Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 20 août, 20:49
Accueil > Actualité > Santé > Baclofène : Un traitement miracle contre l'alcoolisme ?

Baclofène : Un traitement miracle contre l'alcoolisme ?

Traitements de demain


Le Professeur Olivier Ameisen assure que le baclofène, un décontractant musculaire, est efficace pour soigner l'alcoolisme. Le médecin, ancien alcoolique, l'a testé sur lui avec succès.

Le baclofène est efficace dans 9 cas sur 10 pour soigner l'alcoolisme, selon le Pr Ameisen
Le baclofène est efficace dans 9 cas sur 10 pour soigner l'alcoolisme, selon le Pr Ameisen SIPA/CAPMAN

C'est le baclofène qui a guerri son alcoolisme en 2005. Le professeur de cardiologie Olivier Ameisen se bat pour faire reconnaître l'efficacité de ce traitement destiné à lutter contre les addictions. « Le baclofène à haute dose » est le seul traitement efficace pour guérir non seulement de « la dépendance à l'acool », mais aussi des « autres substances ». C'est en tout cas ce que le médecin a assuré ce mardi 24 janvier lors d'une conférence organisée à l'hôpital Cochin, à Paris. 

Cette molécule, exploitée jusu'ici en tant que décontractant musculaire, supprime l'envie de boire de l'alcool dans 9 cas sur 10. Elle aurait le même effet contre la cocaïne, l'héroïne, le tabac, le cannabis ou encore la boulimie. Le tout sans effet secondaire.

Des expériences réalisées sur des rats au Canada 

Cette découverte miraculeuse, le médecin l'a faite en cherchant un remède pour soigner son propre alcoolisme. Il avait essayé, en vain, tous les remèdes classiques. Jusqu'au jour où il a découvert des études canadiennes menées sur des rats. Les expériences ayant montré l'efficacité du baclofène pour les débarasser les animaux de laboratire de leurs addictions. 

Le professeur Ameisen s'inspire alors de ces essais et mène ses propres recherches afin de tester lui-même ce remède. Il commence alors à « prendre chaque jour du baclofène à haute dose. » Le traitement s'avère efficace : l'envie de consommer de l'alcool lui est passée, même quand il est face à une bouteille. 

La communauté scientifique n'est pas convaincue

Les scientifiques français craignent cependant des effets secondaires. Contre ses détracteurs, le professeur Ameisen rétorque qu'« il n'y a pas un cas de dépendance au baclofène décrit en 50 ans et qu'aucun effet secondaire sévère ni irréversible »n'a été répertorié. Pour expliquer ce mauvais accueil, il avance l'hypothèse que les alcoologues et les addictologues boycottent ce traitement miracle.

 

Actu France-Soir

Réactions à cet article18 commentaires

  • Par ZeuStef, le 25 Jan à 13:01

    ZeuStef
    Je confirme

    Une personne de mon entourage, dépressive et alcoolique s'en est sortie grâce à ce médicament (après plusieurs tentatives "classiques" de sevrage). Cela fait maintenant plusieurs mois et elle tient bon.


     



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 25 Jan à 13:20

    Anonyme-77656
    un clou chasse l'autre

    O n ne guerri pas de l'alcolisme... on est abstinent ?!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 25 Jan à 13:25

    Anonyme-77656
    AVEC tous les " POIVROTS"

    qu'il y a en France, plus les Intérets Economiques dépendants de L'alcool,(comme pour le tabac) Ce remède mème s'il est éfficace, ça n'est pas demain la veille qu'il sera commercialisé.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 25 Jan à 13:46

    Anonyme-77656
    Des chapelles, peu religieuses.

    Les cénacles de la médecine française, ont encore frappé, et on retrouve la même frilosité partout, d'autant que planent la menace médico-légale et les fourches de la SS, pour ceux qui seraient des hérétiques, au dogme. Ce qui est rassurant est que Pasteur, avait subit les mêmes quolibets... A partir de là, il est facile de rejeter toute nouveauté conceptuelle, sous prétexte que rien d'officiel ne la justifie car les représentants officiels ne veulent pas se pencher sur la question. C'est le serpent qui se mord la queue. On retrouve la même logique, dans le domaine de la nutrition...Pour compléter le tout, soigner est devenu l'application d'une vérité statistique gaussienne à un individu dont nous ignorons le positionnement dans la cloche et qui ne réclame que d'être soigné, quelque soit la méthode.

    Cette "rigidité" de la pensée officielle scientifique, justifiable quand elle veut approcher la vérité scientifique, trier le grain de l'ivraie, ne l'est plus quand d'autres raisons moins nobles la justifie comme caresser dans le sens du poils (cad ne rien publier sur les domaines hors du dogme), comme des raisons économiques, etc...

    Ce n'est pas l'épisode malheureux du dysfonctionnement vu avec le Médiator qui va arranger les choses, en instaurant plus de sérénité dans les approches nouvelles conceptuelles médicales. C'est l'inverse qui se produit. Hors l'esprit scientifique demande de l'ouverture, pas une fermeture comme cela se constate, tous les jours un peu plus.



    Signaler un abus  
  • Par YBaclo, le 25 Jan à 14:12

    YBaclo
    Baclofène

    On nous rabâche que l’alcoolisme coûte 20 milliards d’euros par an à la Sécu.
    En fait c’est une poule aux œufs d’or de 20 milliards d’euros par an, pour ceux qui nous vendent des traitements tout aussi coûteux qu’inefficaces. Pour info 90% de rechute à 2 ans !
    Le Baclofène est générique, il ne coûte que 3 € de boite de 30, il est prescrit par votre généraliste ou votre psy... alors ? envolés les 20 milliards ! et comblé le "trou" de la sécu !
    A qui profite ce refus d’AMM ? à ceux qui la refuse !
    Lapalissade ? que nenni ! je n’invente rien, vous avez une partie des réponses à portée de clics...
    Sur le site de la SFA, regardez qui "oublie" le Baclofène et assure la promotion du futur Nalmefène : http://www.sfalcoologie.asso.fr/download/Medicaments-alcool_SFA2011.pdf (les conflits d’intérêts sont en bas de l’article)
    Sur le site de la SFA toujours, regardez qui sont ces messieurs et qui est au dessus et valide leurs propos : http://www.sfalcoologie.asso.fr/page.php?choix=A2&PHPSESSID=25961aa9cbfa...
    Lisez aussi une démolition en règle du Baclofène et la promotion du Nalmefène : http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/alcool/articles/14000-prise-en-ch...
    Vous avez donc un aperçu du Docteur et des Professeurs très médiatisés et très farouchement contre le Baclofène.
    CQFD...


    Le Ministère de la Santé a fait un peu de ménage à l'Afssaps, à quand un peu/beaucoup de ménage à la SFA ?


    Cordialement,
    Yves BRASEY Vice-Président de l'Association Baclofène. www.baclofene.org et www.baclofene.com pour le forum d'entraide. 



    Signaler un abus  
  • Par Hanabi, le 25 Jan à 14:26

    Hanabi
    Oh que si !

    On guérit de l'alcoolisme ! Je suis moi-même alcoolique, j'ai bu pendant 18 ans, j'ai été abstinent pendant 2 ans à grands renforts de psy et autres. La lutte était quasi quotidienne, avec des périodes atroces, de poussées de besoin irrépressible de boire... La rechute a été sévère ! Je buvais jusqu'à 6 litres par jour (picon, vin etc.) jusqu'à ce que je demande à mon médecin d'essayer le baclofène pour m'aider à être abstinent (je venais de re-arrêter quelques jours avant).


    Et bien figurez-vous qu'arrivé à 120 mg/jour, le MANQUE a disparu ! il n'a pas diminué mais DIS-PA-RU !


    Pour celles et ceux qui ne savent pas ce qu'est le manque alcoolique, je vous propose une chose : retenez-vous d'aller aux toilettes pendant 1 journée entière. Ou de respirer pendant 30 minutes. Vous aurez une petite idée de la souffrance qu'endure un alcoolique qui combat le manque !


    Je ne sais pas si ça marche pour tout le monde, je ne sais pas si d'autres ont des effets secondaires, mais pour moi, ça marche. Merci encore O. AMEISEN !!! Vous m'avez sauvé la vie !


    Et si jamais je devais mourir d'éventuels effets secondaires du médicament (pas un seul sévère connu alors que ce médicament est sur le marché depuis 30 ans), je vous dirais encore merci. Merci de partir avec les idées claires et pas d'une saloperie de cyrrhose ou d'une hémoragie gastrique !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 25 Jan à 16:05

    Anonyme-77656
    Le Baclofène

    Si ce médicament est aussi efficace : parfait. Mais il vaudrait mieux être sûrs de sa non dangerosité concernant les effets secondaires avant sa commercialisation réelle. Je crois qu'en ce moment c'est un sujet plus que sensible;



    Signaler un abus  
  • Par laura ingalls, le 25 Jan à 17:01

    laura ingalls
    allala

    si cela été vrai je l'achète de suite pour soigner la personne que j'aime le plus au monde



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 25 Jan à 17:06

    Anonyme-77656
    le blacofene ?

    cette molécule doit se trouver dans le vin rouge



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 25 Jan à 17:13

    Anonyme-77656
    trouver un praticien

    bonjour,

    je viens de lire tous vos petits message et j'ai retenu tout particulièrement celui de Hanabi qui me donne espoir.

    Effectivement, mon mari est alcoolique et consomme de plus en plus en de jours en jours. A l'inverse il sait s'abstenir quelques mois mais rechute à chaque fois.

    S'est pourquoi j'aimerai trouvé un praticien qui serait d'accord pour lui prescrire le Baclofène et bien sure le suivre durant ce parcours.

    Quelqu'un connaitrait les coordonnées d'un médecin dans les Hauts-de-Seine (si possible aux alentours de Malakoff, Montrouge, ...)

    D'avance merci pour vos retour et vos réponses.

    Merci.



    Signaler un abus  
  • Par lol2611, le 25 Jan à 17:15

    lol2611
    Recherche un praticien

    bonjour,
    je viens de lire tous vos petits message et j'ai retenu tout particulièrement celui de Hanabi qui me donne espoir.
    Effectivement, mon mari est alcoolique et consomme de plus en plus en de jours en jours. A l'inverse il sait s'abstenir quelques mois mais rechute à chaque fois.
    S'est pourquoi j'aimerai trouvé un praticien qui serait d'accord pour lui prescrire le Baclofène et bien sure le suivre durant ce parcours.
    Quelqu'un connaitrait les coordonnées d'un médecin dans les Hauts-de-Seine (si possible aux alentours de Malakoff, Montrouge, ...)
    D'avance merci pour vos retour et vos réponses.
    Merci.



    Signaler un abus  
  • Par tommy, le 25 Jan à 18:39

    tommy
    un nouveau

    encore un futur nouveau poison...j'ai de la chance de n'avoir jamais bu.



    Signaler un abus  
  • Par Hanabi, le 25 Jan à 18:47

    Hanabi
    trouver de l'aide

    faites un tour sur le forum www.baclofene.fr lol2611, vous y trouverez de l'aide, c'est certain !



    Signaler un abus  
  • Par Hanabi, le 26 Jan à 02:51

    Hanabi
    @Tommy

    Le début de l'utilisation du Baclofène remonte à 1960... c'est un médicament devenu aussi banal que le paracétamol en neurologie ! Qui plus est, il est utilisé de manière quasi systématique aux Etats-Unis, par exemple, dans la lutte contre l'alcoolisme. La France a 10 ans de retard dans ce domaine !


    Il n'est pas sans effets secondaires, bien sûr, mais par rapport au bénéfice apporté, les ES sont minimes. Ne pas oublier que l'alcoolisme lourd conduit dans 99% des cas à la bière (oui, je me suis autorisé un mauvais jeu de mots !).


    L'alcool tue 120 personnes par jour en France... soit près de 45 000 morts par an. Sans parler des violences conjugales, des familles brisées etc.


    L'état est beaucoup plus prompt à augmenter les taxes qu'à faire une véritable étude (déjà faite ailleurs dans pas mal de pays dans le monde, d'ailleurs) permettant de prouver l'efficacité de ce médicament.


    En l'occurence, les chiffres parlent d'eux-même, il n'y aura bientôt plus besoin d'étude, le nombre de guérisons effectives suffiront !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 26 Jan à 12:58

    Anonyme-77656
    Encore un médicament miracle

    Encore un médicament miracle pour engraisser les labos et vider les caisses de la Sécu.


    Et on continue .....



    Signaler un abus  
  • Par marion G, le 26 Jan à 14:06

    marion G
    les malades et les médecins se mobilisent pour la prescriptionIl

    Il y a bientôt quatre ans que le livre d’Olivier Ameisen est sorti

    et les malades n’ont pas attendu pour réclamer le traitement soutenu

    très rapidement par


    des médecins pionniers.


    Notre association Aubes (Association des Utilisateurs du Baclofène

    et Sympathisants) oeuvre depuis janvier 2010 pour rassembler les

    prescripteurs et permettre aux malades de trouver un médecin, par le

    biais d’un forum internet:


    http://www.baclofène.fr/


    En France plusieurs études  ont été pratiquées sur des centaines de patients

    montrant un taux de réussite de 80% : 50% de malades qui cessent

    toute consommation, 30% qui la réduise aux normes OMS (3 verres pour

    les hommes, 2 pour les femmes)


    Deux thèses de doctorat ont été publiée, plusieurs autres sont en

    cours.


    Nous nous battons sur le terrain pour propager l’information auprès

    du corps médical et des malades. Des centaines voire des milliers

    sont aujourd’hui traités en france, ce sont les médecins qui en

    constatant les excellents résultats imposeront le traitement, sans

    attendre l’accord de l’Afssaps.


    Pour des informations supplémentaires je vous invite à consulter

    notre site si vous êtes malades  http://www.baclofene.fr/

    et , si vous être médecins à poser vos questions à des prescripteurs sur notre forum spécialisé http://medecin-baclofene.fr/portal.php


    Marion Gaud Association AUBES



    Signaler un abus  
  • Par Hanabi, le 26 Jan à 20:53

    Hanabi
    @Teresa

    Non, Teresa. Ce médicament est maintenant un générique. Et c'est justement pour cette raison qu'aucun labo ne se lance dans une étude plus aprofondie : commercialement, il ne rapporte plus rien !!!



    Signaler un abus  
  • Par Valnoumea, le 24 mar à 06:53

    Valnoumea
    besoin de témoignages de médecins

    Je suis pharmacienne et parfaitement convaincue du bien-fondé de la prescription du baclofène à fortes doses pour le traitement de la maladie alcoolique.


    Tous les pharmaciens ne sont malheureusement pas d'accord pour délivrer cette molécule dans cette indication, craignant une nouvelle affaire médiator.


    Une de mes collègues pharmacienne et moi venons donc de nous faire licencier pour faute lourde pour avoir honorer la presrpition d'un médecin dans cette indication.


    Si quelqu'un peut nous aider à obtenir gain de cause...


     


     


     



    Signaler un abus  
Publié : 25/01/12 - 12h44
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur