Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 21 octobre, 22:33
Accueil > Actualité > Politique > UMP : Copé serait "très heureux" que Sarkozy "revienne"

UMP : Copé serait "très heureux" que Sarkozy "revienne"

Turbulences à l'UMP


Contre François Fillon, officiellement candidat à la présidence de l’UMP, Copé invoque la "relation singulière" qu’il entretient avec Nicolas Sarkozy, dont il n’exclut pas un jour le retour.

Le match Copé-Fillon est lancé
Le match Copé-Fillon est lancé Gérard Julien

Si François Fillon a officialisé dans les colonnes du Journal du Dimanche sa candidature à la présidence de l’UMP,  Jean-François Copé, invité dimanche soir du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, a refusé, lui, de se situer sur ce terrain-là, renvoyant à plus tard sa décision personnelle, et expliquant que sa responsabilité aujourd’hui était « d’installer l’opposition » au moment où Jean-Marc  Ayrault va soumettre mardi au vote des  députés sa déclaration de « politique générale ».

Une "feuilleton à rebondissements"

Bien entendu, il n’y a aucun doute : Copé, le moment venu et il n’attendra pas la dernière minute pour le dire, sera candidat, lui aussi, à la présidence de l’UMP. Et  il prédit déjà que les Français auront droit, avant le scrutin, à un « feuilleton à rebondissements ». Mais en ne se prononçant pas dès maintenant, l’actuel secrétaire général  de l’UMP -qui se décrit comme « chef de famille », et se veut leader d’une droite « moderne et décomplexée »-  affiche d’emblée sa  différence : d’abord, le patron, aujourd’hui, c’est lui ; ensuite, la déclaration de Fillon au JDD ne serait pas en soi un vrai événement car l’intéressé avait déjà, dit-il, confié ses intentions  au Figaro-Magazine ; enfin, pas de malentendu, les militants UMP n’auront pas élire cet automne le futur candidat de la droite pour la présidentielle de 2017 mais seulement, et c’est déjà beaucoup, le président de l’UMP.  

Pas d’alliance "avec l’extrême-droite"

« Ce sera (entre Fillon et moi. NDLR) une bataille sur ligne politique. Pour le moment, je ne suis pas sûr de connaître la sienne » : cette déclaration cinglante de Jean-François Copé au début du Grand Jury confirme qu’il n’y a aucun doute à avoir sur sa détermination. Il  entretient le suspens sur le moment où il se déclarera,  pas sur le principe. Et, déjà, les coups pleuvent.  « Nous n’avons pas la même histoire électorale », dit Copé, élu de Seine-et-Marne, soulignant que l’ancien Premier ministre a choisi, lui, de se faire élire dans le très bourgeois VIIème arrondissement de Paris. Des différences entre eux à propos du FN ? Pas du tout, dit Copé, réaffirmant son refus de toute alliance « avec l’extrême-droite ». Affirmant que l’ancien Premier ministre est « assez solitaire » et assurant, pour sa part, croire à trois « valeurs » (la générosité, le courage et la fermeté), Jean-François Copé  a beaucoup insisté, alors que la filloniste Roselyne Bachelot exige un « inventaire » » des « années Sarkozy », sur les liens qui l’unissent à l’ancien chef de l’Etat, avec qui il s’entretient « très fréquemment »,  et sur leur « relation singulière ». Souhaitez-vous qu’il  revienne ? lui a-t-on demandé. Réponse: « Je serais très heureux que Nicolas Sarkozy revienne dans l’action politique ».

Le dialogue Merkel-Copé

Le match Fillon-Copé –non encore officiellement déclaré- s’annonce donc sans merci. Fort de sa popularité dans l’opinion (et de son audience au centre et…  à gauche), François Fillon joue le tout pour le tout, sans rester bloqué dans ses starting-blocks.  Fort du soutien de beaucoup de militants et campant volontairement au cœur de la droite, Jean-François Copé –qui pourfend  le « politiquement correct »- n’entend pas se laisser faire : « Nous ne sommes pas dans une ambiance d’auto-proclamation, avertit-il, visant Fillon. Ce sont les militants qui choisiront ». Et histoire de montrer qu’il n’est pas un simple chef de parti et qu’il a des relations et une vision, Copé a beaucoup insisté au Grand Jury sur la réunion des leaders européens de la droite et du centre-droit qui vient de se tenir  à Bruxelles autour  de la « star » Merkel, à qui il a promis de tout faire pour que les socialistes français votent à Paris –et, en ce cas , avec l’UMP à leurs côtés- la  fameuse « règle d’or » (budgétaire) qui interdirait à l’avenir tout dérapage à quelque pays de l’Union que ce soit. Fillon-Copé : il n’y aura pas, entre eux, de cadeaux. 

Dominique de Montvalon

Réactions à cet article18 commentaires

  • Par POVFRANCE, le 2 jui à 10:12

    POVFRANCE
    COPE c'est le meilleur.....

    .....pour les phrases à la con.....pour les intérêts de la haute finance aussi  !


      L'INTERÊT  DES  FRANCAIS  ?  il s'en fout éperdument.



    Signaler un abus  
  • Par POVFRANCE, le 2 jui à 10:25

    POVFRANCE
    Pour aider....

    ....les grands privilégiés ! ! !



    Signaler un abus  
  • Par ire, le 2 jui à 10:25

    ire
                  Non suffisant

                  Non suffisant que ces individus aient assis Hollande dans le fauteuil de président , ils nous jouent une comédie ridicule qui ne fait que les déprécier un peu plus . Ahurissant de voir ce cinéma !



    Signaler un abus  
  • Par BleuM, le 2 jui à 10:29

    BleuM
    L'UMP....

    L'UMP a raison pas d'alliance avec l'extrême droite , mais comme ceux que vous décrétez extrême droite , ne sont pas d'extrême droite mais nationale , patriote et populaire , tout ce qu'était la droite traditionnelle , vous avez abandonné vos valeurs pour l'euro-mondialisme , vous vous êtes rangés aux côtés du PS pour conduire cette europe socialiste, nous comprenons que votre seul espace politique c'est copié malhonnêtement sur le FN et le détruire.... 



    Signaler un abus  
  • Par Mister enderby, le 2 jui à 10:40

    Mister enderby
    ça sert à rien ce mot !

    Où commence l'extrême droite chez eux !là est tout le problème ! Morano ou Vanneste ,, Roland Dumas peut être (celui d'aujourd'hui )!


    Le label  est si facile ,si pratique pour refuser le débat ?? On  est en France de toutes façons, toujours l'extrême droite de quelqu'un !A preuve le pauvre Sarkozy himself , a essuyé l'insulte maintes et maintes fois ,malgré ses "ouvertures "et ses nouveaux amis genre BHL , et  ses discours discriminants positifs !



    Signaler un abus  
  • Par crecelle, le 2 jui à 10:51

    crecelle
    COPPE

    le ciel nous préserve, ils n ont pas encore compris, que l UMP était cuit,


    si nous n avons que cela en 2017, c est certain que MARINE passera



    Signaler un abus  
  • Par chauffeur-livreur, le 2 jui à 11:16

    chauffeur-livreur
    Les guignols du cirque UMPS

    Copé-Rateur et Filons-à-l'anglaise cherchent à redevenir intéressants


    par une pseudo-compétition, aux motifs obscurs, 


    où, selon  l'usage, ils font semblant de s'engueuler par DEVANT tout en étant bien copains par DERRIERE.


    C'est le système UMPS, transposé dans l'UMP.


    Intérêt supplémentaire :


    tout UMP qui va débiner Filons à Copé, est immédiatement cafeté à Filons,


    ... et réciproquement.


    C'est ce qu'on appelle ... "la circulation des informations"



    Signaler un abus  
  • Par Cassis, le 2 jui à 11:58

    Cassis
    L'UMP est dépassé !

    Je ne me reconnais vraiment plus dans cette droite. Sarkozy fait parti du passé et tant mieux ! Maintenant, il serait temps d'évoluer, d'avancer et d'être constructif. Mais à priori, ce n'est vraiment pas gagner. Finalement, l'implosion de l'UMp serait le mieux !



    Signaler un abus  
  • Par Sarloveze, le 2 jui à 13:06

    Sarloveze
    il va falloir s' y faire...

    Il va falloir s' y faire...pour l'instant, l'avenir ne saurait appartenir à ceux qui le regardent dans le rétroviseur. Soyons clairs, nous changeons d'époque : les générations sacrifiées, celle de 14-18 déja, celle ede 39-45 bientôt et celle des guerres coloniales (Indochine, Algérie, Afrique etc...) sans trop attendre, vont sortir du champ politique et laisser la place à celles et ceux qui n'ont connu la guerre que par ouie-dire. Voilà qui promet de belles surprises. A suivre...



    Signaler un abus  
  • Par prince drum, le 2 jui à 14:14

    prince drum
    bof

    menteur, c'est le iznogood de l'ump........



    Signaler un abus  
  • Par kimo, le 2 jui à 14:21

    kimo
    Cocasse

    Que Sarkozy reste où il est. Les Français ne le regrettent pas et vivront mieux sans lui.



    Signaler un abus  
  • Par marie-lucile, le 2 jui à 17:29

    marie-lucile
    Eh bien ?

    Je ne vois pas pourquoi JF Copé attire tant de malveillance et la concurrence entre les candidats à la présidence UMP autant de railleries... Je pense que la gauche sait très bien ce que c'est que la bagarre interne et c'est peu dire quand on se rappelle des primaires socialistes et des insultes colorées que s'échangeaient les candidats - mais néanmoins amis et futurs collègues - à cette époque si proche.



    Signaler un abus  
  • Par marie-lucile, le 2 jui à 17:30

    marie-lucile
    Bref, chacun et à son poste

    Bref, chacun et à son poste et fait ce qu'il doit faire. Evidemment, Roselyne n'est pas connue pour faire dans la dentelle et elle aurait pu être plus discrète mais bon, c'est très tendance de sortir un bouquin dès qu'on a un petit compte à régler aujourd'hui !



    Signaler un abus  
  • Par marie-lucile, le 2 jui à 17:30

    marie-lucile
     Personnellement, j'ai

     Personnellement, j'ai toujours beaucoup  apprécié François Fillon à Matignon - parfait "équilibreur" de NS - et c'est évidemment une figure sérieuse et qui inspire confiance.. Par contre, JFC est plus moderne, plus énergique, plus direct, bref plus sarkozyste. Ce sera aux militants de choisir. Et s'il y aura d'autres candidats, ce sera aussi très bien !



    Signaler un abus  
  • Par cassel, le 3 jui à 08:58

    cassel
    UMP

    Mais qu'est-ce qu'il leur prend ? Ils sont en train de tout foutre en l'air.



    Signaler un abus  
  • Par Mister enderby, le 3 jui à 09:41

    Mister enderby
    la théorie Bachelot ?

    Sarkozy avait tout pour faire deux mandats réussis :simplement appliquer un peu (!) son programme de 2007, en évitant d'insulter les électeurs du FN et d'encenser   en parallèle ceux qui l'avaient honni , leur ouvrant même les portes dorées du Gouvernement !!  C'était pas trop compliqué ? et bien si ! Tellement la droite française aime correspondre à sa pire définition :l a plus bête du monde ..



    Signaler un abus  
  • Par MORDUS, le 4 jui à 18:00

    MORDUS
    et oui

    les jeux sont fait non!! la rigueur méme avec du maquillage est bien la !!et les


    gros sont déja a l'habrit!! donc bonne chance!! petit de droite ou de gauche tu


    resteras et te plaindras mais rien ne changera on a les voix mais disperser ?


    dommage non !!!



    Signaler un abus  
Publié : 02/07/12 - 10h01
Mis à jour : 02/07/12 - 10h01
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur