Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 22 août, 16:00
Accueil > Actualité > Santé > Alcoolisme : Le Baclofène autorisé au cas par cas

Alcoolisme : Le Baclofène autorisé au cas par cas

Etudes scientifiques


Une étude préliminaire, menée par des médecins français, a montré en début d'année l'efficacité du Baclofène, un relaxant musculaire utilisé principalement en neurologie, dans le traitement de l'alcoolisme. Alors qu'elle refusait d'admettre les bienfaits de médicament, l'Afssaps a annoncé ce mercredi qu'elle l'autoriserait au "cas par cas".

La prise de Baclofène dans la lutte contre l'alcoolisme est désormais autorisée au cas par cas par l'Afssaps
La prise de Baclofène dans la lutte contre l'alcoolisme est désormais autorisée au cas par cas par l'Afssaps SIPA/CAPMAN

Miracle ! Le Baclofène soigne l'alcoolisme. C'est désormais une certitude. Car si au départ, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) doutait de sa réelle efficacité, elle a annoncé ce mercredi faire volte-face sur la question. En effet, alors qu'en début d'année, une étude préliminaire menée par des scientifiques français faisaient état des résultats positifs de ce médicament, l'Afssaps admet désormais l'usage du Baclofène dans le traitement de l'alcoolisme. Une nuance existe toutefois : l'agence du médicament ne va l'autoriser qu'« au cas par cas » comme elle l'a indiqué dans son dernier point d'informartion. À l'origine le Baclofène est un relaxant musculaire utilisé principalement en neurologie. 

« Si l'efficacité du Baclofène dans la prise en charge de l'alcoolo-dépendance n'est pas encore démontrée à ce jour, de nouvelles données (...) montrent des bénéfices cliniques chez certains patients », souligne l'Afssaps. « Concernant spécifiquement cette utilisation hors du cadre actuel de l'autorisation de mise sur le marché (AMM), les données de pharmacovigilance sont très limitées, mais ne remettent pas en cause la poursuite de ce type de traitement », ajoute l'agence du médicament. Une assez bonne nouvelle sachant que plus de 30.000 personnes prennent déjà ce médicament en France, pour des problèmes d'alcool, hors AMM.

Un essai clinique en mai

« Cependant, une meilleure connaissance du profil de sécurité d'emploi du Baclofène dans ce cadre est absolument nécessaire et justifie de maintenir une surveillance très active de l'Afssaps et des professionnels de santé », poursuit l'Afssaps. Une mise en garde d'autant plus nécessaire que les praticiens soulignent l’importance d’être suivi médicalement. La posologie est extrêmement variable d’un patient à l’autre, et doit être contrôlée par un spécialiste. L'Afssaps rappelle donc dans son bulletin que « la prise en charge de l'alcoolo-dépendance implique une approche globale par des médecins expérimentés dans le suivi de ce type de patients dépendants ».

« Le recours au Baclofène doit être considéré au cas par cas et avec une adaptation de la posologie individuelle afin de garantir dans le temps la dose utile pour chaque patient », précise-t-elle. L'Afssaps souligne avoir autorisé en avril dernier le lancement d'un essai clinique contrôlé, baptisé Bacloville, chez des patients présentant une consommation d'alcool à haut risque qui seront suivis pendant au minimum un an. Cette étude préliminaire permet également d'asseoir le protocole d'un essai clinique comparatif qui devrait démarrer en mai et se terminer fin 2013. Cet essai « en double aveugle, randomisé, contre placebo » sera piloté par le Pr Jaury et mobilisera 60 médecins investigateurs. Il inclura 320 patients alcooliques suivis sur une année, divisés en deux groupes, l'un prenant du Baclofène, l'autre un placebo. Une nouvelle actualisation est prévue « dans un délai de six mois ». La popularité du Baclofène (Lioresal et générique) a explosé en 2008 avec la parution du livre Le dernier verre d'Olivier Ameisen, cardiologue, devenu alcoolique, qui y racontait que ce médicament avait supprimé son envie de boire.

 

Actu France-Soir (Avec AFP)

Réactions à cet article1 commentaire

  • Par ctrape, le 26 avr à 12:43

    ctrape
    La boite du Baclofène

     


    Si le Professeur Ameisen n'avait pas

    été, "Professeur" et "testeur sur lui-même" du

    Baclofène mais un simple médecin; il se serait, probablement

    retrouvé devant les tribunaux, avec les cris d'orfraie des

    détenteurs du dogme, montrant du doigt l'hérétique. Aucune

    recherche n'aurait été faite pour mieux connaître les effets du

    produits et apporter un plus à ces malades alcooliques. Pour les dubitatifs,

    sachez que la mise en évidence  de l'intervention de

    l'helicobacter pylori dans les ulcères digestifs, par un médecin, a été

    obligée de passer par une auto inoculation...Cela laisse le champs

    pour apprécier l'ouverture d'esprit de certains médecins. Ce

    constat est éternel puisque, toute les innovations médicales ont

    débuté par des quolibets, et la période actuelle ne va que

    renforcer l'inertie de la pensée. Quand on aura compris que la sacro-sainte AMM, n'est qu'une vérité administrative nationale, alors que le questionnement médical est un questionnement international scientifique, on aura appréhendé ce que la SS peut aussi apporter de négatif à la pratique médicale.


    L'esprit scientifique commande de ne pas tout accepter mais de pouvoir ouvrir la boite...du Baclofène


     



    Signaler un abus  
Publié : 25/04/12 - 17h47
Mis à jour : 25/04/12 - 17h47
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur