réviser. C'est la libre circulation dans l'espace Européen des peuples européens, par conséquent les frontiéres de l'Europe doivent être définies une bonne fois pour toutes, avec un surveillance très sévère.



    Signaler un abus  
  • Par NETLAND, le 12 mar à 09:27

    NETLAND
    top gun nico !!

    enfin une action intelligente et positive !! ça va pas plaire aux gauchos et aux autres !! moi ça me plait beaucoup ce genre de proposition,en avant toute captain......................................!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-75950, le 12 mar à 09:33

    Anonyme-75950
    schengen

    allez encore du pipo!


    il veut faire , ce qui existe deja.


    pourquoi, essai t il de prendre les FRANCAIS, pour plus nuls que ce qu ils ne sont?


    au revoir,president!



    Signaler un abus  
  • Par NETLAND, le 12 mar à 09:36

    NETLAND
    @ chispa

    lisez svp le post de travailleur , c'est pas du bla-bla et ce ne sont pas des allemands, des espagnoles dont le pays a peur !! si vous voyez ce que je veux dire?? et pour le bla-bla voyez aussi du coté de hollande il en a fait sa spécialité il veux meme enlever le mot race de la constitution francaise!! ça parle non ???



    Signaler un abus  
  • Par jospic, le 12 mar à 09:49

    jospic
    paroles,paroles,paroles.....

    encore une ppromesse qui ne sera pas tenue.comme si on pouvait croire qu'on va remettre descontroles aux frontières.



    Signaler un abus  
  • Par fifi90, le 12 mar à 10:12

    fifi90
    Pas inutile cette promesse

    on fait un faux procès à Sarkozy


    il a dit qu'il faut les revoir les accords, les renforcer et il a raison . Je m'explique, car je sais de quoi je parle,je suis d'origine étrangère mais française. , on vous demande un certain nombre de pièces à fournir, le versement de ces documents ne veut pas dire qu'on va ou qu'on doit vous donner ce visa, il arrive d'ailleurs qu'on refuse, voici ce qui se passe quand on refuse dans une des ambassades ou consulats européens, si le refus vient de l'ambassade de France par exemple, le candidat à la demande de visa; peut reconstruire un nouveau dossier pour le consulat d'allemagne ou dela Belgique par exemple, tout peut arriver, l'allemagne peut lui donner un visa qui lui a été refusé par la France ou la Belgique, résultat, ce candidat peut se retrouver en France avec un visa signe en Belgique ou en allemagne, il faut une cohérence européenne en la matière, quand c'est non pour un état, ça devrait être NON Pour tous ces états européens qui ont signés cet accord. Il ne faut pas se voiller les yeux, il faut dire la vérité aux français et aux européens, pas chercher de bouc émissaire en pointant à nouveau Sarkozy.Reflechissez avant toutes critiques, toutes passions.



    Signaler un abus  
  • Par fifi90, le 12 mar à 10:13

    fifi90
    Il a raison Sarkosy

    on fait un faux procès à Sarkozy


    il a dit qu'il faut les revoirles accords, les renforcer et il a raison . Je m'explique, car je sais de quoi je parle,je suis d'origine étrangère mais française. , on vous demande un certain nombre de pièces à fournir, le versement de ces documents ne veut pas dire qu'on va ou qu'on doit vous donner ce visa, il arrive d'ailleurs qu'on refuse, voici ce qui se passe quand on refuse dans une des ambassades ou consulats européens, si le refus vient de l'ambassade de France par exemple, le candidat à la demande de visa; peut reconstruire un nouveau dossier pour le consulat d'allemagne ou dela Belgique par exemple, tout peut arriver, l'allemagne peut lui donner un visa qui lui a été refusé par la France ou la Belgique, résultat, ce candidat peut se retrouver en France avec un visa signe en Belgique ou en allemagne, il faut une cohérence européenne en la matière, quand c'est non pour un état, ça devrait être NON Pour tous ces états européens qui ont signés cet accord. Il ne faut pas se voiller les yeux, il faut dire la vérité aux français et aux européens, pas chercher de bouc émissaire en pointant à nouveau Sarkozy.


    Reflechissez avant toutes critiques, toutes passions.



    Signaler un abus  
  • Par Bombarde, le 12 mar à 10:28

    Bombarde
    La girouette

    Et il s'offusquait que l'on puisse remettre en cause les accords européens. Comprend qui peut.



    Signaler un abus  
  • Par xray, le 12 mar à 10:34

    xray
    Le bourbier européen



    Le piège européen



    Dans cette Europe dominée par les curés, 

    l’argent sert à créer les problèmes. 

    Non pas à les résoudre ! 



    L’Europe est soumise au

    dictat de l’axe CIA-Vatican.
     

    Seule la géographie distingue la CIA du Vatican.  Pour le reste,  c’est pareil. 



    - Les mêmes intérêts,  les mêmes

    méthodes,  les mêmes moyens,  les mêmes personnes ! 

    - Les américains manipulent.  Ils

    imposent aux pays européens tout ce qu’ils ne veulent pas chez eux.  Etc. 

    - Les curés manipulent.  Ils contrôlent

    le premier et le plus grand réseau de renseignement.  Ils vivent de la misère qu’ils

    produisent.  Ils gagnent à pourrir la vie

    du plus grand nombre. 



    L’EUROPE  des curés

    http://mondehypocrite.midiblogs.com/  




    Signaler un abus  
  • Par Blucchini, le 12 mar à 10:58

    Blucchini
    le président de la haine

    Les étoiles qu'il va faire coudre sur leur vestes aux chomeurs, aux syndiqués, aux RSA, aux malades, aux sans abris, et a tous ceux qui ne veulent plus de lui, vont'elles être fabriquées et portées en france...
    Soin objectif est clair juste se faire réélire pour continuer au niveau européen la politique libérale aux profits des riches qui lui permettra en 2007 de tenter de devenir le premier président des riches d'Europe...
    Mais d'ici la les porteurs d'étoile et tous ceux qu'il a volontairement fait huer à Villepinte se sernot révoltés..
    Il veut justre rassembler les riches et les nantis...et faire payer tous les autres...



    Signaler un abus  
  • Par cesar75, le 12 mar à 11:00

    cesar75
    MARCHE COMMUN

    il as signe,sans demander au peuple..il ne peut rien faire....


    RETOUR AU MARCHE COMMUN DE DEGAULLE



    Signaler un abus  
  • Par norbert, le 12 mar à 11:27

    norbert
    Il a été,il'est et il restera

    Il a été,il'est et il restera le président de ceux qui ont besoin de lui pour continuer à amasser des profits sur le dos des Français moyens et du petit peuple,il va continuer à faire ce qu'il faut pour ça!



    Signaler un abus  
  • Par mamala, le 12 mar à 14:39

    mamala
    Il commence

     A nous sortir des yeux,à nous pomper....il va comprendre qu'on en à ras le bol de lui.Ni en peinture,ni en figure.



    Signaler un abus  
  • Par papakoulikof, le 12 mar à 17:32

    papakoulikof
    oui dommage pour les PS et


    oui dommage pour les PS et UMP (les partis les plus riches)


    que leurs scores du premier tour  ne seront pas proportionnels aux dépenses d'enfumage engagées !!



    Les Français ne sont pas des abeilles , pas plus que des buses !!



    vivement le jour du vote  messieurs et mesdames les ENFUMEURS PUBLICS



     



     



    BISOUS




    Signaler un abus  
  • Par mrmanu32, le 15 mar à 01:26

    mrmanu32
    Bon,on va bien se

    Bon,on va bien se marrer!


    Oui, bonne idée,et pourquoi pas construire un mur tant qu'on y est !


    Certains ont résisté près de 30ans,d'autres,et ce sont des murs de la honte aussi,commencent déjà à vieillir ...


    Sûr qu'un nouveau mur pourrait relancer une politique des" grands travaux" lol


    Dans quel siècle vit- il notre nico chéri ?


     



    Signaler un abus  
  • Par t42, le 16 mar à 22:43

    t42
    Sarkozy?

    Sarkozy, celui qui depuis presque 5 ans repete qui faut toujours plus d'immigration? Le meme Sarkozy?



    Signaler un abus  
  • Par MINOSII, le 16 mar à 23:07

    MINOSII
    je comprends pas

    en plus on est gouverner par bruxelle oui ou non ?? les cautats et autres


    on a déja perdu beaucoup de notre souverainetée qui ne génes surment pas


    les classes aisés au contraire désoler pour les fautes 



    Signaler un abus  
Publié : 11/03/12 - 23h46
Mis à jour : 12/03/12 - 11h09
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur