Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 24 août, 06:48
Accueil > Actualité > Santé > Contrôle du médicament : La réforme passe

Contrôle du médicament : La réforme passe

Scandale du Mediator


Le projet de réforme du contrôle du médicament en France vient d'être adoptée lundi à l'Assemblée nationale. Depuis l'affaire du Mediator, le gouvernement se devait d'opérer quelques changements dans la chaîne du médicament.

La réforme adoptée ne convainc pas tout le monde
La réforme adoptée ne convainc pas tout le monde MaxPPP

Le gouvernement veut mettre les moyens après le scandale du Mediator. Du moins, montrer qu'il les met. Porté par Xavier Bertrand, le projet de réforme du contrôle des médicaments a donc finalement été adopté ce lundi soir par l'Assemblée nationale lors d'un ultime vote et après un long bras de fer entre sénateurs et députés. L'un des points de discorde étant notamment la possibilité pour les victimes de médicaments nocifs de mener en justice des actions de groupe. Le Sénat avait voté contre le texte après avoir vu que la plupart de ses amendements en ce sens avaient été refusés par les députés.

Lundi encore, la question des conflits d'intérêts entre laboratoires et autorités sanitaires était démontrée par Le Figaro.fr avec le cas d'un ancien responsable de l'Afssaps, le Pr Jean-Michel Alexandre. Cette réforme envisage donc d'y remédier en rendant publiques ces abus. Il n'est pas prévu de nouvelles sanctions légales contre les conflits d'intérêts. Mais seulement une obligation pour les responsables et experts d'autorités sanitaires de déposer et d'actualiser une déclarataion publique d'intérêts sur leurs liens avec l'industrie pharmaceutique au cours des cinq dernières années.

"Pas à l'abri du tout d'un autre Mediator"

Des tests sur l’efficacité des nouveaux médicaments seront également mis en place. La Sécurité sociale ne remboursera plus que les produits qui auront démontré, grâce à des essais comparatifs, leur efficacité par rapport aux remèdes déjà existants. L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) changera également de nom. Sanctionnée pour son rôle passif face aux laboratoires Servier concernant le Mediator, l'Afssaps sera transformée en une Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm). Ses comptes-rendus seront rendus publics.

Les visiteurs médicaux seront aussi mieux encadrés. Ils ne pourront plus être seuls face à un médecin. Sauf pour certains médicaments, quand ils présenteront de nouveaux produits à l'hôpital, ils devront, en effet, le faire devant un groupe de médecins. Enfin, une liste de données sur les maladies et leurs traitements sera également créée sur le principe d'une base publique. Elle servira de seuil d'alerte avant d'en déclencher une. Ceci est censé renforcer la pharmacovigilance.

Mais cette réforme ne convainc pas tout le monde. À commencer par le directeur de la publication qui a dénoncé le scandale du Mediator, Bruno Toussaint, qui officie pour la revue Prescrire. Selon lui, « cette loi ne nous met pas à l'abri du tout d'un autre Mediator ». « Dans la loi, ça reste flou. C'est très triste parce que beaucoup de médicaments, qui ne font pas mieux que les autres, et qui font parfois pire, vont être autorisés », selon le journaliste spécialisé.

Actu France-Soir

Réactions à cet article3 commentaires

  • Par HeyBaal, le 20 déc à 13:56

    HeyBaal
    C'est surprenant de voir

    C'est surprenant de voir qu'en lisant le début de votre article vous sous entendez assumer le côté superficiel de la couverture de l'évènement. "Le gouvernement veut mettre les moyens, ou du moins il le prétend". Suivent quelques détails et rappels sans grand intérêt. Comment savoir si "les moyens sont mis" ? Est ce que ça vous interesse seulement, ou c'est juste pour faire jaser et susciter des réactions ? Est ce que vous avez cherché ? Est ce que vous avez le lien vers le projet de texte sur le site de l'assemblée ? Est ce que vous considérer que faire un minimul de recherche ne relève pas du travail de journaliste ?



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 25 Jan à 12:25

    Anonyme-77656
    medicaments

    c;est pas un luxe de surveiller les medicaments quand on lis les posologies c;est la catastrophe hesitez pas de demander a votre preparateur en pharmacie



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 4 fév à 13:22

    Anonyme-77656
    Peut être un lien

    Pour continuer avec HeyBall, France Soir pourrait-il nous donner un lien (URL adresse internet) pour que nous puissions consulter le projet de texte de l'assemblée.

    dans un cas plus général il est intéressant de renvoyer aux détails. Bien sur, nous ne pouvons pas tout lire, nous essayerons de faire le tri.

    Maintenant si le projet n'est pas public, c'est au autre histoire



    - Signaler un abus  
Publié : 20/12/11 - 12h26
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      403640 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      391690 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      238750 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 23:39

      186400 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur