Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 17 février, 14:07
Accueil > Actualité > Santé > Cancer de la prostate : Le dépistage systématique remis en cause

Cancer de la prostate : Le dépistage systématique remis en cause

Alimentation et santé


La Haute Autorité de Santé doute de l'efficacité du dépistage systématique par test sanguin du cancer de la prostate, même chez les patients présentant des facteurs de risque.

Le dépistage du cancer de la prostate peut se faire par prise de sang
Le dépistage du cancer de la prostate peut se faire par prise de sang SIPA/WIDMANN

Le dépistage est-il inutile ? La Haute Autorité de Santé (HAS) a récemment remis en cause le recours au dépistage systématique du cancer de la prostate chez les hommes présentant des facteurs de risque. Elle avait précédemment établi le même constat concernant le dépistage systématique de ce cancer de manière générale. « Il n'y a pas d'arguments (…) pour recommander un dépistage, y compris dans une population considérée comme à haut risque », a ainsi expliqué le président de l'Agence, Jean-Luc Harrousseau. La HAS estime en effet que qu'il est difficile de savoir quelles sont les personnes présentant de « hauts risques », mais aussi d'établir une « balance bénéfices/risques ».

Deux examens

Deux examens sont généralement pratiqués pour dépister un éventuel cancer de la prostate. Le premier consiste en une prise de sang pour ensuite étudier le dosage du PSA (protéine sécrétée par cette glande), tandis que le second n'est autre qu'un toucher rectal permettant de la palper. Le diagnostic n'est toutefois rendu qu'après une biopsie.

Et si la HAS estime qu'il n'est pas aisé de reconnaître les patients dits à « haut risque », elle admet toutefois que certains facteurs de risques génétiques et environnementaux comme les antécédents familiaux, l'origine africaine et l'exposition à certains agents chimiques peuvent être identifiés. L'Agence précise cependant qu'il est impossible de mesurer le niveau de risque et d'affirmer que certains patients présentent des formes de cancers plus graves ou une évolution plus rapide. Concernant le dépistage en lui-même, la Haute Autorité de Santé a par ailleurs souligné que les hommes sont « exposés aux mêmes inconvénients et risques » tels que des pertes de sang, un surtraitement ou des infections lors des biopsies. Le cancer de la prostate représente la troisième cause de décès par tumeurs après plus de 8.500 cas décès chaque année.

Actu France-Soir (Avec AFP)

Réactions à cet article1 commentaire

  • Par KrisEon, le 22 mai à 02:16

    KrisEon
    Examens

    L'intérêt de l'examen médical est de préciser un diagnostic. Remettre en cause un examen, c'est remettre en cause toute la médecine.



    Signaler un abus  
Publié : 04/04/12 - 15h06
Mis à jour : 04/04/12 - 15h49
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur