Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 27 juin, 04:15
Accueil > Actualité > Santé > Antibiotiques : Les bactéries de plus en plus résistantes, l'OMS s'inquiète

Antibiotiques : Les bactéries de plus en plus résistantes, l'OMS s'inquiète

Santé


Face à la surconsommation d'antibiotiques dans le monde, l'Organisation Mondiale de la Santé tire la sonnette d'alarme. Jeudi avait lieu la journée mondiale de la santé. L'occasion pour l'OMS de montrer à quel point il y a urgence pour lutter contre la résistance grandissante des bactéries contre les antibiotiques.

L'OMS craint que de nombreuses infections ne puissent plus être soignées en raison de la surconsommation d'antibiotiques.
L'OMS craint que de nombreuses infections ne puissent plus être soignées en raison de la surconsommation d'antibiotiques. SIPA

Un cercle vicieux. Plus la population consomme d'antibiotiques, plus la résistance des bactéries augmente et plus il faut en consommer pour les combattre. Depuis plusieurs années, cette surconsommation inquiète l'Organisation mondiale de la santé qui en a fait le thème de sa journée mondiale de la santé célébrée jeudi. « L’émergence et la propagation de germes pathogènes résistants aux médicaments se sont accélérées. De plus en plus de médicaments essentiels deviennent inefficaces », a déclaré la directrice générale de l'OMS, Margaret Chan.

Une urgence selon elle car si aucune mesure n'est prise pour corriger cette situation, « nous allons vers une ère post-antibiotiques, dans laquelle de nombreuses infections courantes ne pourront plus être soignées et recommenceront à tuer », a-t-elle averti. Un phénomène dont on aperçoit les premiers signes. En 2010, plus de 500.000 personnes dans le monde ont en effet contracté des formes particulièrement résistantes de tuberculose et un tiers en sont morts.

Un risque d'impasse thérapeutique

La France n'est pas épargnée par le phénomène dont les autorités sanitaires ont pris conscience en 2002 avec notamment le lancement de la campagne de communication « Les antibiotiques, c'est pas automatique ». Mais des bactéries multirésistantes sont tout de même apparues sur le territoire. En consommant trop d'antibiotiques, nous transformons les bactéries, qui vont ensuite trouver refuge dans notre organisme et qui vont ensuite pouvoir se diffuser dans la population.

« Face à de des bactéries multirésistantes, on craint de se trouver devant des situations d'impasses thérapeutiques » s'inquiète le Anne-Claude Crémieux, Professeur des maladies infectieuses à l’hôpital Raymond Poincaré. Pour contrer ce risque, c'est l'ensemble de la société qui doit changer d'attitude : les malades consomment trop d'antibiotiques tandis que certains médecins en prescrivent plus qu'il n'en faut.

Romain Katchadourian

Réactions à cet article27 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 8 avr à 11:11

    Anonyme-77656
    y a pas que les maladeq

    Il n'y a pas que des malades qui consomment des antibiotiques, l'industrie agro-alimentaire en consomme beaucoup également et en l'absence de justifications réelles. on pourrait être surpris par le nombre de viandes (porc, volailles, peut être même bovines et ovines) qui en contiennent.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 avr à 11:43

    Anonyme-77656
    matieu antibiotiques

    Avez vous compter la QTE antibiotiques que les agriculteurs donent aux vaches et que l on retrouvedansle lait saluyations



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 avr à 12:50

    Anonyme-77656
    Une ère Post-antibiotique

    "La France n'est pas épargnée par le phénomène dont les autorités sanitaires ont pris conscience en 2002...". Je pense que nous sommes nombreux à nous mordre les lèvres depuis les années 90 qui révélaient déjà l'hérésie de la médication aux antibiotiques dans l'industrie agro-alimentaire et ses conséquences SCIENTIFIQUEMENT EVIDENTES pour notre futur immédiat.


    Rassurons nous : En 2023 (curseur date politiquement correct pour les firmes), le problème ne se posera plus dans les mêmes termes.


    De surcroît, contrairement aux animaux, les pilules n'auront pas besoin d'antibiotiques durant leur période d'élevage. Il n'est donc pas necessaire pour ces années (actuelles) de transition de faire apposer des etiquettes "Danger

    Biohazard contamination" dans les rayons alimentaires ...Ce qui n'est pas plus mal, car ça m'aurait inquiété et rendu nerveux puisque manger est un luxe dont je ne puis me passer contrairement aux soins.


    Le vaisseau spatial qui devra mettre à l'abri les responsables et leur descendance n'est pas disponible ? Tant mieux. Qu'ils restent parmis nous. :satisfait:



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 avr à 13:55

    Anonyme-77656
    incohérence

    en même temps on veut interdire les plantes médicinales, ou est la logique?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 avr à 14:10

    Anonyme-77656
    Renseignez-vos

    J'avais cru comprendre que l'émergence de bactéries multirésistantes dangereuses pour la santé humaine provenait de pays étrangers, comme l'Inde qui accueille un tourisme médical important, et pas de nos élevages ou de nos médecins. Je me trompe?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 avr à 14:48

    Anonyme-77656
    C'est bien le problème...

    pour "Renseignez vous"... ben c'est bien le problème. Une fois que quelqu'un a été "contaminé" par une bactérie super résistante, il peut la transmettre à son tour, genre, au cours d'un passage dans un hôpital.


    Les bactéries, c'est comme les nuages radioactifs, c'est inodore, indolore (du moins lorsqu'on l'attrape, par contre après...) invisible et cela ne s'arrête pas aux frontières.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 avr à 14:53

    Anonyme-77656
    Dire la verite

    La resistance aux antibiotiques vient exclusivement de personnes atteintes de deficience immunitaire.L'antibiotique aide seulement le corps c'est à dire les anticors.Le problème vient des maladies immunodépressives.Mais ça on ne veut pas le dire c'est de la discrimination.On vous fait avaler n'importe quoi et à moi le premier.Ne paniquez pas



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 avr à 15:00

    Anonyme-77656
    Les dangers grandissants des antibiotiques

    D'après beaucoup de textes surtout sur Internet les Québécois se plaignent que leurs médecins prescrivent trop d antibiotiques et spécialement aux jeunes enfants. Le système immunitaire chez les enfants au Québec s'affaiblit continuellement a cause de cette pratique. Je n ai pas lu quelque part qu'il existait une exagération des antibiotiques chez les médecins américains et anglo canadiens. Est ce que ce phénomène est du a l enseignement de la médecine dans les pays francophones. Ce serait intéressant de voir de ce cote de la formation des médecins. Certains experts dans la recherche dans le milieu médical pensent que c est la résultante de trop de patients par médecin dans un système de médecine sociale. Alors les médecins passent tres peu de temps avec les patients, et pour se débarrasser d eux le plus vite possible, ils les renvoient chez eux avec une prescription d antibiotiques. N oublions pas le lobbyisme des compagnies pharmaceutiques qui payent les medecins et les pharmaciens pour pousser la vente de leurs produits...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 avr à 16:50

    Anonyme-77656
    Est-ce une blague?

    Ce sont eux qui promeuvent les antibiotiques et qui les font prescrire aussi finement que les vaccins et qui va maintenant nous dire que c'est nous les coupables! Escrocs



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 avr à 17:19

    Anonyme-77656
    STOP aux porcheries industrielles

    et aux autres saletés d'élevages concentrationnaires de lapins, volailles,...

    En plus de nous souiller l'air,l'eau et le sol, ces pratiques sont plus dangereuses que le nucléaire.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 avr à 22:00

    Anonyme-77656
    Gens survaccinés= + souvent malades d'où conso accrue d'antibios

    On consomme de plus en plus d'antibiotiques. Ce qui signifie de façon incontournable que les gens sont de plus en plus malades(car même si les médecins prescrivent à tort des antibiotiques dans des cas d'infections virales, ils ne les prescrivent tout de même pas en routine à des gens en pleine santé!). Les infections récurrentes et opportunistes sont de plus en plus nombreuses et fréquentes.

    Parallèlement à cela, la population est de plus en plus vaccinée: plus de vaccins dans l'enfance, toujours plus de rappels à l'âge adulte, des rappels et d'autres vaccins à l'occasion des voyages à l'étranger (Travel Clinics), des vaccins antigrippaux annuels dès 65 ans ou même avant.

    La situation semble évidente: ON FATIGUE le système immunitaire à force de l'assommer sans cesse avec différentes vaccinations.

    C'est ainsi qu'un nombre impressionnant de gens sont victimes d'infections diverses dans les jours et les semaines qui suivent l'une ou l'autre vaccination mais ils ne font même pas le lien, pour la plupart, ni leur médecin car ils ignorent que toute vaccination quelle qu'elle soit entraîne une baisse du système immunitaire. Le mythe du "vaccin renforçant le système immunitaire" est faux et constitue une approche simpliste donc inexacte des mécanismes immunologiques complexes à l'oeuvre.


    Le système immunitaire des enfants n'est pas mature avant 6 ou 7 ans. Pourtant, on commence à les vacciner dès 2 mois et cela sans répit jusqu'à leur deuxième année. Une étude indépendante, menée au cours des 5 premières années de vie des enfants et comparant des enfants complètement vaccinés (selon le programme officiel hollandais) avec des enfants sans le moindre vaccin, a montré des chiffres extrêmement clairs. Selon cette étude, les enfants non vaccinés consomment plus de 3 fois MOINS d'antibiotiques.

    http://www.thinktwice.com/Dutch.pdf


    L'inflation vaccinatoire de ces dernières années (toute prête à aller encore en empirant, logique du marché oblige) entraînera donc inévitablement une hausse encore plus grande de la consommatio d'antibiotiques avec les phénomènes dramatique de résistance accrue auxquels il faut s'attendre. Et l'OMS a beau jeu de venir à présent verser "sa larme de crocodile" au sujet de la hausse de consommation d'antibiotiques, elle porte une gigantesque responsabilité dans ce phénomène avec son idéologie vaccinatoire aveugle, qui n'a d'ailleurs plus rien de scientifique.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 avr à 00:09

    Anonyme-77656
    réponse @ la foudre

    Vous écrivez:"La resistance aux antibiotiques vient exclusivement de personnes atteintes de deficience immunitaire".

    C'est totalement faux.

    La résistance aux antibiotiques ne vient pas des malades mais des souches de bactéries.

    Si, dans une population de bactéries, il s'en trouve une qui est, de façon tout à fait naturelle, résistante, elle va, en cas où elle se trouve dans un milieu riche en antibiotiques (c'est le cas de l'hôpital) bénéficier de la morts des autres et prendre leur place, donc se développer. Il en est de même avec l'abus des antibiotiques dans l'élevage (où leur emploi est carrément délirant). Cet emploi inconsidéré des antibiotiques sélectionne dans l'environnement des souches résistantes.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 avr à 12:00

    Anonyme-77656
    trop d'antibiotique?

    Mon fils 38 ans atteint d'une angine, non soignée aux antibiotiques, par son médecin traitant s'est retrouvé aux urgences en réanimation avec une spèticémie, à strèptocoque A virulente , entre la vie est la mort .pendant 3 semaines après de multiples opérations(genoux chevilles ,1 doigt de la main amputé) il a été sauvé grâce à toute l'équipe de la réanimation qui sont formidables .Actuellement après 2 mois et demis d hôpital , il est dans une clinique de rééducation ,et bien entendu il est maintenant sous fortes doses d'antibiotiques plus tous les autres médicaments. Alors toujours pas d'antibiotiques?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 avr à 13:45

    Anonyme-77656
    INDUSTRIE ET SANTE

    Les antibiotiques sont des produits qui sont fabriqués pas de grandes industries pharmaceutiques et distribués par des réseaux type grande distribution dans une logique de profit, le soin aux malade n'est pas la priorité, pas plus que l'utilisation dans les elevages qui sert a maximiser la rentabilité. La méthode pour soigner les infections bactériennes et même résistante est connue depuis les années 1960. Sauf que cette méthode n'est pas industrialisable a grande échelle et donc n'interesse pas les grands laboratoires. conclusion, depuis des années meurent des gens d'infections résistante alors que l'on sais les soigner avec juste une méthode artisanale de pharmacie conne depuis 50 ans ..... ( Voir Phages ou encore Bactériophage ) ou ici http://www.sur-la-toile.com/article-2913-Les-phages-au-secours-des-antibiotiques.html.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 avr à 14:05

    Anonyme-77656
    Pas clair

    Moi aussi je trouve que l'article n'est pas assez clair. On a besoin des anitbiotiques (voir Mimi et l'histoire de l'humanité avant leur découverte). Ils sont utilisés en excès dans les élevages industriels ce qui induit des résstances des bactéries ... du cochon et du poulet. Quelles sont les conséquences sanitaires pour l'homme? On ne le dit pas. Ils sont utilisés sans contrôle dans certains pays qui exportent la tuberculose ou les staphylocoques multirésistants (cela sort régulièrement dans la presse). Rien à voir avec nos médecins ou nos vétérinaires. Enfin, la Sécu veut faire des économies ce qui encourage les discours qui visent à diminuer la consommation des médicaments. Tout cela donne un joyeux mélange dont notre santé pourrait souffrir.Un petit mot sur les immunodéprimés: ils ne sont pas à l'origine des antibiorésistances, par contre ils ont plus que les autres besoin de la protection des antibiotiques. Petite info pour ceux qui ne se sentiraient pas concernés: immunodéprimé signifie souvent greffe d'organe ou traitement contre le cancer, et plus rarement séropositif au VIH.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 avr à 14:21

    Anonyme-77656
    Apprendre à écrire.

    Les Antiobiotiques sont une nouvelle gamme de médicaments? Je croyais que c'était les antibiotiques...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 avr à 14:28

    Anonyme-77656
    Antibiotiques

    Tout à fait d'accord avec Nergs67. Il s'agit d'une campagne d'intoxication, au profit de l'Etat qui ne veut plus payer,sans se soucier de santé publique. Commençons par supprimer les antibiotiques dans les élevages, industriels ou non.Les médecins ne prescrivent pas trop d'antibiotiques.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 avr à 15:06

    Anonyme-77656
    Pas d'evolution

    Cette routine sanitaire n'a bien sûr rien à voir avec les coupes budgétaires dans le milieu hospitalier et le désintéressement de la recherche scientifique, bien entendu...

    Nan, je veux dire l'OMS a une superbe technique "soignez-vous moins ; ça profitera aux autres dans 50ans"... N'importe quoi. Si au lieu de stagner scientifiquement et médicalement, de réduire les budgets, c'est clair que ce sera de plus en plus difficile de soigner. Il est absolument évident et même naturel qu'un antibiotique "spécifique" finisse par être inoffensif face à telle ou telle bactérie mais venir nous raconter que le corps humain dans sa globalité s'affaiblit, c'est vraiment du n'importe quoi... Biologiquement, l'environnement évolue et nos corps aussi ; c'est en ça que l'évolution permanente est nécessaire dans la recherche de traitements plus ou moins spécifique... Mais évidement, notre société stagne dans la consommation abusive permettant aux laboratoires de s'enrichir avec plus de facilité...

    Au lieu que l'OMS nous sorte une morale démago et faussé (les super vaccins de grippe porcine : super crédible), elle ferait mieux de frapper un coup dans la fourmilière, si elle était si clean que ça...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 avr à 17:26

    Anonyme-77656
    antibiotiques dans le lait

    une précision chaque collecte de lait est contrôlée sur la présence d'antibiotiques.Dans la ferme un échantillon est prélevé à chaque livraison qui est analysé si la citerne de lait est positive à la recherche d'inhibiteurs ( antibiotiques et autres produits désinfectants), plusieurs fois par mois un échantillon du lait de la ferme est directement analysé et cela depuis plus de 35 ans.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 avr à 17:58

    Anonyme-77656
    antibiotiques

    si tout ce que l'on mange n'etait pas traité aux antibiotiques cela irait mieux



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 avr à 17:59

    Anonyme-77656
    antibiotiques

    si tout ce que l'on mange n'etait pas traité aux antibiotiques cela irait mieux



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 10 avr à 16:44

    Anonyme-77656
    Et les aliments...

    Et tous ces éleveurs qui gavent leurs vaches, cochons et autres animaux d'antibiotiques, avant de les mettre sur le marché... J'aimerai connaitre la proportion d'antibiotique directement amenée par l'alimentation...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 10 avr à 16:51

    Anonyme-77656
    Un risque ancestral

    L'excès d'antibiotiques, prescrits par les médecins généralistes, pendant des dizaines d'années, afin de ne pas perdre de clients, avait aussi des conséquences positives comme la disparition des RAA. Cela montre la difficulté de la tâche du médecin, d'autant plus que les conflits médicolégaux ont augmenté et que les recommandations médicales sont parasitées aussi par des facteurs financiers. Tout le monde est pour une diminution de l'utilisation des antibiotiques mais personne ne veut plus courir de risques immédiats; les risques secondaires du type "résistance bactérienne générale" sont moins perçus directement. Le risque infectieux ancestral pour l'humanité, avait été oublié quelques années, dans notre conscient collectif; il ne fait que réapparaitre et reste un facteur de régulation des espèces en trop forte croissance (la promiscuité favorise la diffusion d'une infection comme les déplacements, dans notre mode de vie...etc).

    Les dernières épidémies de grippe, ont montré notre désarmement face à un péril infectieux (ici, sans gravité) et notre incapacité à le dire.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 10 avr à 19:02

    Anonyme-77656
    toujours la meme chose!

    Et oui toujours les mêmes commentaires:

    il faudrai arrêter de donner des antiobiotiques dans l'elevage, pourtant c'est vrai, la dernière fois je l'ai deja vu. Les jours et les années se suivent et se ressemblent.

    a bientôt.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 11 avr à 13:16

    Anonyme-77656
    ANTIBIOTIQUES = LOGIQUE INDUSTRIELLE

    Visiblement certains n'ont pas encore compris comment marche le monde ou nous vivons.

    Il est parfaitement possible de soigner tout type d'infection batérienne et cela depuis plus de 60 ans ....

    www.sur-la-toile.com/article-2913-Les-phages-au-secours-des-antibiotiques.html

    Je cite " La phagothérapie, ou comme son nom l’indique, la thérapie par les phages, n’est pas une technique récente. Développée dans les années 40 et essentiellement utilisée par les pays de l’Est, elle se révèle être une alternative aux antibiotiques, avec ses avantages et ces limites.


    En quoi cela consiste? On utilise des phages : des virus qui ont pour cible certaines bactéries, et qui sont inoffensifs pour l’Homme. Le problème est que, tout comme pour les antibiotiques, les bactéries peuvent devenir résistantes; à la différence qu’il est beaucoup plus facile de développer de nouveaux phages que des antibiotiques.


    Les chercheurs de l’université de Vienne ont développé une nouvelle approche qui combine à la fois l’utilisation d’antibiotique et de phages. Ainsi, cela qui a permis d’augmenter l’efficacité d’antibiotiques tels que la gentamicine, la gramicidine et la tétracycline, tout en diminuant jusqu’à 50 fois les doses utilisées.


    Seulement de nombreux obstacles existent : ce traitement nécessite un cocktail de phages; la production à grande échelle est difficile; mais surtout, le manque d’investissement de la part des industries pharmaceutiques. "

    Cela n'interesse pas les grands Labo car ce n'est pas RENTABLE !! donc on prefere laisser mourrir les personnes atteinte ou les soigner avec des moyens chimiques classiques qui coutent cher mais font marcher l'industrie du médicament ...

    ( meme chose = voir aussi les dérivés de mercure comme adjuvants aux vaccins , alors que l'ons ais faire sans , mais plus cher )



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 avr à 16:35

    Anonyme-77656
    Texte

    Je veux connaitre de quoi je soufre justement



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 sep à 19:01

    Anonyme-77656
    infection

    mon fils 14 ans a été infecté et opéré suite à l'apparition de deux abscès,dans la cuisse ,mais le mèdecin ne veut pas donner le dossier médical ,on dirait qu'ils sont à la recherche de cobbays ,et vous cachent des diagnostiques ,à part leur petit mot cher confrère ,ils ne dénoncent pas les dérives des laboratoires qui se mettent en poche des millions ,au détriment de la santé des gens ,moi aussi je voudrais savoir pour que je fasse le necessaire ,car une infection grave dans un organisme reste une course contre la montre pour faire soigner le petit.



    Signaler un abus  
Publié : 10/04/11 - 12h45
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur