Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 18 décembre, 22:21
Accueil > Actualité > Politique > Zone euro : Merkel tape du poing sur la table

Zone euro : Merkel tape du poing sur la table

L'euro en crise


La chancelière allemande a répondu à ceux qui désapprouvent sa ligne économique austéritaire, la France au premier chef.

Pour Angela Merkel, "la médiocrité ne doit pas devenir l'étalon" en zone euro
Pour Angela Merkel, "la médiocrité ne doit pas devenir l'étalon" en zone euro AFP/JOHANNES EISELE

La tension monte entre Paris et Berlin. Abandonnant sa réserve coutumière, Angela Merkel a violemment sermonné la France vendredi 15 juin en réponse aux récentes critiques lancées contre sa politique de rigueur de ce côté-ci du Rhin. « La médiocrité ne doit pas devenir l'étalon » en zone euro, a-t-elle martelé devant la fédération des entreprises familiales allemandes. « Opposer croissance et austérité c'est n'importe quoi ! », a-t-elle dénoncé, alors que François Hollande a placé la rupture avec l'austérité au cœur de son projet européen. A la tête du premier poids lourd économique européen, elle s'est même payé le luxe de pointer les « divergences croissantes entre la puissance économique de l'Allemagne et la France ». Endettement inquiétant, coût du travail élevé, faible compétitivité, la chancelière n'a pas été avare de reproches envers l'Hexagone.

Un discours inhabituellement sévère en guise de réplique à Jean-Marc Ayrault ou Arnaud Montebourg. Le Premier ministre avait exhorté jeudi à ne pas « se laisser aller à des formules simplistes » juste après qu'Angela Merkel ait fustigé les « solutions de facilité » comme recettes face à la crise dans une allocution au Bundestag. Le même jour, le ministre du Redressement productif avait reproché à l'orthodoxie budgétaire allemande d'avoir fait basculer sept pays européens dans la récession. « Certains dirigeants européens, Madame Merkel en tête, sont frappés d'aveuglement idéologique », avait estimé Arnaud Montebourg, déjà tancé dans le passé pour avoir accusé la chancelière de mener une « politique à la Bismarck ».

Pas de "front anti-Merkel", jure Ayrault

Surtout, Angela Merkel a réaffirmé son opposition aux principales mesures pour sauver l'euro prônées la veille par François Hollande et Mario Monti, le président du Conseil italien, ces « solutions de facilité » pourfendues jeudi au parlement allemand : les euro-obligations, des titres de dette mutualisée déjà défendues en vain par Nicolas Sarkozy, la mise en place d'un fonds commun de garanties bancaires en Europe ou encore la possibilité pour le Mécanisme européen de stabilité (le MES, appelé à remplacer le Fonds européen de stabilité financière) de se financer directement au guichet de la BCE, au lieu d'emprunter sur les marchés. « Il n'y aura pas de bonne union économique et monétaire sans union politique », a prévenu Angela Merkel, qui souhaiterait que la Cour européenne puisse exercer un contrôle budgétaire sur les pays de la zone euro afin de prévenir toute tentation de laxisme.

Soucieux de ne pas donner prise aux accusations de la droite, qui s'est empressée d'accuser l'exécutif de piétiner la relation franco-allemande, Jean-Marc Ayrault a tenté de calmer le jeu vendredi. Il n'y a pas de « front anti-Merkel », a assuré sur Europe 1 le chef du gouvernement, pour qui les deux pays sortiront l'Europe de la crise en travaillant « main dans la main ». Et sans bras de fer.

Actu France-Soir

Réactions à cet article63 commentaires

  • Par stella 2011, le 15 juin à 17:10

    stella 2011
    Médiocrité!

    Cela va de soit, Holland, Ayrault et consorts se vautrent dans la médiocrité. Ils vivent sur une autre planète, ça fait peur. On se demande s'ils sont incompétents au point de nous amener à l'irreversible comme les pays du sud, qui ne font même plus de "bulles", tellement ils sont enfoncés. On voit les Espagnols, les grecs, les portugais mourir de mauvaise gestion, et on veut à tout prix faire comme eux! Aux fous, pitié que ces gens retrouvent un peu de raison!



    Signaler un abus  
    • Par eva27, le 15 juin à 18:02

      eva27
      elle prépare tranquillement...

      la sortie d'euro. l'Allemagne est prête - même les marks sond déjà imprimés... l'euro est devenu un poids pour notre économie, mais l'aveuglement idéologique empêche à nos responsables de faire comme Allemagne - préparer une sortie en douceur.



       
      • Par Vieux Strasbourgeois, le 16 juin à 07:54

        Vieux Strasbourgeois
        Quitter l'euro ne résoudrait rien

        Pour moi, comme pour tous les Alsaciens, une sortie de l'euro signifie qu'il faudra de nouveau montrer ses papiers quand on franchira le Rhin, se faire fouiller sa voiture, aller changer son argent… et tout cela pour rien car j'ai bien connu cette époque avant l'euro : à ce moment-là les gouvernements successifs voyaient dans la dévaluation le remède facile tandis que les Français constataient seulement qu'on leur volait leurs économies et que notre déficit du commerce extérieur ne bougeait pas.



        Signaler un abus  
    • Par API11, le 15 juin à 18:39

      API11
      QUI PORTE LE CHAPEAU ?

      Qui a été responsable de la politique européenne au cours de ces dernières années? MERKEL avec la complaisance de SARKOZY n'est ce pas? S'ils avaient eu un soupçon de compétence  les dérives de certains pays ne leur auraient pas échappé et ils auraient pu prendre les bonnes mesures au moment voulu. Ils ne l'ont pas fait parce-qu'ils ont été trop médiocres et surtout très incompétents.Combien de fois SARKOZY nous a annoncé avoir sauvé l'Euro et l'Europe!



      Signaler un abus  
      • Par marghiolitza, le 15 juin à 21:01

        marghiolitza
        à API11

        Et justement il ,nous a sauvé ! Ce qui ne va melheureusement se passer avec Flanby !



        Signaler un abus  
      • Par konstanz, le 16 juin à 08:36

        konstanz
        Merkel et Sarkozy

        ne sont pas les papas et mamans de tous ces pays gouvernés par des incapables. Au nom de quoi Merkel et Sarkozy devraient être responsables des dérives des autres pays qui ne savent pas gérer leurs économies? Emportés dans le même bateau ils ont tous les deux essayé très fort de ne pas le faire chavirer malgré l'insouciance des autres passagers mais quand quelqu'un veut se suicider personne ne peut l'en empêcher! 



        Signaler un abus  
      • Par Bombarde, le 16 juin à 09:14

        Bombarde
        Erreur

        Votre raisonnement ne tient pas puisqu'il était inscrit que chaque état d'Europe était souverain. La faute incombe aux cigales de l'Europe : Irlande, Gèce, Portugal, Espagne, Italie et bientôt la France.



        Signaler un abus  
      • Par HeyBaal, le 16 juin à 09:52

        HeyBaal
        Les pays qui sont dans la

        Les pays qui sont dans la m**** aujourd'hui le sont à cause de leurs décisions irresponsables. Mensonges de la Grèce, fantasme de l'investissement financier sans limite en Espagne, décision absurde en Italie de vouloir rééquilibrer les finances uniquement en augmentant les impôts au lieu de réduire les dépenses (c'est EXACTEMENT ce qu'est en train de faire Hollande).


        Donc vous m'expliquerez ce que Sarkozy et ses réformes de compétitivité et de réduction des dépenses ont à voir là dedans.



        Signaler un abus  
      • Par moerl16, le 16 juin à 14:18

        moerl16
        mais zorro est arrivé

        mais le zorro Hollande est arrivé pour sauver ho pardon pour couler la France par son incompétence 



        Signaler un abus  
  • Par fausto, le 15 juin à 17:24

    fausto
    Les cigales vont déchanter

    Merkel va nous claquer la porte au nez  et faire affaire avec les pays européens vertueux . Arrongante et fauchée ,la France n'a plus les moyens de ses prétentions



    Signaler un abus  
  • Par alain51, le 15 juin à 17:26

    alain51
    mme Merkel

    le peuple allemand a su faire un effort pour le pays salaires impots, programme d'austérité depuis 5 ans , et il est vrai que l'allemagne ne peut pas toujours payé pour les pays européens qui ne respectent pas les regles , voir l'exemple de la grece , le directeur de la baque d'allemagne citation on ne peut pas donner une carte de crédit a ceux qui dépensent , c'est tout a fait vrai , on est revenu sur le bord d'une deuxieme crise , il faudrait penser a ne pas couler et redevenir compétitif



    Signaler un abus  
    • Par HeyBaal, le 16 juin à 09:55

      HeyBaal
      C'est un petit peu plus

      C'est un petit peu plus compliqué que ça puisque l'Allemagne gagne sa croissance "sur le dos" de ses partenaires européens. Si ces derniers inversent la tendance, la croissance allemande diminuera. Mais ce n'est pas vraiment un mal. Une trop forte croissance n'est pas nécessairement bénéfique. Ce qu'il faut c'est équilibrer la situation dans l'Europe pour avoir un marché harmonieux (qui ne veut pas forcément dire égalitaire). Et oui ça passe par la maitrise des déficit, comme le dit l'Allemagne.



      Signaler un abus  
      • Par konstanz, le 16 juin à 12:17

        konstanz
        L'Allemagne perd ce qu'elle gagne

        "sur le dos" des économies faibles en payant plus justement pour ces dernières et quant à sa croissance, elle ne vient pas uniquement d'Europe. L'Asie et l'Amérique du sud sont devenus ses partenaires majeurs.



        Signaler un abus  
  • Par le Magnaud, le 15 juin à 17:31

    le Magnaud
    Elle a raison !

    De qui se moque- t -on ? la France  : alliance avec ,l'Italie ,l'Espagne,pourquoi pas la Grèce , entre autres en faillites ?    Tout ça n'est pas serieux , mais les Français ont voté ,alors ...  le Magnaud



    Signaler un abus  
  • Par pinson, le 15 juin à 17:34

    pinson
    eh oui

     


      FH voulait mettre AM dans sa poche et va faire des conciliabulles avec un pays endettée +++,voilà qui ne va pas arranger nos affaires.


      JMA minimise il ferait mieux de se taire.Pour un président normal il prend une bonne dérouillée,au lieu d'aller voir Monti avec une dette colossale il ferait mieux d'arréter de se promener,distribuant bisus,signant des autographes et se mettre à son bureau et de s'atteler à la tâche.0 moins que ses fameux conseillers lui conseillent de prendre l'air



    Signaler un abus  
  • Par bourdel, le 15 juin à 17:43

    bourdel
    merkel

    Elle risque une tendinite à force, la médiocrité et le nivellement par le bas de la société sont les meilleures armes de ceux qui convoitent le pouvoir sans en avoir l'aptitude.



    Signaler un abus  
  • Par pleistoanax, le 15 juin à 17:48

    pleistoanax
    même dialectique

    La gauche essaie avec angela les mêmes trucs qu'avec le FN : on veut continuer à vivre à crédit et on accuse les allemands d'une politique à la Bismarck..


    On ne parle pas encore d'adolf mais cela ne saurait tarder. Le souci c'est que les allemands commencent à en avoir marre de casquer pour des demeurés...



    Signaler un abus  
    • Par Vieux Strasbourgeois, le 16 juin à 03:15

      Vieux Strasbourgeois
      Que veut dire une politique à la Bismarck ?

      Bismarck souhaitait et a réalisé une unité politique de l'Allemagne qui, en définitive, a profité à tout son pays, lequel a connu jusqu'en 1914 une expansion économique sans précédent. Si, par la suite, le militarisme allemand a abouti aux deux guerres mondiales, il n'était nullement inévitable et chacun se rend compte que l'unité politique de l'Europe prônée par la chancelière ne menace personne mais vise simplement à assurer la reprise et la prospérité de tous. Il faut l'écouter.



      Signaler un abus  
      • Par JERRY, le 16 juin à 10:06

        JERRY
        Oui mais son peuple a fini

        Oui mais son peuple a fini par le mettre à la porte



        Signaler un abus  
      • Par Mister enderby, le 16 juin à 17:25

        Mister enderby
        Sans eux poinrt de salut !

        C'est même le premier créateur en Europe à mon humble connaissance ,de la première Sécurité sociale !


         Bien avant nos Républicains  sans lesquels rien n'a jamais pu se produre de bien  ,  (c'est du moins l'avis des Média et de tout le tremblement médiatico, politico, educato ,et cie ..)les mêmes   Républicains qui n'ont donné le droit de vote aux Françaises qu'après la seconde guerre mondiale (après les Turcs sans blague !)



        Signaler un abus  
    • Par HeyBaal, le 16 juin à 09:58

      HeyBaal
      Alors juste pour rappel

      Alors juste pour rappel l'Allemagne a bénéficié d'effacement partiel (mais important) de sa dette de guerre lorsqu'elle s'est retrouvée au centre des convoitises pendant la guerre froide, ce qui l'a très nettement avantagé en Europe (par rapport à la Grèce, l'Espagne, etc ...).


      Ce qui ne remet pas en cause les mérites d'une économie saine, mais quand on vous fait des cadeaux pour y arriver c'est tout de suite plus facile de donner des leçons ...



      Signaler un abus  
  • Par exile de france, le 15 juin à 17:58

    exile de france
    il est ou le pari gagne

    l article précédent vantait Holland paris gagné et il prend une claque monumentale avec Merkel , décidement il ne sait pas s y prendre avec les femmes 



    Signaler un abus  
    • Par HeyBaal, le 16 juin à 09:59

      HeyBaal
      Entre la vision des choses

      Entre la vision des choses d'un rédacteur en chef dont on se demande s'il n'est pas amoureux du grand sant françois et la réalité, il y a un fossé (voir un océan) Wink



      Signaler un abus  
  • Par Vieux Strasbourgeois, le 15 juin à 18:26

    Vieux Strasbourgeois
    Notre chef infaillible tombe de haut

    Quand on me demande pour qui j'ai voté aux présidentielles, je réponds : « Si j'avais pu j'aurais voté Merkel. »



    Signaler un abus  
  • Par Belle FRANCE, le 15 juin à 18:34

    Belle FRANCE
    le peuple allemand

    est un peuple fier et digne qui veut s'en sortir....



    Signaler un abus  
  • Par MlNOS, le 15 juin à 18:35

    MlNOS
    on vous a prévenu

    le Front National avait raison pour l'europe ! on nous la imposer ? maintenant il


    va faloir de toute façon payer pas le choix ! Hollande a cru en Merkel !! mais


    l'Allemagne a déja donner non?



    Signaler un abus  
    • Par HeyBaal, le 16 juin à 10:17

      HeyBaal
      Tellement imposé que le

      Tellement imposé que le peuple l'a approuvé par référendum et a refusé de la modifier (pourtant en mieux pour ses intérêts), encore une fois par référendum.


      L'europe le peuple français l'a voulu telle qu'elle est.



      Signaler un abus  
  • Par caverne, le 15 juin à 18:38

    caverne
    merkel tape du poing

    ras le bol de merkel et de son europe qui nous ruine avec l euro made in merkel j'ai plus 1 euro vivement la fin de l euro je vivais mieux avant l euro de merde



    Signaler un abus  
    • Par HeyBaal, le 16 juin à 10:01

      HeyBaal
      C'est ceux que disent tous

      C'est ceux que disent tous ceux qui se surendettent.


      L'euro n'a servi qu'à mettre en exergue la comptabilité ruineuse des pays, mais même avant ça vous aviez votre part de dette nationale.


      L'avantage c'est que c'était livré avec un beau seau de sable spécial autruche, sponsorisé par Mitterand, Chirac et associés.



      Signaler un abus  
    • Par JERRY, le 16 juin à 10:13

      JERRY
      Ce sont les mêmes qui

      Ce sont les mêmes qui critiquent l'Allemagne qui vont placer leur argent  dans leurs emprunts, même à taux 0, de peur de perdre leurs epargne en France....


      Heureusement qu'il y a en Europe un pays qui peut donner sa caution aux Etats endettés, sinon ce serait la faillite de l'Europe.


      Dans la vie, on ne peut pas vivre indéfiniment à crédit, un jour, il faut les rembourser et non pas les faire rembourser aux autres comme l'ont fait les grecs (cadeau de + de 100 mds des européens).



      Signaler un abus  
    • Par Vieux Strasbourgeois, le 16 juin à 10:19

      Vieux Strasbourgeois
      Ras-le-bol des solutions simplistes

      Il est certain qu'en Allemagne comme en France les naïfs et les ignorants gardent la nostalgie de la monnaie nationale ; ceux qui ont ne fût-ce qu'une teinture de connaissances en économie savent qu’y retourner serait désastreux. Qu'on regarde l'article de Die Welt « Gigantische Verluste bei der Rückkehr zur D-Mark » ou, si on ne maîtrise pas l'allemand, qu'on parcoure au moins sur le site Slate « Le scénario-catastrophe d'un retour au mark » qui en donne la substance.



      Signaler un abus  
    • Par Bobo chic ékon, le 16 juin à 16:15

      Bobo chic ékon
      La faute à Martine

      Ce n'est pas la peine d'employer des mots puants pour dire qu'avant les 35 heures les ouvriers français gagnaient mieux leur vie. Je parle des ouvriers vrais travailleurs pas des "planqués" des Services Publics.



      Signaler un abus  
  • Par Hub, le 15 juin à 18:50

    Hub
    Pauvre gauche


     


    La cigale socialiste voudrais bien croquer les économie de la

    fourmi allemande par l'intermédiaire des euro bonds, le rêve de hollande

    mutualiser les dettes européenne,pour que la France puisse continuée à dépenser

    sans compter en puisant dans le porte monnaies des allemands,pour résorber la

    dettes on verra plus tard.


     




    Signaler un abus  
    • Par Eddy K, le 15 juin à 23:35

      Eddy K
      Méthode Grecque !

      En Grèce, les politiciens des 2 grandes familles (Caramanlis et Papandréou) achetaient les électeurs à coups d'embauches de fonctionnaires, de prestations pseudo-sociales, d'assistanat et de complaisance sur des fraudes massives (ex: l'île aux aveugles!)


      En France, Flaconby l'illusionniste a été élu en faisant croire aux Français qu'on pouvait mener une politique de Père Noël, de dépenses sociales et en fermant les yeux sur de nombreux abus.


      C'est la méthode Grecque appliquée à la France !



      Signaler un abus  
  • Par surcouf, le 15 juin à 23:45

    surcouf
    opposer rigueur et croissance

    est  une absurdité,   la rigueur peut se décreter  non la croissance      le cout du travail est à l'origine  des divergences de compétitivités dans la zone euro, en france particulièrement les charges pesant sur le travail sont un frein à la compétitivité.rien ne changera tant qu'il n'aura rien été fait pour y remédier Angela a raison    hollande reçoit à l'élysée ses opposants du SPD.quid si angela recevait sarkozy;fillon juppé copé?


    le



    Signaler un abus  
  • Par KrisEon, le 16 juin à 02:03

    KrisEon
    Médiocrité médiocre

    Le mot de médiocrité (sous réserve de traduction) est un argument médiocre qui traduit une nervosité certaine. Sachant que 70 % des exportations allemandes se font en Europe, quid du commerce extérieur germain, si le reste de l'Europe va mal. Angela et les patrons allemands le savent.



    Signaler un abus  
    • Par HeyBaal, le 16 juin à 10:02

      HeyBaal
      Quel est le rapport ? Si vous

      Quel est le rapport ?


      Si vous commercez avec des crétins qui ne savent pas s'occuper de leur argent, ça n'en reste pas moins des crétins qui ne savent pas s'occuper de leur argent.



      Signaler un abus  
  • Par naga, le 16 juin à 08:03

    naga
    je me souviens de la gauche

    je me souviens de la gauche encore dans l'opposition qui trouvait qu'on était pas assez généreux dans nos donations pour sauver la Grèce,Leur mentalité n'a toujours pas évolué et nous allons vers l'abîme.



    Signaler un abus  
  • Par Pegase42, le 16 juin à 08:37

    Pegase42
    Non aux socialistes!

    Il est  évident que l'Allemagne a fait d'énormes sacrifices pour arriver à s'en sortir. La France, au train où elle va, n'accepte aucun pacte budgétaire ainsi que la règle d'or pour se crédibiliser aux yeux de l'U.E. Son Chef désire l'endetter encore plus pour "soit-disant" tenir ses promesses électorales. La plupart des Français ne sont pas dupes car il n'ira pas très loin avec ça et les électeurs qui ont vu clair et n'ont pas voté pour lui en subiront les conséquences. G. Capelle



    Signaler un abus  
  • Par Valdenus, le 16 juin à 08:46

    Valdenus
    la Zone Euro est à l'agonie

    La solution fédérale n'est pas réaliste ... Merkel le prouve !


    Revenons aux monnaies nationales en gardant l'Euro pour les échanges avec l'extérieur de l'Europe... L'ECU était la solution, il fallait le garder.



    Signaler un abus  
    • Par Vieux Strasbourgeois, le 16 juin à 09:50

      Vieux Strasbourgeois
      Revenir à l'ECU est un non-sens

      L'ECU n'avait de sens que comme préparation à l'euro, puisque les variations à l'intérieur du serpent monétaire devaient être restreintes. Les politiques aventuristes prêchées par l'extrême-droite et l'extrême-gauche nous obligeraient à procéder à intervalles réguliers à des dévaluations considérables, sans améliorer en rien la situation. Quant à l'attitude de la Gauche, qui malheureusement se trouve au pouvoir, elle est incohérente en nous promettant les fruits de l'effort sans l'effort.



      Signaler un abus  
      • Par JERRY, le 16 juin à 10:24

        JERRY
        Certes mais puisqu'il n'y a

        Certes mais puisqu'il n'y a plus de dévaluations possiblles c'est donc l'outil, chômage, baisses des retraites et des salaires, du pouvoir d'achat, des impôts supplémentaires...qui deviennent la règle.


        Quand on dévaluait, on payait nos propres insuffisances mais maintenant on paie aussi pour les insuffisances des autres....à l'nfini car la Grèce notamment c'est le tonneau des danaïdes.


        Même si nus allons bien, nous paierons ce qui n'éataient pas le cas avec les monnaies nationales.



        Signaler un abus  
    • Par HeyBaal, le 16 juin à 10:22

      HeyBaal
      Ce serait encore pire ! La

      Ce serait encore pire !


      La valeur d'une monnaie d'échange supranationale aurait encore moins de poids si les états peuvent continuer à tricher ou à faire n'importe quoi.


      La seule manière de redresser une économie c'est de s'y prendre sérieusement en faisant ce qu'il y a à faire, à commencer par arrêter de toujours dépenser plus de l'argent qu'on a pas pour des services (malheureusement) non rentables.



      Signaler un abus  
  • Par tyranaus, le 16 juin à 09:34

    tyranaus
    euro

    endettement inquietant


    cout du travail eleve


    faible competitivite


    la chanceliere allemande madame MERKEL vient de decouvrir le resultat de 10 annees de pouvoir de la droite en FRANCE


    ET BIEN ENTENDU c est  M HOLLANDE le responsable !............................


    ..


    et pourtant dimanche  le P S sera majoritaire a l assemblee


     



    Signaler un abus  
    • Par HeyBaal, le 16 juin à 10:24

      HeyBaal
      Il est toujours plus facile

      Il est toujours plus facile de nier un problème que de le regarder en face et de l'affronter.


      C'est pour ça que dans un groupe il faut un chef fort.


      C'est pour ça que la politique populiste de gauche, sans même parler de sa politique économique, est vouée à l'échec.


      52% mais POURQUOI ???



      Signaler un abus  
  • Par tyranaus, le 16 juin à 09:39

    tyranaus
    EURO

    M  MERKEL tape du poing sur la table pas GRAVE dans quelques mois


    elle va rejoindre son ami M SARKOSY..................................................



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 16 juin à 09:49

    HeyBaal
    Elle a raison. La gauche fait

    Elle a raison.


    La gauche fait croire qu'il suffit de financer la croissance avec la dette et que tous les problèmes sont résolus, on sait que c'est faux depuis la fin des 30 glorieuses, c'est une stratégie vouée à l'échec et à un endettement sans fin.


    Lorsque les particuliers sont sur endettés l'état français les oblige à sortir de la dette. Que fait l'état français ? Il continue à s'endetter avec denouvelles dépenses électoralistes.


    Avec notre argent et celui de nos enfants.


    C'est honteux !



    Signaler un abus  
  • Par jujuvdm, le 16 juin à 10:33

    jujuvdm
    le copain des cancres

    Merkel a raison et comment le sait-on ? Et bien parce que l'Allemagne est l'un des rares (sinon le seul) pays à avoir une situation économique saine au sein de l'euro.


    Hollande est en train de se facher avec le 1er de la classe pour devenir copain avec les cancres du rang du fond... ça promet. La France ira bientôt s'assoire avec eux et au lieu de la Grèce, ce sera l'Allemagne qui sortira de l'euro, lassée d'assister des pays en voie de développement et de partager leur monaie.



    Signaler un abus  
  • Par JJJ, le 16 juin à 11:20

    JJJ
    Allemagne fourmi, France cigale ?


    Il y a une différence majeure de philosophie économique entre la France et l'Allemagne. L'Allemagne à restructuré son économie sur l'industrialisation. Cela lui permet de faire face à la mondialisation, même si son coût de production est plus élevé.


    La France à bâtit une économie sur la consommation et le service, elle a depuis 30 ans désinstrualisée son territoire.


    Mais pour consommer, dépenser, il faut des revenus. Notre politique enrichie bien plus la Chine que notre propre pays. 




    Signaler un abus  
    • Par HeyBaal, le 16 juin à 18:01

      HeyBaal
      Autre différence c'est que

      Autre différence c'est que l'Allemagne n'a pas honte de la richesse et de la réussite. Résultat ils produisent des équipement de qualité d'un certain élitisme.


      Et la qualité non seulement justifie une main d'oeuvre couteuse et qualifiée, mais elle trouve également preneur sur un marché qui ne souffre que peu de la crise.


      Le milieu/bas de gamme n'importe qui peut le produire, donc en France on délocalise.


      C'est pas seulement un problème d'entreprise, c'est un problème de mentalité.



      Signaler un abus  
Publié : 15/06/12 - 16h30
Mis à jour : 15/06/12 - 22h12
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur