Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 18 février, 02:30
Accueil > Actualité > Santé > Fruits et légumes : Bons pour la santé mais pas pour la planète

Fruits et légumes : Bons pour la santé mais pas pour la planète

Alimentation et santé


Ce n'est pas parce que l'on mange beaucoup de fruits et de légumes et peu de viande rouge que l'on réduit l'impact carbone sur l'alimentation.

Œuvre de l'artiste Klaus Enrique Gerdes
Œuvre de l'artiste Klaus Enrique Gerdes SIPA

Rien de tel que de manger des fruits et des légumes pour faire le plein de vitamines. Mais l'idée selon laquelle, il est suffisant de diminuer sa consommation de viande rouge pour diminuer l'impact carbone de l'alimentation se révèle, pour sa part, « fausse ». Des chercheurs de l'Inra (Institut national de la recherche agronomique) et du Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) ont, en effet, constaté que la qualité nutrionnelle n'avait rien à voir avec l'impact carbone.

Impact carbone identique quoique l'on mange

Pour compenser l'absence relative de viande, on consomme des aliments certes peu impactant comme des yaourts, des fruits et des légumes et des féculents mais en grande quantité. Ainsi, chez les hommes, l'impact carbone est le même quelle que soit la qualité de la nourriture. Quant aux femmes, « celles qui mangent le mieux ont l'alimentation qui entraîne le plus d'impact carbone », a souligné Nicole Darmon, un des chercheurs qui a travaillé sur cette enquête.

« La vision selon laquelle les produits végétaux sont bons pour la santé et l'environnement alors que les produits animaux seraient à la fois mauvais pour l'environnement et la santé apparaît simpliste et nécessite d'être reconsidérée », estiment les chercheurs. « Manger bien, c'est manger beaucoup d'aliments avec peu de densité énergétique », note-t-elle. Doit-on alors continuer à suivre les recommandations et manger cinq fruits et légumes par jour.

Actu France-Soir

Réactions à cet article43 commentaires

  • Par jelupa, le 12 déc à 10:56

    jelupa
    déroutant par principe

    C'est bien qu'un article sot déroutant et cultive le paradoxe, mais là le problème c'est qu'il n'y a pas d'argument concret, les viandes animales sont considérés comme ayant une forte empreinte carbone, parce qu' elles consomment de grandes quantités de produits végétaux et parce qu'en plus les ruminants émettent du méthane 20 fois plus génrateur d'effet de serre que le CO2.  En quoi ces arguments sont remis en cause ?



    Signaler un abus  
  • Par t42, le 12 déc à 11:17

    t42
    Vegetarien

    La consommation de viande etant en baisse, rien ne vaut une étude de chercheurs Big smile


    L'homme n'est pas fait pour manger de la viande. Il n'a jamais eu la dentition d'un carnassier durant l'evolution.


     



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 11:17

    Anonyme-77656
    Moins de viande c'est quand même mieux

    On oublie peut-être que les animaux que l'on mange sont végétariens ... donc double impact carbone, qu'une partie de ces aliments est importée, nouvel impact carbone; Par ailleurs, moins d'emballage et de pub pour les fruits et légumes, donc impact carbone moindre. D'autres critères d'ordre éthique peuvent être rajoutés comme les modes d'élevage de nos animaux. Bien cordialement



    Signaler un abus  
  • Par t42, le 12 déc à 11:24

    t42
    Ca n'a pas sens

    Exemple. Il faut un hectare de blé pour nourrir une famille durant un an. Rendement 100%.


    Il faudra 10 hectares de blé pour nourrir cette meme famille en passant pas la transformation blé -> tourteaux -> vache -> viande. Rendement 10%.


     


    Bon allez, rendement de 20% si on ajoute les farines animal et l'huile de vidange d'Europe de l'Est dans les tourteaux Big smile


     


     


     



    Signaler un abus  
  • Par t42, le 12 déc à 11:27

    t42
    arguments

    C'est bien qu'un article sot déroutant et cultive le paradoxe, mais là le problème c'est qu'il n'y a pas d'argument concre


    C'est une etude de deux organismes dont la raison d'etre est la production d'aliment pour le betail. Il faut bien des consommateur de viande au bout de la chaine !


     



    Signaler un abus  
  • Par t42, le 12 déc à 11:33

    t42
    CO2

    les ruminants émettent du méthane 20 fois plus génrateur d'effet de

    serre que le CO2.  En quoi ces arguments sont remis en cause ?


    Ces deux organisme doivent se sentir dans le viseur des ayatollah du rechaufement climatique - ils prennent les devants en publiant des etudes.


    Un peu comme quand la plus polluante des industries francaises sponsorisait une emission de Nature à la TV. Ca lui donnait une image propre aupres du public.


     


     


     



    Signaler un abus  
  • Par lehun, le 12 déc à 11:45

    lehun
    Du grand n'importe quoi

    Je consomme des légumes et des fruits de saison achetés au marché à des producteurs locaux que je connais depuis plus de 20 ans. Lapin, volailles, cidre viennent également de chez eux. Je m'y retrouve en terme de prix et en terme de qualité : aucun produit proposé par la grande distribution n'arrive gustativement à la cheville de ce que je consomme ! et en terme d'impact écologique je n'en parle même pas !


    Mais venir affirmer que manger des produits transformés de me.rde qui utilisent presque leur poids/volume en emballages (imaginez une boite en fer de haricots vert, un blister de viande rouge, un emballage plastique+ papier de yaourts, etc ...)  ou du boeuf aux hormones australien (arrivé ici pour bientôt 3 fois son poids en pétrole) est pire que de manger des fruits et des légumes, il ne faut pas avoir peur du ridicule et/ou avoir été bien brieffé par Nestlé/Unilever/Pepsico/Kraftfoods/Danone/McDonald.


    Hugh



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 11:55

    Anonyme-77656
    a la diete

    c ést a desesperer que faudra il manger pour etre en accord avec la planete ( de la roupi de sançoné) ou un grand bol d'air s il n est pas polué



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 11:59

    Anonyme-77656
    difficile de faire un article

    difficile de faire un article plus imprécis, aussi peu clair et embrouillant. il finit sur une question ouverte dans point et on ne comprend rien. on nous explique qu'il n'y a pas de différence dans le bilan carbone entre les différents aliments, "sauf pour les femmes qui mangent bien" pourquoi ? mystère...


    quant aux 3 citations de nicole darmont elles sont trés peu claires et 'nexpliquent rien "manger bien" pour l'environnement ou l'individu...


    bref peu intéressant



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 12:04

    Anonyme-77656
    distance

    L'impact carbone est en fait lié surtout à l'activité humaine générée autour du produit.

    C'est sûr que consommer des fraises en hiver, ou des noix de coco de Polynésie aura plus d'impacts qu'aller chercher le poulet de l'abattoir d'à côté.

    Mais je doute que la salade du jardin ait autant d'impacts que la charolaise dépecée en Hongrie après avoir été nourrie aux céréales brésiliennes !



    Signaler un abus  
  • Par t42, le 12 déc à 12:10

    t42
    femmes qui mangent bien

    difficile de faire un article plus imprécis, aussi peu clair et

    embrouillant. il finit sur une question ouverte dans point et on ne

    comprend rien. on nous explique qu'il n'y a pas de différence dans le

    bilan carbone entre les différents aliments, "sauf pour les femmes qui

    mangent bien" pourquoi ? mystère...


     


    Oui je l'ai lu 5 fois. Pas compris Tongue



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 12:11

    Anonyme-77656
    manque de précision...

    ce n'est pas forcement si étrange que cela. en effet, dans les fruits et légumes de nos hypermarchés, combien viennent encore de France ? donc à la culture, on ajoute les frais de transport. entre la poudre d'amande américaine, les légumes BIO égyptien et tous les autres fruits et légumes 'hors saison' comme les fraises etc... nous marchons sur la tête. il ne faut pas oublier non plus la mécanisation des cultures, et donc une empreinte CO2 plus forte.

    Reste le problème de l'eau, la je pense que les fruits et légumes ont meilleur "rendement" que de la viande. (bien que la culture de maïs dans certaine région soit une hérésie). Le problème n'est pas viande ou légumes, mais production local de saison (de préférence naturelle, avec des vaches qui mangent de l'herbe par ex..) contre une production importé. réapprenons a regarder les étiquettes, OGM, Pays d'importation, et surtout mangeons de saison... je souhaite beaucoup de courage à nos agriculteurs, leur vie n'est pas simple :( .



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 12:15

    Anonyme-77656
    collègues

    Les scientifiques new-look nous baladent comme ils le veulent. Tout çà n'a aucun sens "confirmable" et n'est vérifiable par personne d'autre que les scientifiques ou leurs collègues (!),ce qui est vérifiable c'est la disparition de grandes masses de végétaux partout dans le monde,arbres,herbes,fleurs,etc.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 12:18

    Anonyme-77656
    Allez plutôt vérifier sur le site de l'INRA

    Résumé un peu simpliste d'un presse digne de ce nom!

    La question de la relation entre la qualité nutritionnelle de l’alimentation et son impact carbone** s’avère plus complexe qu’il n’y paraît. A partir de l'enquête nationale sur les consommations alimentaires des français (INCA2), les experts ont observé que plus les quantités d'aliments ingérées chaque jour par un individu sont importantes, plus l'impact carbone associé à ces consommations est élevé. C'est ainsi que l'impact carbone de l'alimentation des hommes (4725 eqCO2/j) est significativement supérieur à celui des femmes (3658 eqCO2/j). En revanche, les experts ont noté une faible relation entre la qualité nutritionnelle de l'alimentation et son impact carbone. Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre associées à l'alimentation, une baisse des quantités totales ingérées pourrait donc être plus efficace qu’une modification du type d’aliments consommés. Ces premiers résultats, qui vont à l’encontre de bien des idées reçues, se doivent d’être vérifiés par des recherches approfondies.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 12:24

    Anonyme-77656
    Les études

    dont on nous rebat les oreilles à longueur de journée ne sont rien de plus ques des commandes visant à bouster une vente ou à la freiner. Juste de la manipulation d'un lobby ou d'un autre.



    Signaler un abus  
  • Par René, le 12 déc à 12:29

    René
    tout le monde à la diète

    en 2007 , nos responsables ont commencés à prendre cet épineux problème au sérieux . en 2011 il est en passe d’être résolu  , 10% de la population se retrouvent à la diète et 20% sont  assujettis à un régime sévère; gageons qu'en 2017 l'impact de l’alimentation sur l'emprunte carbone sera résolu.


    Cordialement



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 12:34

    Anonyme-77656
    Si toutes les regions

    Si toutes les regions nourrissent leurs habitants,viande ou fruits,l'impact carbone est presque inexistant Pourquoi manger des kiwis quand ça pousse à 20.000Km???



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 12:47

    Anonyme-77656
    On poursuit le débat!

    Un site sur les questions alimentaires et agricoles. A vos commentaires! http://terrethique.org



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 12:51

    Anonyme-77656
    c'est pas sérieux tout ça

    Les études de ces 2 organismes INRA et CIMAD sont bien évidemment faussées! L'impact est incomparable. Faut avoir en tête que le bétail est nourrit pendant des années avant d'être sacrifié à notre consommation. Et l'industrie de la viande reste en plus un des 1er consommateur d'eau au monde. Ces résultats ne sont pas crédibles un instant, et l'article souffre lui même de carence puisqu'il n'y a aucun argument.



    Signaler un abus  
  • Par Terrethique, le 12 déc à 12:52

    Terrethique
    On poursuit le débat!

    Un site consacré aux questions agricoles et alimentaires: à vos contributions et commentaires! http://terrethique.org



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 12:52

    Anonyme-77656
    c'est pas sérieux

    Les études de ces 2 organismes INRA et CIMAD sont bien évidemment faussées! L'impact est incomparable. Faut avoir en tête que le bétail est nourrit pendant des années avant d'être sacrifié à notre consommation. Et l'industrie de la viande reste en plus un des 1er consommateur d'eau au monde. Ces résultats ne sont pas crédibles un instant, et l'article souffre lui même de carence puisqu'il n'y a aucun argument.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 13:13

    Anonyme-77656
    faut arreter là

    Un boeuf avant de finir dans une assiette mangera dans sa vie 1500 repas de céréales. Avec ces mêmes repas, vous en ferez 18000 pour un humain. Lorsqu'on voit comment est géré l'alimentation sur notre planète, on se demande qui demande ces études



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 13:15

    Anonyme-77656
    complet délire

    Ras le bol de l'impact "Carbone". Et les pets de vaches?....

    Encore une non-information!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 13:27

    Anonyme-77656
    Adoration et nouveaux gourous

    Le nouveau Dieu est arrivé, il s'appelle le "Dieu Carbone" mais comme toutes les croyances qui le servent, cette nouvelle religion comporte son lot d'irrationalités, de manipulations, d'excès,...Mais cette religion nouvelle est acceptable car elle se veut scientifique sans tropisme métaphysique. Sans religion, l'homme se retrouve face à sa liberté, à sa responsabilité, et l'absurdité existentielle.

    Les nouveaux gourous (et les publicitaires) vendent de l'indice carbone, comme il n'y a pas si longtemps, on vendait du light, du "sans gras"...Les vrais scientifiques connaissent la relativité de la connaissance scientifique; et il est toujours intéressant de montrer et réfléchir à la complexité de la vraie vie face à la réduction manipulatrice des religions.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 13:29

    Anonyme-77656
    fruit

    j'en ai vraiment marre des vert ainsi que de tout ce qui critique la viande les fruits on mange quoi de la merde les gens sont complètement débile

    il est temps que la fin du monde arrive pour eux il ne faut plus manger plus bouger plus chier plus boire autrement on va être obliger de pisser mais ces gens faut les tuer il nous feront plus chier sur terre



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 12 déc à 13:40

    HeyBaal
    Arrêtons tous de manger et la

    Arrêtons tous de manger et la planète sera sauvée.


    Concernant l'alimentation du boeuf, c'est comme de dire que les humains mangeraient la viande qu'on met dans la paté pour chat. Question qualité du produit je suppose que c'est parfaitement comparable.


    Et pour ce qui est de l'eau, je doute que les bêtes soient abreuvées à l'eau du robinet. Il y a des sources, des puits et des cours d'eau parfaitement naturels en France.


    Enfin les bêtes sont abattues à partir de 2ans et demi. Donc je ne sais pas sur quoi se base les 1500 repas, est ce qu'ils les nourrissent plusieurs fois par jour, mais ça semble beaucoup.


    Avant l'époque industrielle des vaches il y en avait partout en France. Pourquoi est ce que l'augmentation de l'espèce humaine devrait sonner le déclin de l'espèce bovine ? Organisons mieux les différentes fournitures et ça ira déjà mieux.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 13:43

    Anonyme-77656
    faux entirement faux

    Bonjour,

    L'impact de la viande sur l’environnement est connu depuis longtemps, il est catastrophique. Vis à vis des protéines végétales, la surface nécessaire pour produire 1 kg de protéine animale est environ 10 fois plus importante que pour l'équivalent coté végétal. Tous les bilans carbone de l'ADEME le montrent, excepté pour la volaille qui est moins impactant, mais le reste des viandes est catastrophique d'un point de vue pollution des sols par les traitements faits aux animaux comme par l'énergie dépensée. Sans parler du bilan moral et de la dette que l'on a vis à vis du monde animal, il n'est pas évoqué mais il est lourd si on a un peu de conscience ou d'humanisme, allons allons un peu de sérieux, si on veut partager les ressources et la nourriture sur une planète de plus en plus peuplée d'être humains, on devra réduire fortement notre alimentation carnée, ce sera meilleur pour tous.

    je suis végétarien depuis plus de 10 ans et aucunes carences, tout va bien! étonnant non!

    « Ceux qui désirent jouir d'une grande beauté,

    d'une longue vie, d'une santé parfaite, d'une bonne mémoire

    et d'une grande force physique, morale et spirituelle,

    doivent s'abstenir complètement de toute chair animale...


    Qui peut être plus cruel et plus égoïste

    que celui qui veut nourrir sa chair de celle d'innocents animaux ».

    Mahabharata



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 13:45

    Anonyme-77656
    ET APRES ?

    Finalement, peu importe ce que l'on mange, ON A TORT ! A se demander si on ne devrait pas disparaître pour que la terre continue sa vie :; pensons-y...

    Aux journalistes : on n'écrit pas "...quoique l'on mange", mais "...quoi que l'on mange". Erreur impardonnable !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 13:56

    Anonyme-77656
    Quelqu'un à cru le contraire ?

    Intuitivement j'ai toujours été persuadé que les végétariens bobos avaient un impact carbone égal, voire plus élevé, à celui d'un citoyen lambda ayant un régime alimentaire normal, c'est à dire omnivore. Se convaincre qu'on a raison et qu'on est le meilleur ne suffit pas et croire en de fausses évidences ne peut être une philosophie. Quoiqu'il en soit, vive le potager !



    Signaler un abus  
  • Par René, le 12 déc à 13:59

    René
    @trape, le 12 déc à 12:27

    votre intervention m'a nourrie l’âme à défaut de l’estomac , notre planète est appelée la voyageuse dans les textes anciens, qui s' appuyés sur des récits non moins anciens ; appelés légendes pour les besoins de la (leurs) Causes . il faut déjà admettre que notre terre ne fait pas que tourner autour du soleil , cet ensemble tourne aussi et voyage , cycliquement nous avons des glaciations ce qui sous entend des réchauffements climatique . dans les faits une sonde spatiale  qui prendrait la température moyenne de la terre relèverait une augmentation de un demi degré dans le laps de temps de cette technologie . d'autres phénomènes liés à l'activité solaire devraient être pris en compte . pour simplifier l'ensemble , dire que l'homme est responsable de l'augmentation du réchauffement climatique est prétentieux . l'homme influe sur ce pourcentage dans des valeurs ne dépassant pas 2% . pour conclure heureusement pour nous ,  à une époque , les volcans ont contribué à ce réchauffement , c'est ce qui a donné la vie sur terre !


    Cordialement



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 16:03

    Anonyme-77656
    si cela est bon pour

    la sante cela est loin d être aussi bon pour le porte monnaie des pauvres ouvriers voir retraites que nous sommes j aime les fruits mais uniquement du pays

    répondre a ROCHELET VOUS ETES COMME MOI VOUS AIMEZ LES VER MAIS LE VER DE TERRE EUX AU MOINS SONT UTILE SUR TERRE CONTRAIREMENT AUX AUTRES



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 18:04

    Anonyme-77656
    LE CARBONE N'Y EST POUR RIEN !

    Quelle importance le carbone ?!

    Puisque le réchauffement climatique est dû à une variation de l'activité solaire. Comme cela s'est déjà produit au cours des siècles passés !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 19:08

    Anonyme-77656
    si on faisait appel au bon sens !

    à t'on besoins d'études pour savoir que une pomme de votre verger régional est moins néfaste qu'une tomate provenant d'afrique !?

    C'est bien beau de faire des études, mais ne vaut il pas mieux donner une canne à péche à un homme, plutot que de lui donner du poisson ?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 19:08

    Anonyme-77656
    Ras le bol des oukases

    Et organiser toujours plus d'embouteillages dans et autour de Paris, Partir en week-end dans sa résidence secondaire outre méditerranée, c'est bon pour la planète ??



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 19:24

    Anonyme-77656
    Fruits et légumes : Bons po...

    DES FRUITS ET LEGUMES ?BONS POUR LA SANTEE? Pas sur !!

    PRESQUE TOUS ?? DES OGM ++++LA VIE SELON MONSANTO ++

    DES TOMATES SANS AUCUN GÖUT ??DES FRUITS PAS MÜR QUI

    POURRISSENT EN DEUX JOURS !!etc ++++

    que reste t'il de vraiment bio ??

    DES LEGUMES /DES FRUITS GORGES DE PESTICIDES +OGM +++.



    Signaler un abus  
  • Par henri4, le 12 déc à 20:57

    henri4
    n'en jetez plus !

    Je dis cela devant l'avalanche des réactions, pertinentes à 95 pour cent..C'est réconfortant....Et aussi n'en jetez plus, de vos fruits et légumes achetés chèrement, et même quand ils sont pourris. Envoyez-les plutôt aux éleveurs de lapins, viande chère par excellence depuis qu'on les empêche de remanger leurs crottes !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 12 déc à 22:21

    Anonyme-77656
    oeuvre de Klaus Enrique Gerdes

    J'y vois en plein milieu, le phare couperosé de la mobylette à ma mère, à moins que ce soit le pif à crosne-bandit (MdR)

    ...grosse grüne Gemüse



    Signaler un abus  
  • Par henri4, le 12 déc à 22:42

    henri4
    à Henri Canne

    Et à l'époque, tout était bio, même les melons d'Achères, sous cloche individuelle pour bien conserver leur odeur, concentrer le CO² et les infra-rouges pour mûrir plus vite à la grande joie des parisiens tête de chien, qui n'avaient pas tous les jours du gigot, parigot tête de veau....avec du persil dans les oreilles. tête de .. 



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 13 déc à 14:38

    Anonyme-77656
    MANIPULATION

    Manipulation encore et encore. Merci pour les commentaires laissé qui en disent BEAUCOUP plus que ce que dis l article. Pour ma part je suis passé au végétarisme après avoir travaillé dans un abattoir durant 2 mois en Australie. C est simplement du grand n importe quoi ces industries (y compris pour les fruits et légumes) et l esclavagisme qui s ensuit. Alors remettons nous au potager rapidement, récupérons nos terres et apprenons à la gérer au mieux, il existe des techniques pour le faire en harmonie avec la nature. Pour information il y 20ans a peine 98% de la population était agriculteur et maintenant le chiffre frise le 1%...

    Bien à vous



    Signaler un abus  
  • Par René, le 13 déc à 16:26

    René
    @Antenawko, le 13 déc à 13:38

    citation " Pour information il y 20ans a peine 98% de la population était agriculteur et maintenant le chiffre frise le 1%... '   ( 2011 - 20 = 1991 )


    en 1991 98% de la population étaient agriculteurs ? sans même vérifier  je suis certain que ce chiffre est erroné . vos propos qui précédent cette affirmation risquent de souffrir d' in-crédibilité .


    Cordialement



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 13 déc à 19:40

    Anonyme-77656
    Il est certain que si on ne

    Il est certain que si on ne consomme pas des fruits et légumes de saison produit localement, l’empreinte sera plus élevée mais pas besoin d'une étude pour le savoir. Je reste dubitative quant à cet article.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 déc à 01:04

    Anonyme-77656
    Toutes mes excuses,

    Toutes mes excuses, effectivement j ai largement augmenté la proportion mais l idée est là; d après Wikipedia: aujourd'hui, il n'y a guère plus d'un million d'exploitants agricoles en France, représentant à peine 4 % de la population active alors qu'ils étaient 10 millions d’actifs agricoles en 1945[1]. Aucun autre secteur économique n’a connu une régression d’emplois aussi massive. Celle-ci est directement liée à la révolution verte et à une mécanisation, à l'emploi d'engrais de synthèse dans l'agriculture, qui a conduit à une hausse importante de la productivité et à une concentration des terres au sein de quelques grandes fermes d'exploitations agricole



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 Jan à 03:23

    Anonyme-77656
    LUTTE CONTRE

    LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE


    NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !


    Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :

    AEC

    Résidence La Pléiade

    98, rue de Canteleu

    59000 LILLE


    Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.


    Merci aussi de visiter les sites :


    http://aec89.site.voila.fr


    http://www.feracheval.com/petitions.php


    http://www.lapetition.be/en-ligne/parlons-enfin-des-quids-2589.html


    Rejoignez la groupe sur :


    http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218


    Faites passer le message à vos amis.


    Amitiés.


    AEC.



    Signaler un abus  
Publié : 12/12/11 - 10h35
Mis à jour : 12/12/11 - 12h49
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur